Le dernier jour de la colère - I Giorni dell'ira - Tonino Valerii - 1968

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1269
Localisation : Bétaille (Lot)

Le dernier jour de la colère - I Giorni dell'ira - Tonino Valerii - 1968

Messagepar pouêt » 30 déc. 2004 17:22

Je viens de visionner le 3ème film du Coffret "Le Meilleur du Western Italien". "Le dernier jour de la colère" s'avère en effet de meilleure qualité que les 2 premiers.
Tout d'abord parce que Lee Van Cleef joue un rôle plus sombre et plus complexe que dans le "Pas de pitié pour les Salopards". Et puis aussi parce que le scénario est plus costaud et la mise en scène plus soignée (enfin, ce n'est qu'en même pas du Léone !).
Le rôle du jeune premier qui s'en prend plein la figure au début, puis devient un pistolero sans pitié, avant de se racheter une conduite à la fin, peut prêter parfois à sourire, mais n'est jamais ridicule. Contrairement au héro du faux-Django ("Avec Django la mort est là") au regard bovin qui ne cesse de balancer des répliques qui tombent à plat !
J'oserais même dire que cette histoire du maître et de son élève ne manque pas de finesse à certains moments. On apprend dans les bonus que le réalisateur est le même qui fera un peu plus tard "Mon nom est Personne". On lui reconnait là un certain savoir-faire, notamment dans la scène du duel à cheval, qui ne ferait pas honte à Léone lui-même.
Niveau comparaison, la musique fait penser aux partitions de Ennio Moricone, ce qui ne gâche rien.
Autre particularité à relever, les "leçons" du maître à son élève. Le vieux Van Cleef lâche au cours du film une dizaine de perles toutes plein de bon sens du genre "Ne jamais se mettre entre un révolver et sa cible". Cela m'aurait fait rire dans la bouche de n'importe quel autre acteur, mais ce vieux Van Cleef au regard d'aigle y met tant de coeur qu'on ne peut que baisser le regard et tâcher de retenir la leçon !
Mais ce qui est le plus appréciable, c'est l'histoire avant tout : j'ai vraiment cru que le personnage présenté comme le "gentil" allait devenir une vermine, et que le personnage trouble incarné par Van Cleef allait revenir dans le droit chemin. Ce qui n'aurait pas manquer de sel.
Mais je vous rassure, la fin, bien que pas si "happy end" que ça, verra la justice triompher.
En résumé, un bon western italien sans défaut majeur, qui mérite presque à lui seul l'achat de ce coffret de 5 films (30 euros seulement il y a qq jours encore sur alapage.com).
Il me reste à visionner les 2 films Ringos qui complètent ce coffret.
Merci d'avance pour vos commentaires éventuels et à bientôt les amis !
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 30 déc. 2004 19:09

Un bon western Italien pour moi aussi. A noter les décors parfois un peu trop clinquant!!!
Il faut noter pour la petite histoire sur Lee Van Cleef, que c'est Sergio Leone qui lui a remis le pied à l'étrier avec Et pour quelques dollars... En effet après quelques seconds rôles dans des westerns de Ford notamment, il fut victime d'un très grave accident qui failli le laisser paralysé! Devenu alcoolique après cet accident il était presque devenu clochard. Heureusement Sergio s'est souvenu de ce cet acteur qui connu un très grand succés par la suite! :D
Image

Avatar du membre
nathan
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1300

Messagepar nathan » 03 janv. 2005 23:32

Une réussite spaghetti incontestable aux côtés des Sergio Leone, de quelques Corbucci ( Django, le grand silence, companeros) , le dernier face à face de Sollima ....

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 13 juin 2006 12:33

Pour ce film, on peut dire que Tonino Valerii réalise son meilleur western (après Mon nom est Personne). La réalisation est empreinte de celle de son maître Sergio Leone, et le disciple a retenu les leçons du maître : un très grand western spaghetti à ranger auprès des Leone.
Le duo Gemma/ Van Cleef est aussi inattendu qu'efficace et on ne peut que se réjouir de voir apparaitre Benito Stefanelli (coordonateur des cascades et excellent acteur du western spaghetti), José Calov (le vieux tenancier de Pour une poignée de dollars) ou Al Muloch (un des tueurs de la gare d'Il était une fois dans l'ouest).
L'amitié puis l'opposition symbolique père/ fils est remarquablement travaillée psychologiquement, la musique de Riz Ortolani est très axée sur les cuivres (limite saturée) mais soutient bien le film, la ville est corrompue à souhait : bref un classique du western italien à voir absolument !
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

marcassin
Epicier
Messages : 55

Le dernier jour de la colère

Messagepar marcassin » 08 nov. 2006 12:45

Vu sur Ciné Classic le 7-11 et pour tout dire un peu déçu.
du bon (musique assez prenante et originale, acteurs solides, de belles scènes...) mais du moins bon : le scénario par exemple (on voudrait en savoir plus sur ce qui c'est passé il y longtemps entre L Van Cleef et le vieil ami de G Gemma - ancienne gloire de la gachette à prori).
Ce personnage est traité insuffisamment L Van Cleef le zigouille à la première occasion et précipite ainsi sa mort.
de même l'association du vieux et du jeune c'est pas très original.

Dans un classement qu'on retouve souvent des 20 meilleursWS, ce film apparait en 12-13 ième position derrière Companeros de mémoire et devant Texas du même réalisateur.
Je préfère vivement le premier ert classe Texas devant.

Mais un bon film quand même !!

Avatar du membre
akpstyl
As de la gâchette
Messages : 526

Messagepar akpstyl » 08 nov. 2006 13:29

Excellent film avec un rapport maître élève père fils, une ambiance que l'on retrouve souvent dans le cinéma Japonais (dis de patrimoine) dont je me régale !!!
Image

Old Shatterhand
Forgeron
Messages : 62

Messagepar Old Shatterhand » 24 févr. 2007 17:43

Moi aussi, j'ai été déçu par le scénario. En fait, j'attendais un duo extraordinaire sur une musique tonitruante mais je n'ai trouvé qu'un film un peu "mou" de la détente...

finaud82

Messagepar finaud82 » 24 févr. 2007 18:18

Parce que Lee van Cleef se fait buter à la fin ?

Old Shatterhand
Forgeron
Messages : 62

Messagepar Old Shatterhand » 24 févr. 2007 19:36

Non, il ne s'agit pas de la fin mais je trouve par exemple "Colorado" ou "Le dollar troué" plus nerveux et avec, chacun, une bien meilleure bande sonore.
Maintenant, les goûts et les couleurs...

finaud82

Messagepar finaud82 » 24 févr. 2007 19:38

Moi je trouve le scénario assez original. J'avoue que départ j'ai pas trop aimé le film mais en le voyant une troisième fois, j'ai trouvé qu'il était assez original. Lee van cleef qui prend le contrôle de la ville mais qu'il essaie de manipuler Gemma.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 24 juin 2007 9:56

Une des nombreuses affiches italiennes du film :num1

Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Carcasse
Shérif
Messages : 2505
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 24 juin 2007 10:30

Le film qui, pour moi, accrédite la thèse que c'est bien Leone qui a réalisé (ou qui, du moins, a totalement supervisé) Mon nom est Personne.

Ici tout sonne faux et surtout la lumière et les décors beaucoup trop clinquants comme l'a dit si justement notre ami Personne.
L'idée de base du scénario n'est pourtant pas mauvaise, mais rien ne semble équilibré dans le tempo. Comme si ça manquait de travail, de soin, alors que ça ne semble pas manquer de moyens !

La photo n'est pas extraordinaire (la faute à la lumière) et le choix des plans semble s'être fait comme ceux d'une série télé. On n'y ressent ni génie, ni même la moindre volonté particulière.

Quant à la fin, où le héros et applique - en nous détaillant à haute voix ; des fois qu'on aurait pas compris - chacune des leçons du maître, elle m'a beaucoup fait rire.
Il ne manquait que le "gadget" du revolver de Doc Holliday : cela ne nous a même pas été épargné... :mrgreen:
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 24 juin 2007 11:38

Carcasse a écrit :Le film qui, pour moi, accrédite la thèse que c'est bien Leone qui a réalisé (ou qui, du moins, a totalement supervisé) Mon nom est Personne.

Ici tout sonne faux et surtout la lumière et les décors beaucoup trop clinquants comme l'a dit si justement notre ami Personne.
L'idée de base du scénario n'est pourtant pas mauvaise, mais rien ne semble équilibré dans le tempo. Comme si ça manquait de travail, de soin, alors que ça ne semble pas manquer de moyens !

La photo n'est pas extraordinaire (la faute à la lumière) et le choix des plans semble s'être fait comme ceux d'une série télé. On n'y ressent ni génie, ni même la moindre volonté particulière.

Quant à la fin, où le héros et applique - en nous détaillant à haute voix ; des fois qu'on aurait pas compris - chacune des leçons du maître, elle m'a beaucoup fait rire.
Il ne manquait que le "gadget" du revolver de Doc Holliday : cela ne nous a même pas été épargné... :mrgreen:

J'ai bien fait de remonter le post sur ce film...
Qu'est-ce qu'il a pris ! :mrgreen:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 766

Messagepar Fredge » 24 juin 2007 11:55

Sartana a écrit :J'ai bien fait de remonter le post sur ce film...
Qu'est-ce qu'il a pris ! :mrgreen:


Lucius Detritus!
:twisted:
Fredge

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Messagepar tepepa » 24 juin 2007 11:55

Il faudrait que je le revois celui-là maintenant que j'ai perdu toute trace d'objectivité. En effet mon souvenir est presque conforme à ce qu'en dit Carcasse. Pas vraiment mauvais, mais mal foutu, assez bancal. Bonne musique mais mal exploitée, les leçons du maîtres à la fin bien appuyées, etc...
Bref, je vais le remettre en haut de la pile, histoire de changer d'avis :mrgreen:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lasso et 3 invités