Angie Dickinson (1931-)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15061
Localisation : Canada
Contact :

Angie Dickinson (1931-)

Messagepar metek » 14 oct. 2012 19:15

Angie Dickinson - Comment peut-on passer à côté!

Image

Révélée par Howard Hawks en 1959, celle qui reste dans le cœur des cinéphiles l’inoubliable «Feathers» de Rio Bravo a tourné sous la direction de Samuel Fuller (China Gate), Arthur Penn (La Poursuite impitoyable), John Boorman (Le Point de non retrour), Don Siegel (Les Tueurs), Brian De Palma (Pulsions), Sydney Pollack (Sabrina), Gus Van Sant (Even Cowgirls Get The Blues), etc. Héroïne de la série-culte «Sergent Anderson», elle mène aussi une carrière régulière à la télévision, où elle a participé à des téléfilms ou mini-séries comme Wild Palms, Pearl Harbor et Les Dessous d'Hollywood.
Image
Née en 1931 à Kulm (Dakota du Nord), Angie Dickinson passe sa jeunesse à Burbank et fait ses études à l’Immaculate Heart College et au Glendale College. Après avoir remporté un concours de beauté, elle tourne son premier petit rôle en 1954 aux côtés de Doris Day dans la comédie musicale Mademoiselle porte-bonheur. Elle enchaîne pendant quatre ans une série de westerns, face à des partenaires comme Robert Mitchum (L’Homme au fusil) et Randolph Scott (Le Vengeur), puis tient en 1957 la vedette de China Gate de Samuel Fuller. Elle double aussi, à la demande de ce dernier, la voix de Sarita Montiel dans Le Jugement des flèches avant de tenir son premier grand rôle dramatique dans le thriller d’Andrew L. Stone Cri de terreur.
Image
En 1959, John Wayne - avec lequel elle avait fait une brève apparition dans I Married a Woman de Hal Kanter -, la recommande pour le rôle de «Feathers», dont elle fera, sous la direction de Hawks, une des plus belles créations de l’histoire du western.
Image
Sous contrat Warner, Angie Dickinson tourne aussi des films comme Au péril de sa vie de Gordon Douglas et Rome Adventure de Delmer Daves. En 1964 et 1967, elle est la partenaire de Lee Marvin dans deux grands classiques du thriller : Les Tueurs de Don Siegel et Le Point de non-retour de John Boorman. Suivront des films d’action, westerns ou policiers comme Un homme est mort de Jacques Deray, avec Jean-Louis Trintignant, Big Bad Mama de Steve Carver (un des grands succès de la New World de Roger Corman), Chasse à la mort de Peter Hunt, où elle retrouvera Lee Marvin, L’Homme en colère de Claude Pinoteau, avec Lino Ventura, etc...
Image
Angie Dickinson a tourné Duets de Bruce Paltrow en compagnie de Maria Bello et Gwyneth Paltrow suivit de Un monde meilleur avec Kevin Spacey et Helen Hunt et sous la direction de Mimi Leder.
Image

Elle fait une apparition dans Ocean's Eleven de Steven Soderbergh et incarne Bobette dans Elvis Has Left the Building de Joel Zwick.



Le vengeur - Angie Dickinson, Randolph Scott
Image

Rio Bravo - Angie Dickinson, John Wayne
Image

Image

L'Inconnu de Las Vegas - Angie Dickinson, Dean Martin
Image

L'Ombre d'un géant - Angie Dickinson, Kirk Douglas
Image

L'Inconnu de Las Vegas - Angie Dickinson, Frank Sinatra
Image

La Poursuite impitoyable - Marlon Brando, Angie Dickinson
Image

Le Point de non-retour - Angie Dickinson, Lee Marvin
Image

L'Homme en colère - Angie Dickinson, Lino Ventura
Image

Pulsions - Angie Dickinson
Image

Image





Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24124
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Angie Dickinson - Comment peut-on passer à côté!

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 14 oct. 2012 19:34

incroyable en effet
:applaudis_6: Metek

ImageImage
ImageImage
Image
Sergent Anderson :
Image
Image

The sins of Rachel Cade avec Roger Moore
Image

Le pistolero de la rivière rouge :
Image


Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15061
Localisation : Canada
Contact :

Re: Angie Dickinson - Comment peut-on passer à côté!

Messagepar metek » 14 oct. 2012 20:12

Thanks, il y a encore beaucoups de bio a faire ici Cahill! :beer1:

Image

Image

Image

Image



Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11773
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Angie Dickinson - Comment peut-on passer à côté!

Messagepar lasbugas » 14 oct. 2012 20:43

Image

Image


Image


Image

Image

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11773
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Angie Dickinson - Comment peut-on passer à côté!

Messagepar lasbugas » 14 oct. 2012 20:49

Image

ImageImage

Image
Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15061
Localisation : Canada
Contact :

Re: Angie Dickinson - Comment peut-on passer à côté!

Messagepar metek » 14 oct. 2012 20:52

Angie Dickinson et Rio Bravo 1959



Howard Hawks et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

Howard Hawks et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959 John Wayne en arriere plan!
Image

Howard Hawks et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959 John Wayne a droite
Image

Howard Hawks et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

Howard Hawks et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

Howard Hawks et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

John Wayne, Dean Martin et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

Dean Martin et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

John Wayne et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

John Wayne et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Hawks en compagnie de John Wayne, Dean Martin et Ricky Nelson.
Image

Howard Hawks John Wayne et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

Howard Hawks John Wayne et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

Howard Hawks et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image

John Wayne et Angie Dickinson sur le tournage de Rio Bravo 1959
Image





DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8164

Angie DICKINSON (1931- )

Messagepar DEMERVAL » 03 janv. 2013 17:14

Source Wiki
Angie Dickinson, la seconde d’une famille de 4 filles, est née Angeline Brown (mais surnommée Angie par sa famille et les amis) le 30 septembre 1931 à Kulm, Dakota du Nord, de Frederica et Leo H. Brown. Sa famille est de descendance allemande et elle fut élévée dans la religion catholique romaine. Son père était un journaliste et un éditeur d’une petite ville. En 1942, sa famille déménagea à Burbank, Californie où elle fit ses études au lycée Bellarmine-Jefferson, décrochant son baccalauréat en 1947 à juste 15 ans. Elle étudia ensuite au college universitaire de Glendale et en 1954 décrocha sa licence de commerce à l’université Immaculate Heart. Prenant exemple sur son père, elle eut l’intention de devenir écrivain. Alors qu’elle était étudiante en 1950–1952, elle travailla comme secrétaire à l’aérogare Lockheed de Burbank (maintenant aéroport Bob Hope) et dans une usine.
Angie Dickinson se maria avec le joueur de football américain Gene Dickinson en 1952. Avec ses encouragements, elle s’inscrivit à un concours de beauté en 1953, se classant seconde. L’exposition lui permit d’attirer l’attention d’un producteur de l’industrie de la télévision, qui lui demanda de songer à faire une carrière en tant qu’actrice. Elle étudia le métier et quelques années plus tard, fut approchée par la NBC pour être l’invitée-vedette d’un certain nombre d’émissions, dont The Colgate Comedy Hour. Elle rencontra rapidement Frank Sinatra, qui devint un ami à vie. Elle interprétera plus tard la femme de Sinatra dans le film L’Inconnu de Las Vegas.
Le 31 décembre 1954, Angie Dickinson fit ses débuts à la télévision dans un épisode de Les Aventuriers du Far-West. Ceci l’amena à d’autres rôles dans Buffalo Bill Jr., Matinee Theatre (8 épisodes), City Detective, It's a Great Life, (2 épisodes), Gray Ghost, General Electric Theater, The Life and Legend of Wyatt Earp, La Flèche Brisée, Meet McGraw (deux fois), Northwest Passage, Gunsmoke, Le Virginien, Tombstone Territory, Cheyenne et The Restless Gun.
Angie Dickinson créa des personnages mémorables dans Perry Mason, Mike Hammer, La grande caravane et Men Into Space. En 1957, elle apparut aux côtés de Richard Boone dans Have Gun Will Travel, lors de la première saison dans l’épisode intitulé "A Matter of Ethics" et en 1965, elle eut un rôle récurrent, celui de Carol Tredman dans Dr. Kildare. Elle prit un virage remarqué dans le rôle d’une tueuse fourbe dans un épisode de 1954 de la classique série Le Fugitif avec David Janssen et en guest star Robert Duvall. Et elle fut au top de la malveillance en tant que l’épouse infidèle de surcroît voleuse de banques dans l’épisode intitulé "Wild Blue Yonder ‘’ de la série de 1958 de Rod Cameron, State Trooper.
Sa carrière cinématographique commença avec des petits rôles dans Mademoiselle Porte-Bonheur (1954) avec Doris Day, The Return of Jack Slade (1955), L’Homme au Fusil (1955) et Hidden Guns (1956). Elle eut son premier rôle en vedette dans Gun the Man Down (1956) avec James Arness, premier rôle suivi par le film culte de Samuel Fuller, Porte de Chine (1957), qui donnait une image précoce de la guerre du Vietnam.
Rejetant le style du sexe symbole de type blonde platine à la Marilyn Monroe ou Jayne Mansfield car elle pensait que cela réduirait ses possibilités, Angie Dickinson autorisa les studios à éclaircir ses cheveux bruns en un blond miel. Elle apparut principalement à ses débuts dans des westerns de série B dont Le Vengeur (1957) avec James Garner.
En 1959, Angie Dickinson apparut dans le film d’Howard Hawks, Rio Bravo dans lequel elle incarnait une joueuse de cartes dragueuse appelée "Feathers" qui est attirée par le shérif de la ville interprété par l’idole de son enfance, John Wayne. Les costars de ce film étaient Dean Martin, Ricky Nelson et Walter Brennan. Quand Howard Hawks revendit le contrat qu’il possédait avec l’actrice à l’un des studios majeurs, elle fut mécontente. Malgré tout, elle devint l’une des actrices les plus en vue de la décennie suivante, qui commença par la sortie du film, Le Buisson Ardent avec Richard Burton et L’Inconnu de Las Vegas avec ses amis Frank Sinatra et Dean Martin, deux films sortis en 1960.
Ceux-ci furent suivis par un film alimentaire, le thriller A Fever in the Blood (1961); un mélodrame basé au Congo Belge Au Péril de sa Vie (1962), dans lequel elle interprétait une nurse missionnaire tentée par la luxure: le récit de voyage européen, Rome Adventure (aussi connu sous le nom Lovers Must Learn) en 1962; et Jessica de Jean Negulesco (1962) avec Maurice Chevalier, dans lequel elle incarnait une jeune sage-femme mal perçue des femmes mariées de la ville. Angie Dickinson partagea aussi l’écran avec son ami Gregory Peck dans la tragi-comédie Le Combat du Capitaine Newman.
Dans A Bout Portant, un film originellement censé devenir le premier film essentiellement fait pour la télévision, mais qui sortit dans les salles à cause de son contenu violent, Angie jouait une femme fatale face au futur président Ronald Reagan dans son tout dernier rôle. Ce film était dirigé par Don Siegel. C’était un remake d’une version délivrée en 1946 et basée sur un roman d’Ernest Hemingway.
Angie Dickinson fut ensuite la costar dans la comédie The Art of Love (1965), dans lequel elle jouait une femme qui intéressait et James Garner et Dick Van Dyke. Elle apparut dans le film parsemé d’étoiles de Arthur Penn et Samuel Spiegel, La Poursuite Impitoyable (1966) aux côtés de Marlon Brando, Jane Fonda, Robert Redford, Robert Duvall, Miriam Hopkins et autres.
Son meilleur film de cette époque fut probablement celui de John Boorman, Le Point de Non-Retour (1967), un drame macabre avec Lee Marvin dans le rôle d’un criminel trahi par sa femme et son meilleur ami, qui cherche à se venger. Symbolisant l’austère ambiance urbaine de l’époque, la réputation du film grandit avec les années.
Les westerns continuèrent à être une partie de son travail en 1969, quand elle joua dans La Vengeance du Shérif avec Robert Mitchum et dans Sam Whiskey, le Dur où elle donnait son premier baiser de cinéma à un jeune acteur, Burt Reynolds.
En 1971, elle interpréta un professeur de lycée lascive dans la comédie noire Si tu crois Fillette avec Rock Hudson. L’un des films les plus connus et les plus sexuellement provocateurs d’Angie Dickinson fut Super Nanas (1974) où elle incarnait la sordide veuve Wilma McClatchie avec William Shatner et Tom Skerritt. Bien que déjà bien engagée dans la quarantaine, elle apparaissait nue dans plusieurs scènes, ce qui fit l’intérêt du film et permit à une nouvelle génération de spectateurs de la découvrir.
En 1973, elle fut la costar avec Roy Thinnes du thriller The Norliss Tapes, un téléfilm produit et dirigé par Dan Curtis.
Angie Dickinson revint sur le petit écran en mars 1974 pour être la vedette d’un épisode de la série unanimement applaudie, Police Story.Cette apparition fut si favorablement commentée que la NBC lui offrit son propre show télévisé qui devint une innovante série hebdomadaire intitulée Police Woman : ce fut la première série d’une heure à avoir un rôle féminin en vedette. Au début, Angie Dickinson fut réticente à accepter le rôle, mais les producteurs lui dirent qu’elle deviendrait une partie intégrante des familles américaines et elle accepta le rôle.
Dans la série, elle incarnait le Sgt. Suzanne "Pepper" Anderson, un officier de la police criminelle de Los Angeles. Le show devint un succès, atteignant la première place dans de nombreux pays où il fut distribué dès la première année. La production dura 4 ans et Dickinson gagnera un Golden Globe et sera nominée pour 3 Emmy, trois années consécutives. Jouaient également dans la série Earl Holliman en tant que l’officier commandant, Bill Crowley, le supérieur du Sgt Anderson, Charles Dierkop, l’enquêteur Pete Royster et Ed Bernard l’enquêteur Joe Styles. La série fut tournée de 1974 à 1978.
L’année même où la série d’arrêta, Angie Dickinson réincarna le personnage de Pepper Anderson dans l’émission spéciale Ringo, avec en costars Ringo Starr et John Ritter. Elle parodia aussi son personnage dans des émissions spéciales de Noël présentées par Bob Hope sur la NBC en 1975 et 1979.. Elle refit la même prestation des années plus tard pour le Noël 1987 sur la NBC dans l’émission Saturday Night Live.
Angie Dickinson et Police Woman prouvèrent qu’il y avait de la place pour des séries d’une heure avec des héroïnes, ouvrant ainsi le chemin aux séries qui émergèrent dans les années 1970 et 1980, telles que : Drôles de Dames, Wonder Woman, Super Jaimie et Cagney et Lacey. En 1987, le service de police criminelle de Los Angeles récompensa Angie Dickinson en la nommant membre honoraire.
Après être apparue dans la minisérie Pearl (1978), elle fit son retour au grand écran dans le thriller de Brian De Palma Pulsions (1980). Ce rôle, une femme d’intérieur sexuellement frustrée, lui vaudra en 1981 un Saturn Award de la meilleure actrice.
Elle prit un rôle moins important en 1981 dans Chasse à Mort, qui la réunissait avec Lee Marvin et apparut aussi dans Charlie Chan and the Curse of the Dragon Queen. Plus tôt dans l’année, elle avait été initialement choisie pour incarner Krystle Carrington dans la série télévisée Dynasty mais, ayant décidé de passer plus de temps avec sa fille, elle déclina le rôle qui échut à Linda Evans. Au milieu des années 1980, elle refusa également le rôle de Sable Colby dans un dérivé de Dynastie, The Colbys.
Après avoir mis un véto à la diffusion de sa propre émission, produite par Johnny Carson, The Angie Dickinson Show, en 1980 alors que seuls deux épisodes avaient été tournés (elle ne se trouvait pas assez comique), la série détective Cassie & Co. scella sa tentative infructueuse de retour à la télévision. Elle joua alors dans plusieurs téléfilms comme : En Quête d’Indices (1982), Jalousies (1984), L’Ombre d’un Scandale (1984) et Stillwatch (1987). Elle eut aussi un rôle pivot dans la très appréciée minisérie Les Dessous d’ Hollywood(1985), basée sur un roman de Jackie Collins.
Au cinéma, Angie Dickinson reprit son rôle de Wilma dans Super Nanas II (1987) et acheva le téléfilm Kojak: Cas de Conscience, où elle retrouvait Telly Savalas. En 1988, elle fut la costar avec Willie Nelson et d’autres amis du TV western Once Upon a Texas Train.
En 1993 dans la minisérie d’ABC Wild Palms, produite par Oliver Stone, elle était la sadique soeur du sénateur Tony Kruetzer, interprété par Robert Loggia. La même année, elle fut la vedette, dans le rôle d’une impitoyable propriétaire d’une station thermale du Montana du film théâtral de Gus Van Sant, Even Cowgirls Get the Blues.
En 1995, Sydney Pollack l’embaucha pour être l’éventuelle belle-mère de Greg Kinnear dans la romantique comédie Sabrina avec Harrison Ford, un remake du classique de Billy Wilder. Elle incarna aussi la femme de Burt Reynolds dans le thriller The Maddening et la mère de Rick Aiello et Robert Cicchini dans la comédie The Don's Analyst. En 1997, elle séduisit le vieil Artie (Rip Torn) dans un épisode du The Larry Sanders Show intitulé "Artie and Angie and Hank and Hercules."
Durant la première décennie du nouveau millénaire, Angie Dickinson interpréta la mère alcoolique et sans-logis d’Helen Hunt dans Un Monde Meilleur (2000); la grand-mère de Gwyneth Paltrow dans le drame Duos d’un Jour (2000) et la mère d’Arliss Howard dans Big Bad Love (2001), avec Debra Winger.
Etant apparue dans la version originale d’Ocean's 11 (1960) avec ses bons amis Frank Sinatra et Dean Martin, elle fit, quatre décennies plus tard une brève apparition dans le remake de 2001 avec George Clooney et Brad Pitt.
En 1999, Playboy classa Angie Dickinson au 42ème rang des 100 stars les plus sexy du siècle. En 2002, TV Guide la classa au 3ème rang des 50 stars de télévision les plus sexy, derrière Diana Rigg et George Clooney (qui furent ex aequo pour la première place).
En juillet 2009, Angie Dickinson fut la vedette du film du Hallmark Channel, Un Regard sur le Passé.
Angie Dickinson fut mariée à Gene Dickinson du 2 juin 1952 à 1960.
Elle maria ensuite Burt Bacharach le 15 mai 1965. Ils restèrent ensemble pendant 15 ans, bien que le mariage connut plusieurs séparations au cours desquelles, ils eurent tous deux des aventures. Suite à la naissance de leur fille, en 1966, Angie Dickinson mit temporairement sa carrière entre parenthèses, bien qu’elle apparut occasionnellement dans quelques films, comme le western, Le Pistolero de la Rivière Rouge (1967) avec Glenn Ford et la comédie Some Kind of Nut (1969).
Leur fille, Lea Nikki, surnommée Nikki, naquit un an après son mariage. Née prématurée de trois mois, Nikki souffrit de problèmes de santé chroniques, dont une déficience visuelle. On lui diagnostiqua plus tard le syndrome d’Asperger. Burt Bacharach écrivit la chanson Nikki en hommage à sa fragile jeune fille. Angie Dickinson déclina beaucoup de rôles pour s’occuper de sa fille.
Ses parents la placèrent temporairement au Wilson Center, une résidence psychiatrique pour adolescents à Faribault, Minnesota. Nikki y resta 9 ans. Plus tard, Nikki étudia la géologie à la California Lutheran University, mais la faiblesse de sa vue l’empêcha de poursuivre des études dans cette matière. Le 4 janvier 2007, Nikki se suicida dans son appartement de la banlieue de Thousand Oaks. Elle avait 40 ans.

Sa filmographie westernienne comprend notamment :

L’Homme au Fusil (1955) de Richard Wilson, dans le rôle de Kitty
Le Jugement des Flèches (1957) de Samuel Fuller, dans le rôle de Yellow Moccasin
Légitime Défense (1956) de Andrew V. McLagen, dans le rôle de Janice
Le Mariage est pour Demain (1955) d’Allan Dwan, dans le rôle de Abby Dean, une fille de saloon
Le Pistolero de la Rivière Rouge (1967) de Richard Thorpe, dans le rôle de Lisa Denton
Rio Bravo (1959) d’Howard Hawks, dans le rôle de Feathers
La Vengeance (1969) du Shérif de Burt Kennedy, dans le rôle de Lily Beloit
Modifié en dernier par DEMERVAL le 17 juil. 2020 9:04, modifié 2 fois.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24124
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Angie DICKINSON (1931- )

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 03 janv. 2013 18:01

Image

la vengeance du shérif:
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8093
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Angie DICKINSON (1931- )

Messagepar lerebelle » 04 janv. 2013 3:50

Quel beauté. R :wink:

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15061
Localisation : Canada
Contact :

Re: Angie Dickinson (1931-)

Messagepar metek » 06 janv. 2014 2:02

Oui René elle a beaucoup de charme et de tres belles jambes! :beer1:

Image

Image

Image

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3417
Localisation : Fort Dobbs

Re: Angie Dickinson (1931 - )

Messagepar Winchester73 » 22 janv. 2014 6:55

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 26 déc. 2019 13:19, modifié 1 fois.
Image

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8093
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Angie Dickinson (1931-)

Messagepar lerebelle » 23 janv. 2014 0:05

Je suis tout a fait de ton avis Cyrus. René :wink: :beer1:

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3417
Localisation : Fort Dobbs

Re: Angie Dickinson (1931-)

Messagepar Winchester73 » 07 nov. 2014 22:40

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 26 déc. 2019 13:20, modifié 1 fois.
Image

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8164

Re: Angie Dickinson (1931-)

Messagepar DEMERVAL » 07 nov. 2014 23:23

et par-delà tout, quelle photogénie!!!!! Elle fait briller les caméras et sa beauté n'en est que plus éclatante.



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités