Ida Lupino (1918–1995)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15055
Localisation : Canada
Contact :

Ida Lupino (1918–1995)

Messagepar metek » 20 juil. 2012 19:48


Ida Lupino est une actrice, scénariste, productrice et réalisatrice américaine, née le 4 février 1914 à Londres (Royaume-Uni), morte le 3 août 1995 à Los Angeles (États-Unis).



Ida Lupino fait ses débuts d'actrice de cinéma en Angleterre, dans de petites productions, avant de partir pour Hollywood où on la remarque en 1935 dans Peter Ibbetson d' Henry Hathaway. Elle ne rencontre véritablement le succès qu'à partir de 1941, avec Une femme dangereuse et High Sierra de Raoul Walsh. Tout au long de sa carrière, elle interprète des rôles de composition, incarnant souvent des femmes fatales ou malheureuses. Raoul Walsh, Nicholas Ray, Fritz Lang, Robert Aldrich lui offrirent ses plus beaux rôles

Probablement le seul Western qu'elle a faite! :?



Au milieu des années 1940, Lupino est attirée par la réalisation. Elle a raconté comment elle avait eu l'impression de s'ennuyer sur les plateaux de tournage alors que « quelqu'un d'autre semblait faire tout le travail intéressant ». Avec son mari, le producteur et scénariste Collier Young, elle monte une société de production indépendante, The Filmmakers, et devient productrice, réalisatrice et scénariste de films à petit budget, abordant souvent des questions de société.



En 1949, sa première réalisation lui échoit de façon inattendue, quand Elmer Clifton, qui dirigeait, pour The Filmmakers, Avant de t'aimer (Not Wanted), film dont elle avait écrit le scénario, subit une crise cardiaque mineure et doit abandonner le tournage. Lupino reprend le film et le termine. Dans les années qui suivent, elle réalise ses propres projets, et devient à Hollywood l'une des rares réalisatrices de l'époque, avec des films remarqués comme Never Fear et The Bigamist.



Dans The Village Voice, la journaliste Carrie Rickey a écrit qu'Ida Lupino a été un modèle pour les réalisatrices : « Non seulement Lupino prend en main la production, la réalisation et le scénario, mais chacun de ses films aborde frontalement la sexualité, l'indépendance, la dépendance »



Après quatre films « de femme » sur des questions de société, dont Outrage, en 1950, sur le viol, Lupino réalise son premier film d'action, Le Voyage de la peur (The Hitch-Hiker) en 1953, faisant d'elle la première femme à diriger un film noir.




Pour l'écrivain Richard Koszarski, « ses films affichent les obsessions et la cohérence d'un véritable auteur... Lupino montre des mâles dangereux et irrationnels, semblables en cela aux femmes telles qu'elles sont représentées dans la plupart des films noirs d'Hollywood dirigés par des hommes » .



En 1952, Lupino est devenue la « quatrième star » de Four Star Productions en rejoignant dans la société de production Dick Powell, David Niven et Charles Boyer, après le retrait de Joel McCrea et Rosalind Russell.



En 1954, elle écrit un autre scénario de film noir, réalisé cette fois-ci par Don Siegel, Ici brigade criminelle (Private Hell 36). Lupino a souvent plaisanté en disant que si elle avait été, en tant qu'actrice la « Bette Davis du pauvre », elle était devenue comme réalisatrice le « Don Siegel du pauvre ».



Après ses longs métrages pour le cinéma, elle réalise de nombreux épisodes de série télévisée notamment pour Alfred Hitchcock présente, Ma sorcière bien-aimée, La Quatrième Dimension, Le Fugitif, Les Incorruptibles.



Ida Lupino meurt des conséquences d'un cancer du côlon le 3 août 1995 à Los Angeles. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park en Californie, à côté de la tombe de Errol Flynn.




Junior Bonner 1972 avec Steve Mcqueen



Filmographie:
1931 : The Love Race : Uncredited
1933 : Her First Affaire : Anne
1933 : The Ghost Camera : Mary Elton
1933 : High Finance : Jill
1933 : I Lived with You : Ada Wallis
1933 : Money for Speed : Jane
1933 : Prince of Arcadia : The Princess
1934 : Search for Beauty : Barbara Hilton
1934 : Come on Marines : Esther Smith-Hamilton
1934 : Ready for Love : Marigold Tate
1935 : Paris in Spring : Mignon de Charelle
1935 : La Fiesta de Santa Barbara de Louis Lewyn : elle-même
1935 : Smart Girl : Pat Reynolds
1935 : Peter Ibbetson de Henry Hathaway : Agnes
1936 : Anything Goes de Lewis Milestone : Hope Harcourt
1936 : One Rainy Afternoon : Monique Pelerin
1936 : Yours for the Asking : Gert Malloy
1936 : Le Joyeux Bandit (The Gay Desperado), de Rouben Mamoulian : Jane
1937 : Sea Devils : Doris Malone
1937 : Let's Get Married : Paula Quinn
1937 : Artists & Models : Paula Sewell aka Paula Monterey
1937 : Fight for Your Lady : Marietta
1939 : The Lone Wolf Spy Hunt : Val Carson
1939 : The Lady and the Mob : Lila Thorne
1939 : Les Aventures de Sherlock Holmes (The Adventures of Sherlock Holmes) d'Alfred L. Werker : Ann Brandon
1939 : La Lumière qui s'éteint (The Light That Failed) : Bessie Broke
1940 : Une femme dangereuse (They Drive by Night) de Raoul Walsh : Lana Carlsen
1941 : La Grande Évasion (High Sierra) de Raoul Walsh : Marie
1941 : Le Vaisseau fantôme (The Sea Wolf) de Michael Curtiz : Ruth Webster
1941 : Out of the Fog : Stella Goodwin
1941 : Ladies in Retirement : Ellen Creed
1942 : La Péniche de l'amour (Moontide) d' Archie Mayo : Anna
1942 : Life Begins at Eight-Thirty : Kathy Thomas
1943 : Forever and a Day : Jenny (maid)
1943 : The Hard Way de Vincent Sherman : Mrs. Helen Chernen
1943 : Remerciez votre bonne étoile (Thank your lucky stars) de David Butler : Elle-même
1944 : In Our Time : Jennifer Whittredge
1945 : Pillow to Post : Jean Howard
1946 : La Vie passionnée des sœurs Brontë (Devotion) de Curtis Bernhardt : Emily Bronte
1947 : The Man I Love : Petey Brown
1947 : Deep Valley : Libby Saul
1947 : Escape Me Never de Peter Godfrey et LeRoy Prinz : Gemma Smith
1948 : La Femme aux cigarettes (Road House) de Jean Negulesco : Lily Stevens
1949 : Le Démon de l'or (Lust for Gold) : Julia Thomas
1950 : Woman in Hiding : Deborah Chandler Clark
1950 : Outrage : Country Dance Attendee
1951 : Hard, Fast and Beautiful : Seabright Tennis Match Spectator
1951 : On the Loose : Narrator (voix)
1952 : La Maison dans l'ombre (On Dangerous Ground) de Nicholas Ray : Mary Malden
1952 : Beware, My Lovely de Harry Horner : Mrs. Helen Gordon
1953 : Jennifer : Agnes Langley
1953 : The Bigamist d'Ida Lupino : Phyllis Martin
1954 : Ici brigade criminelle (Private Hell 36) de Don Siegel : Lilli Marlowe
1955 : Women's Prison : Amelia van Zandt
1955 : Le Grand Couteau (The Big Knife) de Robert Aldrich : Marion Castle
1956 : La Cinquième Victime (While the City Sleeps) de Fritz Lang : Mildred Donner
1956 : Strange Intruder : Alice Carmichael
1958 : Teenage Idol (TV)
1966 : Les Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West), (série TV) - Saison 2 épisode 4, La Nuit des Masques (The Night of the Big Blast), de Ralph Senensky : Dr. Faustina
1972 : Columbo : Accident (Short Fuse) (série TV) : Doris Buckner
1972 : Women in Chains (TV) : Claire Tyson
1972 : Junior Bonner, le dernier bagarreur (Junior Bonner) de Sam Peckinpah : Elvira Bonner
1972 : Strangers in 7A (TV) : Iris Sawyer
1973 : Female Artillery (TV) : Martha Lindstrom
1973 : I Love a Mystery (TV) : Randolph Cheyne
1973 : The Letters (TV) : Mrs. Forrester
1974 : Columbo : Le Chant du cygne (Swan Song) (Série TV) : Edna Brown
1974 : Les Rues de San Francisco (Série TV) - Saison 2, épisode 17 (Blockade) : Wilma Jameson
1975 : La Pluie du diable (The Devil's Rain) de Robert Fuest : Mrs. Preston
1976 : Soudain... les monstres (The Food of the Gods) de Bert I. Gordon : Mrs. Skinner
1978 : My Boys Are Good Boys : Mrs. Morton


Comme réalisatrice
1949 : Avant de t'aimer (Not Wanted)
1949 : Never Fear
1950 : Outrage avec Mala Powers et Robert Clarke
1951 : Hard, Fast and Beautiful
1953 : Le Voyage de la peur (The Hitch-Hiker)
1953 : The Bigamist avec Joan Fontaine et Edmond O'Brien
1958 : Teenage Idol (TV)
1966 : Le Dortoir des anges (The Trouble with Angels)

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7391

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar chip » 21 juil. 2012 8:50

Chez Wild side vidéo on peut trouver "the bigamist "(bigamie), drame pudique traité sans pathos, à la manière d'un film noir. C'est remarquablement bien joué par O'Brien, Lupino et Joan Fontaine. Un film à découvrir.


Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 22 juil. 2012 10:31

cette affiche de Metek correspond à Le joyeux bandit (1936) The Gay Desperado => http://www.imdb.com/title/tt0027660/
et qui n'a pas encore de topic sur notre forum..
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15055
Localisation : Canada
Contact :

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar metek » 22 juil. 2012 20:45

U.S. Marshal Cahill a écrit :cette affiche de Metek correspond à Le joyeux bandit (1936) The Gay Desperado => http://www.imdb.com/title/tt0027660/
et qui n'a pas encore de topic sur notre forum..


De plus si l'affiche dit parlant Francais, il doit exister une version Francaise quelque part! :sm32:

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15055
Localisation : Canada
Contact :

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar metek » 27 juil. 2012 3:45

I forgot that one!
Image

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8056
Localisation : oregon

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar lasso » 27 juil. 2012 9:23

En effet, remarquable femme :num11

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15055
Localisation : Canada
Contact :

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar metek » 01 août 2012 1:50


Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15055
Localisation : Canada
Contact :

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar metek » 14 août 2012 19:18



En compagnie de son mari Howard Duff
Image




lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8091
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar lerebelle » 15 août 2012 4:09

J'avais lu sa biographie sur internet l' année derniere, c 'était vraiment quelqu'un dans tous les sens du terme. R :wink:

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8554

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar DEMERVAL » 18 oct. 2013 21:41

Ida Lupino naquit 4 février 1918 à Camberwell, Londres de l’actrice Connie O'Shea (Connie Emerald) et de l’artiste de music hall, Stanley Lupino, un membre de la famille Lupino, grande famille de théâtre. Il y a une polémique sur son année de naissance mais elle est bien née en 1918 et non en 1914 comme certaines biographies l’affirment.
Sa soeur, Rita Lupino, née en 1920, devint une actrice et danseuse. Durant la seconde guerre mondiale, elle servit comme lieutenant dans le Women's Ambulance and Defense Corps. Après avoir fait une pause en cessant d’apparaître dans des films, elle composa de la musique pendant un bref moment, une des ses oeuvres, “Aladdin’s Lamp" étant interprétée par le L.A. Philharmonic en 1937. Elle travailla également brièvement à la radio. Enfant, Ida Lupino fut encouragée à embrasser la carrière dans le show business par ses parents et son oncle, Lupino Lane, un acteur comique de cinéma et de théâtre ainsi qu’un réalisateur. A 7 ans, Ida Lupino écrivit et joua le premier rôle de la pièce, Mademoiselle pour l’école.
Ida Lupino suivit les cours de la Royal Academy of Dramatic Art pendant deux années et fit ses débuts au cinéma dans The Love Race (1931), et tourna l’année suivante Her First Affaire, un film pour lequel sa mère avait passé un bout d’essai. Elle fut la vedette de 5 films britanniques en 1933 pour la Warner Bros. aux Teddington studios et pour Julius Hagen à Twickenham, dont The Ghost Camera avec John Mills et I Lived with You avec Ivor Novello. Elle déménagea alors à Hollywood à la fin de cette année pour avoir l’opportunité de jouer le rôle principal d’ Alice in Wonderland (1933).
Ida Lupino fut la vedette de plus d’une douzaine de films au milieu des années 1930 dont The Search for Beauty. Ce fut un film international dans lequel Paramount Studios conçut l’idée de créer une compétition parmi les pays de langue anglaise pour sélectionner les acteurs et actrices les plus attractifs de ces pays et de quelques états des USA. Il y eut par exemple, un Mr et une Mme Australie, Nouvelle-Zélande, de la République Sud-Africaine, d’Angleterre, d’Ecosse etc… qui voyagèrent tous vers Hollywood pour jouer dans le film. La version distribuée en Nouvelle-Zélande comporterait en vedettes les vainqueurs du concours organisé dans le pays et ainsi de suite. Elle travailla avec Columbia pour un contrat de deux films, l’un d”eux étant La Lumière qui s’éteint (1939), un rôle qu’elle obtint en déboulant dans le bureau du directeur en réclamant une audition, sans avoir été annoncée. Après cette performance, elle commença à être prise au sérieux en tant qu’actrice dramatique. En résultat, ses rôles d’étoffèrent durant les années 1940, et elle se décrivit comme étant “La Bette David du pauvre” car elle récupérait souvent les rôles que la star refusait.
Mark Hellinger, producteur associé de la Warner Bros., fut particulièrement impressionné par la performanced d’Ida et loua ses services pour un rôle dans Une Femme Dangereuse (1940), qui lui permit de signer un contrat avec le studio, dans lequel elle négocia la possibilité de faire quelques films en free-lance. Elle fut associée à Humphrey Bogart dans ce film et dans La Grande Evaion (1941). Warner Bros. avait été prévenu sur le caractère d’Ida qui refusait systématiquement les rôles pour lesquels elle trouvait qu’ils étaient “en-dessous de sa dignité d’actrice.” En résultat, elle passa une grande partie de la durée de son contrat, en étant suspendue. Pour sa performance dans La Manière Forte (1943), elle remporta le New York Film Critics Circle Award de la meilleure actrice. Elle fut la vedette de Pillow to Post (1945), qui devait être le seul rôle comique de sa filmographie. Elle travailla régulièrement et fut beaucoup demandée tout au long des années 1940 sans pour autant devenir une star majeure. En 1947, Ida Lupino quitta la Warner Bros. après avoir refusé de renouveler son contrat. Elle muta alors pour la Columbia Pictures, où elle apparut dans des films comme La Femme aux Cigarettes et La Maison dans l’Ombre avant de sa lancer dans une carrière de réalisatrice.
Au milieu des années 1940, alors qu’elle était suspendue pour avoir refusé un rôle, Ida Lupino commença à s’intéresser à la réalisation. Elle mit à profit sa période de suspension pour observer les processus de réalisation, ce qui devaient l’aider dans ses efforts pour devenir réalisatrice. Elle affirma qu’elle s’ennuyait sur un plateau alors que “quelqu’un d’autre semblait faire le travail le plus intéressant”. Elle participa également à l’écriture et à la production de certains de ses films. Elle et son mari, Collier Young formèrent une compagnie indépendante, The Filmakers [sic), et Ida Lupino devint productrice, réalisatrice et scénariste de films à petits budgets, à l’issue prévisible. Cette compagnie allait produire 12 longs métrages, parmi lequels elle en dirigea ou co-dirigea la moitié, en écrivit ou co-écrivit 5, joua dans 3 et en co-produisit un. Ida Lupino affirma qu’ “…n’avait pas dans l’idée de devenir réalisatrice,” mais cela devint réalité quand elle dut inopinément faire face en 1949 au forfait d’ Elmer Clifton qui avait subi une légère attaque cardiaque et ne pouvait donc pas finir de réaliser Not Wanted, un film qu’elle co-produisait et qu’elle avait co-écrit. Ida Lupino prit les commandes pour terminer le film mais ne réclama pas le crédit de ctte réalisation en respect pour Elmer Clifton. Bien que le sujet du film prêtait à controverse, il reçut beaucoup de publicité. Elle fut même invitée à discuter du film avec Eleanor Roosevelt sur une radio nationale. Elle devait par la suite diriger ses propres projets, devenant par la même, la première actrice à devenir productrice et à écrire et réalisér ses propres films.
Dans un article pour Village Voice, Carrie Rickey écrivit qu’Ida Lupino était un modèle du modernisme féministe dans la confection de film, affirmant : “Non seulement Ida Lupino prend complètement le contrôle de la production, de la réalisation et de la mise en scène, mais chacun de ses films nous montre les brutales répercussions de la sexualité, de l’indépendance et de la dépendance.”
Après 4 films de femmes aux thèmes sociaux – dont Outrage (1950), un film sur le viol – Ida Lupino dirigea son premier film au rythme soutenu, Le Voyage de la Peur (1953), ce qui en fit la première femme à réaliser un film noir. L’écrivain Richard Koszarski nota que: “Ses films exposent les obsessions et les cohérences d’un vrai auteur... Dans ses films Bigamie et Le Voyage de la Peur, Ida Lupino fut capable de réduire le mâle à quelque chose de dangereux, à une force irrationnelle que les femmes se représentaient dans la plupart des exemples de mâles du film noir hollywoodien.
Ida Lupino blagua souvent sur le fait qu’elle était "la Bette Davis du Pauvre” en tant qu’actrice et qu’elle était de même le “Don Siegel du Pauvre” en tant que réalisatrice. En 1952, Ida Lupino fut conviée à devenir la “quatrième étoile” de la Four Star Productions avec Dick Powell, David Niven et Charles Boyer, après que Joel McCrea et Rosalind Russell ait quitté la compagnie.
A cause du fait qu’elle était une réalisatrice, son studio vanta sa fémininité, souvent pour répondre à l’envie pressante d’Ida elle-même. Elle mit même sur le compte de sa soi-disante domesticité le fait qu’elle n’ait pas renouvelé son contrat avec la Warner Bros. Elle voulait paraître sans peur dans un monde où le mâle dominait, ce qui apparait clairement dans une déclaration qu’elle fit: “ C’est là que le simple fait d’être un mâle fait la différence. Je ne pense pas que les hommes se sentent vraiment concernés quand ils laissent leurs femmes et leurs enfants. Durant leurs absences, leurs femmes peuvent toujours prendre l’avion et les rejoindre pour être avec eux. C’est difficile pour une femme de dire à son mari, viens t’asseoir autour du plateau et regarde. Voilà l’avantage d’être un réalisateur.” Bien que la réalisation soit devenue sa passion, le besoin d’argent fit qu’elle dut continuer à apparaître devant la caméra., afin d’acquérir des fonds pour faire ses propres productions.
Ida Lupino continua à jouer tout au long des années 1950, 1960 et 1970. Ses réalisations durant cette époque furent pour la majorité des séries télevisées comme, Alfred Hitchcock Présente Thriller, La Quatrième Dimension, Have Gun – Will Travel, Honey West, The Donna Reed Show, Gilligan's Island, 77 Sunset Strip, L’Homme à la carabine, Le Virginien Sam Benedict, Les Incorruptibles, Hong Kong, Le Fugitif et Ma Sorcière Bien-Aimée.
Ida Lupino apparut dans 19 épisodes de Four Star Playhouse de 1952 à 1956. De janvier 1957 à septembre 1958, elle fut la vedette avec son mari d’alors, Howard Duff, de la sitcom Mr. Adams and Eve dans laquelle le duo incarnait un couple d’acteurs appelés Howard Adams et Eve Drake, vivant à Beverly Hills, Californie. Howard Duff et Ida Lupino interprétèrent aussi en 1959 leurs propres rôles dans un des 13 épisodes de la série The Lucy–Desi Comedy Hour. Elle fut l’invitée vedette de nombreuses séries dont The Ford Television Theatre (1954), Bonanza (1959), Burke's Law (1963–64), Le Virginien (1963–65), Batman (1968), The Mod Squad (1969), Family Affair (1969–70), Les Mystères de l’Ouest (1969), Columbo: Short Fuse (1972), Columbo: Swan Song (1974), Barnaby Jones (1974), Les Rues de San Francisco, Ellery Queen (1975), Sergent Anderson (1975) et Drôles de Dames (1977).
On lui attribue aussi deux distinctions dans La Quatrième Dimension. Elle est la seule femme à avoir réalisé un épisode ("The Masks") et la seule personne à avoir joué et réalisé un épisode ( "The Sixteen-Millimeter Shrine"). Elle fit sa dernière apparition en 1978 avant de prendre sa retraite à 60 ans.
En juin 1948, Ida Lupino avait acquis la nationalité américaine.
Ida Lupino se maria et divorça trois fois. Elle épousa l’acteur Louis Hayward en novembre 1938. Ils se séparèrent en mai 1944 et divorcèrent en mai 1945. Elle se maria pour la deuxième fois avec le producteur Collier Young le 5 août 1948. Ils divorcèrent en 1951. Elle se maria ensuite pour la troisème et dernière fois avec l’acteur Howard Duff, le 21 octobre 1951. Le couple eut une fille, Bridget le 23 avril 1952. Ida Lupino et Howard Duff divorcèrent en 1983.
Ida Lupino décéda d’une crise cardiaque alors qu’elle était traitée pour un cancer du colon le 3 août 1995 à Los Angeles, à l’âge de 77 ans. Ses mémoires, Ida Lupino: Beyond the Camera, furent éditées après sa mort et publiées par Mary Ann Anderson.
Sa contribution au western :
Le démon de l’or de George Marshall (1949), Julia Thomas
Zane Grey Theater, un épisode, Louise Brandon dans “Fearful Courage” (1956)
Bonanza, un épisode, Annie O’Toole dans “The Saga of Annie O’Toole (1959)
Les Aventuriers du Far West, un épisode, Pamela Mann dans “Pamela’s Oxen” (1960)
Le Virginien, deux épisodes :
- Helen Blaine dans “A Distant Fury” (1963)
- Marna Dolores dans “We’ve lost a Train” (1965)
Les Mystères de l’Ouest, un épisode, Dr. Faustina dans “The Night of the Big Blast” (1966)
Les Bannis, un épisode, Mme Blake dans “The Thin Edge” (1969)
Junior Bonner de Sam Peckinpah (1972), Elvira Bonner

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3440
Localisation : Fort Dobbs

Re: Ida Lupino (1918–1995)

Messagepar Winchester73 » 03 nov. 2014 23:49

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 14 janv. 2020 19:08, modifié 3 fois.
Image

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3440
Localisation : Fort Dobbs

Re: Ida Lupino (1918–1995)

Messagepar Winchester73 » 12 déc. 2014 8:36

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 14 janv. 2020 19:10, modifié 3 fois.
Image

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3440
Localisation : Fort Dobbs

Re: Ida Lupino (1918–1995)

Messagepar Winchester73 » 13 juin 2015 7:21

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 14 janv. 2020 19:10, modifié 3 fois.
Image

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8056
Localisation : oregon

Re: Ida Lupino - Une Femme Remarquable!

Messagepar lasso » 13 janv. 2016 11:11

Ida Lupino dans JUNIOR BONNER de Sam Peckinpah


Image
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités