Cornel Wilde (1912–1989)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
chip
Sorcier
Sorcier
Messages : 6989

Cornel Wilde (1912–1989)

Messagepar chip » 07 févr. 2012 16:55

Athlète accompli : voir le film de Cecil B. De Mille " Sous le plus grand chapiteau du monde ", où il jouait un ambitieux trapéziste, Cornel Wilde a toujours préféré l'épée au colt, il ferrailla dans nombre films d'aventures, où il fut tour à tour : " Le fils de Robin des bois", le fils de d'Artagnan, Aladin, Omar Khayyam, Lancelot, sans oublier Constantin le grand, dans un péplum italien.
Cornelius Louis Wilde est né le 13 octobre 1915 à New-York city, le plus jeune des deux enfants d'une famille d' origine hongroise. Par deux fois la famille reviendra en Hongrie, avant de se fixer définitivement à New-York, où le jeune homme fera ses études de médecine. Pour les financer, il travaille comme vendeur de jouets, publiciste, représentant pour un magazine en langue française (Wilde maîtrisait plusieurs langues : italien, français, allemand, russe). Entre ses jobs et l'école, il s'entraine à l'escrime, en vue de participer avec l'équipe américaine aux J.O. de 1936 à Berlin. Au bout de quatre ans, il reçoit une bourse d'études pour l'école de médecine et de chirurgie de Columbia.
Diverses versions circulent sur cette période, toujours est-il que Wilde abandonne la médecine et s'entiche d'art dramatique. On le voit sur les planches, au milieu des années 30 dans " Moon over Mulberry ", la pièce sera jouée trois cent fois, viennent " Having wonderful time ", " White plume " et d'autres. A cette époque , il rencontre une jeune actrice de 17 ans, Patricia Knight, l'épouse en 1937 et en 1943 naît une fille, Wendy. Wilde travaille également à la radio. Remarqué par Laurence Olivier, il est engagé pour jouer à Broadway " Romeo and Juliet ", que doit monter le célèbre comédien anglais, avec sa femme Vivien Leigh. Wilde joue Tybalt et sert de conseiller pour les scènes de duels à l'épée.
Suite à " Romeo and Juliet ", jouée 36 représentations, Wilde signe un contrat avec Warners et tourne son premier film: " the lady with red hair " dont les vedettes sont Miriam et Claude Rains, puis "High sierra " en 1941 avec Bogart et Ida Lupino, "Leave her to heaven "(péché mortel ), superbe film noir en couleurs et l'adaptation du best-seller de Kathleen Windsor " Forever Amber "(Ambre) par Preminger. Il retrouve Ida Lupino en butte à un vicieux Richard Widmark dans un bon noir "Road house "( la femme aux cigarettes ), puis se frotte au western avec "Two flags west " dont la vedette féminine, n'est autre que Linda Darnell, sa partenaire de " Ambre ". Plus banal est " California conquest " où il manie l'épée, pour défendre la Californie , convoitée par les russes. " Passion "( tornade) est tout aussi exotique et nous offre deux Yvonne De Carlo.
Vers le milieu des années 50, tenté par la mise en scène, Cornel Wilde réalise " the devil's hairpin "(le virage du diable), il récidive avec "Maracaibo "(tueurs de feux à Maracaïbo )(1958), après un intéressant(et rare) polar westernien " Edge of eternity "(le secret du grand canyon) de Don Siegel et un peplum " Constantin le grand ", Wilde s'empare du roman de Thomas Malory" la mort d' Arthur " et se retrouve devant et derrière la caméra pour " Sword of Lancelot "( Lancelot ,chevalier de la reine), sa seconde épouse, la charmante Jean Wallace, joue Guenièvre. Mais le meilleur film réalisé par Wilde reste à venir, ce sera " the naked prey "(la proie nue )(1966), un film sur la chasse à l'homme et la survie, tourné en Afrique. Cornel Wilde réalisera encore un assez bon film de guerre "Beach red "(le sable était rouge)), "No blade of grass" (terre brûlée) un film de science-fiction où il ne joue pas et le dernier en 1975 " shark's treasure" (les requins ).
A la fin des années 80, il est atteint de leucémie. Trois jours après son 74 ième anniversaire, il meurt le 16 octobre 1989, au Cedars-Sinai medical center de Los Angeles.

SES WESTERNS /

- Two flags west ( les rebelles de fort Thorn ) (1950) Robert Wise
- California conquest ( Californie en flammes )(1952 ) Lew Landers
- Passion (tornade ) (1954) Allan Dwan
- The scarlet coat (duel d'espions )(1954) John Sturges
( Plutôt un pré-western, l'action se déroule en 1780, pendant la guerre d'indépendance)

TV :

Wilde n'a tourné aucun western pour le petit écran.

Image

Image

Image
avec Yvonne De Carlo dans " Tornade "

Image

[img]http://www.westernmovies.fr/image/is0/209/3996/07022012151352.jpg[/img%20%20[img]http://www.westernmovies.fr/image/is0/407/7407/07022012151540.jpg[/img]

Image
fanzine

Image
" les rebelles de fort Thorn"

Image
" Péché mortel "

Image
" le trésor du Guatemala "

Image

Image

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2303
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: CORNEL WILDE

Messagepar Tecumseh » 07 févr. 2012 19:04

Deux photos portrait du film : Passion (tornade ) - 1954 d'Allan Dwan, pour illustrer cette nouvelle bio de Chip. :applaudis_6:


Image
Image
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Sorcier
Sorcier
Messages : 6989

Re: CORNEL WILDE

Messagepar chip » 08 févr. 2012 9:20

Je vois que tu m'as devancé, j'ai failli acheter ces 2 photos récemment sur ebay :wink:

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: CORNEL WILDE

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 08 févr. 2012 19:06

tiens, je pensais qu'on avait déjà sa bio

bravo Chip :applaudis_6:
et merci encore Tecumseh pour tes photos de collection :beer1: (moi je préfère ne pas me lancer dans ces achats car je me connais, vu mon esprit collectionneur je me ruinerai ! je me contente de les collectionner sur mon ordi :? )

j'ai toujours aimé cet acteur et ses films (quand j'étais encore un débutant du cinéma :mrgreen: ) je le confondais avec Victor Mature
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1102

Re: CORNEL WILDE

Messagepar HART » 08 févr. 2012 20:02

Pour faire suite à l'intéressante bio de Cornel Wilde présentée par Chip ,quelques précisions...
J'ai toujours considéré que le Cornel Wilde réalisateur était infiniment supérieur à l'acteur , c'était un bon acteur , mais c'était un "director" exceptionnel !
"The naked prey" est l'un des plus grands films d'aventures du cinéma mondial , ce film longtemps difficile à voir en raison d'accusations de racisme totalement injustifiées ( est-ce que "Zulu dawn" est raciste" ? ) a fait il y a quelques années l'objet d'une édition en DVD dans la mythique collection Criterion où il côtoie les chefs d'oeuvres de Kurosawa ou de Fellini, consécration tout à fait méritée !C'est en anglais , sans sous-titres , mais comme le film est quasiment muet , allez-y quand même !
"Lancelot & Guenièvre" est une épopée à la fois excitante et nostalgique avec des séquences de bataille surprenantes tirant vers le gore , évidemment tout à fait inhabituel pour l'époque.
"Le sable était rouge" est un film de guerre dur et sans concession qui a beaucoup influencé les oeuvres récentes : d'abord "Lettres d'Iwo Jima" pour sa vision humaniste ( si , si les japonais étaient des aussi hommes capables d'amour et de solidarité ) ainsi que "Saving private Ryan" , la violence de la première séquence du film de Spielberg vient du film de Wilde.
Enfin ,il a fait un film noir remarquable ,peut-être son film le plus personnel et le plus attachant "Storm fear" (Chip , tu devais être bien distrait pour oublier celui-ci ! ) où ,il tient et c'est tout à son honneur un rôle plutôt ingrat.
Oui , un metteur en scène humaniste et sensible , l'un de mes préférés.

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2303
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: CORNEL WILDE

Messagepar Tecumseh » 08 févr. 2012 21:04

U.S. Marshal Cahill a écrit :et merci encore Tecumseh pour tes photos de collection :beer1: (moi je préfère ne pas me lancer dans ces achats car je me connais, vu mon esprit collectionneur je me ruinerai ! je me contente de les collectionner sur mon ordi :? )


Malheureusement je n'ai pas réussi à avoir ces deux là :( .....

Sinon Vincent, voici mon conseil : ne vient jamais "Aux cinglés du cinéma" à Argenteuil :mrgreen:
Moi aussi je ne voulais pas m'y lancer, mais on résiste 1 an, 2 an et la troisième fois...on craque. :lol: :lol: :lol:
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Sorcier
Sorcier
Messages : 6989

Re: CORNEL WILDE

Messagepar chip » 09 févr. 2012 9:13

"Storm fear" ,que je n'ai pas vu, doit être intéressant, Wilde à contre emploi , y joue le méchant et le bon est interprèté par Dan Duryea, fallait oser....D'après Norbert Moutier le fanzine n'a pas eu beaucoup d'acheteurs. A propos de Wilde et de " sword of Lancelot", dans " 30 ans de cinéma" , les auteurs disent : ....Wilde quant à lui, affublé de l'accent de Loopy the loop, citait Virgile en latin.... . :)

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12329
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: CORNEL WILDE

Messagepar lasbugas » 12 févr. 2012 10:02

Image
Image

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14902
Localisation : Canada
Contact :

Re: Cornel Wilde

Messagepar metek » 30 oct. 2013 3:50

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Cornel Wilde (1912–1989)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 03 janv. 2014 18:42

Les Rebelles de Fort Thorn - Two Flags West - 1950
Image(photo metek)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12329
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Cornel Wilde (1912–1989)

Messagepar lasbugas » 11 mars 2014 8:28

Image

Image

Image

Image

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12329
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Cornel Wilde (1912–1989)

Messagepar lasbugas » 04 juil. 2015 20:54

California Conquest - 1952

Image
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité