Jack Perrin

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Répondre
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3313
Enregistré le : 26 févr. 2004 13:56

Jack Perrin

Message par james »

Dans la monenclature des acteurs important de la series B et Z il ne faudrais surtout pas oublié celui qui fut un habile acteur et un cavalier ecxellent jack perrin.Il fut l'acteur de plusieur serials et notament connus des afficionados pour son role dans:le fauve de la sierra et beaucoup de roles dans des western au debut du parlant comme vedette et ce jusqu"aux anneé 40 avant de disparaitre aussitot et finissant sur la fin des années 50 dabs des production intérréssante mais ou il apparaissat très succintement.

Comme j'aime a le dire il fait partis des acteurs qui de la meme génération(ken maynard,bob custer,lane chandler,bill cody jr)entrainé avec eux des regains d'admirations de la part d'un public a chaque vision de leurs western ebaillis.

Jack perrin comme a l'accoutumez de certain de ses corélégionnaire acteur vas dans sa carrière utilisé quelques pseudo il sera aussi:jack gable ou bien richard terry.

Acteur de plus de 160 western il vas etre adulé de longue anneés durant avant de sombré dans l'oublie comme plupart des acteurs de cette epoque mais nous ici meme sur westernmovies hommage leur ai rendu car il font partis de notre patrimoine culturel western,voici la filmographie western de jack perrin:

:arrow: Noose for a Gunman..1960
:arrow: Westbound (le courrier de l'or)1959
:arrow: Last of the Desperados..1955
:arrow: Ten Wanted Men (10 homme a abattres)1955
:arrow: Red River Shore..1953
:arrow: Bandits of the West..1953
:arrow: Perilous Journey..1953
:arrow: Treasure of Lost Canyon..1952
:arrow: Wells Fargo Gunmaster ..1951
:arrow: Bandit Queen..1950
:arrow: Train to Tombstone..1950
:arrow: I Shot Billy the Kid (j'ai tué billy le kid)1950
:arrow: Twilight in the Sierras ..1950
:arrow: Riders of the Range..1950
:arrow: Gal Who Took the West..1949
:arrow: El Paso (el pas,ville sans loi)1949
:arrow: Gallant Legion..1948
:arrow: Shadows on the Range..1946
:arrow: Sunset in Wyoming..1941
:arrow: Riders of Death Valley..1941
:arrow: Texas Rangers Ride Again..1940
:arrow: West of Pinto Basin..1940
:arrow: Billy the Kid Outlawed..1940
:arrow: Land of the Six Guns..1940
:arrow: Hi-Yo Silver..1940
:arrow: South of the Border..1939
:arrow: Pal from Texas..1939
:arrow: Arizona Kid(terreur a l'ouest)1939
:arrow: Overland with Kit Carson (les loup hurlent)1939
:arrow: Kid From Texas..1939
:arrow: Trouble in Sundown..1939
:arrow: Western Jamboree..1938
:arrow: Texans..1938
:arrow: Panamint's Bad Man..1938
:arrow: Great Adventures of Wild Bill Hickok..1938
:arrow: Lone Ranger..1938
:arrow: Purple Vigilantes..1938
:arrow: Wells Fargo..1937
:arrow: Painted Stallion(la caravane de l'enfer)1937
:arrow: Reckless Ranger ..1937
:arrow: Arizona Mahoney..1936
:arrow: Gun Grit..1936
:arrow: Desert Justice..1936
:arrow: Wildcat Saunders..1936
:arrow: Hair-Trigger Casey ..1936
:arrow: Texas Jack..1935
:arrow: Code of the Mounted..1935
:arrow: Wolf Riders..1935
:arrow: North of Arizona..1935
:arrow: Loser's End ..1935
:arrow: Cactus Kid..1935
:arrow: Ridin' Gents ..1934
:arrow: Rainbow Riders ..1934
:arrow: Rawhide Mail ..1934
:arrow: Arizona Nights ..1934
:arrow: Mystery Ranch ..1934
:arrow: Girl Trouble ..1933
:arrow: Jaws of Justice..1933
:arrow: Between Fighting Men ..1932
:arrow: Dynamite Ranch ..1932
:arrow: Hell Fire Austin ..1932
:arrow: Forty-Five Calibre Echo ..1932
:arrow: Two-Gun Caballero ..1931
:arrow: Lariats and Sixshooters ..1931
:arrow: Sheriff's Secret..1931
:arrow: Kid from Arizona..1931
:arrow: Sign of the Wolf..1931
:arrow: Mystery Trooper..1931
:arrow: Wild West Whoopee ..1931
:arrow: Apache Kid's Escape..1930
:arrow: Phantom of the Desert ..1930
:arrow: Trails of Danger ..1930
:arrow: Romance of the West ..1930
:arrow: Ridin' Law ..1930
:arrow: Beyond the Rio Grande ..1930
:arrow: Lone Star Ranger..1930
:arrow: Overland Bound..1929
:arrow: Harvest of Hate..1929
:arrow: Hoofbeats of Vengeance..1929
:arrow: Plunging Hoofs ..1929
:arrow: Wild Blood..1929
:arrow: Vanishing West..1928
:arrow: Two Outlaws..1928
:arrow: Guardians of the Wild..1928
:arrow: Water Hole..1928
:arrow: Yukon Gold ..1928
:arrow: Dangerous Trail..1928
:arrow: Code of the Mounted..1928
:arrow: Madden of the Mounted..1928
:arrow: Bare Fists ..1927
:arrow: King of Hearts..1927
:arrow: Blind Man's Bluff ..1927
:arrow: Danger Ahead..1927
:arrow: Code of the Range..1927
:arrow: Thunderbolt's Tracks..1927
:arrow: Laffin' Fool..1927
:arrow: Grey Devil..1926
:arrow: Ridin' Gent..1926
:arrow: Hi-Jacking Rustlers..1926
:arrow: West of the Rainbow's End..1926
:arrow: Man From Oklahoma..1926
:arrow: Starlight's Revenge..1926
:arrow: Thunderbolt Strikes..1926
:arrow: Cactus Trails.1925
:arrow: Dangerous Fists ..1925
:arrow: Silent Sheldon ..1925
:arrow: Starlight, the Untamed..1925
:arrow: Knockout Kid..1925
:arrow: Border Vengeance..1925
:arrow: Double-Fisted..1925
:arrow: Winning a Woman ..1925
:arrow: Canyon Rustlers..1925
:arrow: Desert Madness..1925
:arrow: travelin' Fast ..1924
:arrow: Ridin' West ..1924
:arrow: Shootin' Square..1924
:arrow: Riders of the Plains..1924
:arrow: Crashin' Through..1924
:arrow: Coyote Fangs ..1924
:arrow: Santa Fe Trail..1923
:arrow: Golden Silence..1923
:arrow: Western Justice..1923
:arrow: Lone Horseman..1923
:arrow: Both Barrels..1921
:arrow: Rim of the Desert..1921
:arrow: Danger Man..1921
:arrow: Stand Up and Fight..1921
:arrow: Outlaw..1921
:arrow: Guilty Trail..1921
:arrow: Double-Crossed..1921
:arrow: Knockout Man..1921
:arrow: Big Bob.1921
:arrow: Trigger Trail..1921
:arrow: Lahoma..1920
:arrow: Two Men of Tinted Butte..1919

vala,james :wink:


Image

Image

Image
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)
Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4079
Enregistré le : 15 juin 2008 12:12

Re: JACK PERRIN

Message par laurent »

Jack est né à Three Rivers (Michigan) le 25 juillet 1896.
On sait peu de choses sur son enfance, hormis que son père était agent immobilier et que la famille Perrin déménagea pour Los Angeles au début du siècle.
Il débute au cinéma en 1915 comme figurant chez KEYSTONE.
Durant la première guerre mondiale, il sert dans la marine.
Dès son retour à la vie civile, il décroche un contrat chez UNIVERSAL entre 1919 et 1921, ou il ne tient néanmoins que de petits rôles.
Puis une parenthèse de plus de cinq ans durant lesquelles il joue pour divers petits studios indépendants comme RAYART, ARROW and AYWON, pour des réalisateurs comme Harry S. Weeb ou Robert J. Horner.
Vers 1927, Perrin était de retour chez UNIVERSAL ou il décroche un grand rôle, celui d'un Mountie dans un film qui eut un grand succès : "BLACK REX, KING OF THE WILD HORSES".
Sa monture du moment surnommé "The wonder horse" et baptisé "Starlight", est un magnifique cheval blanc.
A ce moment là de sa carrière, Perrin était un cowboy-héros prolifique.
Il tourne alors sur un bon rythme de bons westerns comme "THE LION MAN" (Universal 1919), "THE FIGHTING SKIPPER" (Arrow 1923), "SANTA FE TRAIL" (Arrow 1923), "RIDERS OF THE PLAINS" (Arrow 1924), "THE VANISHING WEST" (Mascot 1928), tous en muets bien entendu.
Il rencontre sa future épouse Joséphine Hill en tournant un film ensemble chez Universal.
Ils se marient en 1920.
Puis arrive les premiers "talkies".
Pas mal de Westerns en tant que premier rôle, mais le succès n'est plus le même auprès du grand public.

Durant les années 30, il tient alors souvent les seconds rôles pour différentes compagnies.
On le voit notamment aux côtés de Ken Maynard chez TIFFANY ou encore avec Tom Tyler chez RELIABLE, ainsi que dans plusieurs serials pour MASCOT PICTURES.
Jusqu'en 1960, il apparait dans 240 films, dont 123 westerns et 24 serials (ou feuilletons).
Ayant intelligemment placé son argent, il eût une retraite dorée.
Il décède d'une crise cardiaque le 17 décembre 1967.
A l'instar d'autres grandes stars du muet comme Wally Wales, Jay Wilsey, Buddy Roosevelt, Buzz Barton ou Bob Custer, le passage aux films parlants ne fût pas sans dégâts sur le déroulement de sa carrière.
Mais il demeure l'un des plus dignes représentants des "Rois de la selle" de l'époque du cinéma muet.
Je laisse le mot de la fin au célèbre Broncho Billy Anderson : "Les films ? Ils sont encore ce qu'ils étaient : le maximum de distraction pour le minimum d'argent. Les westerns actuels ne sont guère plus perfectionnés que les premiers...]...[Les westerns ressemblent à ce que je faisais, sauf qu'il parlent un peu...]...[deux révolvers, des balles, un partenaire, un gars à la voix grave, des chevaux et un sheriff]." (interview à Ezra Goodman (1948)


Filmographie Western (films parlants) comme ROLE PRINCIPAL :
1930 :
BEYOND THE RIO GRANDE
RIDIN' LAW
ROMANCE OF THE WEST
PHANTOM OF THE DESERT
APACHE KID ESCAPE
1931 :
WILD WEST WHOOPEE
THE KID FROM ARIZONA
THE SHERIFF'S SECRET
LARIATS AND SIXSHOOTERS
1932 :
FORTY-FIVE (45) CALIBRE ECHO
1933 :
JAWS OF JUSTICE
GIRL TROUBLE
1934 :
ARIZONA NIGHTS
RAWHIDE MAIL
RAINBOW RIDERS
RIDIN' GENTS
1935 :
THE CACTUS KID
LOSER'S END
NORTH OF ARIZONA
WOLF RIDERS
TEXAS JACK
1936 :
HAIR-TRIGGER-CASEY
WILDCAT SAUNDERS
DESERT JUSTICE
GUN GRIT


Si vous avez des documents, n'hésitez pas... :wink:

Image
Modifié en dernier par laurent le 13 juil. 2018 15:34, modifié 1 fois.
ImageImageImage
ken Maynard
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23845
Enregistré le : 12 nov. 2008 18:48
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: JACK PERRIN

Message par U.S. Marshal Cahill »

ImageImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7415
Enregistré le : 23 sept. 2005 8:23
Localisation : nord-est

Re: JACK PERRIN

Message par Jicarilla »

:applaudis_6: :applaudis_6: tres belle description de JACK amico LOLO :applaudis_6: :applaudis_6:

Mais qui connait JACK pas beaucoup de westerners :oops: :oops: dommage :!: :!: .....

:lol: Par contre pour les films parlants en Français... :oops: a ma connaissance un seul western est sorti en dehors de la frontiere US .

C'est 'LOSER'S END' en France 'A LA FRONTIERE DE RIO'.

:applaudis_6: Remercions OLDIES pour nous faire découvrir ses petites perles de JACK. :applaudis_6: :applaudis_6:

Image


:sm32: GUARDIANS OF THE WILD de 1928 a ses cotes ETHLIN CLAIR et AL FERGUSON
Image

:sm32: JAWS OF JUSTICE de 1933 au cotés de RUTH SULLIVAN et du chien 'KAZAN'
Image
Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4079
Enregistré le : 15 juin 2008 12:12

Re: JACK PERRIN

Message par laurent »

:applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: Jica

Tes photos sont FORMIDABLES

MERCI :beer1:
ImageImageImage
ken Maynard
Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4079
Enregistré le : 15 juin 2008 12:12

Re: JACK PERRIN

Message par laurent »

Image
ImageImageImage
ken Maynard
Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4079
Enregistré le : 15 juin 2008 12:12

Re: JACK PERRIN

Message par laurent »

Jack dans "Rawhide Mail" (1934) :

Image
ImageImageImage
ken Maynard
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7713
Enregistré le : 21 août 2004 14:54

Re: JACK PERRIN

Message par chip »

Jack Perrin tournera sera encore actif dans années 50, quelques titres:
"the sun shines bright", "Titanic", " Them", "ten wanted men", "a lawles street", "the spoilers", "the rawhide years"," sergeant Rutledge", et "Flower drum song"(1961) so dernier film.
Voir le livre de Buck Rainey "saddle aces of the cinema"( éditions Barnes ,1980)
DEMERVAL
Major
Messages : 12992
Enregistré le : 01 août 2012 16:50

Re: Jack Perrin

Message par DEMERVAL »

Durant une carrière hollyoodienne qui s’étendit sur 40 ans, Jack Perrin fut tour à tour acteur principal, second rôle et figurant sous son propre nom où ceux de Jack Gable et Richard (Dick) Terry.
Jack Perrin naquit à Three Rivers, Michigan le 25 juillet 1896. Des biographies mentionnent que son père travaillait dans l’immobilier et que la famille déménagea à Los Angeles, peu de temps après le changement de siècle où Jack fut scolarisé. Quelques biographies affirment aussi que son premier boulot autour de l’industrie du cinema eut lieu en 1915 avec les Keystone Kops.
Il servit dans la Marine durant la première guerre mondiale et de 1919 à 1921, il fut sous contrat avec Universal, y apparaissant dans des films de genres variés dont, en tant qu’acteur principal dans des westerns en deux bobines. Après cette période chez Universal, il joua dans quelques westerns bon marché délivrés sous les franchises Rayart, Arrow et Aywon pour des réalisateurs tels que Harry S. Webb et Robert J. Horner. Aux alentours de 1927, Jack Perrin était de retour chez Universal pour y tourner des westerns, un certain nombre d’entre eux figurant l’étalon Morgan noir Rex, le roi des chevaux sauvages. A cette époque, Jack chevauchait un destrier blanc appelé Starlight, crédité sous le nom de "The Wonder Horse".
Durant toute cette période, Perrin fut un prolifique héros de westerns comme dans “The Lion Man” (Universal, 1919), “The Fighting Skipper” (Arrow, 1923), “Santa Fe Trail” (Arrow, 1923), “Riders of The Plains” (Arrow 1924), “The Vanishing West” (Mascot, 1928), tous des films muets.
Il rencontra l’actrice Josephine Hill (1899 - 1989) alors qu’ils travaillaient ensemble dans un film d’Universal et se marièrent en 1920 avant de divorcer en 1937.
Jack Perrin était un acteur demandé, travaillant partout, en endossant des rôles principaux et des seconds rôles dans des westerns, des mélodrames et des serials. Il semblait avoir toutes les références nécessaires pour accéder au statut de star dans les films parlants. Il apparut à la seconde place sur l’affiche d’un des premiers westerns parlants de série B, “Overland Bound” (Raytone, 1929), dont la vedette était Leo Maloney. Il eut aussi le rôle principal d’un thriller, “The Jade Box” (Universal, 1930), qui fut diffuse en versions muette et parlante.
Mais la chance ne fut pas clémente avec Perrin et Starlight. Il y eut quelques roles en vedette ... dont quelques collaborations avec des budgets très limités avec Harry S. Webb et Robert J. Horner. A la fin 1932, Jack Perrin dût ester en justice contre Robert J. Horner, pour obtenir le versement de son salaire. Et ensuite Jack et Starlight travaillèrent avec Bernard B. Ray, Webb et Reliable Pictures pour quelques films ainsi que la série de courts métrages mettant en scène 'Bud 'n' Ben' avec le rondouillard Benny Corbett comme partenaire. Noyé dans tout cela, surnagea “Jaws of Justice” (Principal, 1933), avec Jack Perrin en cavalier de la police montée canadienne crédité sous le nom de "Richard Terry".
Le chant du cygne de Jack Perrin en tant que premier rôle fut une brève série de films produits en série par lui-même et William Berke sous leur franchise 'Blue Ribbon'.
Jack Perrin se rendit compte que sa carrière déclinait ... mais il avait besoin de quelqu’argent supplémentaire. Aussi, tout en assumant le rôle principal de quelques westerns occasionnels de bas étage, il endossa aussi des rôles secondaires dans d’autres films (quelquefois crédité sous le nom de 'Jack Gable' ou 'Richard Terry'). Ainsi, au début des années 1930, on put le voir aux côtés de Ken Maynard pour Tiffany and World Wide, de Tom Tyler pour Reliable, et dans des serials pour Mascot Pictures de Nat Levine.
Le dernier rôle consistant de Jack Perrin fut probablement celui de Davy Crockett dans “The Painted Stallion” (Republic, 1937). De fil en aiguille, ses rôles ultérieurs s’amenuisèrent et il tomba tout en bas de l’affiche. Aux alentours de 1950, son ami William Berke faisait des films pour Robert L. Lippert, et Jack Perrin décrocha quelques rôles utilitaires dans certains d’entre eux. Son dernier rôle fut en 1962 une apparition dans un épisode de la série “Lawman”.
Apparemment, il fut capable d’épargner et d’investir une partie de son argent et sa retraite fut plaisante. Jack Perrin décéda d’une crise cardiaque le 17 décembre 1967. Jack Perrin tourna quelques 240 films parlants. 123 d’entre eux furent des westerns et 24 des serials.
Avatar du membre
JoDel
Marshall
Marshall
Messages : 2150
Enregistré le : 04 sept. 2021 13:33

Re: Jack Perrin

Message par JoDel »

En voilà un qui me tarabustait depuis un moment, voyant son nom assez souvent, sans pouvoir mettre un visage dessus... Faut dire que quand on tape Jack Perrin sur Google, on a d'innombrables photos de.... Jacques Perrin! Forcément !
Mais, même s'il n'est pas un membre de la Confrérie des barbus, il méritait quand même toute notre attention!
Je ne suis pas sur de Canyon Passage, mais les autres ce devrait être lui, je pense qu'il y aura de la matière, et que ça aidera à l identifier par la suite.


Image
"The grapes of wrath/Les raisins de la colère" en 1940
Avec John Carradine

Image
"Canyon Passage/Le passage du canyon" en 1946
Avec notre barbu méconnu, je pense qu'il est à droite avec une moustache

Image
"Horizons West/Le traître du Texas" en 1952
Celui qui est le plus a droite

Image
"The stranger wore a gun/Les massacreurs du Kansas" en 1953
A droite, avec Frank Hagney

Image
"Powder River/La riviere de la poudre" en 1953
Le barman

Image
"A lawless Street/Ville sans loi" en 1955
Avec Bob Burns, Franklyn Farnum et bien sur Jack Kenny

Image
"Decision at Sundown/Décision à Sundown" en 1957
A côté d'Ann Kunde

Image
"Wanted dead or alive : S02E06 The Hostage" en 1959
C est comme ce gars que j ai connu à El Paso, un jour il s'est jeté dans les cactus après s'être mis tout nu, je lui ai demandé moi aussi pourquoi... Il m'a dit qu'à ce moment là, l'idée l avait tenté

S. McQueen, Les Sept Mercenaires
Avatar du membre
LordDécadent
Sorcier
Sorcier
Messages : 6074
Enregistré le : 24 févr. 2020 13:56
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Jack Perrin

Message par LordDécadent »

Image
Premier sur la gauche dans "Lawman: The Witness" en 1962.
Avatar du membre
JoDel
Marshall
Marshall
Messages : 2150
Enregistré le : 04 sept. 2021 13:33

Re: Jack Perrin

Message par JoDel »

Mmmmm.... C'est un test.....
Avant dernier sur la droite
C est comme ce gars que j ai connu à El Paso, un jour il s'est jeté dans les cactus après s'être mis tout nu, je lui ai demandé moi aussi pourquoi... Il m'a dit qu'à ce moment là, l'idée l avait tenté

S. McQueen, Les Sept Mercenaires
Avatar du membre
LordDécadent
Sorcier
Sorcier
Messages : 6074
Enregistré le : 24 févr. 2020 13:56
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Jack Perrin

Message par LordDécadent »

La chaleur sans doute.
Je reconnait mieux Vic Perrin.
Avatar du membre
JoDel
Marshall
Marshall
Messages : 2150
Enregistré le : 04 sept. 2021 13:33

Re: Jack Perrin

Message par JoDel »

Image
"The Spoilers/Les Forbans" en 1955

Et deux nouveaux crédits :

Image
"Tree Hours to kill/Trois heures pour tuer" en 1954
Derrière G. Pat Collins, avec Blackie Whiteford, qui n'est pas crédité non plus (pas grand monde ne l'est d'ailleurs dans ce film)

Image
"Rails into Laramie/Seul contre tous" en 1954
Avec Russell Custer en barman
C est comme ce gars que j ai connu à El Paso, un jour il s'est jeté dans les cactus après s'être mis tout nu, je lui ai demandé moi aussi pourquoi... Il m'a dit qu'à ce moment là, l'idée l avait tenté

S. McQueen, Les Sept Mercenaires
Répondre

Retourner vers « Biographies »