Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8343
Localisation : oregon

Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar lasso » 04 oct. 2011 11:37

réalisé en couleurs
d'après le roman de Hal Borland
musique de Lionel Newman

avec
Richard Widmark Red Dillon
Frederic Forrest Tom Black Bull
Luana Anders Mary
Vito Scotti Meo
Herbert Nelson Dr. Wilson
John War Eagle Blue Elk
John Cruber, Garry Walberg, Jack Mullaney, Malcom Curley, Roy Engel

Un jeune indien orphelin vit seul dans une forêt du Colorado avec son ours apprivoisé. Il est ramené de force dans la réserve
indienne afin de s'adapter à une nouvelle vie meilleure. A 18 ans, Tom Black Bull, a un sentiment naturel envers les chevaux et
peut les dompter ou apprivoiser avec aisance. Red Dillon, un ancien champion de Rodeo, voit son potentiel de devenir un as du
Rodeo, prend sa tutelle et le sort de la réserve indienne. Avec les conseils de Dillon, Tom devient un des meilleurs Rodeos, reçoit
même le surnom de tueur de chevaux, puisque souvent les chevaux s'écroulent sous lui. Avec le succès Dillon devient alcoolique.
Après séparation Tom continue le Rodeo avec succès et gagne beaucoup d'argent, sa carrière est interrompue, blessé.
Il regagne une dernière fois Dillon qui est mourant faute de l'alcool, il brûle sa maison et regagne la réserve indienne en disant,
bien qu'il a appris les "nouvelles façons de vivre", il préfère la vie avec les indiens et s'occuper de leurs chevaux.

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8343
Localisation : oregon

Re: Quand Meurent les Légendes- When the Legends Die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar lasso » 04 oct. 2011 11:48

Image

Image

Le film est intièrement tourné au Colorado et au Nouveau Mexique. De belles images de la nature. Le film se passant vers 1950 est peut être un
Western moderne, un film de Rodeo certainement et un film des problèmes contemporains des indiens, très bien réussi.

Pour les amateurs, Sidonis a annoncé sa publication le 24 novembre 2011.

Avatar du membre
EthanEdwards
Chasseur de primes
Messages : 733
Localisation : Saint Nazaire

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar EthanEdwards » 04 oct. 2011 21:20

LE film est sorti en France le 26 juillet 1973 distribué par Fox-Lira

Visuel du synopsis de 1973
Image
Modifié en dernier par EthanEdwards le 28 oct. 2011 7:29, modifié 1 fois.
Image
Shoot ! Shoot ! Don't talk ! (the ugly)

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24014
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 04 oct. 2011 21:29

:wink:
pour le 24 novembre 2011 :
ImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8343
Localisation : oregon

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar lasso » 05 oct. 2011 13:32

la durée du film selon imdb ca 107 min. usa 105 min. ma copie 100 min. en allemagne 94 min.
quelle sera la durée du film de Sidonis ?

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5168
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 05 oct. 2011 14:18

On verra bien...Si ça se trouve y pourraient faire comme pour A FEU ET A SANG et LA HAINE DES DESPERADOS,ajout des scènes non traduites en VOST...Patience!
Image

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5080
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Yosemite » 05 août 2012 18:33

Durée du film chez Sidonis : 107mn.
A noter : un commentaire très pertinent et très juste de P. Brion dans les bonus.

Un regret, lors des dialogues en langue indienne apparaît un sous-titrage en anglais, d'abord il est très moche et surtout il se mêle aux sous-titres français de la VOST. Cela ne dure pas longtemps mais ce n'est vraiment pas une réussite.


Une pause au bord de la route, en plein désert. Red Dillon tient des propos désagréables à Tom Black Bull...

Image

Zoom 1 : Image


Il avance vers lui et... il n'est pas seul ! :num1
Image

Zoom 2 : Image

Vous voyez cette ombre qui descend sur le pilier du pare-brise de la voiture ?

Image

Zoom 3 : Image

C'est celle de la perche du micro manifestement.
Sur les photos c'est discret mais dans le film ça se voit plus nettement.


Un autre petit truc qui ne colle pas tiens...
Tom Black Bull vient d'approcher un cheval, il le ficelle très adroitement avec son lasso, c'est une très belle séquence :
Image

Et ensuite, c'est parti ! :horse:
Image

Retour au calme... Oh, le noeud a bigrement été amélioré durant la séance de rodéo !
Image

Et quelques secondes plus tard...Il est revenu comme l'initial, ou à peu près. Il a juste été constitué un mors entretemps.
Image

Il est vraiment très adroit en fait avec les cordes ce jeune homme ! :num1
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5080
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Yosemite » 06 août 2012 9:13

Une séquence et un dialogue très représentatifs de ce que narre ce film... Le jeune indien Tom est présenté au directeur d'un collège...

Image

Et cette remarque qui laisse pantois !
Image

Non pas parce qu'il était nu, vous l'aurez remarqué, mais parce que "des vêtements", c'est ça pour lui :
Image

Et la suite ne s'arrêtera pas aux vêtements...
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5080
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Yosemite » 06 août 2012 13:38

Il y a dans ce film, plusieurs séquences qui évoquent un road-movie. Un genre que j'aime beaucoup et que je trouve très héritée du western dans l'illustration du déplacement, déplacement qui perpétue une forme de liberté pourtant confisquée au peuples autochtones, les Indiens bien sûr.
Dans cette histoire, on ne peut s'empêcher de partager le regard triste du jeune Tom : jeune enfant mais aussi jeune homme puisqu'il ne nous est montré ici que dans cette tranche d'âge.
On ne peut s'empêcher non plus de partager l'incongruité de son enfermement dans ce collège, son ours enchaîné dans la cour et pourtant, c'est une véritable question : était-il raisonnable de laisser cet enfant seul avec son ours dans les montagnes et les forêts ? Quelle était sa chance de s'en sortir ?
Rien de simple dans ce genre de question en fait. Rien de simple lorsque nous nous situons à une époque où l'actualité est aux routes, aux villes, aux voitures, à une nouvelle civilisation en somme.

Alors oui, ce jeune indien revivra au contact des chevaux qu'il aime tant. Il en tuera quelque-uns également au cours de rodéos qui ne se sont pas arrêtés suffisamment tôt, et c'en est une narration douloureuse qui rappelle qu'un rodéo, constitue également un combat.

La voiture ? Et bien la voiture, joue un rôle de substitution au cheval je pense. Certes, elle est contrainte à un cantonnement aux infrastructures routières, mais si elle permet d'entrer dans les villes...

Image

Et de s'y montrer...
Image

Elle permet également d'en sortir.
Image

Ce modèle de pick-up GMC me rappelle celui du photographe Robert Kincaid dans "The Bridges of Madison County" (Sur la route de Madison), voiture à peine moins vieillotte que celle de Red dans le présent film, mais voiture qui sert à toutes les libertés en fait.

Celle de parcourir ces immensités... en découvrant des paysages de toutes les variétés qui soient :
Image

Image

De presque ignorer qu'il fait nuit...
Image

Parfois aussi, de se carapater lorsque les événements tournent au vinaigre (n'est-ce pas Mr Dillon ?). Et merci au chauffeur improvisé, Tom, qui n'a jamais conduit une voiture de sa vie...
Image

Pour finir, ou plus exactement continuer : vers ailleurs...
Image

Nous aurons même droit (cf. topic sur les gueules de bois) à un R. Widmark vieillissant et incarnant ce personnage de Red, roublard, bagarreur, courageux aussi, et bien entendu attaché au "jaja" comme repris dans les sous-titres, un R. Widmark donc qui dort du sommeil de l'ivrogne dans le plateau de son pick-up. Scène contemplée du regard navré de Tom. Regard navré, mais regard qui participera à le faire grandir et le rendre lucide face à ce monde qu'il ne connaît pas, qu'il n'aime pas, qui n'est pas le sien en fait. Mais monde auquel il n'échappera pas non plus.

Lorsque ce fameux GMC se gare au bord de cette voie, en plein désert, il va se produire une explication entre ces deux hommes qui fera également partie des durs apprentissages pour Tom. Car dans le fond, tout malhonnête qu'il puisse être, tout cruel également (par les propos qu'il lui tient un peu après cet arrêt justement), ce Red Dillon, et avant lui ce vieil indien qui a berné et quasiment capturé Tom enfant pour l'amener à la civilisation occidentale, sont-ils des gens qu'il doit détester ou remercier de lui avoir fait faire le pas vers ce monde ?
Car ce monde, même s'il ne sera jamais vraiment le sien, il sera, fatalement celui de ses descendants.
Image

Lorsque Tom se sentira capable de vivre de ses propres ailes, il aura ce geste et de reconnaissance, et de distance vis à vis de Red de lui offrir une selle. Il cherchera aussi à précipiter le deuil de leur relation en incendiant se maison. Toutefois, cet acte ne lui sert plus désormais à réintégrer la forêt, son compagnon, l'ours brun du début, le l'y attend plus.
Non, à présent Tom est devenu un homme. Et un conducteur aussi. Il a acheté une voiture et il continue sa route à bord de celle-ci.

Au tout début du film, il y a ce plan lors le son arrivée en ville. Ce plan qui finalement, préfigure bien loin de l'histoire...
Image

A gauche, ce qui fait vivre les hommes.
A droite ce qui fait rouler les voitures.
Un peu triste comme image quand on la regarde bien.
Yo.
Modifié en dernier par Yosemite le 02 sept. 2012 12:44, modifié 1 fois.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24014
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 01 sept. 2012 21:32

sera diffusé mardi 25 à 20h40 sur Ciné Classic
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2724
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Chris » 06 avr. 2013 8:45

Vu hier soir!
:applaudis_6:

j'ai vraiment bien aimé :sm85:

Avatar du membre
Vince
Chasseur de primes
Messages : 775

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Vince » 24 août 2019 17:22

Pavé-presse (France-Soir, 27/07/1973)

Image

Existe-t-il une affiche Française pour ce film ? Si oui, elle doit être très rare !

Avatar du membre
Loco
Trappeur
Trappeur
Messages : 3161

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Loco » 24 août 2019 17:35

Pas française, mais une affiche belge, certainement, quoique les crédits soient en anglais...

Image
See what I did?
I said I wouldn't, and then I did!

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8239
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Sitting Bull » 24 août 2019 18:34

Cela n'a rien d'étonnant les affiches belges comportent les trois titres : original, français et flamand. :wink:
Elle figure déjà ici : viewtopic.php?f=1&t=15293&p=199787&hilit=l%C3%A9gendes#p199787 :)
Image


« Écrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. »
(Lucie Delarue-Mardrus) Image

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5080
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Quand meurent les légendes - When the legends die - 1971 - Stuart Millar

Messagepar Yosemite » 31 oct. 2020 12:56

Revu dernièrement, avis inchangé, un très agréable moment.
Yo.


Retourner vers « Westerns Dérivés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité