James Craig (1912–1985)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7089

James Craig (1912–1985)

Messagepar chip » 14 mars 2011 14:42

Bien qu'il fut , un temps, comparé à Clark Gable et qu' il soit l'interprête d' une sixantaine de films de tous genres, James Craig reste méconnu des cinéphiles, même si l' on retrouve son nom aux génériques d'oeuvres signées Fritz Lang, Anthony Mann, George Marshall ou Joseph H. Lewis.
Craig est né James Henry Meador, le 4 février 1911( ou 12) à Nashville (TN), second fils de Bertha et Olen Walter Meador. Il a une enfance vagabonde, la famille dont le père est entrepreneur en bâtiment, se déplace de ville en ville.
En 1929, son diplôme du Austin Peay normal junior college de Clarksville (TN) en poche, Craig part en stop à Houston (TX) et s'inscrit à l' institut Rice, dans le but de faire une carrière dans la médecine, mais les études sont trop longues, il préfère travailler sur les champs pétrolifères de Huntsville (TX ) avant d' être embauché dans une usine de Houston.
Profitant de congés, il se rend à Hollywood, avec l' idée de tenter sa chance dans le milieu du cinéma, il prend un agent qui lui procure quelques engagements théâtraux. Revenu au Texas, il suit les cours de l'acteur Cyril Delaventi et joue , sous le nom de John Meade, de petits rôles dans des pièces comme: the last mile ou the petrified forest. Plus tard, après avoir joué dans " Craig' s wife ", il change son nom , pour James Craig.
Craig revient en Californie en 1937, et fait ses débuts cinémathographiques dans " Sophie goes west ", film qui sera suivi par un western " thunder trail " avec Gilbert Roland et Marsha Hunt en tête d' affiche, on le voit l'année suivante dans " the buccaneer" superproduction de Cecil B. De Mille et plus modestement dans " pride of the west " une des 66 aventures d' Hopalong Cassidy.
Déçu par ces minuscules participations, il retourne à la scène pour " Missouri legend ", au bout de 48 représentations la pièce est retirée de l'affiche malgré sa brillante distribution : Dan Duryea, Karl Malden, José Ferrer, Dorothy Gish. En 1939, il épouse Mary June Ray, une jeune starlette sous contrat avec David O. Selznick, Mary abandonne renonce à sa carrière, et deux ans plus tard , le couple aura son premier enfant, James,jr. Craig tourne pour Columbia et Universal ,notamment " seven sinners "(la maison des 7 péchés) avec Marlene Dietrich et John Wayne, pour RKO il est le partenaire de Gingers Rogers dans " Kitty Foyle "(1940), le film est un succès et craig y gagne de bonnes critiques, sa carrière semble lancée, il remplace Joel Mc Crea aux de Lucille Ball pour " Valley of the sun".
Les films vont s' enchaîner tout au long de ces années 40, avec quelques points forts comme " our vines have tender grapes " et "the side street" (la rue de lamort) de A. Mann où il incarne de façon convaincante un très vicieux gangster. Deux autres films noirs suivent " the lady without passport" avec la somptueuse Hedy Lamarr et, plus intéressant "the strip" où Mickey Rooney jouait un batteur de Jazz, ex-employé d'un bookmaker incarné par James Craig.
Deux ans après la mort de son second fils, la vie de Craig s' étalera souvent à la une de la presse à scandale, et le couple divorcera en 1958. Les années 50 voient Craig poursuivre une carrière en pente douce, séries B où domine un genre: le western; son seul film de prestige est " while the city sleeps" (la ciquième victime) film noir de Fritz Lang. En août 1959, il épouse à Las Vegas, la starlette Jil Jarmyn, récemment à l'origine d'un scandale qui englobait Jarmyn, Donald Barry et Susan Hayward. Deux mois après Jarmyn et Craig se séparent. En 1963, il convole avec Jane Valentine, un mannequin dont il divorcera en 1964.
A la fin des sixties, sa carrière est au plus bas, et comme d'autres James Craig finira d'user ses bottes pour A.C. Lyles dans de pitoyables westerns bourrés de stock-shots. Trois films seulement pour les années 70, "Tormentors "(les bourreaux) son dernier, tourné en 1971 sera distribué en 1986, et directement à la télévision. Vers le milieu des années 80, sa santé se dégrade, un cancer à la gorge est diagnostiqué, il meurt au Western medical center de Santa Ana (CA ) le 28 juin 1985.

SES WESTERNS :

- born to the west / helltown (1937) Charles Barton
- thunder trail (1937) Charles Barton
- pride of the west (1938) Lesley Selander
- overland with Kit Carson (1939) -serial en 15 épisodes- Norman Deming, Sam Nelson
en France ce serial est sorti en 2 époques:
les loups hurlent(1) ,terreur indienne (2)
-the taming of the west (1939) Norman Deming
- Konga, the wild stallion (1940) Sam Nelson
- two-fisted rangers (1940) Joseph H. Lewis
- winners of the west (1940)- serial en 13 épisodes- Ford Beebe, Ray Taylor
- northwest rangers (1942) Joseph Newman
- the Omaha trail (1942) Edward Buzzell
- valley of the sun (la vallée du soleil)(1942) George Marshall
- gentle Annie (1944) Andrew Marton
- the man from Texas (1947) Leigh Jason
-northwest stampede (le grand rodéo) (1948) Albert S. Rogell
-drums in the deep south (1951) William Cameron Menzies
- fort vengeance (les tuniques rouges) (1953) Lesley Selander
-last of the desperados (1955) Sam Newfield
- massacre (1956) Louis King
-naked in the sun (1957) R.John Hugh
- the persuader (1957) Dick Ross
-shoot-out at Medecine bend (le vengeur) (1957) Richard L. Bare
- man or gun ( calibre 44 )(1958) Albert C. Gannaway
- four fast guns (1960) William J. Hole,jr.
- fort Utah (fort Utah)(1967) Lesley Selander
- hostile guns (1967) R.G. Springsteen
- Arizona bushwackers (les rebelles de l' Arizona) (1967) Lesley Selander

SES WESTERNS à la TV :
the westerner (1953)
-pilot - pour une sériequi ne s'est pas concrétisée- Robert G. Walker
Annie Oakley
épisode:
-Dude's decision (1957)
broken arrow (la flèche brisée)
épisode:
- Johnny Flagstaff (1957)
have gun, will travel
épisode:
-birds of a feather (1958) Andrew V. Mc Laglen
death valley days
épisode:
-the man everyone hated (1960)
tales of Wells Fargo
épisode:
-vignette of a sinner (1962)
Daniel Boone (Daniel Boone)
épisode:
-the renegade (1967)
Custer
épisode:
- war lance and saber (1967)

Image

avec Antonio Moreno
Image
avec Martha Vickers : four faces guns
Image

ImageImageImageImageImageImageImage

thyrex
Cowboy
Messages : 277

Re: James Craig

Messagepar thyrex » 18 mars 2011 19:58

Une petite revue des années 50.

Image

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7718
Localisation : nord-est

Re: James Craig

Messagepar Jicarilla » 13 juin 2011 20:08

:sm80: Le carnet noir décédé le 28 juin 1985

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7089

Re: James Craig

Messagepar chip » 14 juin 2011 7:55

Sous la deuxième photo postée, il fallait lire:
Martha vickers : Four FAST guns

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: James Craig

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 15 juil. 2015 21:11

dommage que toutes les photos aient disparues :sad: "foutu" imageshack :twisted: ! :sm93:

metek a écrit :James Craig - Valley of the Sun (1942)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6932
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: James Craig

Messagepar Cole Armin » 19 juil. 2015 8:20

U.S. Marshal Cahill a écrit :dommage que toutes les photos aient disparues :sad: "foutu" imageshack :twisted: ! :sm93:

Rétablies grâce à notre sauvegarde :wink:
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: James Craig

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 19 juil. 2015 11:27

Cole Armin a écrit :
U.S. Marshal Cahill a écrit :dommage que toutes les photos aient disparues :sad: "foutu" imageshack :twisted: ! :sm93:

Rétablies grâce à notre sauvegarde :wink:


:sm39: :sm16: :sm91:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités