Frank Lovejoy

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7241

Frank Lovejoy

Messagepar chip » 07 déc. 2010 14:58

Acteur assez peu connu , qui en dépit d'un pseudo qui conviendrait mieux à un acteur de films x, a gagné une petite notoriété dans le genre noir.
Franklin M. Doolittle,jr. est né dans le Bronx à quelques blocks des vieux studios Biograph, le 28 mars 1912, fils de F. Doolittle,sr. et de Dora Garvey. Elevé à Woolbridge (New Jersey) il quitte l' école à 15 ans pour travailler comme coursier à Wall Street, il dira plus tard que ses observations, avant et après la crise financière de 1929, lui ont été très utiles pour son métier de comédien.
Il décide d'être acteur et débute au theater Mart de Philadelphie, et à Broadway dans "judgement day " en 1934, où il n'avait qu'une ligne à dire, la vedette de la représentation était Vincent Sherman, qui par la suite deviendra réalisateur. La saison suivante, on le voit au Barter theater en Virginie où il joue "the pursuit of happiness ", puis il part en tournée avec la pièce. Il va également beaucoup travailler pour la radio, et estimera avoir joué dans sa carrière plus de 5000 shows.
En 1939 il épouse Frances Williams, une vedette de Broadway, ils divorceront en janvier 1940. Lovejoy rejoint le casting d'une production radio "this day is ours" et rencontre une jeune actrice de 21 ans, Joan Banks, l'attirance est mutuelle, ils se marient en juin 1940 à Norwalk (Connecticut), ils auront deux enfants, Judith née en 1945 et Stephen en 1948.
Bien que très occupé à la radio, il retourne régulièrement sur les planches, jouant à Broadway de nombreuses pièces, notamment " a sound of hunting ", "woman bites dog ", dans celles-ci jouaient respectivement deux futures stars, Burt Lancaster et Kirk Douglas. Stanley Kramer le fait signer pour " this side of innocence ", le film ne sera jamais tourné et Lovejoy débute au cinéma à l' ombre d' Yvonne De Carlo dans " Black Bart ", puis il enchaîne avec des films qui conteront parmi les meilleurs de sa filmographie : " Home of the brave "(je suis un nègre)(1949) de Mark Robson, sur le racisme au sein de l'armée pendant la seconde guerre mondiale, " the sound of fury "(fureur sur la ville)(1950) de Cy Enfield, puissant drame sur le lynchage avec un Lloyd Bridges extraordinaire, et " lonely place "(le violent) (1950) de Nicholas Ray avec Bogart et Gloria Grahame.
En 1951, il est vedette d'un film anti-rouge " I was a communist for the F.B.I. " réalisé par Gordon Douglas, histoire vraie de Matt Cvetic, un ouvrier sidérurgiste de Pittsburg, qui pendant 9 ans a infiltré le parti communiste US. Lovejoy fut aussi le premier acteur à apparaître dans deux films en 3-D : " house of wax " et " the charge at feather river ". Il revient au genre noir pour Ida Lupino avec " the hitch-hiker "( le voyage de la peur)en 1953, angoissant suspense où un dangereux psychopathe joué par William Talman, prenait en otage deux paisibles citoyens, Edmond O' Brien était l'un deux.
Frank Lovejoy semble affectionner le genre et signe pour 2 séries policières à la télévision :
" man against crime" (1956) et " meet Mc Graw "(1957-1959). En 1958 il tourne ce qui sera son ultime film, un western " Cole Younger, gunfighter ", son partenaire Jan Merlin dira:" c'était un plaisir de travailler avec lui.....il semblait fatigué...accusant son âge...et peut-être es-ce pour celà que ce film fut son dernier." .
Fatigué ou pas Lovejoy retourne pourtant sur les planches pour " the best man " de Gore Vidal, qu'il jouera de mai 1960 à juillet 1961. En 1962, avec sa femme, il joue la même pièce pour une compagnie itinérante, dans le New Jersey.
Le 2 octobre 1962, sa femme le trouvera mort dans son lit de l'hôtel Warwick à New- York, victime d'une crise cardiaque, il avait 50 ans. Frank Lovejoy est enterré au Holy cross cemetery and mausoleum de Culver city (CA).

SES WESTERNS:
- black Bart (bandits de grands chemins )(1948) George Sherman
- the charge at feather river ( la charge sur la rivière rouge) (1953) Gordon Douglas
-the americano (rendez-vous sur l' Amazone)(1955) William Castle
pas vraiment un western, à chacun d' en juger...
- Cole Younger, gunfighter (le desperado de la plaine) (1958) R.G. Springsteen

SES WESTERNS à la TV:
Zane Grey theater
épisodes:
-no man living (1957)
- hanging fever (1959)
- shadows (1959)
Wichita town
épisode:
- the hanging judge (1960)

Image

Image

Image

Image
Douglas Spencer et Frank Lovejoy : Le desperado de la plaine.

Image
avec Guy Madison : La charge sur la rivière rouge.

Image
avec Steve Brodie et Guy Madison

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6972
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Frank Lovejoy

Messagepar Cole Armin » 07 déc. 2010 21:55

Seulement une poignée de westerns, et une préférence pour les policiers comme tu le soulignes chip. Un acteur incontournable de ce genre qui reste injustement oublié. Un visage familier pour moi, je peux maintenant lui associer son nom :D.

Image
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7241

Re: Frank Lovejoy

Messagepar chip » 08 déc. 2010 8:55

Les 2 westerns présentés par la collection " Star ciné...." sont aujourd'hui pratiquement invisibles, je n'ai jamais revu depuis sa sortie "Le desperado de la plaine"(1958) dont le scénario est de l'écrivain Geoffrey Homes (Daniel Mainwaring) d'après une histoire de Clifton Adams. C'est un remake de "the desperado" (1954) de Thomas Carr avec Wayne Morris, dans ce film Lee Van Cleef tenait un double rôle, dans le film de 1958 c'était Myron Healey. Mainwaring était aussi scénariste du film de Carr.

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15468
Localisation : Canada
Contact :

Re: Frank Lovejoy

Messagepar metek » 09 déc. 2010 1:43


Tres bon acteur que je prefere plus dans ses roles de films noir, specialement dans : The Hitch-Hiker 1953 :beer1:

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7241

Re: Frank Lovejoy

Messagepar chip » 24 août 2015 16:09

Image
FRANK LOVEJOY dans "le desperado de la plaine " (1958)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité