Colorado - Born to the west - John Waters - 1926

Par ici pour lister les westerns rares, inédits, ...
Règles du forum
Pas de critique de films ici. Pour les recherches, préférez le forum "Petites annonces".
Avatar du membre
EthanEdwards
Chasseur de primes
Messages : 741
Localisation : Saint Nazaire

Colorado - Born to the west - John Waters - 1926

Messagepar EthanEdwards » 08 nov. 2010 14:21

Image

Colorado - Born to the west (1926)
Adolph Zukor et Jesse L. Lasky présente une oeuvre de Zane Grey
Scénario de Lucien Hubbard - Réalisé par John Waters
Durée USA : 66 mn

Rôles et interprétation (définis en France) :
Avec Jack Holt ("Colorado" Jack Rulle) - Margaret Morris (Hélène White) - Arlette Marchal (la Belle du Paradise-Bar)
Raymond Hatton (Sam Fellow) - George Siegmann (Jesse Filmore) - Bruce Gordon (John Filmore)

Un film Paramount : sortie en France en juin 1929.


Photo de presse revue 1929
Image

Synopsis :
Dans le Colorado, Après avoir longtemps été qu'une immense étendue de montagne rocheuses, se dressaient çà et là quelques cabanes abandonnées, attestant le passage de hardis pionniers. Il s'en trouvait encore quelques-uns dans la région et, parmi ceux-ci, le plus renommé était Jack Rulle, qu'on avait surnommé précisément Colorado, en souvenir des premiers aventuriers qui étaient venus chercher fortune dans cette province désertique. Jack Rulle avait un compagnon Sam Fellow, un garçon joyeux plein de ressources, et tous les deux s'en allaient faire de longues randonnées à cheval, mettant en déroute les hordes pillardes qui venaient attaquer les fermes. Il s'était déclaré l'ennemi acharné des brigands de grands chemin et il leur livrait une guerre sans merci. Mais un jour, les choses devaient se gâter. Se trouvant dans le Nevada, Jack pénétra un soir dans un bar fréquenté par de mauvais garçons, que le shériff aurait bien voulu prendre dans ses filets. C'est là qu'il rencontra John Fillmore et il faut l'avouer que le regard de Jack ne fut pas très doux lorsqu'il tomba sur cet homme d'aspect brutal. Il avait un vieux compte à régler avec lui, parce que John, qui était le fils d'un brigand qui avait fait la loi dans le pays, suivait les traces de son père, et Jack était décidé à lui donner une leçon. John était près du comptoir et il se penchait amoureusement vers une femme qu'on appelait communément la Belle du Paradise-Bar et qui méritait bien ce titre, Admirable Fille, mince et brune aux yeux clairs qui affolait tous ceux qui la regardait. Après une altercation verbale entre les deux hommes, deux camps se formèrent au Paradise-Bar prêts à se tomber dessus avec violence.
A ce moment Colorado apprends qu'Hélène White, qu'il considérait comme sa fiancé depuis l'enfance était devenue la proie de John Fillmore. Celui-ci la séquestrait dans une masure des environs, et elle se trouvait en danger. Alors, Jack pensa qu'il n'avait aucun intérêt à défendre la Belle du Paradise-Bar et il s'en alla trouver des amis qui lui étaient dévoués, parmi lesquels Sam Fellow. Il leur raconta ce qu'il venait d'entendre, comme ils avaient leurs chevaux et leurs armes à porter de main, ils firent serment de délivrer Hélène White et ils partirent en troupe comme de véritables soldats. Ce fut alors une lutte terrible, et Jack à maintes reprises fut sur le point de retourner en arrière. Mais il était soutenu par le souvenir d'Hélène, et la pensée de l'arracher à ses ennemis lui donnait tous les courages. Enfin ils arrivèrent dans la maison où celle-ci était enfermée et ils durent faire un siège en règle pour atteindre la victoire. Le Bonheur finit par récompenser Jack. Il mit en déroute John définitivement vaincu, mais il chassa également ses partisans qui déshonoraient le pays. Il y avait bien une ombre au tableau : C'est quelqu'un qui avait laissé croire à la jeune fille que Jack s'était laissé prendre par les beaux yeux de la Belle du Paradise-Bar, mais ce dernier en pressant Hélène dans ses bras, n'eut pas de peine à lui prouver le contraire.


Photo de presse revue 1929
Image

Photo de presse revue 1929 : Jack Rulle et Hélène White enfants
Image
Image
Shoot ! Shoot ! Don't talk ! (the ugly)

Retourner vers « Westerns introuvables ou perdus à jamais ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité