El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6984
Localisation : Albuquerque
Contact :

El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Cole Armin » 01 juin 2010 20:35

Pour ceux qui ne connaissent pas le film, voir ICI


Attention, les SPOILER sont autorisés, donc ne lisez pas ce topic avant d'avoir vu le film.


Tous les documents sont à poster dans ce topic:
viewtopic.php?f=20&t=10886


Que le débat commence!
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1389

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Ronald » 02 juin 2010 9:24

-
Modifié en dernier par Ronald le 13 juin 2010 19:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar tepepa » 02 juin 2010 19:10

Ronald a écrit :Intelligente et ambigue,cette oeuvre redonna un nouveau souffle au western à l'italienne,genre alors en perdition.


Hein? Pourquoi en perdition? Au contraire, en 66 le genre était en plein boum, non ?

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1389

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Ronald » 02 juin 2010 19:51

-
Modifié en dernier par Ronald le 13 juin 2010 19:34, modifié 1 fois.

sixcoup
Convoyeur de bétail
Messages : 223

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar sixcoup » 03 juin 2010 20:12

Je l'ai vu il y très longtemps il me semble que c'était Gian Maria Volonté qui interprété El chuncho certes un western que j'ai vu une fois et cela ma suffit ça parle de révolution mais après quand reste t' il de ce pauvre El Chuncho qui renonce vert... à la gloire d'une richesse éphémère?

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar tepepa » 10 juin 2010 13:41

J'ai découvert ce film en 2001 à la cinémathèque à Paris, et je commencerai donc par une anecdote à ce sujet que j'ai sans doute raconté déjà ailleurs, mais tant pis.

Il y a une scène où Gian Maria Volonte et sa troupe prennent possession d'une propriété luxueuse. Je n'ai pas revu le film depuis longtemps, mes souvenirs s'estompent, mais Gian Maria Volonte cabotine, il raconte des bétises à la dame, le ton est assez léger et la salle se marre gentiment. Soudain quelqu'un dans la salle nous hurle de nous arrêter de rire, qu'il n'y a absolument rien de drôle. Je ne sais pas qui a crié, mais au son de sa voix, la personne est visiblement écoeurée que le public s'amuse de cette scène.
Quelques minutes plus tard sur l'écran, la fiesta bat son plein, et la caméra s'attarde et découvre le propriétaire mort, exécuté, et abandonné dans un coin, révélant alors à tout le monde que la personne dans la salle, malgré son peu de tolérance pour notre bétise, avait raison: la scène n'était pas drôle du tout.

:sm32:

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2678
Localisation : Aquaverde

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Pike BISHOP » 10 juin 2010 14:54

Vous allez m'obliger à le revoir....
Il faut le remettre je crois en lumière avec la politique de l'époque de sortie...
La gauche et le parti communiste Italien ( beaucoup moins dans la ligne soviétique que le nôtre)
était très près d'accéder au pouvoir en Italie..Le cinéma Italien était très politique et dénonçait les agissements des USA,
de la CIA...C'était l'époque ou des régimes dictatoriaux bien "conseillés" par des opérateurs de la CIA..se débarrassaient
des leaders progressistes dans les pays du tiers-monde..Patrice LUMUMBA en Afrique..CHE GUEVARA en Amérique du Sud
BEN BARKA au Maroc..
C'était la rencontre du western Spaghetti et de l'intelligence politique et avec pas mal de subtilités à coté d'un manichéïsme
évident...CHUNCHO (magnifique VOLONTE) Voleur de poules et être fruste, n'a pas une perception immédiate des choses
(représentation des masses non éduquées et manipulées) mais il finit par choisir le chemin que sa conscience lui dicte..
Son acte final, il le ferait même s'il n'avait pas encore vraiment ouvert les yeux sur la manipulation dont il a été l'objet..
L'autre personnage, au visage enfantin, à la froideur calculée ( bonne utilisation d'un assez mauvais comédien LOU CASTEL)
garde, malgré sa noirceur, des sentiments affectueux, un attachement irraisonné pour son compagnon manipulé..
Je me souviens vaguement de KINSKI ( sorte de conscience allumée de la Révolution)..Bon ! faut encore se le taper, roulant des
billes et avec son éternel rictus baveux, mais il est un tout petit peu moins mauvais qu'ailleurs..
MARTINE BESWICK ( je crois) est aussi une passionnaria révolutionnaire.. Mais il faut que je revois tout ça..
Sans crier au chef d'oeuvre absolu, c'était un des westerns européens suffisamment ambitieux pour me le faire apprécier...
déjà assez pour en avoir oublié les scories inévitables, pour n'en retenir que l'excellence du scénario, l'habilité de la mise
en scène et la très belle interprétation de VOLONTE.
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar tepepa » 10 juin 2010 15:14

Lou Castel était dans la salle ce soir là, c'était peut-être lui qui avait crié ? :mrgreen:
Je me souviens, par rapport à mon ressenti, que le personnage de Kinski ne cadrait pas avec le film. C'est un rôle à sa mesure, c'est sûr, mais sa boufonnerie tranchait trop avec le reste du film assez réaliste. Un prêtre qui bombarde les troupes mexicaines à la grenade, c'était un poil too much, tout en étant totalement en osmose avec le genre. Je ne sais pas si cela fait partie des scories que tu évoques...
Le début du film également, avec l'officier attaché sur la voie ferrée, est un très grand moment de western italien. C'est ce que j'aime dans le genre, cette capacité à prendre un poncif hollywoodien usé jusqu'à la corde (le héros attaché sur une voie ferrée, ça doit bien apparaître fréquemment dans les westerns B des années 30, même si je ne l'ai pas vérifié moi-même) et à l'élever par une voie détournée à un moment sublime, où l'émotion se mêle à l'esthétisme...
L'aspect politique finalement est ce qui a le plus mal vieilli dans ce film, ça devient naïf, manichéen et presque anecdotique à coté de certaines subtilités comme l'exécution du propriétaire évoquée plus haut où celles que tu mentionnes.

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1389

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Ronald » 11 juin 2010 8:04

-
Modifié en dernier par Ronald le 13 juin 2010 19:34, modifié 1 fois.

old timer
Tunique bleue
Messages : 347

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar old timer » 12 juin 2010 20:00

Tiens c'est "El Chuncho" ce mois- ci ? Faut le savoir !

Comment ça se fait que la page d'accueil du forum affiche encore "la vengeance aux deux visages" dans la rubrique "westerns autour du feu"? on est quand même déjà le 12 juin !

Quand à "El Chuncho" j'aime bien ce film, j'en ai déjà parlé, j'y reviendrai quand je l'aurai revu, dans une optique peut-être différente car je ne voudrais pas qu'on ne fasse que parler du message et du contexte politique du film, aussi intéréssants qu'ils soient ; il doit y avoir moyen d'en parler aussi d'un point de vue cinématographique, et de faire de fructueuses comparaisons avec les autres western zapata "sérieux" de leone et Petroni qui sont au programme de l'été, si j'ai bien tout compris.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Sartana » 13 juin 2010 9:16

Ronald a écrit :Intelligente et ambigue,cette oeuvre redonna un nouveau souffle au western à l'italienne,genre alors en perdition.

Comme Tepepa, je m'étonne de ce que tu écris là. En 1966, c'est juste que le western européen trouve "sa" voie. Le Bon la brute et le truand, Colorado, El Chuncho sortent la même année !
Pour moi, le changement du western arrive en 1968, moment où les personnages évoluent : Sartana arrive, qui donnera Sabata, qui donnera Alléluia, qui donnera Tresette (ouf!).

El Chuncho c'est vrai oscille parfois entre les scènes de fiesta mexicaine et la révolution pure et dure, mais c'est ce qui fait de lui un bon film à tendance politique et pas un plaidoyer lourdingue. Cela lui donne également de la crédibilité puisque la révolution dans ce pays devait réellement ressembler à cela. Kinski apporte une touche d'originalité qui certes détonne, mais selon moi il incarne la folie révolutionnaire : cet excès qu'elle peut engendrer. Se servir de la "Santa virgen" pour justifier la destruction massive de population, on a déjà vu ça dans l'histoire, et encore récemment...
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1389

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Ronald » 13 juin 2010 9:28

-
Modifié en dernier par Ronald le 13 juin 2010 19:35, modifié 1 fois.

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1389

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Ronald » 13 juin 2010 9:49

-
Modifié en dernier par Ronald le 13 juin 2010 19:35, modifié 1 fois.

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar tepepa » 13 juin 2010 18:36

old timer a écrit :Tiens c'est "El Chuncho" ce mois- ci ? Faut le savoir !

Comment ça se fait que la page d'accueil du forum affiche encore "la vengeance aux deux visages" dans la rubrique "westerns autour du feu"? on est quand même déjà le 12 juin !



J'ai envoyé un message à Cole, il n'a pas dû faire attention. Il n'y a que lui qui puisse le faire, les modérateurs n'ont pas de droits sur l'habillage du site (à moins que ça m'ait échappé).

D'accord pour analyser le film sous un angle plus cinématographique que politique, en particulier dans ce qu'il avait de novateur. El chuncho crée en un seul film un genre et tous les poncifs qui vont avec: le péon qui devient révolutionnaire petit à petit, le duo péon/occidental, l'armée mexicaine qui se fait décimer, la fiesta, le regard plus ou moins distancié, sinon ironique sur la révolution. On a tendance à dire que le genre italien a tout pompé sur Leone, Damiani prouve au contraire que certains savaient se démarquer, que ce soit dans le thème de l'histoire, la musique (éloignée du style Morricone), le traitement des personnages. D'ailleurs Leone avait une certaine estime pour ce film (et pour Damiani qu'il choisira pour son deuxième film avec Terence Hill.) auquel Il était une fois la Révolution doit beaucoup.

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1389

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Ronald » 13 juin 2010 19:46

Voilà, messages supprimés!, comme ça plus de politique... :lol: :mrgreen: :D


Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité