Robert J. Wilke (1914–1989)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
Blue Bill
Trappeur
Trappeur
Messages : 3160
Localisation : Far West
Contact :

Robert J. Wilke (1914–1989)

Messagepar Blue Bill » 26 mai 2010 19:37

Robert J.Wilke né le 18 mai 1914 à Cincinnati , Ohio - Décédé le 28 mars 1989 à Los Angeles.
Acteur de cinema connu pour jouer principalement des rôles infâmes de "bad man", le plus souvent dans des westerns.
Wilke a commencé comme cascadeur dans les années 30 et fit sa première apparition sur l'écran à San Francisco (1936).
Il se fait remarquer dans "High Noon"(1952) avec Lee Van Cleef et Sheb Wooley , les trois "bad guys" qui attendent à la gare .
ImageImage
Image
Image

Image

Image
High Noon
Modifié en dernier par Blue Bill le 28 déc. 2012 9:04, modifié 1 fois.
Image

~ Shoot First ... or Die * That is the Question ! ~

~Now drinking in another Saloon~

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6932
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Robert J.Wilke

Messagepar Cole Armin » 26 mai 2010 21:46

Merci Blue Bill de nous parler de cet acteur. Je me souviens l'avoir vu à de nombreuses reprises et maintenant je peux attribuer un nom à ce visage familier :D
Un acteur à la carrière très prolifique puisqu'il tournera dans près de 300 films et séries !
De westerns connus : Les sept mercenaires, High Noon, L'homme de l'Ouest, Coup de fouet en retour, ... et également de merveilleuses séries B : Wichita, Gun the Man Down, War Paint, ... pour n'en citer que quelques uns
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7087

Re: Robert J.Wilke

Messagepar chip » 26 mai 2010 22:32

Tiens! je viens de le voir il y a 5mn dans "high noon", quel bon film, même après une enième vision , agréable aussi de voir un Sheb Wooley différent de celui de "Rawhide".

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Robert J.Wilke

Messagepar Pike BISHOP » 27 mai 2010 6:04

Il avait beaucoup maigri vers la fin de sa vie (la maladie sans doute) celà lui avait fait un visage creusé, extraordinaire
dont TERENCE MALIK s'est beaucoup servi dans les "Moissons du Ciel" en contre-maître veillant jalousement sur son
patron Sam SHEPPARD... (c'est la dernière apparition que je lui connaisse au grand écran, mais faudrait vérifier avec IMDb)
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Blue Bill
Trappeur
Trappeur
Messages : 3160
Localisation : Far West
Contact :

Re: Robert J.Wilke

Messagepar Blue Bill » 27 mai 2010 8:33

Cole Armin a écrit :Merci Blue Bill de nous parler de cet acteur. Je me souviens l'avoir vu à de nombreuses reprises et maintenant je peux attribuer un nom à ce visage familier

C'est un personnage qui ne laisse pas indifferent , de par le physique et les rôles de "fripouilles" qui lui va "comme un gant".
Je pense aussi à d'autres acteurs , des "seconds couteaux" comme Dan Duryea et Warren Oates , que "Chip" affectionne particulièrement.
Il y en a encore d'autres dont on ne parle pas trés souvent ; je pense à Karl Malden , Jack Elam etc ...


Voilà un Bob Wilke vieillissant
Image
Image

~ Shoot First ... or Die * That is the Question ! ~

~Now drinking in another Saloon~

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Robert J.Wilke

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 27 mai 2010 22:02

ici dans les 7 M (debout)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Robert J.Wilke

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 27 déc. 2012 20:24

A Gunfight
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Robert J. Wilke (1914–1989)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 10 févr. 2018 13:12

Le Justicier de l'Ouest - The Gun hawk - 1964

lasbugas a écrit :Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14947
Localisation : Canada
Contact :

Re: Robert J. Wilke (1914–1989)

Messagepar metek » 10 févr. 2018 18:45

Et sans oublier Rodolfo Hoyos Jr. en arriere plan!! :beer1:

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2314
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert J. Wilke (1914–1989)

Messagepar Chris » 27 févr. 2018 15:25

Image

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6734

Re: Robert J. Wilke (1914–1989)

Messagepar DEMERVAL » 27 déc. 2018 6:54

“Voici un gars qui pourrait être décrit comme étant une véritable pile humaine, un véritable moulin à vent avec une source d’énergie inépuisable,” écrivit le méchant de série B, Pierce Lyden, sur son ami et partenaire de scènes de crime, Bob Wilke.
Un autre partenaire au regard fuyant, Zon Murray, se référait souvent à Wilke comme étant un “vieux moche.” Cependant, ils étaient “de bons amis” et pouvaient faire la bringue ensemble toute la nuit, selon Lyden, puis jouer une partie de golf le matin avant de faire parfaitement le boulot l’après-midi dans un western quel qu’il soit.”
Avec ses 1m88 et 91 kgs, Wilke avait la réputation d’être un excellent golfeur. L’acteur Claude Akins fit la remarque que Wilke gagnait plus d’argent sur les terrains de golf que sur le grand écran. Lyden dit, “Bob était un avide et bon golfeur qui jouait avec les meilleurs dans quelques grands tournois du circuit Pro. Quand vous jouez le Pebble Beach, vous devez être bon.”
Robert Joseph Wilke naquit à Cincinnati, Ohio, le 18 mai 1914. Son père au prénom inconnu, était né en Allemagne. Le nom et l’origine de sa mère sont inconnus. Wilke fréquenta l’école paroissiale de Cincinnati, et fit une année au lycée d’Elder avant d’intégrer la Miller Business School de Cincinnati.
Wilke quitta Cincinnati encore jeune pour endosser des petits boulots comme plongeur de haut vol en 1933-1934 à la Chicago World’s Fair. Wilke travaillait comme maître-nageur dans un hôtel de Miami, Floride, quand il eut quelques contacts avec le show business qui l’amenèrent à Hollywood pour trouver du travail comme cascadeur en 1935 dans un premier blockbuster “San Francisco” (1936) avec Clark Gable.
Bob fit son trou dans les serials et les westerns de série B, en particulier pour Republic, dans plus de 40 films dans des rôles de méchants, d’adjoints de shérif ou autre cascadeur, films réalisés par Sunset Carson et Allan Lane en 1945. Lyden se rappela, “Wilke était un bon cascadeur. Peut-être trop bon. Cela payait plus que de faire l’acteur et c’était dur de refuser. On peut devenir stéréotypé ou plonger dans la routine.”
Au sujet des serials, la plupart des gens ne réalisent pas que Bob travailla dans 21 serials de Republic, principalement parce qu’il n’eut jamais plus qu’un petit rôle dans chacune d’entre elles. Republic rata réellement le coche avec Wilke, en utilisant uniquement ses talents comme méchant et en ne l’élevant pas à des rôles plus conséquents comme le studio le fit avec Roy Barcroft, Kenne Duncan, Bud Geary et LeRoy Mason. Même quand Wilke commença à décrocher des rôles plus importants chez Columbia avec Charles Starrett dans des westerns de série B en 1946-1948, Republic continua à l’employer dans des petits rôles.
Au début des années 1950, Bob décrocha des rôles principaux de méchants dans les westerns de Tim Holt pour la RKO dans lesquels il put donner toute la mesure de son talent. En considérant ses westerns de série B, Bob se rappela, “C’étaient de rudes journées, lever à 4 heures du matin, être prêt à démarrer à 5h 50, rouler jusque sur les lieux de tournage, avaler un terrible dîner en boîte et bosser 14 heures par jour. Mais le plus important c’était de prendre du plaisir. On avait l’habitude de commencer dès que le soleil se levait, puis, on grimpait de plus en plus haut pour finir le soir au sommet de la montagne pour béneficier des derniers rayons du soleil.”
Ensuite, en 1952, le réalisateur Fred Zinnemann utilisa Bob comme un des quatre méchants (avec Ian MacDonald, Lee Van Cleef et Sheb Wooley) en route pour tuer le marshal Will Kane (Gary Cooper) dans “Le train sifflera trois fois”. Zinnemann avait considéré Wilke pour le principal rôle du méchant Frank Miller mais finalement le rôle échut à Ian MacDonald, reléguant Wilke à un rôle subalterne, bien qu’important à savoir celui de Pierce. Plus tard Bob dira, “Je pense que ‘Le train sifflera trois fois’ fut le plus grand western jamais tourné. Je suis fier d’y avoir pris part. Sans aucun doute, c’est la meilleure chose que j’ai jamais tournée.”
Le rôle dans “Le train sifflera trois fois” permit à Bob Wilke d’obtenir une augmentation de salaire et une visibilité au moment où l’ère des westerns de série B à laquelle il était associé, touchait à sa fin. Bien qu’il travailla dans quelques westerns aux budgets moyens, le visage tanné de Wilke était maintenant reconnu et il fut casté dans plusieurs westerns majeurs (“La rivière de la poudre” 1953, “Le sorcier du Rio Grande” 1953, “Je suis un aventurier” 1955, “Le survivant des monts lointains” 1958, “L’homme de l’ouest” 1960, “Les sept mercenaires” 1960, “Attaque au Cheyenne Club” 1971).
On lui offrit désormais des rôles importants dans des films autres que des westerns comme “Tant qu’il y aura des hommes” 1953, “20,000 lieues sous les mers” 1954, “Ecrit sur du vent” 1956, “Spartacus” 1960, “Tony Rome est dangereux” 1967.
La télévision apporta une grosse dose de travail à Robert J. Wilke durant les années 1950 et 1960, avec de nouveau, “Le train sifflera trois fois” élevant le niveau de ses rôles de ses westerns juvéniles de Cisco, Roy, Annie et Gene en rôles plus consistants dans “Have Gun Will Travel”, “Gunsmoke”, “Lawman”, “Au nom de la loi”, “Laramie”, “Bat Masterson”, “Maverick” etc. Au total plus de 140 épisodes, presque essentiellement dans des séries westerns. Il tourna du côté droit de la loi avec son seul rôle de marshal Sam Corbett dans une série western “Jesse James” en 1965-1966. Malheureusement la série ne trouva jamais son public et fut supprimée en étant de plus complètement oubliée aujourd’hui.
Bob réduisit drastiquement son activité à la fin des années 1970 et au début des années 1980, préférant passer plus de temps dans son auberge de Makato Inn sur Riverside Drive où il racontait des salades, distillait des blagues et faisait des tours de magie. Pierce Lyden affirma que Bob avait aussi possédé un bar des années plus tôt sur Ventura Boulevard à Studio City. “Quand Bob ne travaillait pas, il retournait dans son bar. On ne pouvait pas y aller sans que tout le monde se torde de rire,’” dit Pierce Lyden en souriant.
Après sa mort, de nombreux témoignages se firent jour sur la personnalité de Bob Wilke: Selon le réalisateur William Witney: “Il était une personne très plaisante…il était toujours là…un bon acteur et un sacré bon golfeur. Il était à classer parmi les bons gars.” Selon Harry Lauter: “C’était un de mes très bons amis. On doit avoir travaillé ensemble pendant 15 à 20 ans. C’était un acteur très éclectique, et un homme de grande stature—probablement 1m88—il ressemblait à un ours mais avez un cœur aussi grand qu’il était. Un grand golfeur…et c’était un battant…avait un handicap de 4 ou 5. Bon sens de l’humour. Une chose très amusante, il vendit une montre à un de nos réalisateurs sans aucun mécanisme à l’intérieur. J’ai toujours recherché à travailler avec Robert…il était excellent.” Selon Sheb Wooley, un des frères Miller dans “Le train sifflera trois fois”: “On faisait une fine équipe. C’était aussi un fin golfeur.” Selon Lois Hall, costar de Charles Starrett dans “Frontier Outpost”: “C’était un très gentil garçon —un vrai gentleman—extrêmement serviable. Il parlait avec les figurants et les manutentionnaires et c’est toujours sympa.”
Le dernier rôle de Bob fut celui d’un conducteur de train dans le téléfilm “The Texas Rangers” avec Jeff Osterhage en 1981.
Bob était marié à Patricia Kesinger au moment de sa mort. Ils avaient un fils, Bob. Ils vivaient au 12550 Ostetgo Street au Nord d’Hollywood. Sans aucun doute l’un des plus fin et menaçant méchants de western décéda le 28 mars 1989 d’un cancer du poumon au St. Joseph’s Medical Center de Burbank, Californie. Il avait 74 ans.

Sa contribution au western fut la suivante :

Come on, Rangers de Joseph Kane (1938), un homme de main
Man of Conquest de George Nichols Jr (1939), un Texan
In Old Monterey de Joseph Kane (1939), un homme dans un wagon
Jeepers Creepers de Frank McDonald (1939), un gangster
In Old Missouri de Frank McDonald (1940), un péquenaud
Adventures of Red Ryder de John English (1940), un homme de main
Sierra Sue de William Morgan (1941), un spectateur du carnaval
Bells of Capistrano de William Morgan (1942), un manoeuvre
Overland Mail Robbery de John English (1943), un gardien de cabane
California Joe de Spencer Gordon Bennet (1943), un pilier de bar
Beneath Western Skies de Spencer Gordon Bennet (1944), un homme de main
Hidden Valley Outlaws de Howard Bretherton (1944), un rancher
Cowboy and the Senorita de Joseph Kane (1944), un villageois
The Yellow Rose of Texas de Joseph Kane (1944), l’adjoint du shérif
Marshal of Reno de Wallace Grissell (1944), l’adjoint du shérif
Call of the Rockies de Lesley Selander (1944), Jim l’adjoint du shérif
Bordertown Trail de Lesley Selander (1944), un homme de main
The San Antonio Kid de Howard Bretherton (1944), un homme de main
Stagecoach to Monterey de Lesley Selander (1944), un pilier de bar
Cheyenne Wildcat de Lesley Selander (1944), Charlie l’adjoint du shérif
Code of the Prairie de Spencer Gordon Bennet (1944), un homme de main
Sheriff of Sundown de Lesley Selander (1944), Bradley
Vigilantes of Dodge City de Wallace Grissell (1944), un homme de main
Zorro et la femme au masque noir de Spencer Gordon Bennet (1944), Bill Slocum
Firebrands of Arizona de Lesley Selander (1944), le 3ème adjoint du shérif
The Big Bonanza de George Archainbaud (1944), un rancher
Sheriff of Las Vegas de Lesley Selander (1944), un pilier de bar
The Topeka Terror de Howard Bretherton (1945), un membre des lyncheurs
Great Stagecoach Robbery de Lesley Selander (1945), un garde de la diligence
Sheriff of Cimarron de Yakima Canutt (1945), Dobie
Corpus Christi Bandits de Wallace Grissell (1945), Steve
Lone Texas Ranger de Spencer Gordon Bennet (1945), un homme de main
Santa Fe Saddlemates de Thomas Carr (1945), une brute
Bells of Rosarita de Frank McDonald (1945), l’adjoint du shérif
Man from Oklahoma de Frank McDonald (1945), un chauffeur
Trail of Kit Carson de Lesley Selander (1945), Dave MacRoy
Bandits of the Badlands de Thomas Carr (1945), Keller
Sunset in El Dorado de Frank McDonald (1945), Curley Roberts
Rough Riders of Cheyenne de Thomas Carr (1945), Smoke
Les quatre bandits de Coffeyville de Tay Taylor (1945), un poursuivant
The Phantom Rider de Spencer Gordon Bennet (1946), un Rebelle Indien
Roaring Rangers de Ray Nazarro (1946), le chef des hors-la-loi
King of the Forrest Rangers de Spencer Gordon Bennet (1946), Carleton
Badman’s Territory de Tim Whelan (1946), l’adjoint du shérif
Out California Way de Lesley Selander (1946), Nate
Michigan Kid de Ray Taylor (1947), le joueur de billard
West of Dodge City de Ray Nazarro (1947), Adams
Twilight on the Rio Grande de Frank McDonald (1947), un homme de main
Law of the Canyon de Ray Nazarro (1947), un homme de main qui lance un couteau
Le retour des vigilantes de Ray Taylor (1947), un homme de main
Last Days of Boothill de Ray Nazarro (1947), Bronc Peters
Six-Gun Law de Ray Nazarro (1948), Larson
West of Sonora de Ray Nazarro (1948), Brock
Dangers of the Canadian Mounted de Fred C. Brannon (1948)
Carson City Raiders de Yakima Canutt (1948), ed Noble
Mon héros d’Edward Sedgwick (1948), un soldat confédéré
Trail to Laredo de Ray Nazarro (1948), Duke
Desperadoes of Dodge City de Philip Ford (1948), un agent immobilier
Sundown in Santa Fe de R.G. Springsteen (1948), un homme de main
Le fantôme de Zorro de Fred C. Brannon (1949), un villageois
Death Valley Gunfighter de R.G. Springsteen (1949), un homme de main
Laramie de Ray Nazarro (1949), Cronin
The Wyoming Bandit de Philip Ford (1949), Sam
The James Brothers of Missouri de Fred C. Brannon (1949), un villageois
Coyote Canyon de Will Cowan (1949), Ed l’adjoint du shérif
Mule Train de John English (1950), Bradshaw
Le Kid du Texas de Kurt Neumann (1950), un homme de main
Outcasts of Black Mesa de Ray Nazarro (1950), Curt
Twilight in the Sierras de William Witney (1950), le conducteur de bus
Beyond the Purple Hills de John English (1950), Jim Conners
Across the Badlands de Fred F. Sears (1951), Duke Jackson
Frontier Outpost de Ray Nazarro (1951), Krag Benson
La vallée de la vengeance de Richard Thorpe (1951), un vacher
Saddle Legion de Lesley Selander (1951), Hooker
Gunplay de Lesley Selander (1951), Winslow
Plus fort que la loi de William D. Russell (1951), Jim Younger
Cyclone Fury de Ray Nazarro (1951), Bunco
Pistol Harvest de Lesley Selander (1951), Andy Baylor
Hot Lead de Stuart Gilmore (1951), Stoney Dawson
Overland Telegraph de Lesley Selander (1951), Bellew
Red Ryder, un épisode, un homme dans « Whiplash » (1951)
Les derniers jours de la nation Apache de Ray Nazarro (1952), un homme de Taggart
The Gene Autry Show, quatre épisodes :
- Charlie Bonton dans « The Posse » (1950)
- Monte dans « The Devil’s Brand » (1950)
- Un homme de main dans « The Western Way » (1952)
- Cody dans « Hot Lead and Old Lace » (1952)
Road Agent de Lesley Selander (1952), Slab Babcock
Laramie Mountains de Ray Nazarro (1952), Henry Mandel
L’homme à la carabine de Richard Thorpe (1952), le garde dans le train
Le train sifflera trois fois de Fred Zinnemann (1952), Jim Pierce
Sky King, un épisode, Matt Guthrie dans « Stage Coach Robbers » (1952)
Hellgate de Charles Marquis Warren (1952), le sergent-major Kearn
Cattle Town de Noel M. Smith (1952), Keeno
Fargo de Lewis D. Collins (1952), Link
Wyoming Roundup de Thomas Carr (1952), Clem Wyatt
The Lone Ranger, trois épisodes :
- Un homme de main dans « The Man Who Came Back » (1950)
- Fred dans « The Squire » (1950)
- Sam Burke dans « Trial by Fire » (1952)
The Maverick de Thomas Carr (1952), Massey
The Range Rider, huit épisodes :
- Un homme de main dans « Right of Way » (1951)
- Sundown Saunders dans « Western Fugitive » (1951)
- Luke dans « Border Trouble « (1952)
- Did Not Appear dans « Jimmy the Kid » (1952)
- Un homme de main dans « Outlaw Masquerade » (1952)
- Un homme de main dans « Peace Pipe » (1952)
- Un homme de mains dans « Renegade Ranch » (1952)
- Un homme de main dans « Secret of the Red Raven » (1952)
The Cisco Kid, trois épisodes :
- Vic dans « Kid Brother » (1952)
- Barney dans « Mad About Money » (1952)
- Judd Storme dans « The Commodore Goes West » (1953)
Cowboy G-Men, deux épisodes :
- Joe Blackton dans « Frontier Smugglers » (1952)
- Saxon dans « Silver Fraud » (1953)
Les cowboys de Lesley Selander (1953), Sledge
La rivière de la poudre de Louis King (1953), Will Horn
Le sorcier du Rio Grande de Charles Marquis Warren (1953), le sergent Stone
War Paint de Lesley Selander (1953), Grady
The Roy Rogers Show, quatre épisodes :
- Mark Bender dans « The Train Robbery » (1952)
- Jake Lawson dans « Go for Your Gun » (1952)
- ???? dans The Long Chance (1953)
- Hal Creston dans « M Stands for Murder » (1953)
Les brigands de l’Arizona de Ray Nazarro (1954), Hort Moran
Je suis un aventurier d’Anthony Mann (1954), Madden
Two Guns and a Badge de Lewis D. Collins (1954), Moore
La rivière de la dernière chance de Jerry Hopper (1955), le premier sergent Daly
Une étrangère dans la ville de Mervyn LeRoy (1955), Karg
Amour, fleur sauvage de Lesley Selander (1955), Bentley
Un jeu risqué de Jacques Tourneur (1955), Ben Thompson
Le justicier solitaire de Stuart Heisler (1956), Cassidy
Coup de fouet en retour de John Sturges (1956), Jeff Welker
Raw Edge de John Sherwood (1956), Sile Doty
Les années sauvages de Rudolph Maté (1956), Neal
La caravane des hommes traqués de Harmon Jones (1956), Joe Graycoe
Légitime défense d’Andrew V. McLagen (1956), Matt Rankin
The Adventures of Jim Bowie, un épisode, Ethan Robertson dans « The Bound Girl » (1957)
Le survivant des monts lointains de James Neilson (1957), Concho
The Californians, un épisode, Bill dans « The Noose » (1957)
Return to Warbow de Ray Nazarro (1958), Red
Colt. 45, un épisode, Cherry Lane dans « Long Odds » (1958)
Man Without a Gun, un épisode, Hackett dans « Buried Treasure « 1958)
L’homme de l’ouest d’Anthony Mann (1958), Ponch
Cimarron City, un épisode, Wesley dans « Medicine Man » (1958)
Le monde merveilleux de Walt Disney, quatre épisodes :
- Ben Tilton dans « The Saga of Andy Burnett : Andy’s Initiation » (1957)
- Ben Tilton dans « The Saga of Andy Burnett : Andy’s First Chore » (1957)
- Jed dans « Texas John Slaughter » (1958)
- Jed dans « Texas John Slaughter : Ambush in Laredo » (1958)
L’homme à la carabine, deux épisodes :
- Flory Shetlin dans « The Marshal » (1958)
- Ward Haskins dans « The Pet » (1959)
U.S. Marshal, deux épisodes :
- Pat Burke dans « Grandfather » (1959)
- Ward Haskins dans « The Pet » (1959)
Zorro, le capitaine Salvador Mendoza dans quatre épisodes :
- The Man from Spain (1959)
- Treasure for the King (1959)
- Exposing the Tyrant (1959)
- Zorro Takes a Dare (1959)
The Deputy, un épisode, Ace Gentry dans « Badge for a Day » (1959)
Wichita Town, un épisode, Johnny Burke dans « Bullet for a Friend » (1959)
Law of the Plainsman, un épisode, Amos Cameron dans « Desperate Decision » (1959)
Bat Masterson, deux épisodes :
- Bull Kirby dans « The Fighter » (1958)
- Rod Clements dans « Dead Men Don’t Pay Debts » 1959)
Au nom de la loi, trois épisodes :
- Virgil dans « Littlest Client » (1959)
- Jack Radovitch dans « Estralita » (1959)
- Ben Hooker dans « No Trail Back » (1959)
Lawman, trois épisodes :
- Fallon dans « Wanted » (1958)
- Le marshal Tom Haddon dans « The Journey » (1959)
- Lal Hoard dans « The Press » (1959)
Tombstone Territory, trois épisodes :
- Jess Caulfield dans « Revenge Town » (1957)
- Burt Foster dans « Grave Near Tombstone » (1959)
- Todd Gantry dans « The Marked Horseshoe » (1959)
Overland Trail, un épisode, Cole Younger dans « Perilous Passage » (1960)
Cheyenne, cinq épisodes :
- Bob Manson dans « Mountain Fortress » (1955)
- Kelso Prather dans « The Long Winter » (1956)
- Jed Begert dans « Mustang Trail » (1956)
- Ben Creed dans « The Mutton Puncher » (1957)
- Carl Banner dans « Outcast of Cripple Creek » (1960)
The Texan, quatre épisodes :
- Le marshal Bart Pennock dans « The Marshal of Yellow Jacket » (1959)
- Le shérif Tip Latta dans « Blood Money » (1959)
- Pete Torrey dans « Cowards Don’t Die » (1959)
- Asa Kirby dans « Killer’s Road » (1960)
The Slowest Gun in the West, téléfilm de Herschel Daugherty (1960), Billy the Kid Blake
Riverboat, deux épisodes :
- Bolesy dans « Salvage Pirates » (1960)
- Red Dog Hanlon dans « End of a Dream » (1960)
Les sept mercenaires de John Sturges (1960), Wallace
The Westerner, un épisode, Murdo dans « The Old Man » (1960)
Tales of Wells Fargo, deux épisodes :
- Jack Simmons dans « Faster Gun » (1958)
- Mike Ross dans « The Wade Place » (1960)
Shotgun Slade, un épisode, Brannigan dans « The Laughing Widow « (1960)
Stagecoach West, un épisode, Taylor Norman dans « The Brass Lily » (1961)
The Tall Man, un épisode, le marshal Ben Hartley dans « The Last Resource » (1961)
The Long Rope de William Witney (1961), Ben Matthews
Outlaws, un épisode, Meder dans « Night Riders » (1961)
Frontier Circus, un épisode, Jack Gance dans « Winter Quarters » (1961)
Maverick, deux épisodes :
- McCabe dans « Hadley’s Hunters » (1960)
- Diamond Dan Malone dans « Epitaph for a Gambler » (1962)
Bronco, un épisode, McKee Bucklin dans « The Last Letter » (1962)
Rawhide, trois épisodes :
- Le shérif McVey dans « Incident of the Running Man » (1961)
- Tom Galt dans « Incident of the Four Horsemen » (1962)
- Lafe Thomas dans « Incident of the Mountain Man » (1963)
Have Gun – Will Travel, cinq épisodes :
- Casey Bryan dans « The High Graders » (1958)
- Walt DeVries dans « Hunt the Man Down » (1959)
- Rook dans « The Naked Gun » (1959)
- Le major Blake dans « Return to Fort Benjamin » (1960)
- Will Tybee dans « American Primitive » (1963)
The Dakotas, un épisode, le juge Everett Markham dans « Crisis at High Banjo » (1963)
Laramie, sept épisodes :
- Gareth dans « The Run to Tumavaca » (1959)
- Sumner Campbell dans « The Track of the Jackal » (1960)
- Slate dans « A Sound of Bells » (1960)
- Le marshal Gil Fletcher dans « The Fatal Step » (1961)
- Le shérif dans « Justice in a Hurry » (1962)
- Bob Laird dans « Fall into Darkness » (1962)
- Clint Buckner dans « The Marshals » (1963)
Le justicier de l’ouest d’Edward Ludwig (1963), Johnny Flanders
La grande caravane, quatre épisodes :
- Jabez Moore dans « The River Crossing » (1960)
- Wesley Thomas dans « The Jud Steele Story » (1962)
- Le colonel Thomas Stone dans « The Johnny Masters Story » (1963)
- Le sergent Wick dans « The Fort Pierce Story » (1963)
Le virginien, deux épisodes :
- Conrad dans « Dark Destiny » (1964)
- Colton dans « The Hour of the Tiger » (1964)
Sur la piste de la grande caravane de John Sturges (1965), le chef Five Barrels
Jesse James, le marshal Ben Corbett dans deux épisodes :
- Three Men from Now (1965)
- Put Me in Touch with Jesse (1965)
Smoky de George Sherman (1966), Jeff Nicks
Les aventuriers du Far West, cinq épisodes :
- Le sergent Brill dans « Suzie » (1962)
- Le sergent Flanagan dans « To Walk with Greatness » (1962)
- Ben Holladay dans « The Man Who Died Twice » (1963)
- Le sergent Wilks dans « The Journey » (1965)
- Le shérif Tom McBain dans « Brute Angel » (1966)
Rango, un épisode, ???? dans « It Ain’t the Principle, It’s the Money » (1967)
Les Monroe, un épisode, Len Gregger dans « Killer Cougar » (1967)
Gunsmoke, sept épisodes :
- Hickok dans « Matt for Murder » (1958)
- Pegger dans « Saludos » (1959)
- Tom Burr dans « Big Tom » (1960)
- Pitt dans « The Ex-Urbanites » (1960)
- Ab Rankin dans « He Learned About Women » (1962)
- Kelby dans « The Bassops » (1964)
- Luke Cumberledge dans « Cattle Barons » (1967)
Cimarron, deux épisodes :
- Hardy Miller dans « The Battleground » (1967)
- Hardy Miller dans « The Last Wolf » (1967)
Les mystères de l’ouest, un épisode, le major général Titus Ord Baldwin dans « The Night of the Arrow » (1967)
Richard Boone, trois épisodes :
- Toff dans « The Sound of Fear » (1965)
- Jake Manning dans « The Enchanted Gun » (1966)
- Fryman dans « Hero’s Welcome » (1968)
Le ranch L, un épisode, Sam Stryker dans « Chase a Wild Horse » (1968)
The Guns of Will Sonnett, deux épisodes :
- Le shérif Dan Butler dans « The Hero » (1967)
- Tom Judd dans « Meeting in a Small Town » (1968)
Les bannis, un épisode, le shérif Gus dans « Gideon » (1969)
Le rebelle, téléfilm d’Earl Bellamy (1969), Gant
Bonanza, cinq épisodes :
- Brazos dans « The Trail Gang » (1960)
- Le marshal Hollister dans « Return to Honor » (1964)
- Al Simmons dans « The Flannel-Mouth Gun » (1965)
- Le shérif Claude T. Booker dans « Trouble Town » (1968)
- Charlie Sheppard dans « Old Friends » (1969)
Attaque au Cheyenne Club de Gene Kelly (1970), Corey Bannister
Dialogue de feu de Lamont Johnson (1971), le marshal Tom Cater
Kung Fu, un épisode, le sergent Bridger dans « An Eye for an Eye » (1973)
Santee de Gary Nelson (1973), Deaks
Sur la piste des Cheyennes, un épisode, Asa Jordan dans « Dynasty of Evil » (1976)
Wild and Wooly, téléfilm de Philip Leacock (1978), Demas Scott
La conquête de l’ouest, un épisode, Appleton dans « Cattle Drive » (1978)
The Sweet Creek County War de J. Frank James (1979), Lucas Derring
The Texas Rangers, téléfilm de Georg Fenady (1981), le conducteur de train



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités