Laraine Day (Une actrice)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7451
Localisation : nord-est

Laraine Day (Une actrice)

Messagepar Jicarilla » 20 mai 2010 11:36

ImageLARAINE DAY : The nostalgie.

LARAINE est élevée dans l’Etat de L’UTAH dans la ville de Roosevelt issue d’une famille de religion Mormone avec une date de naissance pas très précise.

LARAINE connaitra ses grands moments de gloire dans les années 40 et 50, sa popularité viendra en 1939 avec ‘THE SECRET OF Dr KILDARE’.
Son premier western sera aux cotés de GEORGE O’BRIEN avec ‘PAINTED DESERT’ en 1938 avec qui elle en fera 3 autres et un avec WALLACE BEERY pour ‘THE BAD MAN’.

Par la suite elle se cantonnera dans les séries B entre polars, drames et espionnages mais néanmoins elle sera tenue dans les grands bras de : JOHN WAYNE, GARY COOPER, JEFF CHANDLER et bien d’autres….

En 1959 elle tourne son dernier long métrage au coté d’EDMOND O’BRIEN, poursuivra sa carrière pour des séries TV et une émission qui lui tient à cœur le baseball son sport favori.

Elle fera une dernière apparition TV en 1986 pour se retirer dans la ville d’Ivins dans l’UTAH prés de sa fille.
C’est là quelle décède à près de 90 ans le 10 novembre 2007.

:sm80: Sa filmographique western ne sera pas abondante.
-1938 BORDER G MAN
-1938 PAINTED DESERT
-1939 ARIZONA LEGION / LES LEGIONS DE L’ARIZONA
-1941 THE BAD MAN
-1963 Un épisode de la série WAGON TRAIN.


Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image.......LA SUITE AU PROCHAIN....

Avatar du membre
lasbugas
Major
Messages : 12649
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: LARAINE DAY (Une actrice)

Messagepar lasbugas » 20 mai 2010 12:03

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Major
Messages : 12649
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: LARAINE DAY (Une actrice)

Messagepar lasbugas » 21 sept. 2011 20:50

1941 THE BAD MAN

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Major
Messages : 12649
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: LARAINE DAY (Une actrice)

Messagepar lasbugas » 22 sept. 2011 20:31

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Major
Messages : 12649
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Laraine Day (Une actrice)

Messagepar lasbugas » 26 sept. 2011 13:00

Image
Image

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10572

Re: Laraine Day (Une actrice)

Messagepar DEMERVAL » 15 avr. 2019 17:22

Laraine Day naquit La Raine Johnson, le 13 octobre 1920, à Roosevelt, Utah, dans une influente famille mormonne comptant huit enfants. Elle avait un frère jumeau, Lamar. La famille déménagea plus tard en Californie où Laraine commença sa carrière d’actrice au sein des Long Beach Players. Elle obtint son baccalauréat en 1938 au Lycée Polytechnique de Long Beach, Californie..
En 1937, Laraine Day débuta sur le grand écran avec un petit rôle dans Stella Dallas. Peu de temps après, elle décrocha des rôles principaux dans plusieurs westerns d’Edmond O’Brien pour la RKO, dans lesquels elle fut créditée sous le nom de "Laraine Hays" puis de "Laraine Johnson".
En 1939 elle signa avec la MGM, et devint populaire et bien connue (créditée sous le nom de Laraine Day) sous le pseud de "Nurse Mary Lamont", la fiancée du personnage-titre de sept films mettant en scène le "Dr. Kildare" en commençant par Calling Dr. Kildare (1939), avec Lew Ayres dans le rôle-titre.
Ses rôles pour d’autres studios furent souvent bien plus stimulants que ceux que lui donna la MGM, dont un seond rôle essentiel dans le mélodrame irlandais My Son, My Son! (1940). Elle fut aussi la vedette du thriller d’Alfred Hitchcock, Correspondant 17 (1940) avec Joel McCrea et le mystère psychologique Le médaillon (1946) avec Robert Mitchum, Brian Aherne et Gene Raymond. En 1941 elle fut élue la "star la plus prometteuse" d’Hollywood.
Elle fut associée avec des stars majeures du cinéma dont, Lana Turner, Cary Grant et John Wayne et anima alternativement des émissions télévisées intitulées Daydreaming With Laraine ou The Laraine Day Show (1951). Durant un moment, quand elle eut une pause dans sa carrière cinématographique, elle fit ses débuts sur les planches face à Gregory Peck dans le cadre d’une tournée nationale avec Angel Street. Elle fit aussi d’autres apparitions sur les planches dans Lost Horizon, la reprise en 1973 de The Women, et une reprise de The Time of the Cuckoo. Durant les années 1940, elle fit des apparitions en guest star à la radio dans Lux Radio Theatre et The Screen Guild Theater.
Laraine Day se maria en premières noces avec un chanteur devenu directeur d’aéroport, James Ray Hendricks en 1942. Le couple adopta trois enfants: Christopher, Angela et Michelle. Laraine Day demanda le divorce en décembre 1946. Elle obtint un divorce interlocutoire le 20 janvier 1947 qui l’obligea à attendre un an avant de pouvoir se remarier.
Le 21 janvier 1947, Laraine Day effectua le voyage à Juarez, Mexique, où elle obtint une deuxième ordonnance de divorce. Plus tard le même jour, elle effectua le trajet à El Paso, Texas, où elle épousa l’entraîneur de baseball Leo Durocher. Après son retour en Californie, le juge qui avait décerné un divorce interlocutoire à James Ray Hendricks affirma que le divorce mexicain, que Laraine avait obtenu, n’était pas légal parce qu’elle n’avait pas respecté le délai d’un an avant de se remarier. Après avoir attendu à peu près un an, Laraine Day et Leo Durocher se remarièrent le 16 février 1948 à Santa Monica, Californie. Durant son union avec Leo Durocher, on se référa souvent à Laraine Day comme étant la "First Lady of Baseball". Pendant que Leo Durocher entraînait les New York Giants, elle écrivit, Day With the Giants (1952). En 1952, selle écrivit et publia un autre livre intitulé The America We Love. Elle fut aussi la première animatrice de Day With the Giants, une émission d’interview télévisée de 15 minutes diffusée avant les matches à domicile des New York Giants. Laraine Day et Leo Durocher divorcèrent en juin 1960.
Le 7 mars 1961, Laraine Day épousa le producteur de télévision Michael Grilikhes. Ils eurent deux filles, Dana Laraine (née le 13 novembre 1962) et Gigi (née le 6 octobre 1964). Après leurs naissances, Laraine n’apparut plus que rarement dans des films et seulement occasionnellement à la télévision, y incarnant des personnages du genre matrones.
Laraine Day était un membre de l’Eglise de Jesus-Christ des Saints des Derniers Jours (LDS Church). La célébrité de Laraine Day coïncida principalement à sa dévotion au Mormonisme. Tout au long de sa vie, elle ne jura jamais, de fuma pas, de but pas d’alcool, de café ou de thé. Jusqu’à sa mort en 2007 elle demeura dans la foi mormonne en affirmant que, "Cela m’apporte du confort dans un monde confus".
En 1961 elle apparut au sein du Mormon Tabernacle Choir dans leur production de Let Freedom Ring qui était un programme charismatique d’une heure dédié à l’esprit de l’American Freedom.
En octobre 1960, Laraine Day apparut dans le cadre de la campagne présidentielle du duo Nixon-Lodge à Los Angeles aux côtés de Ginger Rogers, Cesar Romero, Irene Dunne, Dick Powell, Mary Pickford et John Payne.
Dans les années 1970, elle fut la porte-parole de la campagne Make America Better et elle parcourut la pays partageant ses vues sur les problèmes environnementaux. Durant la même période, elle fut active en établissant un théâtre à Los Angeles pour les acteurs mormons et elle aida à faire connaître du grand public le travail de Ray Bradbury.
Laraine Day retourna dans son Utah natal en mars 2007 après la mort de son troisième mari. Elle décéda au domicile de sa fille, Gigi, à Ivins, Utah, le 10 novembre 2007 à 87 ans. Après sa mort, son corps fut transporté en Californie et le jeudi 15 novembre 2007, un service funèbre eut lieu au Forest Lawn Memorial Park dans les Hollywood Hills.
Pour sa contribution à l’industrie du film, Laraine Day a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6676 Hollywood Boulevard.

Sa contribution au western fut la suivante :

Border G-Man de David Howard (1938), Betty Holden
Painted Desert de David Howard (1938), Miss Carol Banning
Arizona Legion de David Howard (1939), Letty Meade
The Bad Man de Richard Thorpe (1941), Lucia Pell
La grande caravane, un épisode, Cassie Vance dans “The Cassie Vance Story” (1963)


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité