La Colline des bottes / Trinita va tout casser... - La Collina degli stivali - 1969 - Giuseppe Colizzi

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2203
Contact :

La Colline des bottes / Trinita va tout casser... - La Collina degli stivali - 1969 - Giuseppe Colizzi

Messagepar tepepa » 06 janv. 2008 14:24

1969
Giuseppe Colizzi
La collina degli stivali
Avec : Terence Hill, Bud Spencer, Woody Strode, Lionel Stander

Troisième western de Colizzi, le meilleur d'après Giré. Malgré un souvenir calamiteux d'une diffusion sur La 5 dans les années 80, je ne suis pas loin d'être d'accord avec lui. Le scénario à base de corruption minière et de cirque est soigné, on a droit à toute la grammaire habituelle réalisée avec soin (gros plans, zooms, portes qui battent), et le début est très agréable à suivre avec un Terence Hill en fuite. Le film en lui même est sans doute moins ambitieux que les deux précédents westerns de Colizzi, mais son style plus ramassé, plus concis offre finalement un bonheur plus grand, car il est du coup exempt de longueurs et de maladresses (à part cette baston à la fin dont on se demande ce qu'elle vient faire là (peut-être la version française n'est elle pas complète ?).

Réexploité sous le titre: Trinita va tout casser

“Encore un de ces tristes pseudo westerns qui ne possède même pas le charme ringard d’une série Z américaine. »
Le guide des films, Jean Tulard (1990).


Qu’il est bon en effet d’aimer un genre que la quasi intégralité de la critique française a détesté pendant quarante ans et déteste encore largement de nos jours. Mais commençons par le commencement, c'est-à-dire en ce qui concerne votre serviteur, la diffusion de ce film sur M6 quelque part dans les années 80 sous le titre Trinita va tout casser. Que voilà un titre alléchant qui promet de la castagne et de la rigolade idiote ! Las, le marketing odieux ayant sévi à l’époque portait toujours ses fruits malsains 15 ou 20 ans plus tard, et aujourd’hui encore, même si tous les aficionados savent que le titre original du film est La Colline des bottes et que le film n’est pas un poil parodique, la chaîne Direct 8 le diffuse sous son appellation trinitesque non contrôlée, risquant à nouveau de décevoir un certain nombre de téléspectateurs. Car déçus nous le fûmes, je fis en effet ma petite enquête pendant la récré : un film pas drôle, sans fayots, sans gags, sans bastons, et avec d’interminables scènes de cirque complètement sans intérêt dans le cadre d’un western. A oublier.
J’oubliai donc l’intégralité du film, mais pas la mère déception, que dis-je, la déception Mère, de ce soir là.

Quinze ou vingt ans ayant à nouveau passés aussi vite qu’une caravane de Dakar annulé, je regardai donc à nouveau ce film, plus par acquis de conscience que par réel intérêt, la déception toujours imprimée à l’arrière du crâne.
Et là surprise ! Le film est bon ! Alors d’accord, ce n’est pas un chef d’œuvre du tout, mais il se trouve bien dans la continuité des deux précédents films de Colizzi (Dieu pardonne, moi pas et Les quatre de l’Ave Maria, également avec Terence Hill et Bud Spencer), avec de la flamboyance lyrique en moins mais un soin de réalisation en plus. La première demi-heure est assez mémorable pour qui a avalé des tonnes de films où Terence Hill est un super héros indestructible. On voit en effet notre pistolero poursuivi, blessé, incapable de se défendre, recueilli par une troupe de cirque, puis repartant à l’aventure contre l’avis de son médecin (comme Tintin) mais en en subissant les conséquences (contrairement à Tintin). Woddy Strode le retrouve en effet à nouveau blessé et apeuré, à la recherche de sa propre survie. Terence Hill est à l’opposé du registre que l’on connaît de lui, et tout le film est tourné vers lui. Woody Strode le soigne à nouveau, et paradoxalement, c’est au moment où Terence Hill, parfaitement rétabli cette fois, annonce « Les vacances sont finies ! » avec l’envie d’en découdre que le film s’ouvre plus largement aux autres protagonistes au point d’effacer presque complètement le personnage de Terence Hill qui se contente de dire « J’ai un plan » au moment ad hoc. L’intrigue se déploie alors pleinement avec un scénario coruptivo-politicien de derrière les fagots mené avec suffisamment de détails et de premier degré pour ne pas servir uniquement de toile de fond. On apprécie en particulier le petit personnage du juge (Edward Ciannelli) qui doit faire son métier malgré lui, bien conscient que les concessions des pauvres mineurs qu’il cède au patron de la ville ont été obtenues par intimidation. On apprécie également le numéro de cirque qui doit réveiller les consciences des mineurs, mais qui échoue sur le moment à leur faire prendre les armes. La fin est beaucoup plus conventionnelle, un gunfight cache cache dans les rues ainsi qu’une baston incompréhensible qui semble avoir été ajoutée à la diable pour satisfaire les besoins parodiques qui étaient alors déjà dans l’air.
Mais dans l’ensemble, un bon petit film, peut-être pas aussi ambitieux que ses deux prédécesseurs, mais mieux maîtrisé, avec cette plongée dans le métier du cirque forain, sans que cela soit un prétexte à des galipettes invraisemblables comme ce sera le cas dans la série des Sabata. Quarante ans après sa sortie, les dégâts du marketing stupide ont donc été effacés en ce qui me concerne, et je vous enjoins donc à regarder ce petit western sans à priori mais avec plaisir.

L.

La colline des bottes - La collina degli stivali - G.Colizzi

Messagepar L. » 06 janv. 2008 17:21

"La colline des bottes" est sortie en France dans une version tronquée, mais a bien tourné dans les cinémas de quartier, sous son propre nom -je l' ai découvert à cette époque- avant le retitrage hasardeux de "Trinita va tout casser", dans la logique de l'exploitation jusqu'à la corde du filon Trinita (heureusement sans nouvelle vf, comme la désastreuse version comique de "Dieu pardonne moi pas", sortie en cinéma.)

Noël Simsolo (toujours lui) en avait fait un critique assez juste dans "Image et Son", indiquant la grande ambition de Colizzi, mais la maladresse des moyens mis en oeuvre. Simsolo, en fin critique, avait décelé qu' il devait manquer à la vf pas mal de choses.

Un disque du film complet est sorti en Allemagne, mais contrairement aux deux autres opus de Giuseppe Colizzi, dans un état assez lamentable pour certaines parties du film. A ce jour, manque une belle version DVD comme il existe pour "Dieu pardonne moi pas" (Italie, France, Allemagne) et "Les quatre de l'Ave Maria" (Italie, USA, cette dernière quoique légèrement coupée), film dont il existe une bande annonce française, très réussie, que j'aimerais bien revoir. (Une version complète de "La colline des bottes" existe aussi en Italie, chez Raro Video, mais Pan Scannée en 1.77, ce qui ôte beaucoup à la mise en scène, reposant sur les jeux d'espace propres au Techniscope, très en vogue à l'époque.)

Marco Giusti dans son très interessant dictionnaire du Western Italien, donne des informations inattendues sur la réalisation du film, initialement seulement écrit par Giuseppe Colizzi et devant être réalisé par Romolo Guerrieri ('Johnny Yuma', avec Mark Damon): les parties du cirque, selon Giusti, seraient celles tournées par Guerrieri, puis conservées dans le montage final, mélangeant le travail de Colizzi et celui de Guerrieri. Giusti, honnêtement, précise que Bud Spencer, arrivé cependant assez tard sur le tournage, ne se souvient pas de la participation de Guerrieri.

Colizzi mort, et les acteurs principaux absents des éditions DVD, on aimerait une édition de ce film conforme à sa qualité avec Bonus interviews de Terence Hill et Bud Spencer, comme pour les deux autres Colizzi en Italie.

Je me souviens avoir été très impressionné par "Les quatre de l' Ave Maria" -un des meilleurs westerns italiens, et de loin- , moins par "La colline des bottes", dans ces années de fin de cinéma de quartier (première moitié des 70'). Mais avec le temps, je trouve ce film plutôt réussi.

Une photo de Francesco Barilla (Frank Barill), cascadeur almériense, aux côté de Woody Stroode, prise dans le village de Carlo Simi, où a été tourné pour partie le film -en fait, "La colline des bottes" condense les ghost towns westerns d' Almeria de l'époque- illustre le beau livre de José Enrique Martinez Moya "Almeria, un mundo di pellicola", dont on attend une édition revue et corrigée cette année 2008.

Avis aux éditeurs de livres et de DVD...

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2968
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - G.Colizzi

Messagepar Sartana » 06 janv. 2008 19:18

L. a écrit :Colizzi mort, et les acteurs principaux absents des éditions DVD, on aimerait une édition de ce film conforme à sa qualité avec Bonus interviews de Terence Hill et Bud Spencer, comme pour les deux autres Colizzi en Italie.

Le problème étant que Hill demande des cachets très importants pour apparaître ou donner des interviews. Voilà sans doute la raison.
La VF est amputée de 10 minutes par rapport à la version italienne que j'en ai vu.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7436

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - G.Colizzi

Messagepar Longway » 27 juin 2009 10:10

Diffusion du 27 Mars 1988 sur M6

Note : A ses débuts, M6 s'était spécialisé dans la diffusion de westerns italiens. Il était alors fréquent d'en visionner un par semaine.
Modifié en dernier par Longway le 10 déc. 2009 23:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2203
Contact :

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - G.Colizzi

Messagepar tepepa » 27 juin 2009 14:38

Oui enfin bon, de tête c'était toujours les deux Trinita non? Celui-ci a aussi été diffusé une fois ou deux. Keoma est passé une fois en mars 91 et c'est à peu près tout ce que je me souviens en terme de diffusion de westerns italiens sur M6 dans les années 80/90, avec Cinq hommes armés sur La 5 en 86 ou 87... :num1

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7436

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - G.Colizzi

Messagepar Longway » 27 juin 2009 15:54

C'est certain que les " Trinita " revenaient souvent dans la programmation de M6. :lol: La série entière a du être diffusée à la suite. Cette chaine n'était pourtant pas avare de westerns italiens, contrairement aux chaines publics qui avaient déja abandonné le filon depuis belle lurette. La défunte 5 ( celle de Berlusconi ) s'en était aussi fait une spécialité, et alternait les diffusions avec M6. On peut citer également Canal+ avec le " Cinéma de quartier ".
Je vais ajouter progressivement d'autres fiches TV pour le spagh, cela manque et fait désordre par rapport au western américain !... Rétablissons donc l'équilibre. :mrgreen:

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 606
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar edocle » 28 juil. 2009 9:05

Diffusé hier soir sur W9!
Il s'agissait du master SNC M6 au format et VF, qualité extra., qui est la base
du DVD qui va sortir courant septembre
Ce qui laisse présager de la bonne qualité de cette série de DVD
qui sont attendus avec impatience!
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

rex lee
Caporal
Messages : 828

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar rex lee » 28 juil. 2009 12:10

Bien vu !!!
La qualité est au rendez-vous et c'est déjà ça !
Voilà qui fera passer la rentée...
:beer1:

Avatar du membre
Personne
Capitaine
Capitaine
Messages : 9994
Localisation : Lone Pine, CA

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar Personne » 30 sept. 2009 20:12

A 3 minutes 10, la bande annonce de La Colline des Bottes! cool

Image

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2922
Localisation : Gone

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar Breccio » 01 oct. 2009 18:24

J'ai craqué et j'ai revu ce film qui figure parmi mes préférés -- enfin, disons que je l'ai vu pour la première fois dans de bonnes conditions. Un grand bravo à SNC et M6 Vidéo.
Pas grand-chose à rajouter aux remarques pertinentes de L. sinon que le film est riche en scènes nocturnes, et que la restauration prend ici toute sa valeur : sur mon téléviseur écran plat 16/9, c'est tout bonnement splendide.
A signaler pour les aficionados la présence de quantité de ces acteurs de second rôle que nous aimons tant. Outre ceux figurant au générique et/ou déjà cités par L., j'ai remarqué :
-- Dino Strano (le petit pistolero blond qui traîne toujours avec Romano Puppo ;
-- Paolo Magalotti, qui fait deux apparitions éclair (la première fois, il tente d'empêcher le juge de sortir de sa chambre ; puis on le revoit lors du sketch des prospecteurs au cirque) ;
-- Tito Garcia (c'est lui qui se fait rosser par trois nains lors de la bagarre générale à la fin) ;
-- j'ai cru voir Gilberto Galimberti se prenant une baffe spencierenne lors de la même bagarre (mais dans le saloon), mais je n'en suis pas si sûr.
b
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Caporal
Messages : 828

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar rex lee » 01 oct. 2009 18:57

Bien vu !
Il ya aussi ( mais L les a peut-être cités ) Nazzareno zamperla , Luciano Rossi ,Glauco Onorato ,Enzo Fiermonte et Joaquin Parra. Belle brochette , donc !
En revanche , je ne sais toujours pas pourquoi le nom de GEORGE EASTMAN ne figurait sur l'affiche du film lors de sa sortie , lorsque j'ai vu ce western pour la 1ère fois . Il n'était pas au générique , d'ailleurs .A l'époque , je me suis demandé qui était ce type qui lui ressemblait autant ...
Eastman étant très connu à l'époque et ne voyant son nom nulle part ,

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2922
Localisation : Gone

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar Breccio » 01 oct. 2009 19:38

Je pense que tous les noms que tu cites l'ont déjà été, excepté peut-être Joaquin Parra.
Eastman figure au générique sous le nom de Luca Montefiori.
Selon imdb, Wayde Preston est présent dans le film quoique non crédité au générique, mais j'ai des doutes (cela dit, l'acteur qui joue McGavin lui ressemble beaucoup...).
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Caporal
Messages : 828

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar rex lee » 02 oct. 2009 6:32

J'entends bien , mais quel était l'intérêt pour la production ,pour le réalisateur et pour lui-même de figurer sous son vrai nom , que personne ne connaissait , à l'époque, alors que pour les habitués des cinémas de quartier , George Eastman était une vedette ?
J'ai aussi des doutes pour Preston...

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 606
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar edocle » 02 oct. 2009 7:56

Il semblerait que les acteurs sous contrat avec certains producteurs faisaient malgré tout
des apparitions sur d'autres tournages. Le changement de nom ou de pseudonyme étant
une des conditions pour ces participations. Ceci pouvant expliquer cela.
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

rex lee
Caporal
Messages : 828

Re: La colline des bottes - La collina degli stivali - 1969 - G.Colizzi

Messagepar rex lee » 02 oct. 2009 9:03

C'est , en effet , une explication vraisemblable ...Mais ce serait alors une spécificité italienne que de changer de nom de temps à autre ! De quoi perdre l'aficionado de l'époque qui n'avait pas Internet pour trouver les réponses à toutes ses questions ! :?


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités