Le Retour de Ringo - Il Returno de Ringo - 1965 - Duccio Tessari

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1269
Localisation : Bétaille (Lot)

Le Retour de Ringo - Il Returno de Ringo - 1965 - Duccio Tessari

Messagepar pouêt » 01 janv. 2005 17:23

J'ai terminé le Coffret "Le Meilleur du Western Italien" par les deux Ringo. Ces 2 films sont TRES différents l'un de l'autre. C'est d'autant plus étrange qu'il s'agit du même réalisateur et du même acteur principal !
Le premier ("Un pistolet pour Ringp") est décontracté, ironique, assez mal filmé (l'image est vraiment quelconque : on se croirait plus dans un téléfilm Soap Opera que dans un Western) avec une histoire pratiquement en huit clos (une prise d'otage dans une hacienda par des vilains mexicains). Je n'ai pas aimé du tout. Mais certains y trouveront leur compte c'est sûr. Il en faut pour tous les goûts !
Le second ("Le retour de Ringo"), comme son titre l'indique, raconte le retour du héro dans son village natal qui est tombé entre les mains de vilains mexicains. Et oui, encore. Ils ont pas de bolle dans ce bled de l'Arizona. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, on y trouve le même acteur dans le rôle du chef des desperados (je vous rassure, il se fait flinguer dans le second film aussi). Certains personnages reviennent aussi, comme le faire-valoir comique et la copine du héro. Mais là, finie la comédie. On baigne en plein drame antique (bonjour les références au retour d'Ulysse à la fin de l'Odyssée), avec une ambiance beaucoup plus noire, des moments de bon gros mélo, des visages crispés et des morts sadiques. Il y a encore quelques défauts de réalisation (le côté Soap Opera n'a pas totalement disparu), mais certaines scènes sont surprenantes par leur qualité picturale, et ratrappent les qq défauts du film. Au final, c'est à mes yeux une suite bien meilleure au film d'origine, que je classe en deuxième après "Le dernier jour de la colère" parmi les 5 films du coffret.
En conclusion, ce coffret n'est pas (et de loin) un concentré du "meilleur du western italien" comme son nom l'indique, mais un honorable aperçu du genre, avec 2 bons films, et 3 moins bons. A 30 euros, c'est un achat raisonnable pour ceux qui souhaitent découvrir comme moi une autre face du western spaghetti différente et complémentaire des films de Sergio Léone que je place pour ma part au sommet du genre.
Merci d'avance pour vos commentaires éventuels.
A très bientôt, le Pouêt.
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

dan duryea
Hors-la-loi
Messages : 678
Localisation : lyon

Re: Ringo 1 et 2

Messagepar dan duryea » 01 janv. 2005 21:09

Personnellement, j'ai vu en VHS il y a quelque temps "Un pistolet pour Ringo", et n'ai également pas aimé pour les mêmes raison que toi; finallement, dans ce film, l'histoire tourne vite court, et Giuliano Gemma a un rôle énervant de "bon" impuissant qui assiste au massacre des assiégés, privé d'armes, et sans pouvoir faire grand chose; résultat agaçant de surcroît... :twisted:

Avatar du membre
nathan
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1300

Messagepar nathan » 03 janv. 2005 23:20

J'ai beaucoup aimé , autant le premier opus que le second . Je ne me suis pas ennuyé une minute avec ces deux westerns .
Je n'ai pas trouvé que c'était mal filmé mais si ça n'a pas révolutionné le cinéma. J'ai trouvé la mise en scène assez audacieuse par moment avec quelques séquences assez bien ficellées ( les scènes d'action notamment) .

Franchement dans l'abondante et souvent médiocre production italienne, ces deux films sur le thème de Ringo se situent largement au dessus de la moyenne .

Carcasse
Shérif
Messages : 2505
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 20 sept. 2005 10:20

Je n'ai pas aimé du tout. Ni l'un, ni l'autre. Je trouve cela tellement sur-joué que l'on y croit pas du tout. On s'attend à chaque moment que les acteurs parlent avec les gestes et aillent se cusiner des pâtes autour d'un feu de camp.
Le scénario est faible, plein d'incohérences et de lenteurs inopportunes.
La réalisation, comme les décors sont à peine dignes d'un téléfilm.
Même les scènes d'action sont davantage des "morceaux de bravoure" gratuits que des scènes justifiées. C'est le prélude aux films "à effets spéciaux" où l'important n'est pas tant ce qui est montré que la manière de le montrer. Sauf que dans ces films-là, il y a du budget : ici, en plus, c'est "cheap" !

Il paraît que les italiens sont passés au western parce que le péplum ne marchait plus (c'est dans un des bonus !). Apparemment, ils y sont restés ! :(

Avatar du membre
Sentenza
Convoyeur de bétail
Messages : 248
Localisation : sur mon cheval
Contact :

Messagepar Sentenza » 09 oct. 2005 5:38

je viens de voir le deuxième "Le retour de Ringo" donc
je me suis pas ennuyé mais c'est sur que c'est pas un chef d'oeuvre comme "Les titans" du même réalisateur (quelqu'un en connait une édition Dvd d'ailleurs?)
beaucoup d'éléments repompés de "pour une poignée de dollars" : l'arrivée de Ringo dans la ville, les gros plans sur les yeux,...
un peu d'humour aussi mais je suis sensible à l'humour noir et j'avais déjà bien rigolé devant "Pour une poignée de dollars"
une réalisations un peu maladroite parfois, les personnage de l'indien qui est un peu inutile (enfin j'ai pas vu "un pistolet pour Ringo" il y était peut être important)
Duccio Tessari a juste voulu faire un film d'action sans trop de réflexions (en témoignent les répliques de Ringo pour couper court à des scènes de dialogue : "je vous expliquerais ") et au final on passe un bon moment
"dans le fond de quoi l'homme a t'il besoin réellement? rien que d'un bon café et d'un peu de tabac...." -Johnny Guitar-
"je connais deux choses plus belles qu'un revolver : une montre suisse et une femme de n'importe où" -La rivière rouge-

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Messagepar Trinita » 17 juil. 2007 19:53

Le Retour de Ringo

De retour de la guerre de scécession, Ringo apprend que la ville est sous l'emprise des deux frères Fuentes et qu'ils vivent chez lui et que l'un des deux frères veut épouser sa femme.
Pour mettre au point sa vengeance, Ringo va être aidé par un fleuriste, un indien et un shériff alcoolique (George Martin).
Duccio Tessari signe ici avec la suite de Ringo un film panzani des plus réussis s'inspirant d'Ulysse et s'entourant des mêmes acteurs. Sûrement pour ne pas dérouter le spectateur. :D
Ce film est d'ailleurs beaucoup plus sombre que le premier opus. Mais Gemma est toujours aussi bon et Fernando Sancho est plus sobre que jamais. De plus il y a la belle Nieves Navarro :num11 :num11 :num11 :num11 qui joue une voyante amoureuse d'Eteban (Fernando Sancho).
Enfin, je trouve que c'est un film qui peu plaire à tout les membres d'une famille même si ceux - ci n'aime pas particulièrement les westerns spagh.

Avatar du membre
akpstyl
As de la gâchette
Messages : 526

Messagepar akpstyl » 17 juil. 2007 22:32

COmme beaucoup le premier Ringo je le trouve passable, sympatoche, et même ses "questions de principes" me font rire, j'ai bien aimé la scène où il joue à la marelle, et vlan il flingue deux méchants!!!
Par contre le deuxième, complètement adoré, l'ambiance, l'histoire (le retour d'ulysse), le tic de gemma... bref j'ai complètement aimé, et comme j'aime citer mes scènes préférés dans les films, dans celui ci c'est lorsque doit avoir lieu le mariage, et quand ils rentrent dans l'église... des cercueils, garnis qui plus est=>ça, ça me fait kiffer sur la vibes avec mon dvd !!!!
Image

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 372
Localisation : reims

Messagepar hugues » 17 juil. 2007 23:16

[quote="Trinita"]Le Retour de Ringo

Pour mettre au point sa vengeance, Ringo va être aidé par un fleuriste, un indien et un shériff alcoolique (George Martin).


George Martin joue le méchant Paco Fuentes (son meilleur role?). Par contre il est le sherif sympa dans un pistolet pour Ringo

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Messagepar Trinita » 18 juil. 2007 17:03

Vraiment désolé pour cette monumentale erreur. :oops:

rex

viva ringo !

Messagepar rex » 03 nov. 2007 8:25

excellent western...65 est un bon cru....

rex

ringo

Messagepar rex » 03 nov. 2007 8:30

l'un des must du s.w. ! en comparaison, "mon nom est personne" , c'est de la bouillie !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Re: ringo

Messagepar Personne » 03 nov. 2007 15:46

rex a écrit :l'un des must du s.w. ! en comparaison, "mon nom est personne" , c'est de la bouillie !


T'es ouf toi! :lol:
Image

rex

réponse à personne !

Messagepar rex » 04 nov. 2007 11:40

la seule séquence digne d'un bon western italien esr celle du cimetière indien :là , tout est bon , rien à jeter....mais pour ce qui est du reste !!!bien sur , tout est affaire de gout , mais moi, le coté guignol-tarte à la crème-doigt le c...,je n'apprecie pas. au moins, avant les "trinita", les s.w. avaient de la gueule ! et j'en veux un peu à barboni , hill , spencer et tous ceux qui ont fait dans la pantalonnade d'avoir précipité le genre à sa perte. et ce n'est pas une question de principe !!!

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 766

Re: réponse à personne !

Messagepar Fredge » 04 nov. 2007 11:50

rex a écrit :la seule séquence digne d'un bon western italien esr celle du cimetière indien :là , tout est bon , rien à jeter....mais pour ce qui est du reste !!!bien sur , tout est affaire de gout , mais moi, le coté guignol-tarte à la crème-doigt le c...,je n'apprecie pas. au moins, avant les "trinita", les s.w. avaient de la gueule ! et j'en veux un peu à barboni , hill , spencer et tous ceux qui ont fait dans la pantalonnade d'avoir précipité le genre à sa perte. et ce n'est pas une question de principe !!!


Ca peut s'expliquer.
On induit beaucoup de choses avec de l'humour...

Fredge

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: réponse à personne !

Messagepar Sartana » 08 nov. 2007 14:59

rex a écrit :la seule séquence digne d'un bon western italien esr celle du cimetière indien :là , tout est bon , rien à jeter....mais pour ce qui est du reste !!!bien sur , tout est affaire de gout , mais moi, le coté guignol-tarte à la crème-doigt le c...,je n'apprecie pas. au moins, avant les "trinita", les s.w. avaient de la gueule ! et j'en veux un peu à barboni , hill , spencer et tous ceux qui ont fait dans la pantalonnade d'avoir précipité le genre à sa perte. et ce n'est pas une question de principe !!!

Certes, cela peut se comprendre.
Mais le fait que Barboni, Hill et Spencer aient fait ce film n'a obligé personne à en faire après eux. Ce que je veux dire c'est que si ce type de western a été un succès c'est parce qu'il a eu son public. De même rien n'obligeaient les réalisateurs de westerns sérieux à ensuite faire de la comédie.
Ce sont les réalisateurs qui ont suivi ce qui est devenu une mode. Barboni n'a selon moi rien à se reprocher : il a fait un film pour s'amuser avec des potes. On continue à l'appeller Trinita est en effet une triste suite, mais ce sont les successeurs de Barboni qui ont déconné et les producteurs qui lui ont dit "refais-en un".
Pour en terminer, je pense que le western avait un coup dans l'aile dès 1969 (avant Trinita, donc), et si la succession de bouses comiques affligeantes n'avait pas existée, nous n'aurions jamais eu un film comme Keoma.
Pas de regrets en ce qui me concerne, donc.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités