L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar Jicarilla » 13 avr. 2009 9:08

:applaudis_6: :applaudis_6: Des très beaux retour en arrière qui occupe une bonne partie du film et qui commence par des funérailles..... :applaudis_6: :applaudis_6:
:arrow: Une fiche TV provenant de CINE REVUE.
Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10371
Localisation : Lone Pine, CA

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar Personne » 06 août 2009 16:41

Affiche Italienne de l'ami metek!

Image

sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar sixcoup » 19 oct. 2009 7:52

Avant d'écrire une critique sur ce magnifique western en noir et blanc je tiens à te remercier metek pour ces belle affiches et photos lesquelles ont rendu hommage à deux monstres du cinéma hollywoodien (James Stewart et John Wayne) et l'un des plus grands maîtres du western (John Ford).

Personnellement j'ai horreur de la traduction du titre français de ce beau western ainsi que les traducteurs de l'époque en essayant de passer un langage français afin que les spectateurs comprennent ce que veut dire le film;Or la version originale est largement supérieur sans aucun doute,Si Ford voulait changer le titre de ce western( qui d'ailleur était un livre écrit par un couple d'écrivains Willis Goldbebeck qui est aussi l'un des scénaristes du film et Dorothy M Johnson à qui on doit deux de ces romans qui on été adaptés au cinéma" Un homme nommait cheval avec Richard Harris et La colline des potences" avec Gary Cooper) il aurait appelait (en vo évidemment) The man who killed Liberty Valance or lorsque John Wayne(Tom Doniphon) rejoint James Stewart(Ransom Stoddard) dans son bureau au moment ou celui ci veut démissionner parce qu'il croit avoir tuer Liberty Valance (Lee Marvin), Tom Doniphon lui avouera la vérité que ce n'était pas Stoddart qu'il ne n'avait pas tué mais lui même;Toute la magie de John Ford dans ce plan était magnifique un retour en flash back de Tom Doniphon retraçant la scène dramatique ou Stoddard blessé ramassant le revolver dans la poussière que Valance désarmât en ce moquant de lui s'avança encore une foi pointant son arme dans la direction de Valance il tira et Liberty s'écroulera dans la poussière raide mort par un autre homme caché dans l'ombre Tome Doniphon qui est vraiment celui qui à tué Liberty Valance d'où le titre en français mais Ford ne s'embarrasse pas de compliquer l'histoire et ces titres de films veuillent toujours dire quelques choses et celui ci n'échappe pas à la règle; Stoddard à bel et bien tiré sur Liberty Valance d'où le titre original et non le verbe tuer(en anglais to kill veut dire tuer et to shoot veut dire tirer un coup de feu) alors si on traduisait le film en français de The man who shot Liberty Valance on dirait ce ci "L'homme qui tira un coup de feu sur Liberty Valance or dans cette scène la ils sont deux à avoir tiré dans la direction de Liberty Valance,Ransom Stoddard croyant l'avoir tué et Tom Doniphon qui la vraiment abattu!

Ce western est pur chef d'oeuvre dans sa version originale,John Ford réunira dans ce western urbain, crepusculair des acteur de second plan magnifique comme Edmond O'Briend dans le rôle de Peabody le directeur du journal de shinbone star la ville ou ce déroule l'action,Andy Devine( le fameux coché dans la chevauché fantastique) dans le rôle du shérif couard devant Liberty Valance, et bien entendu Vera Milles la femme de Stoddar.Je dis bravo Monsieur Ford pour ce western testamentaire que vous nous avez laissé, Quand la légende dépasse la réalité on publie la légende(The man who shot Liberty Valance);
ce western mythique annonce bien la fin de l'ouest sauvage la mort du cow boy solitaire Tom Doniphon interpréter d'une façon magistrale par John wayne qui pour la premier fois jouera un cow boy désabusé et impuissant même les colts à la main devant un James Stewart qui jouera magnifiquement un avocat Ransom Stoddard qui symbolise le modernise et la progréssion des Etats Unies Amérique qui doit accomplir la loi et la justice. icontrain :sm36:

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar Vin » 19 oct. 2009 16:59

Là, je reste sans voix. :sm32:
Image

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar old timer » 19 oct. 2009 18:09

Sarcasmes mis à part, il est symptomatique que pour louer ce film ses fans -dont je déplore ne pas faire partie- ne parlent que de la dramaturgie, le scénario, le roman original etc. L'histoire racontée est en effet passionnante et il y a beaucoup à en dire, c'est sûr...

Mais cela ne saurait nous faire oublier que ce film est un vrai naufrage sur le plan visuel, avec notamment des extérieurs avec la diligence (mal) reconstitués en studio qui sont hideux et inpardonnables pour un film de cette époque.
L'ensemble du film est assez laid et mal fichu pour quiconque aurait vu "la poursuite infernale" ou chaque plan est à accrocher au mur... Je ne sais pas si c'est le format 16/9 ou la photo trop léchée mais aucune poésie de se dégage de ce Ford tardif et baclé.
Sans oublier le fait que James Stewart est trop âgé pour ce rôle de jeune avocat idéaliste qu'il faisait si bien chez Capra... mais il avait 25 ans de moins. Le vieillissement des personnages dans le film est d'ailleurs assez curieux vu les maquillages des acteurs. Woody Strode jeune était chauve: quand il est vieux il a des cheveux blancs, tiens !
Bref tout sonne faux la dedans, et je reste à l'extérieur, déçu, frustré. Tant mieux pour ceux qui y voient un chef d'oeuvre, mais pour moi on est loin du compte !

sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar sixcoup » 19 oct. 2009 19:29

old timer a écrit :Sarcasmes mis à part, il est symptomatique que pour louer ce film ses fans -dont je déplore ne pas faire partie- ne parlent que de la dramaturgie, le scénario, le roman original etc. L'histoire racontée est en effet passionnante et il y a beaucoup à en dire, c'est sûr...

Mais cela ne saurait nous faire oublier que ce film est un vrai naufrage sur le plan visuel, avec notamment des extérieurs avec la diligence (mal) reconstitués en studio qui sont hideux et inpardonnables pour un film de cette époque.
L'ensemble du film est assez laid et mal fichu pour quiconque aurait vu "la poursuite infernale" ou chaque plan est à accrocher au mur... Je ne sais pas si c'est le format 16/9 ou la photo trop léchée mais aucune poésie de se dégage de ce Ford tardif et baclé.
Sans oublier le fait que James Stewart est trop âgé pour ce rôle de jeune avocat idéaliste qu'il faisait si bien chez Capra... mais il avait 25 ans de moins. Le vieillissement des personnages dans le film est d'ailleurs assez curieux vu les maquillages des acteurs. Woody Strode jeune était chauve: quand il est vieux il a des cheveux blancs, tiens !
Bref tout sonne faux la dedans, et je reste à l'extérieur, déçu, frustré. Tant mieux pour ceux qui y voient un chef d'oeuvre, mais pour moi on est loin du compte !

ça c"est un point vu personnel mais dis moi c'est quoi pour toi un chef d'oeuvre?

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar old timer » 19 oct. 2009 20:17

[quote]c'est quoi pour toi un chef d'oeuvre?[quote]

Vaste question, j'ai combien d'heures pour répondre ?
Disons subjectivement qu'un chef d'oeuvre me donne l'impression de la perfection, en tous cas qu'il n'y a pas de points faibles, tous les aspects du film sont bons et surtout assortis. Tous me plaisent, et pas seulement l'histoire, mais aussi tous les acteurs, la musique, les décors, la façon dont c'est filmé... Tout parait au dessus de tout éloge ! Ce que je ne peux pas dire quant à moi de "l'homme qui tua Liberty Valence" tant j'y trouve de choses à redire (voir plus haut). Si ce n'est pas ton cas tant mieux. En général moi aussi je préfère aimer un film, le trouver réussi que d'être déçu !

Juh
Comanche
Comanche
Messages : 766

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar Juh » 20 oct. 2009 7:43

On ne discute pas la sensibilité. On peut adorer la littérature et ne pas aimer Balzac ou Proust. Et c'est vrai que tout n'est pas parfait dans "Liberty Valance". De là à dire que le film est "bâclé" ! Moi, c'est un film qui m'émeut toujours autant à chaque visionnement, même si je trouve les scènes d'élection un peu longues, même si les petites imperfections relevées par Old Timer peuvent faire sourire. Pourquoi ? Parce que Papy est à la barre bien sûr et que son projet artistique écrase les scories sous son poids. Ce film est celui qui m'a vraiment fait entrer en western comme en religion. Mais c'est ma sensibilté...

sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar sixcoup » 20 oct. 2009 18:31

Je comprends old timer que ce film ne ta pas plus à cause de l'âge de James Stewart qui paraissait beaucoup plus vieux que son personnage mais pour moi ça ne me posait pas de problème parce que je me mettrait toujours du coté quelque du cinéaste car il est le seul qui connait le mieux les acteurs .

L'âge de Stewart dans le film na posé aucun problème au réalisateur John Ford, ni acteurs,ni au producteurs ,ni aux auteurs du livre et voire même les journaliste de l'époque qui disait que chaque acteurs étaient parfait dans le rôle .

Ford à l'époque avait décidé de donner un grand coup de pied dans la fourmilière ,l'histoire de l'homme qui tua Liberty Valance était un projet que Ford avait voulut faire depuis longtemps d'autant plus que ce projet lui tenait vraiment à coeur que à l'origine le rôle de Liberty Valance devait être joué par son vieil ami Ward bond mais l'acteur décèdera suite à une longue maladie en 1960 ainsi donc son projet pris du retard.

John Ford était très marqué par la mort de son ami Ward Bond qui pensait que son projet allait être à l'eau,mais c'était grâce à John Wayne que son oeuvre pris naissance car c'était lui qui à fait connaître Lee Marvin à Ford et les deux hommes ce sont très bien entendu,le grand John Ford voyait en Lee Marvin Ward Bond ce dernier était très flatté et il accepta le rôle de Liberty Valance et c'était grâce à ce rôle qu'il était devenu une star.

John Wayne acceptera de jouer Tom Doniphon le cow boy dépasser par les évènements qui croyait que ces rêves ce réaliseront en ce mariant avec Hallies (Vera Miles) mais celle ci choisira un avocat qui était plus sensible plus juste dans la loi et quelle cessera sans cesse de le protéger contre Valance.

Le choix de Ford pour James Stewart trottait depuis longtemps dans sa tête car le cinéaste malgrés qu'il était un autodidacte c'était aussi un grand érudit non seulement il à réalisé L'homme qui tua Liberty Valance mais il avait aussi lu le livre et il voyait à l'époque un seul acteur qui pouvait interpréter le rôle de l'avocat Ransom Stoddard pour lui il avait que James Stewart .

Dans ce film chaque acteur était excellent dans son propre rôle .

Pour John Ford les accessoires(la dilligence était sans doute pour rendre hommage à son premier succès La chevauchée fantastique) étaient secondaire il préférait plus le jeu des acteurs qui dégageaient une force de savoir jouer un rôle capital dans son oeuvre.

Ce western à l'époque même voir aujourd'hui à eu une très bonne critique par l'ensemble des cinéastes et l'ensemble des journaliste car il annonçait la fin de l'ouest sauvage et le commencement du quatrième pouvoir.

Bertrand Tavernier un cinéaste français et fordien disait en parlant de ce film que c'était le western le plus abouti de Ford et son film testamentaire. :beer1: :applaudis_6:

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar old timer » 20 oct. 2009 20:04

Les critiques moi aussi je peux en citer :D

Si tu lis le livre de Lindsay Anderson ("John Ford", paru chez ramsay poche) tu vois que ce cinéaste de la nouvelle vague anglaise a été un des plus grand fans de Ford, a idolatré les films de sa grande période (en gros de 1935 à 50 environ) et considère, arguments à l'appui, qu'après c'est la dégringolade.
Au point de dire à propos de "la prisonnière du désert", après en avoir listé les quelques faiblesses, que si c'est un chef d'oeuvre, éventuellement, ce qui est sûr c'est que ce sera le dernier !
Et il faut voir ce qu'il dit des films suivants...
Evidemment pour admettre cette thèse il faut avoir vu le plus possible de films de Ford des années 30-40, parmi lesquels peu de westerns... Comme c'est un peu mon cas, Anderson m'a donc convaincu, mais je ne cherche pas à faire des adeptes (je n'aime pas descendre un film, mais je déteste être déçu quand j'aurais préféré aimer) ;
je dis seulement: molo les gars avec les références critiques unilatérales qui voudraient laisser croire que ce film fait l'unanimité. C'est loin d'être aussi simple. :wink:

sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar sixcoup » 21 oct. 2009 6:53

old timer ce que tu dis est important on a pas les même opinions et je respect tes choix mais il faut aussi que tu respect mon choix lorsque je dis que L'homme qui tua Liberty Valance est un chef d'oeuvre dans sa version originale j'ai bien dit originale le livre que tu me parle je ne le connais pas mais je le lirais quand je l'aurais acheté et je te dirais ce que j'en pense,il y aura toujours des journalistes qui ne sauront jamais en accord avec un réalisateur ou un acteur il trouveront toujour la faille chez lui j ,c'est un peu trop facile de casser du sucre sur un homme qui à quand même apporter le western à sa manière il fut l'un des premiers pionniers des cinéastes avec Tom Mix à mettre en scène le western a qui il donna ces lettres de noblesse au cinéma ,il ne faudra pas oublier que son acteur fétiche avant wayne était Harry carrey sr pendant la periode du cinéma muet.

Son premier chef d'oeuvre dans le cinéma parlant date de 1933 c'est Mary Stuart avec Katharine Hepburn et son premier chef d'oeuvre dans le western est La chevauchée fantastique avec John Wayne et Claire Trevor

Il est vrai que john Ford n'a jamais eu un oscar pour ces westerns mais en revanche il est le seul réalisateur au Etats Unie a voir était récompensé de quatre oscars (le mouchard avec Victor Mclaglen,Quelle était verte ma vallée avec Mauren Ohara ,Walther Pidgeon et Roddy Mcdowal,Les raisins de la colère avec Henry fonda,John Caradine et l''homme tranquille avec John Wayne,Mauren Ohara,Barry Fidgeral) ainsi donc ça prouve que Monsieur Ford n'était pas nimporte qui?

Il dira lui même" je suis John Ford et je suis un réalisateur de western" et voire même certains journaliste lui diront pourquoi vous travaillez toujours avec les même personnes et il leur répliqua "ce sont mes amis et je travaille qu'avec des amis .

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar Pike BISHOP » 21 oct. 2009 8:43

J'ai lu le "LINDSAY ANDERSON" comme beaucoup d'autres, il est très partial dans ses jugements...On peut ne pas
être d'accord avec lui, bien que la fin de carrière de FORD peut décevoir, je le conçois...Malgré les redites chaque
film a une force d'instrospection plus teintée d'amertume qu'avant qui séduit et touche aussi...
TMWSLV est un film de studio, soit...Un film de vieux, sûr..Une oeuvre superbe, sûr aussi...

MARY STUART est considéré (par FORD lui-même) comme un de ses pires...Quand il engueulait THOMAS MITCHELL
sur le plateau de STAGE COACH, le comédien excédé lui a dit "Ne le prenez pas de si haut, Monsieur ! N'oubliez pas
que j'ai VU votre "MARY STUART" !!! Ce film lui aura au moins permis une des rares histoires d'amour de sa vie avec KATE HEPBURN...

Côté Chef d'oeuvres westerns, FORD n'avait pas attendu le parlant pour en réaliser.."IRON HORSE" et "3 BAD MEN"
sont déjà des films formidables...

Maintenant, il est vrai, tout est affaire de goûts, la sensibilité des uns n'est pas forcément celle des autres, ni
surtout le besoin de se rallier à la majorité....Une majorité d'imbéciles se régalant à un gros nanar n'en fait
pas un chef d'oeuvre pour autant...Un phénomène de mode, oui..Une oeuvre qui perdure 50, 70 voire 90 ans
un peu la considérer d'un autre oeil...
If they move, kill'em !!

sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar sixcoup » 21 oct. 2009 11:25

Pike BISHOP a écrit :J'ai lu le "LINDSAY ANDERSON" comme beaucoup d'autres, il est très partial dans ses jugements...On peut ne pas
être d'accord avec lui, bien que la fin de carrière de FORD peut décevoir, je le conçois...Malgré les redites chaque
film a une force d'instrospection plus teintée d'amertume qu'avant qui séduit et touche aussi...
TMWSLV est un film de studio, soit...Un film de vieux, sûr..Une oeuvre superbe, sûr aussi...

MARY STUART est considéré (par FORD lui-même) comme un de ses pires...Quand il engueulait THOMAS MITCHELL
sur le plateau de STAGE COACH, le comédien excédé lui a dit "Ne le prenez pas de si haut, Monsieur ! N'oubliez pas
que j'ai VU votre "MARY STUART" !!! Ce film lui aura au moins permis une des rares histoires d'amour de sa vie avec KATE HEPBURN...

Côté Chef d'oeuvres westerns, FORD n'avait pas attendu le parlant pour en réaliser.."IRON HORSE" et "3 BAD MEN"
sont déjà des films formidables...

Maintenant, il est vrai, tout est affaire de goûts, la sensibilité des uns n'est pas forcément celle des autres, ni
surtout le besoin de se rallier à la majorité....Une majorité d'imbéciles se régalant à un gros nanar n'en fait
pas un chef d'oeuvre pour autant...Un phénomène de mode, oui..Une oeuvre qui perdure 50, 70 voire 90 ans
un peu la considérer d'un autre oeil...

OK je prendrais note je lirais le livre de Lindsay anderson est merci de m'éclairait sur John Ford quand j'ai parlé du parlant son premier succès dans le western était Stagecoach je n'ai pas dis du cinéma muet et je suis d'accord avec toi que ces premiers succès sont Iron Horse et 3 bad men il est vrai que ford n'est pas Mann au niveau de la recherche des personnages du western.

Juh
Comanche
Comanche
Messages : 766

Re: L'homme qui tua Liberty Valance - The Man Who Shot Liberty Valance - 1962 - John Ford

Messagepar Juh » 21 oct. 2009 20:22

Liberty valance ne fait pas l'unanimité, quoi de plus normal ? Mais quand même, des ratages comme celui-là, on voudrait en avoir toute les semaine dans les salles!



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités