Le Bandit - Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
dan duryea
Hors-la-loi
Messages : 629
Localisation : lyon

Le Bandit - Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

Messagepar dan duryea » 13 oct. 2004 18:53

Western produit par Universal, dont j'ai par bonheur conservé mon enregistrement en vost de "La dernière séance" présentée par Eddy Mitchell.
9,5/10
un film poignant, tant les sentiments sont mis à nu dans celui-ci; les personnages sont avant tout humains, et le démontrent tout au long de celui-ci : la scène par exemple où Arthur Kennedy (méconnaissable par ailleurs avec sa barbe et ses atours mexicains) accompagne son ami blessé au courd d'un vol, dans ses derniers moments, où ce dernier lui dit avoir très peur de la mort et demande à Arthur de le rassurer; Arthur,plein de compassion lui dit que Saint Pierre en personne viendra le chercher car il ne mérite pas un sort final sévère; il s'agit d'une scène réelleent émouvante...
autre temps fort : Arthur voyant la brutalité avec laquelle son hébergeur, un péon mexicain traite sa femme, vient consoler celle-ci en lui disant que la vie n'est pas toujours dure, que des enfants qui naissent peuvent égayer un ménage, etc...
c'est une sorte d'histoire tragique où se mêlle la difficile réalité des choses, avec le rêve de personnages pourtant très lucides...
le résultat est un film très réaliste, associant l'aventure quand même et le coté dramatique du destin qui accompagne le "bandit" du titre;
pour résumer, c'est le récit d'un bandit mexicain qui se réfugie dans une ferme où l'homme violent du ménage avec lequel il sympatise quelque peu convoite l'argent que celui-ci a dérobé lors d'un hold up, et dont la femme malheureuse se détache pour se rapprocher d'Arthur...

o'malley
Cavalier solitaire
Messages : 103

Messagepar o'malley » 12 janv. 2005 12:47

Très intéressant petit western que j'ai conservé aussi de l'époque: une belle reflexion sur le pouvoir de l'argent sur la psychologie humaine, sur la corruption...et une atmosphère mexicaine très bien rendue...

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10119
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 16 sept. 2006 13:58

Image

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7369

Messagepar chip » 30 mai 2007 16:52

La plus belle interprétation d' un acteur magnifique: Arthur Kennedy dont Raoul Walsh a dit un jour: c'est le plus grand acteur du monde.
Un film culte.

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14983
Localisation : Canada
Contact :

Le Bandit - Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

Messagepar metek » 12 avr. 2008 3:50



Le Bandit - The Naked Dawn - Santiago le damné
1954 - Etats-unis - Western - 1h22

Réalisation : Edgar G. Ulmer
avec : Arthur Kennedy (Santiago), Betta St. John (Maria), Eugene Iglesias (Manuel Lopez), Charlita (Tita, l'artiste du cabaret), Roy Engel (Guntz à la clotûre)

Sujet:
Après avoir commis un hold-up, Santiago se retrouve piégé dans un engrenage de violence. Il parvient à trouver refuge dans une ferme isolée du Haut-Mexique. Le couple de fermiers qui l'héberge trouve des intérêts pour cet intrus : l'homme pour son butin, la femme par désir.











    Avatar du membre
    Pike BISHOP
    Marshall
    Marshall
    Messages : 2671
    Localisation : Aquaverde

    Le Bandit - Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

    Messagepar Pike BISHOP » 12 avr. 2008 6:56

    Tout, tout petit budget pour ce film se passant au Mexique à une époque quasi contemporaine
    à celle du tournage... situation à 3 personnes rappelant "La RED" d'Emilio FERNANDEZ
    Ce film est le crédo de l'acteur Arthur KENNEDY.. IL EST le film..
    Il révèle au couple de paysans qui le recueille une existence insoupçonnée d'eux, en fait
    toute en mensonges et faux semblants...Le voleur KENNEDY fait miroiter la joie de vivre, l'insouciance,
    l'or et le plaisir à des êtres simples rompus par le labeur. Il les fait rêver, mais le plus grand
    rêveur est lui-même... La fin du film est pathétique et poignante...
    If they move, kill'em !!

    Avatar du membre
    chip
    Lieutenant
    Lieutenant
    Messages : 7369

    Re: Le Bandit - Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

    Messagepar chip » 12 avr. 2008 8:58

    Le chef- d'oeuvre d' Edgar Ulmer. J'ai tellement aimé ce film que lors d'un d'un festival western je l'ai vu 3 fois (en 3 jours). D'après Patrick Brion rencontré en septembre dernier au festival des cinglés du cinéma d' Argenteuil un dvd du film est prévu pour cette année.

    big jake
    Cowboy
    Messages : 276
    Localisation : 13

    Re: Le Bandit - Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

    Messagepar big jake » 12 avr. 2008 11:19

    cool De ce que j'ai lu dans un article,d'après Edgar G. Ulmer , François Truffaut aurait plagié son film Le Bandit pour Jules et jim .
    Celui çi lui aurait meme intenté un procès.......Toujours est t'il que Le bandit est consideré comme un chef d'oeuvre (personnellement je ne l'ai pas vu ) .
    A noter Que Edgar G. Ulmer, a tourné 2 autres westerns sous le speudo de John Warner .
    The Border sheriff ( 1924 )
    Thunder over texas ( 1934 )
    Richard Boone : Mais qui etes vous ?
    John Wayne : Jacob Mc Candles
    Richard Boone :Je vous croyais mort !
    John Wayne : Pas encore .

    Big Jake (1971) George SHERMAN

    Avatar du membre
    chip
    Lieutenant
    Lieutenant
    Messages : 7369

    Re: Le Bandit - Naked Dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer - Arthur Kennedy

    Messagepar chip » 12 avr. 2008 12:53

    un chef-d'oeuvre ultra fauché, comme quoi gros budget ne rime pas forcément avec qualité. "le bandit" est devenu au fil des ans un film culte alors qu'une grosse machinerie comme "la route de l'ouest" a sombré dans l'oubli cinéphilique malgré ses 3 vedettes, ce n'est qu'un exemple, on pourrait en citer d'autres.

    big jake
    Cowboy
    Messages : 276
    Localisation : 13

    Re: Le Bandit - Naked Dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer - Arthur Kennedy

    Messagepar big jake » 12 avr. 2008 15:55

    :D Effectivement ce ne sont pas les gros budjets qui font forcement les grands films .....c'est souvent le contraire .
    Des films tels que The Shoothing ou L'ouragan de la vengeance, de Monte Hellman , ont eut des budjets minables , et pourtant le resultat est là ! :roll:
    Richard Boone : Mais qui etes vous ?

    John Wayne : Jacob Mc Candles

    Richard Boone :Je vous croyais mort !

    John Wayne : Pas encore .



    Big Jake (1971) George SHERMAN

    Avatar du membre
    Jicarilla
    Lieutenant
    Lieutenant
    Messages : 7553
    Localisation : nord-est

    Re: Le Bandit - Naked Dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer - Arthur Kennedy

    Messagepar Jicarilla » 12 avr. 2008 19:04

    :applaudis_6: :applaudis_6: Une fiche télé,a eu une diffusion à LA DERNIERS SEANCE avec EDDY et son fils en 1998 en VOST FR :applaudis_6: :applaudis_6:


    Image

    Image
    PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

    http://western-mood.blogspot.fr/

    Avatar du membre
    Pike BISHOP
    Marshall
    Marshall
    Messages : 2671
    Localisation : Aquaverde

    Re: Le Bandit - Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

    Messagepar Pike BISHOP » 12 avr. 2008 19:28

    "Triangle amoureux qui a inspiré Truffaut"

    EUH !!! Je connais cette polémique ridicule.. Si on allait chercher quel triangle amoureux en a inspiré
    un suivant, on remonte à la Bible et au delà !!!!
    Le roman de Pierre henri ROCHE qui a inspiré "Jules et Jim" a été écrit après la guerre de 14 !!!
    Ceci dit ce n'est pas ce que Truffaut a commis de pire, je l'ai vu une ou deux fois, peut-être
    trois en me rasant tellement la troisième que....
    Je peux revoir "THE NAKED DAWN" à satiété sans me lasser.. Mais ça, c'est mon goût perso.....
    If they move, kill'em !!

    Fabbordelais
    Eclaireur 
    Eclaireur 
    Messages : 1432

    Re: Le Bandit - Naked Dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer - Arthur Kennedy

    Messagepar Fabbordelais » 28 août 2008 12:04

    La Scène entre le personnage, interprété par Arthur Kennedy, et son ami agonisant au début du Film est chargée de symboles quant à la personnalité de Santiago: Hors-la-Loi il est vrai mais Humain et Sensible également.

    J' ai toujours trouvé en Edgar G. Ulmer cette qualité de savoir jouer sur le côté Humain et les Sentiments à l' instar des Grands Metteurs en Scènes Autrichiens, Il était Autrichien lui-même, même dans les Westerns ou Film d' aventures qu' il réalisa.

    Avatar du membre
    chip
    Lieutenant
    Lieutenant
    Messages : 7369

    Le bandit - The Naked dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer

    Messagepar chip » 28 oct. 2009 10:33

    réalisation...............Edgar G. Ulmer
    producteur associé......James O.Radford
    scénario...................Nina et Herman Schneider
    photo...................... Frederick Gately
    musique....................Herschel Burke Gilbert
    durée........................ 82 mn
    date de sortie USA......... novembre 1955
    un film Universal-international en Technicolor


    distribution:

    Arthur Kennedy..........Santiago
    Betta St John............ Maria
    Eugene Iglesias..........Manuel Lopez
    Charlita...................Tina
    Roy Engel.................Guntz
    Tony Martinez.............Vicente
    garde du train.............Francis J.Mc Donald

    synopsis:

    Deux bandits Vicente et Santiago, pillent un wagon de fret en gare d'une petite localité et s'emparent de quatre caisses de marchandises. Un gardien les surprend, Vicente est blessé, les deux hommes s'enfuient, mais Vicente meurt.
    Après avoir enterré son ami et caché les caisses, Santiago arrive dans une ferme habitée par Manuel et sa femme Maria. Le couple le reçoit avec méfiance.
    Plus tard, Santiago accompagné de Manuel se rend à Matamaros où Guntz, un trafiquant, doit lui régler le prix du vol, dont il est l'instigateur. Guntz revient sur ses engagements et refuse de donner le montant convenu. Santiago le malmène, prend le contenu du coffre, et laisse le trafiquant, une corde au cou, debout sur une chaise, le plus léger mouvement pouvant causer sa perte.
    Les deux hommes reviennent à la ferme. Manuel décide alors de supprimer son hôte, pour prendre l'argent. En embuscade, prêt à tirer, Manuel est attaqué par un crotale, alerté par ses cris Santiago arrive et tue le reptile. Manuel à genoux avoue son sinistre projet. Pour Maria, Santiago pardonne, mais celle-ci le supplie de l'emmer loin de cette vie de misère, le desperado refuse, puis devant la lâcheté du mari, part avec la jeune femme.
    Surgit une voiture, Guntz et deux policiers corrompus à sa solde en descendent et rudoient Manuel. Santiago au mépris du danger revient, abat Guntz et met en fuite les policiers, mais il est mortellement blessé. Il supplie alors Maria de rester avec Manuel et de recommencer une vie meilleure. Le couple s'en va ,et Santiago reste seul adossé à un arbre, attendant la mort.

    Notes:

    Western à trois personnages, tourné au Mexique pour "une poignée de dollars", "the naked dawn" est devenu au fil des années un film culte, tout comme "Detour" du même réalisateur.
    C'est une des plus belles prestations d' Arthur Kennedy,peut-être la meilleure, ce subtil comédien excellait dans les rôles de personnages ambigus, on se souvient de "Bend of the river" et "the man from Laramie". la scène où Santiago raconte à Vicente mourant, que malgré ses péchés, les portes du paradis s'ouvriront devant lui, est bouleversante, admirable également celle où il décrit à Maria un Vera Cruz merveilleux,lui révèlant par ses paroles , l'existence d'un autre monde , loin de sa misérable ferme.
    Sous le pseudo de Nina et Herman Schneider, se cache Julian Halevy Zimet, scénariste mis sur la liste noire du sénateur Mc Carthy.
    La chanson "Ai hombre" est interprétée par Charlita, ,chanteuse et comédienne, vue dans des rôles semblables dans des westerns comme "Rancho notorious", "Ride, vaquero", ou "Massacre canyon".
    Le film ne fut pas apprécié au Mexique, on lui reprocha de montrer un pays misérable, la censure l'interdit.
    Pour mieux connaître le mystérieux Edgar G.Ulmer, deux ouvrages:
    -Edgar G.Ulmer, le bandit démasqué.
    sous la direction de Charles Tatum,jr . Editions: Yellow now.
    - Amis américains. de Bertrand Tavernier. Editions: actes sud.

    Image


    Image


    Image
    Arthur Kennedy

    Image
    Arhtur Kennedy & Tony Martinez

    Image
    avec Eugene Iglesias & Roy Engel

    Image
    avec Betta St John

    Image
    avec Betta St John

    Image
    avec Eugene Iglesias

    Image
    avec Charlita & Eugene Iglesias

    Image

    Avatar du membre
    Pike BISHOP
    Marshall
    Marshall
    Messages : 2671
    Localisation : Aquaverde

    Re: Le Bandit - Naked Dawn - 1954 - Edgar G. Ulmer - Arthur Kennedy

    Messagepar Pike BISHOP » 28 oct. 2009 11:10

    Crédo d'Arthur KENNEDY, magnifique "loser" dans ce rôle...
    Il est vrai que les Mexicains n'ont pas aimé se voir représentés par ce "Gringo" !!!
    Dans " AMIS AMERICAINS" de TAVERNIER, ULMER dit que la fin pathétique n'est pas celle qu'il
    avait voulue, lui a été imposée par le studio..
    If they move, kill'em !!



    Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

    Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités