Walter HILL (1942- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Répondre
Avatar du membre
harry
Trappeur
Trappeur
Messages : 3226
Enregistré le : 19 août 2015 22:10
Localisation : San Francisco

Walter HILL (1942- )

Message par harry »

Petit complément à la mini biographie de James sur Walter Hill . D'abord scénariste ( The Getaway , The MacKintosh Man ), il a pris, comme réalisateur , le relais de Peckinpah et connu la célébrité avec "The Warriors" , sur les bandes qui font régner la terreur à New York , film quelque temps interdit en France en raison des incidents violents qu'il avait suscités aux États-Unis ." The streetfighter ", qui évoque les combats de boxe clandestins et " The long riders " , nouvelle version de l'histoire de " Jesse James , le brigand bien aimé " montrent chez Hill l'existence , à côté d'un goût prononcé pour la violence ,d'un réel souci de l'exactitude historique .
Plus ambitieux , " The driver" fut mal accueilli , il attirait pourtant l'attention sur un personnage trop négligé dans le hold-up : le chauffeur . De ses réflexes dépend la réussite finale de l'entreprise , c'est- à- dire la rapidité de la fuite .
"Southern confort " reprend le thème de la patrouille perdue . " Extrême préjudice " retrouve les charmes des anciens westerns et "Red heat " est une ravissante comédie sur le rapprochement Russo- Américain comme " Johnny Handsome" s'inscrit dans la lignée des films de gangsters .
La violence est toujours au rendez- vous dans " Les pilleurs " puis Hill ressuscite brillamment le western avec" Geronimo" et " Wild Bill " vision peu orthodoxe de Bill Hickok . Par sa violence " Derniers recours" , remake de " Yojïmbo " de Kurosawa ,renvoie John Woo à ses gammes . Quant à " Invincible" qui s'inspire de l'incarcération de Tyson et des combats de boxe en prison , il confirme cette tradition de violence qui s'attache à Hill .
Avatar du membre
jeune papoose
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1695
Enregistré le : 31 août 2020 22:54

Re: Walter HILL ( 1942- )

Message par jeune papoose »

harry a écrit :Plus ambitieux , " The driver" fut mal accueilli , il attirait pourtant l'attention sur un personnage trop négligé dans le hold-up : le chauffeur . De ses réflexes dépend la réussite finale de l'entreprise , c'est- à- dire la rapidité de la fuite .
>>> Je n'ai pas vu the driver avec Ryan o' neal mais ce film me fait penser au film de Nicolas Winding Refn "Drive" avec un autre Ryan Gosling :wink:
Ce film a pour certains des éléments de dramaturgie d'un western :beer1:
Quand le dernier arbre aura été abattu,
la dernière rivière empoisonnée
et le dernier poisson péché,
alors l’ homme s’apercevra que l’argent ne se mange pas :sm80:
Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2847
Enregistré le : 12 mars 2016 21:45

Re: Walter HILL ( 1942- )

Message par Bat Lash »

Walter Hill vient de réalisé un nouveau western Dead For a Dollar avec Willem Dafoe & Christopher Waltz ; En 1897, dans la région de Chihuahua dans le territoire du Nouveau-Mexique. Le chasseur de primes Max Borlund est engagé par Nathan Price, un homme d'affaires de Santa Fe. Ce dernier lui demande de ramener sa femme Rachel, kidnappée par un déserteur afro-américain nommé Elijah Jones. Lors de ses investigations au Mexique, Max retrouve son ennemi juré, Joe Cribbens, qu'il avait jadis envoyé en prison. Le chasseur de primes retrouve par ailleurs Rachel et Elijah, qui sont en réalité amants. Rachel cherchait en réalité à fuir son mari violent. Max est alors confronté à un dilemme
Avatar du membre
harry
Trappeur
Trappeur
Messages : 3226
Enregistré le : 19 août 2015 22:10
Localisation : San Francisco

Re: Walter HILL (1942- )

Message par harry »

Image
Image
Image
Avatar du membre
jeune papoose
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1695
Enregistré le : 31 août 2020 22:54

Re: Walter HILL (1942- )

Message par jeune papoose »

Il est l’un des réalisateurs et scénaristes américains mythiques. A 80 ans, Walter Hill est l’invité d’honneur de la 2e édition de Reims Polar.
Ici à la Cinémathèque française, à Paris : Vous avez rendu un vieil homme heureux...
Le digne héritier de Sam Peckinpah présente l'un de ses meilleurs films "Southern Comfort" ou l'ennemi invisible :applaudis_6:
Quand le dernier arbre aura été abattu,
la dernière rivière empoisonnée
et le dernier poisson péché,
alors l’ homme s’apercevra que l’argent ne se mange pas :sm80:
Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2847
Enregistré le : 12 mars 2016 21:45

Re: Walter HILL (1942- )

Message par Bat Lash »

Poster pour son nouveau Western Dead For a Dollar (avec une faute sur Vengeance !!!)
Image
Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2847
Enregistré le : 12 mars 2016 21:45

Re: Walter HILL (1942- )

Message par Bat Lash »

Nouveau poster :
Image
Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2847
Enregistré le : 12 mars 2016 21:45

Re: Walter HILL (1942- )

Message par Bat Lash »

Avatar du membre
jeune papoose
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1695
Enregistré le : 31 août 2020 22:54

Re: Walter HILL (1942- )

Message par jeune papoose »

Walter Hill présente son film The Driver en 2016 à Lyon en compagnie de Bertrand Tavernier et Thierry Frémaux :beer1:
Quand le dernier arbre aura été abattu,
la dernière rivière empoisonnée
et le dernier poisson péché,
alors l’ homme s’apercevra que l’argent ne se mange pas :sm80:
Répondre

Retourner vers « Biographies »