Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar Loco » 02 déc. 2018 10:56

Un récit très similaire à celui du film "Seven Alone" (1974).
Une belle aventure humaine.

Image
Image
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar Loco » 02 déc. 2018 10:59

Image
Image
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar Loco » 02 déc. 2018 11:02

Novélisation d'après la série homonyme avec Chuck Connors, signée Claude Veillot, prolifique auteur à qui l'on doit entre autres le roman "Nous n'irons pas en Nigeria" qui devint au cinéma "100 000 Dollars au soleil".

Image
Image
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de far west

Messagepar Loco » 02 déc. 2018 11:06

Jill Caméléon a écrit :Waohh, rien que les visuels, ça donne envie à mon fils ! Y a plus qu'à les trouver chez les bouquinistes... heureusement qu'il y a internet, même si je préfère les boutiques en vrai...


Oui, selon les arrivages, les bouquinistes peuvent parfois être des mines. Les vide-greniers peuvent être une bonne source, quand on ne cherche rien de précis. Sinon, Internet, oui, où on peut trouver des lots intéressants, mais les frais de port sont souvent plus onéreux que le livre lui-même.

Jill Caméléon a écrit :"Le faiseur-de-pluie" et "Seuls en territoire indien" commandés... A la lecture du résumé, ça a l'air top, parfait pour un gamin de 10 ans !


Bonne lecture à votre fils. William Camus est lui-même de mère française et de père iroquois, et né dans le Yukon, il connait parfaitement son sujet !

J'ai complété la sélection avec les 4e de couverture.
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

Jill Caméléon
Garçon d'écurie
Messages : 30
Localisation : Bordeaux

Re: Littérature jeunesse sur fond de far west

Messagepar Jill Caméléon » 02 déc. 2018 11:21

Loco a écrit :Bonne lecture à votre fils. William Camus est lui-même de mère française et de père iroquois, et né dans le Yukon, il connait parfaitement son sujet !

J'ai complété la sélection avec les 4e de couverture.

Merci pour l'info sur l'auteur !

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar Loco » 09 déc. 2018 18:48

D'autres titres western jeunesse sur ce site, Western & Littérature.

https://anthologieduwestern4.wordpress.com/
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2505

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar limpyChris » 09 déc. 2018 20:35

Pour un (petit) garçon de 10 ans, je conseillerais bien aussi "(Ushté) L'Indien qui ne savait pas courir", l'histoire d'un jeune Sioux boiteux, d'où son nom, 'Ushté', c.à.d. 'limpy' ou le boiteux. Ensuite, il y a encore deux-trois autres romans sur les Amérindiens, de Leigh Sauerwein, une 'auteure' américaine.
Je conseille aussi les histoires BD de 'Popotka', de David Chauvel au scénario et Fred Simon au dessin, bien documentés et qui traitent, sous le couvert d'aventures de petits Sioux, les petits problèmes que peuvent connaître les jeunes enfants (dominer sa peur, accepter l'autre ... etc.). (Sept titres seulement, à mon grand regret).
Et puis, dans quelques années, pourquoi pas se frotter au rugueux Pierre Pelot et à ses âpres histoires de "Dylan Stark" ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar Loco » 11 déc. 2018 10:42

Oui, Pierre Pelot, évidemment. Je m'étais dit, moi aussi, 10 ans, un peu jeune, peut-être. Il y a pas mal de "raisiné" chez Pelot, comme on disait dans le temps, mais bien sûr, incontournable, ce héros métis, vétéran confédéré, Dylan Clark, sans doute vaguement cousin d'un certain Mike S. Blueberry - et d'ailleurs bénéficiant dans certaines éditions d'une couverture de couvertures signées par Michel Blanc-Dumont (en non Giraud comme je l'avais bêtement écrit avant de corriger ce message), ce qui renforce le sentiment de filiation. D'autres romans de Pelot aussi, hors Dylan Stark, comme Les Épaules du Diable, western avec un jeune héros sur fond de rodéo, ou aussi La Piste du Dakota, son premier roman western, réédité il y a quelques années chez Folio (bel hommage aux Implacables de Walsh).

Image
Image
Image
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1302

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar HART » 12 déc. 2018 14:03

Image

J'ai toujours pensé que les romans western de Pierre Pelot étaient étonnement âpres et puissants dans le cadre d'une littérature destinée à la jeunesse.
Ses premiers romans diffusés chez Marabout Junior se distinguaient déjà par leur profondeur et leur maturité des totems de la collection , auteurs certes talentueux ( Henri Vernes ou André Fernez , par exemple) , mais vraiment cantonnés par leur style et leur propos à un lectorat limité.
Les titres de Pelot , déjà caractérisés par une radicalité et un pessimisme inhabituels , avaient beaucoup étonné les adolescents ( dont je faisais partie ) qui les lisaient dès leur parution.
Des romans comme " La Tourmente " ou " Comme se meurt un soleil " restent absolument inoubliables.
Plus tard dans la série des Dylan Stark ( chez Pocket Marabout , collection toujours destinée au jeune lectorat ) son oeuvre s'est encore améliorée , et un livre comme " Un jour , un ouragan ..." est une référence.
A l'époque , je lisais en parallèle les auteurs américains " classiques " de l'éphémère collection de romans western " Galop " , et Pelot n'avait pas à rougir de la comparaison , au contraire...
Pelot a également sorti un western dans une collection de littérature générale : " De soleil et de sang " chez Marabout Géant. C'est un chef d'oeuvre , qu'un écrivain de 30 ans à peine ait écrit ce livre ... Un demi-siècle plus tard , je n'en suis toujours pas revenu.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar Loco » 13 déc. 2018 16:06

HART a écrit :J'ai toujours pensé que les romans western de Pierre Pelot étaient étonnement âpres et puissants dans le cadre d'une littérature destinée à la jeunesse.


Oui, tout à fait, c'est pourquoi, je pense, je ne l'avais pas cité au départ. À tort, bien entendu.

Je n'ai globalement découvert que très tardivement la littérature jeunesse, en particulier française (puisque Fenimore Cooper, London, Curwood, etc sont aussi estampillés jeunesse chez nous). Entendre par là que je l'ai découverte à 80 % lorsque je n'étais plus dans le cœur de cible depuis longtemps. Je ne lancerai pas ici un débat sur la nécessité des éditeurs de placer les romans dans des cases, ni ne demanderai s'il saut se sentir vaguement attarder de lire du Folio Junior, du Plein Vent, du Castor Poche ou autre Bibliothèque de l'Amitié à 40 ans. Pour moi, un livre, c'est un livre. D'ailleurs (désolé, je digresse...), La Grande Evasion de Paul Brickhill serait donc un livre de littérature générale chez France-Empire et un livre jeunesse dans la Bibliothèque Verte ? J'ajouterai que mon auteur français préféré est aussi un auteur jeunesse. Bref, j'en reviens à Pierre Pelot.

Je l'ai découvert en lisant "Sierra Brûlante" dans la collection Plein Vent et j'ai vite dévoré une bonne partie des autres Dylan Stark, qui en effet n'avaient rien à voir dans leur ton avec d'autres westerns marqués jeunesse (Cheval-Tonnerre de Marc Flament, par exemple, lu au bon âge, celui-là). J'ai enchaîné avec le cycle "Sous le vent du monde", pas classé jeunesse, celui-là, que je trouve absolument remarquable (ce travail sur le langage en collaboration avec Yves Coppens, une somme (le travail) avec une sommité (M. Coppens) !)

Tout ça pour dire, comme vous, Hart, et comme LympyChris, tout le bien que je pense de cet écrivain dont la prolificité (plus de 200 romans, tout de même...) me fait rêver.

Image
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1302

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar HART » 14 déc. 2018 17:01

Image
Image

Mais c'est une très bonne idée , Loco , que de faire un petit salon sur la littérature western et d'évoquer Pierre Pelot.
Je vous réponds tout de suite sur " La guerre du Castor " pour vous dire que , malheureusement , c'est l'un des rares titres western de Pelot que je n'ai pas lus. Mais , je ne pense pas que vous preniez le risque d'être déçu par sa lecture.
Ce récit a été écrit et publié après le cycle Dylan Stark chez Marabout ( interrompu inopinément par la cessation de la collection ) et je ne doute pas que ce roman reflète , encore une fois , tout le talent de son auteur.
Peut-être limpy vous donnera-t-il un avis à son propos.

En fait , j'ai eu un parcours un peu inverse du votre pour la connaissance de Pierre Pelot. J'ai découvert ses romans à leur parution ( en 1966 ...) et j'ai cessé de le lire vers les années 1972-1973. C'était le western qui m'avait amené à Pelot et quand celui-ci a progressivement abandonné le genre ( pour des raisons d'intérêt personnel ou de débouchés , je ne sais pas ...) , je n'ai pratiquement plus lu cet auteur. A tort , probablement.
Je corrige d'ailleurs ici une inexactitude de mon précédent message : c'est à 22 ans et non pas à 30 que Pelot a écrit ce qui reste pour moi un chef d'oeuvre du roman western : De soleil et de sang.
Je reviens également sur un roman très puissant écrit dès 1966 : La longue chasse. Il raconte la traque d'un grizzly , surnommé Devil Paw , par un trappeur ivre de vengeance ( l'ours a massacré les siens ). Ce récit , aux confins de la civilisation et de la folie , n'est pas sans rappeler Achab et Moby Dick.

Je partage votre point de vue sur la littérature pour la jeunesse. La différencier de la littérature tout court me parait contestable.
L'île au trésor ou Le dernier des Mohicans ne me semblent pas particulièrement destinés au jeune lectorat, pas plus d'ailleurs , que Pardaillan ou Les trois mousquetaires.
Il se trouve simplement que pour des raisons économiques , les éditeurs ont décidé de répondre à un marché.
Ceci dit , je ne critique pas du tout le fait d'éditer des versions " adaptées " de certains classiques pour de jeunes lecteurs. J'ai lu à dix 10 ans les aventures de " Bas-de-cuir " dans les collections destinées aux enfants avant de les relire 20 ans plus tard en intégralité et en vo.
Je citerai quand même un ouvrage assez obscur qui m'avait beaucoup impressionné : Le prisonnier de la rivière noire.
A conseiller quelque soit l'âge du lecteur.

" Sous le vent du monde " est une série que j'avais prévue de lire quand je serai à la retraite. Donc , désormais d'actualité pour moi.
Mais la retraite n'étant pas tout à fait celle que j'avais fantasmée ( un livre au coin du feu , le chat ronronnant sur les genoux ) , il me faudra encore un peu de temps pour apprécier ces textes.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar Loco » 15 déc. 2018 17:14

HART a écrit :Je partage votre point de vue sur la littérature pour la jeunesse. La différencier de la littérature tout court me parait contestable.
L'île au trésor ou Le dernier des Mohicans ne me semblent pas particulièrement destinés au jeune lectorat, pas plus d'ailleurs , que Pardaillan ou Les trois mousquetaires.
Il se trouve simplement que pour des raisons économiques , les éditeurs ont décidé de répondre à un marché.
Ceci dit , je ne critique pas du tout le fait d'éditer des versions " adaptées " de certains classiques pour de jeunes lecteurs. J'ai lu à dix 10 ans les aventures de " Bas-de-cuir " dans les collections destinées aux enfants avant de les relire 20 ans plus tard en intégralité et en vo.


Amusant, j'ai aussi relu les aventures de Bas-de-Cuir dans leur version intégrale (mais en français) adulte après les avoir découverte enfants dans des éditions "jeunesse" (principalement la Bibliothèque Verte). Je suis totalement d'accord avec vous sur le fait que ce sont des ouvrages, comme les autres cités, destinés à tous les âges. L'idée d'adapter ou d'abréger (plus économique, sans doute) les textes ne me choque pas, quoique je me souvienne de débats passionnés sur le sujet. Mais je pense que certains textes trop longs ou trop descriptifs peuvent rebuter le jeune lecteur et le faire passer à côté d'œuvres qu'il aurait apprécié sinon. Après tout, le procédé n'est pas nouveau, même pour d'autres raisons : j'ai une édition des années 1880 du "Robinson Suisse et sa famille" où il est mentionné que l'auteur étant protestant, certains passages ont été adaptés pour un lectorat catholique, détail qui m'a toujours amusé, quoique je ne l'ai découvert qu'après avoir lu et relu plusieurs fois l'ouvrage adolescent.
Il me semble qu'on a beaucoup estampillé "jeunesse" des textes anciens tombés dans le domaine public pour leur redonner... un coup de jeune, justement, et les rendre plus attractifs. Après tout, puiser dans ce vivier était l'idée de départ de Daniel Filipacchi avec le Livre de Poche, qu'il a ensuite adaptée à ses collections jeunesse.

La Bibliothèque Verte mentionnait d'ailleurs (dans les années 70 en tout cas, avant et après, je ne sais pas), si le texte était intégral, abrégé ou adapté.

HART a écrit :Je citerai quand même un ouvrage assez obscur qui m'avait beaucoup impressionné : Le prisonnier de la rivière noire.
A conseiller quelque soit l'âge du lecteur.

Je l'ai commandé - qu'on le veuille ou non, quelle merveille, le commerce en ligne !

Image

HART a écrit :" Sous le vent du monde " est une série que j'avais prévue de lire quand je serai à la retraite. Donc , désormais d'actualité pour moi.
Mais la retraite n'étant pas tout à fait celle que j'avais fantasmée ( un livre au coin du feu , le chat ronronnant sur les genoux ) , il me faudra encore un peu de temps pour apprécier ces textes.

J'espère que votre retraite vous permettra bientôt de vous y plonger et de réaliser ce fantasme qui était aussi celui de David Niven dans Les 55 jours de Pékin ("Une cheminée, quelques bons livres, je crois que c'est le rêve tout bon Anglais.") Certes, là, je digresse un peu.

PS: Merci d'avoir répondu à la question sur La Guerre du Castor que j'avais supprimée en me disant : "Superflu !"

Je me garde La Longue Chasse pour plus tard, mais je suis séduit par le sujet. Pour l'instant, j'ai Une Squaw dans les Etoiles de Christian Grenier et William Camus sous le coude, j'avais beaucoup aimé Cheyenne 6112. Une question quand même, pourquoi "Pelot" devient-il "Pélot" sur certaines couvertures ? Une plaisanterie d'un imprimeur amateur d'argot ?

Image
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1302

Re: Littérature jeunesse sur fond de Far-West

Messagepar HART » 17 déc. 2018 11:54

Image

Il semble bien que Pélot s'orthographie avec un accent sur le e. Toutes les éditions Marabout le transcrivent ainsi quand ce nom figure en minuscules à l'intérieur des ouvrages.
La notice que consacre Noosfère à cet auteur insiste également sur l'accent.
Ceci dit , Pélot est un pseudonyme , l'écrivain en ayant adopté plusieurs au cours de sa carrière. Il a signé sous le nom de Pierre Suragne plusieurs romans fantastiques publiés dans la première moitié des années 70. Ce sont d'ailleurs ses seuls textes non western que j'ai lus.
Ils sont parus dans la mythique collection " Angoisse " du Fleuve Noir. Ce sont des intrigues ancrées dans la France rurale , elles évoquent de loin les textes du grand Claude Seignolle.
Il est intéressant de noter que certains westerns écrits par Pélot correspondent assez peu au cadre du genre. A mon avis les deux " Dylan Stark " les plus accomplis sont " Les irréductibles " et " Un jour , un ouragan ...".
Le premier se déroule intégralement dans le cadre d'un pénitencier où Dylan s'est fait enfermer volontairement pour tuer un prisonnier , le meurtrier de ses parents. Le second se passe à la Nouvelle-Orléans lors des fameuses émeutes raciales de Juillet 1866. Le héros prend le parti des noirs , participe à la révolte et abat au passage quelques représentants de l'ordre ( hé oui, quel mauvais exemple dans une collection destinée à la jeunesse ... que cela n'ait pas été censuré dans la France du général , en voilà un mystère.)
Bon, tout ça pour dire que Pélot pouvait déjà dépasser les limites du genre qui l'a lancé.

Suite à nos échanges , je suis descendu dans ma crypte secrète , fouiller parmi les vieux Marabout Junior afin de voir si cet éditeur avait sorti d'autres textes western. J'y ai retrouvé " La nuit de la dernière chance " de Norman A. Fox , adapté au cinéma avec James Stewart et Audie Murphy et réédité ailleurs , le récit de Louis L'Amour filmé dans la superproduction " La conquête de l'Ouest "( en 2 volumes ! ) et trois romans de Bradford Scott , fameux auteur de " pulps " western , mettant en scène son héros le ranger Walt Slade ( personnage proche du Tex Willer des " fumetti " ).

Cheyenne 6112 ? Encore un grand roman cantonné dans une collection pour la jeunesse ! Une squaw dans les étoiles en constitue la suite si je me souviens bien. J'ai lu ces livres il y a longtemps quand je les avais achetés pour mon fils ( et donc pour moi ...). De beaux souvenirs.

Jill Caméléon
Garçon d'écurie
Messages : 30
Localisation : Bordeaux

Re: Littérature jeunesse sur fond de far west

Messagepar Jill Caméléon » 28 janv. 2019 23:06

Loco a écrit :
Jill Caméléon a écrit :Waohh, rien que les visuels, ça donne envie à mon fils ! Y a plus qu'à les trouver chez les bouquinistes... heureusement qu'il y a internet, même si je préfère les boutiques en vrai...


Oui, selon les arrivages, les bouquinistes peuvent parfois être des mines. Les vide-greniers peuvent être une bonne source, quand on ne cherche rien de précis. Sinon, Internet, oui, où on peut trouver des lots intéressants, mais les frais de port sont souvent plus onéreux que le livre lui-même.

Jill Caméléon a écrit :"Le faiseur-de-pluie" et "Seuls en territoire indien" commandés... A la lecture du résumé, ça a l'air top, parfait pour un gamin de 10 ans !


Bonne lecture à votre fils. William Camus est lui-même de mère française et de père iroquois, et né dans le Yukon, il connait parfaitement son sujet !

J'ai complété la sélection avec les 4e de couverture.


Mon fils a adoré "Seuls en territoire indien". Il a tellement de livres (de tous genres) qu'il n'a pas encore commencé "le faiseur de pluie", mais ça l'attire bien !

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1725

Re: Littérature jeunesse sur fond de far west

Messagepar Loco » 30 janv. 2019 7:44

Jill Caméléon a écrit :Mon fils a adoré "Seuls en territoire indien". Il a tellement de livres (de tous genres) qu'il n'a pas encore commencé "le faiseur de pluie", mais ça l'attire bien !


Ravi qu'il lui ait plu. Il pourrait apprécier aussi L'Oregon était au bout de la piste, dans ce cas (le périple d'une fratrie qui se retrouve isolée du convoi dont elle faisait partie).
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites


Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité