Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
persepolis
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1198
Contact :

Re: Le souffle de la violence - The Violent Men

Messagepar persepolis » 19 mars 2017 19:12

manquait une demi heure pour en faire un grand film, dommage car ça reste plaisant à voir. La fin est bâclée.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23381
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 02 avr. 2017 20:22

le Blu-ray qui paraîtra le 9 mai 2017 (Sidonis Calysta)
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7087
Localisation : oregon

Re: Le souffle de la violence - The Violent Men

Messagepar lasso » 03 avr. 2017 10:34

Enfin, SIDONIS s'est décidé à éditer une meilleure jaquette, espérons que ça va continuer avec même un peu de couleurs.

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2802

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar pass » 03 avr. 2017 13:24

:lol: , oh que non à mon avis , c'est surement une image d'attente mis sur les sites vendeurs , d'ailleurs c'est la photo de l'affichette Française ( 60x80 ) de ressortie du film . Je ne pense pas que cet éditeur changera sa marque ou sa griffe de " fabrique " concernant ses jaquettes !! .

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7087
Localisation : oregon

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar lasso » 03 avr. 2017 15:08

domage, l'uniformité du style des jaquettes, nuit à la spécificité des Westerns :cry:

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3409
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar pak » 03 avr. 2017 17:12

Peur-être, mais en même temps, qu'elle nous plaise ou non, la maquette des jaquettes Sidonis est devenue son identité, et en plus, d'un point de vue collectionnite, l'éditeur aurait tort d'en changer à mon avis, même si depuis ses débuts, il l'a sensiblement fait évoluer.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014


Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23381
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 avr. 2017 15:31

le dvd italien
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15453
Localisation : Canada
Contact :

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar metek » 30 mai 2018 6:25

Glenn Ford, Barbara Stanwyck, Edward G. Robinson - The Violent Men (1954)

Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12425
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar lasbugas » 05 juin 2018 20:43

Image
Image

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2802

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar pass » 13 janv. 2019 17:20

C'est en regardant hier soir Capitaine King (1953) de H. King que je me suis aperçu que les bâtiments du fort ( garnison de Peshawar ) ont servi de figuration pour le ranch de l'Ancrage du Souffle de la violence qui au final allait être détruit.

persepolis
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1198
Contact :

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar persepolis » 09 févr. 2019 13:41

Histoire classique avec des bons acteurs, Barbara Stanwyck en tête. Western solide.

Marcopolo
Etranger
Messages : 5

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar Marcopolo » 14 avr. 2019 12:42

Je m'étonne que beaucoup ici trouvent ce western magnifique, car personnellement, les scènes censées se dérouler la nuit ou au crépuscule m'ont beaucoup embêté. On voit qu'elles sont été tournées de jour, et qu'ensuite, la luminosité a été artificiellement abaissée durant le montage avec une espèce de filtre grisâtre qui rend les images vraiment ternes.

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3409
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar pak » 14 avr. 2019 16:25

Cela s'appelle chez nous une "nuit américaine".

Ce n'est pas spécifique à ce film, c'était quasi une généralité. A l'époque on tournait la plupart du temps les scènes sensés se dérouler la nuit de jour. On jouait sur la sous-exposition de l'image (je ne m'étend pas sur la technique, je ne suis pas un pro de l'image), e ensuite on appliquait des filtres et on "sous-exposait" l'image pour reproduire un effet nocturne . Évidemment le rendu restait à l'image assez artificiel. Et comme généralement il fallait tourner ces scènes avec un ciel assez dégagé, il n'est pas rare de voir les ombres au sol des acteurs lors de ces scènes de fausse nuit... Voire des reflets puisque la technique était de faire ressortir les sources de lumières, comme les feux de camps ou les lampes.

Cela s'appelle "nuit américaine" car le procédé a été inauguré par les américains (du moins généralisé, car on connait des exemples comme le Nosferatu de Murnau dans les années 1920, avec des filtres appliqués directement sur l'objectif), mais ça a bien-sûr été aussi utilisé en Europe.


La raison principale de l'utilisation de ces "nuits américaines" c'est qu'il fallait beaucoup de lumière pour avoir une image suffisamment exposée. On voit souvent des photos de tournages avec de gros projecteurs et des panneaux blancs qui réfléchissaient la lumière, même pour des scènes extérieures. Dans les années 1950, c'était possible de tourner de nuit, mais compliqué et cher.

De plus, payer une équipe de tournage de nuit revenait plus cher que de jour.

Bref, on tournait plus vite et pour moins cher le jour. La technique a été peu à peu abandonnée dans les années 1980 du fait des progrès techniques, même si ça arrive encore, plus pour une raison "artistique" qu'économique, comme les films Le Parfum de la dame en noir de Podalydès ou Twixt de Coppola.


Méjuger d'un film à cause des limites techniques de l'époque de son tournage, c'est lui refuser son contexte historique. Un peu comme reprocher, si je grossis le trait, l'absence de son dans les années 1920 ou de couleur avant les années 1940. Cela renvoie aussi aux scènes tournées avec un écran de projection en arrière plan des protagonistes, sensés représenter un environnement extérieur alors qu'on est en studio, ou les toiles peintes aussi en arrière plan permettant d'éviter la construction de décors couteux pour une utilisation très ponctuelle.

Oui, ça pique les yeux parfois, comme les effets spéciaux avant le numérique (et même après d'ailleurs parfois). Après il y a la qualité du reste (scénario, réalisation, musique, interprétation... ) pour compenser. Sûr que si le film est mauvais, ces détails techniques ne feront que renforcer les lacunes du film. Si c'est mal utilisé, ça peut desservir un film déjà pas très réussi (j'ai en tête les maquettes trop voyantes utilisées par Melville dans l'attaque du train de son dernier film, Un flic).

Mais pour en revenir au film de Rudolph Maté, je ne pense pas que ces scènes nocturnes enlèvent à l'étude de caractères des personnages, la qualité de l'interprétation ou le côté film noir qu'emprunte parfois le film. Ces scènes nocturnes font parties des canons esthétiques de l'époque. Après je suis d'accord, Le Souffle de la violence est un bon film, mais pas un grand film.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4640
Contact :

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Messagepar L.. » 14 avr. 2019 16:28

Ces nuits peuvent être aussi obtenues au tirage (pas sur le négatif, sur des copies) , c'est ce qui explique que des films , dans des pays différents, ont une même séquence, vue soit de jour, soit de nuit (Chacun pour soi, On continue à l'appeler Trinita...)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités