Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7369

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar chip » 28 févr. 2014 8:48

" Une balle signée X " est sorti le 1 février 1959 aux U.S.A.
" Rio Bravo " le 4 avril 1959

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6963
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar lafayette » 28 févr. 2014 13:34

Merci Chip!
Vu la proximité de réalisation de ces films en même temps que celles de leur sortie, j'aimerais bien savoir si cette scène d'étoile jetée n'était pas volontaire en regard des raisons de Rio Bravo. Si quelqu'un a lu quelque chose à ce sujet... Ce serait une question à poser à M. Brion ou autre lors d'un prochain débat western.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5096
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 05 mai 2014 15:05

Merci également à Chip pour cette précision que j'ignorais (eh oui je le reconnais je suis encore ignare sur certaines choses... :lol: ).
Ah les deux petits vieux visiblement vétérans de la Guerre du Mexique au vu de l'uniforme du barbu... Je ne sais pas pourquoi mais l'autre me fait penser physiquement à Stumpy dans Rio Bravo justement...
Pourquoi ils n'ont pas peur de Gant ? Je serai tenté de dire parce que de toute façon ils ne sont plus trop trop jeunes... Vous allez me dire "Oui mais y a aussi... JE SPOILE PAS..."

Audie Murphy aura une filmographie assez chargée durant cette année 1959 et je trouve que c'est ici son meilleur rôle à contre-emploi (avec LE VENT DE LA PLAINE certes) avant un retour au héros traditionnel un peu gamin avec LES SEPT CHEMINS DU COUCHANT... Je ne sais pas pourquoi mais j'aime à penser que parfois les acteurs habitués aux rôles de héros traditionnels quand ils se laissent tenter par le côté obscur en deviennent tout aussi bons... JOHN WAYNE, sans être méchant-méchant, devenant plus dur envers son entourage dans LES COWBOYS de Mark RYDELL et LES CORDES DE LA POTENCE d'Andrew Victor Mc LAGLEN ou encore dans le registre italien Giuliano GEMMA devenant le peu sympathique ARIZONA COLT en 1966 (je vais me faire trucider peut-être mais je ne peux m'empêcher de faire le parallèle entre les deux ici)...

Il y a quand-même un bon suspense car ici si on sait pourquoi le tueur vient on ignore sa cible (le titre original étant tout aussi explicite: LA BALLE SANS NOM... PAS DE NOM SUR LA BALLE...)...
Et en restant simplement sur place il pousse les citoyens en apparence honnêtes à se révéler plus ou moins au grand jour...
J'adore les remarques de Gant quand Pierce et Striker (Whit Bissell et Karl Swenson) essayent de payer Gant: "On vous a dit qu'on pouvait m'acheter, vous venez" puis "Qui vous dit que je ne suis pas là pour vous ?" :twisted:
Le cocufieur et sa compagne qui pensent que c'est le mari qui a payé Gant...
Un autre aspect qui surprend aussi dès le début: Gant se présente et stupéfie tout le monde : "C'est lui ? Ce gosse ??". Les autres à ne pas vraiment avoir peur sont le docteur et son père... On sent aussi que Gant cherche autant à gagner sa vie qu'à se faire des amis (il dit d'ailleurs à la fiancée de Luke qu'il l'admire, ayant connu peu d'hommes honnêtes... Il refuse de devoir tirer sur Luke et son père quand ils se joignent à la foule qui veut le chasser)... Jusqu'au bout d'ailleurs à la toute fin: "Je n'ai aucun grief contre vous docteur, écartez-vous"...
Patrick BRION dans son livre sur le Western disait que d'une certaine manière GANT représente une autre forme de justice... Plus subtile, différente...
GANT: "Un homme me paye pour tuer un homme qui l'a volé, un médecin sauve le voleur... Qui est le plus coupable ? Moi ou le médecin ?"

On voit aussi que Gant est sans doute moins mauvais qu'on ne le pense comme le juge tente de comprendre "Je pense savoir... Un jeune garçon fréquente un gang... Les autres sont arrêtés ou tués... Seul survivant il n'a alors d'autres solutions que continuer à fuir, se servir de son arme...".
Voilà ma dissertation est finie... icongc1
Image

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6963
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar lafayette » 05 mai 2014 23:14

Les meilleurs exemples de bons jouant les mauvais il y a Henri Fonda ou le plus habitué Robert Mitchum.
Mais dans ceux que je n'ai pas aimé voir jouer les mauvais, il y a James Drury.
Pour Audie Murphy, je suis partagé.

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5096
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 06 mai 2014 9:07

Bonjour Lafayette... Concernant James Drury je dois dire que si on le connaît comme Virginien à la télé il a parfois été un bon méchant avant cela (COUPS DE FEU DANS LA SIERRA de Sam PECKINPAH ou encore (mais hélas faut, comme moi, aimer les westerns en VO sans sous-titres) chez Disney dans ELFEGO BACA : SIX GUN LAW 1959. (Youtube).
MITCHUM parfois pouvait être méchant mais en demeurant sympa (et pas si mauvais que ça)...
MURPHY: Oui c'est vrai ici il est à contre-emploi total ainsi que dans LE VENT DE LA PLAINE ensuite (quoi que là c'est un cas un peu extrême et il était dans un état second dû à son quotidien personnel mais je ne dévierais pas...) .
J'avais été perplexe en le voyant en méchant dans ce film au début : je craignais qu'il ne soit pas du tout crédible (mon premier western avec lui étant LA PATROUILLE DE LA VIOLENCE (1964) en vhs)... Au contraire... Froid, déterminé, secret... Qui joue avec les nerfs des autres... Rien à redire, après on aime ou pas (Murphy ou le film... Je n'irais pas jusqu'à me lancer dans une critique assez vache comme celle d'un livre où, lors de sa filmographie (c'est une réédition d'un livre de 1967 je crois) cela s'achevait par "On attend encore que "la balle signée X atteigne enfin son objectif et nous débarrasse de ce sous-héros de western inexpressif !") :horse: Je vais me fâcher de nouveau...
Image

jeanmi
Garçon d'écurie
Messages : 20
Localisation : gujan mestras bassin arcahon

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar jeanmi » 10 juil. 2014 14:35

le premier western d'Audie Murphy que j'ai vu c'etait en 1961 puis je l'ai revu en 1968 a l'age ou on voie les choses differament c'est un de mes westerns préférer le scenario est bien ecrit et les interprètres sont parfait face a face sans faille entre John Gante et le docteur .excellent film

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7369

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar chip » 10 juil. 2014 19:58

Celui qui attendait qu'une balle signée X atteigne enfin son but s'appelle ou s'appelle Pierre Domeyne, un " monsieur" qui écrit ( le western, édition Gallimard 1993) que " the red badge of courage"(la charge victorieuse) de Huston ne dut pas beaucoup plaire au très militariste Audie Murphy, or Murphy a souvent déclaré que ce film était celui qu'il préférait et que le rôle d'Henry Fleming était ce qu'il avait fait de mieux. L'admiration des deux hommes était réciproque, Murphy avouant que pour John Huston ,il pourrait tourner sans cachet. La critique française fut souvent lapidaire à l'encontre d' Audie Murphy, tous ces gens sont aujoud'hui oubliés et Audie est devenu une légende.

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4089
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar Abilène » 24 août 2014 23:16

Image

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7147

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar Longway » 21 déc. 2014 14:34

Fiche Télé 7Jours.
Diffusion : Dimanche 16 Mai 1971 sur la deuxième chaine de L'ORTF.

Image

( Collection Pass )

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5096
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 21 déc. 2014 14:50

Le bon temps (que je n'ai pas connu) où on pouvait voir des westerns le dimanche au lieu de trucs inintéressants désormais (quoique je regarde le dimanche mes films ou séries en dvd ou vhs)...
Je viens de revoir ce film (plus revu depuis un moment) et je le trouve toujours aussi plaisant.
Image

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Tunique bleue
Messages : 306

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar Compte Supprimé 0A » 25 juil. 2016 18:42

Western très très atypique encore une fois, mon premier où Audie Murphy tient la vedette, le film commence avec cette terrible musique que j'apprécie énormément, et le ton est donné, une ambiance mystérieuse autour de ce personnage principal, chasseur de primes qui utilise la psychologie et la paranoïa de groupes sur toute une ville jusque-là heureuse.

Comme beaucoup de westerns urbains, pas mal de seconds rôles intéressants, ce qui est logique.

J'irais presque à dire le western qui a le plus de gros dialogues, franchement j'ai adoré les répliques et la verbe du film, malgré quelques ficelles un peu facile, le western mérite d’être vu pour son intrigue et ambiance assez inhabituelle.

Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2020

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar Bat Lash » 26 juil. 2016 11:12

Superbe film au scénario passionnant ,j'ai toujours pensé qu'il avait en partie inspiré L'Homme Des Hautes Plaines de Clint Eastwood

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Tunique bleue
Messages : 306

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar Compte Supprimé 0A » 26 juil. 2016 16:57

Bah écoute, j'ai exactement pensé comme toi durant le film, mais finalement au dénouement non ça n'a plus rien à voir.

"L'Homme de la plaine" avec Stewart m'a plus fait penser à l'objectif de celui avec Clint, mais bon sur sa personne n'est d'accord avec moi haha, disons un mixte avec "Une balle signée X", mais alors dans l'atmosphère de l'homme mystérieux.

Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2020

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar Bat Lash » 26 juil. 2016 17:28

Disons que L'Homme Des Hautes Plaines est un mélange entre L'Homme De La Plaine et Une Balle Nommé X ,comme ça tout le monde est content icongc1

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2370
Localisation : depts 13 et 05

Re: Une balle signée X - No Name on the Bullet - 1959 - Jack Arnold

Messagepar major dundee » 26 juil. 2016 23:11

Disons moyennement content, je l'ai acheté en 2015, vu une seule fois, à revoir quand meme avant de faire un commentaire, j'adore A.M pourtant, mais la 1ère vision ne m'avait pas emballé outre mesure...



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités