Le Gentilhomme de la Louisiane - The Mississippi gambler - 1952 - Rudolph Maté

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Ethan63
Chasseur de primes
Messages : 747
Localisation : Monument valley

Re: Le Gentilhomme de la Louisiane - The Mississippi gambler - 1952 - Rudolph Maté

Messagepar Ethan63 » 02 oct. 2013 23:14

COWBOY PAT-EL ZORRO a écrit :
St SIDONIS SVP UN MIRACLE! :sm80:


Et le miracle fut !! :lol:


Image
ImageImageImage

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5002
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le Gentilhomme de la Louisiane - The Mississippi gambler - 1952 - Rudolph Maté

Messagepar Yosemite » 16 nov. 2013 0:18

Alors, faut-il considérer le Mississippi comme une grande plaine westernienne mais qui serait constituée d'eau et dont les chevaux immenses seraient dotés de grandes roues à aubes ?
Image

Doit-on également rapprocher les duels qui nous sont montrés ici des duels du Vieil Ouest poussiéreux et balayé par les vents qui assèchent les gorges ? Des duels qui opposent des hommes de belle société, pratiquant l'escrime avec la main en creux comme d'autres boivent le thé en levant le petit doigt, se menaçant de pistolets qui n'ont rien à voir avec les fameux six-coups dont nous raffolons ?...
Vaines questions sans doute, car malgré tout, les bateaux de la Nouvelle-Orléans, les chevaux, les chapeaux des dames et plus encore le jeu, le personnage du joueur, sont des emblèmes du western.

R. Maté n'est pas forcément le réalisateur que j'affectionne le plus, mais les westerns que j'ai pu voir de lui sont tout de même dans une bonne moyenne. Je crois que j'avais déjà souligné au sujet d'une autre de ses oeuvres que son parcours de chef opérateur signait certains de ses films.
Ici, un plan très joliment travaillé et magnifique d'un point de vue de la luminosité. Nous sommes à un instant du film où une noirceur s'abat sur le destin de certain personnages.
Image

Et voici, que malgré le luxe dans lequel vive ces gens, inondés de lumière, proches du mythique Mississippi, vêtus en redingotes de dominants ou en robes de princesses, servis comme tels par des domestiques de couleur, voici donc qu'une ombre menace...

Un détail, certes, mais dans l'ensemble ce western est truffé de jolis détails. La distribution est heureuse, les décors superbes, et l'histoire, si elle manque un peu de cavalcades et de poussière, elle reste tout à fait prenante d'un bout à l'autre.
Un western à l'esthétique très soignée, pas forcément dans la lignée du genre en termes de codes, il faut bien le reconnaître, mais quand même, un très beau moment. Et puis bon, le Mississippi... ça donne envie d'être vu non ?

Un lien intéressant pour prendre conscience de l'ampleur du fleuve : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bassin_du_Mississippi
Yo.

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7169

Re: Le Gentilhomme de la Louisiane - The Mississippi gambler - 1952 - Rudolph Maté

Messagepar Longway » 08 avr. 2014 18:39

Fiche Télé 7Jours.
Diffusion : Lundi 6 Octobre 1969 sur la deuxième chaine de L'ORTF.

Image

( Collection Pass )

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6936
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le Gentilhomme de la Louisiane - The Mississippi gambler - 1952 - Rudolph Maté

Messagepar lafayette » 09 avr. 2014 0:33

Encore un trésor de fiche télé tout comme était un énorme trésor cette Louisiane bradée...
Si Poutine reprend la Crimée et l'Ukraine sans problème, pourquoi ne reprendrions-nous pas la grande Lousiane?
D'abord on essaie avec la Wallonie et le Canton de Genève, comme ça on pourra unifier les titres français avec les titres belges ou suisses. :roll:
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Trane
Caporal
Messages : 803
Localisation : Région Parisienne

Re: Le Gentilhomme de la Louisiane - The Mississippi gambler - 1952 - Rudolph Maté

Messagepar Trane » 21 avr. 2016 12:04

nathan a écrit : 24 Oct 2005
--Un beau film qui joue sur plusieurs tableaux : comédie, comédie dramatique, comédie romantique, aventures. J'aurais tendance à le qualifier de western "bourgeois". Au milieu de ce passionnant chassé-croisé amoureux, des duels, bagarres, parties de carte...
Admirablement joué (John Mc Intire, toujours dans les bons coups !) , photographié magnifiquement, décoré luxueusement, mis en scène avec passion par un solide artisan, ce film procure 1h38 de pur bonheur.


Yosemite a écrit : le 16 Nov 2013
--La distribution est heureuse, les décors superbes, et l'histoire, si elle manque un peu de cavalcades et de poussière, elle reste tout à fait prenante d'un bout à l'autre.
Un western à l'esthétique très soignée, pas forcément dans la lignée du genre en termes de codes, il faut bien le reconnaître, mais quand même, un très beau moment. Et puis bon, le Mississippi... ça donne envie d'être vu non ?--


C'est effectivement un très beau film bien joué par de beaux/belles acteurs/actrices (restons politiquement corrects..) et je suis toujours passionné par les "costumes" de cette époque.


Yosemite a écrit :Alors, faut-il considérer le Mississippi comme une grande plaine westernienne mais qui serait constituée d'eau et dont les chevaux immenses seraient dotés de grandes roues à aubes ?
Image

Doit-on également rapprocher les duels qui nous sont montrés ici des duels du Vieil Ouest poussiéreux et balayé par les vents qui assèchent les gorges ? Des duels qui opposent des hommes de belle société, pratiquant l'escrime avec la main en creux comme d'autres boivent le thé en levant le petit doigt, se menaçant de pistolets qui n'ont rien à voir avec les fameux six-coups dont nous raffolons ?...
Vaines questions sans doute, car malgré tout, les bateaux de la Nouvelle-Orléans, les chevaux, les chapeaux des dames et plus encore le jeu, le personnage du joueur, sont des emblèmes du western.

R. Maté n'est pas forcément le réalisateur que j'affectionne le plus, mais les westerns que j'ai pu voir de lui sont tout de même dans une bonne moyenne. Je crois que j'avais déjà souligné au sujet d'une autre de ses oeuvres que son parcours de chef opérateur signait certains de ses films.
Ici, un plan très joliment travaillé et magnifique d'un point de vue de la luminosité. Nous sommes à un instant du film où une noirceur s'abat sur le destin de certain personnages.
Image

Et voici, que malgré le luxe dans lequel vive ces gens, inondés de lumière, proches du mythique Mississippi, vêtus en redingotes de dominants ou en robes de princesses, servis comme tels par des domestiques de couleur, voici donc qu'une ombre menace...

Un détail, certes, mais dans l'ensemble ce western est truffé de jolis détails. La distribution est heureuse, les décors superbes, et l'histoire, si elle manque un peu de cavalcades et de poussière, elle reste tout à fait prenante d'un bout à l'autre.
Un western à l'esthétique très soignée, pas forcément dans la lignée du genre en termes de codes, il faut bien le reconnaître, mais quand même, un très beau moment. Et puis bon, le Mississippi... ça donne envie d'être vu non ?

Un lien intéressant pour prendre conscience de l'ampleur du fleuve : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bassin_du_Mississippi
Yo.

:applaudis_6: :applaudis_6:
Masai : Tu as une femme et c'est toi qui portes l'eau?
Cherokee : Tout n'est pas rose chez les Blancs

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8070
Localisation : oregon

Re: Le Gentilhomme de la Louisiane - The Mississippi gambler - 1952 - Rudolph Maté

Messagepar lasso » 09 avr. 2018 17:47

l'affiche allemande : Le Monde lui appartient


Image e

à côté du très beau cadre, de magnifiques costumes et robes, de très bons acteurs

2 magnifiques actrices, Laurie Piper, extra, bien maquillée, mais la plus belle est Julia Adams. :!:






Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités