La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6399
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar Sitting Bull » 07 juil. 2010 21:34

Je veux bien risquer d'être banni....pour une telle chevauchée !!!! :lol: :lol: :lol:

Image
Modifié en dernier par Sitting Bull le 11 mars 2012 22:34, modifié 1 fois.
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Tecumseh
Westerner
Westerner
Messages : 2239
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar Tecumseh » 08 juil. 2010 19:22

Magnifique photo publicitaire de Tina Louise pour le film, malheureusement mensongère par rapport à son contenu comme nous le rapporte Philippe Garnier dans ce magnifique dvd qui vient de sortir. :lol:
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22298
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 19 juil. 2010 20:00

Image
Image
ImageImage
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar old timer » 02 août 2010 11:01

Vu hier après-midi, sur DVD anglais, en VO et sans sous-titres !
Oui je sais, moi non plus je ne garantis pas avoir pu comprendre toutes les subtlités du dialogue dans ces conditions, mais j'ai saisi l'essentiel, aucun problème pour suivre l'intrigue jusqu'au bout. C'est quand même un western donc extrêmement visuel.

(ce DVD, acheté il y a quelques mois, a l'avantage de ne couter que 7,90 euros alors que l'édition française qui vient de sortir et qui même après avoir baissé, coûte encore 23 euros! Moi qui trouve déjà que les Sidonis à 16,99 sont trop chers... remarquez j'en achète quand même... enfin bref)

J'ai été frappé par le climat très particulier de ce film plein de tension et de pessimisme. Les images de montagne et de neige y sont magnifiques et en même temps très oppressantes (Corbucci s'en souviendra pour "le grand silence" qui me semble issu directement de ce film).

Ma seule réserve concerne la fin, une fois de plus, puisqu'on est pas loin d'un happy-end très traditionel, alors que le ton désespéré du film jusque là laissait espérer que le réalisateur irait jusqu'au bout du propos, avec la mort du héros incarné par Robert Ryan. Certes il ne devait pas en principe en réchapper, et ne doit son salut qu'à la chance: il a bel et bien accepté de se sacrifier pour la communauté, qui pourtant le rejette depuis le début. Le fait que la femme qu'il aime soit inaccessible car mariée n'est pas pour rien dans sa décision de lancer cette chevauchée-suicide.

Mais je persiste à penser que le film aurait été vraiment grand en se terminant par la mort de Ryan dans la neige alors que dans le village chacun se moque de son sort et l'a déjà oublié. Trop pessimiste et noir pour Hollywood sans doute, mais de là à finir comme ça... En plus le beau gosse des bandits est rentré lui aussi et va pouvoir roucouler avec la blonde du saloon... Histoire de montrer que comme n'était pas vraiment méchant lui, il mérite une seconde chance... Ce n'est pas que ce soit irrecevable en soi mais même en 1959, on a déjà vu ça 100 fois !

Cette volonté de donner des leçons de morale dans les films est la marque de l'époque; mais elle a pour moi de très graves conséquences sur le plan artistique : une tendance à standardiser ceux-ci de la pire manière qui soit, transformant ainsi des vraies tentatives de création, des projets originaux (comme celui-ci) en produits standardisés qui finissent par se ressembler tous (pars sur le plan visuel bien sûr mais sur le plan du contenu). Impression de gâchis, d'assister à de nombreuses occasions manquées à cause de ce carcan idéologique qui contraignait les auteurs.

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6613

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar chip » 02 août 2010 13:56

Les mangeurs de pop corn n'aimaient voir mourir le héros, aujourd'hui c'est le contraire , signe des temps? ce n'est pas forcément positif si la crapule l'emporte sur l'honnête, à mon avis. Old timer, tu devrais aimer "Jack Slade,le damné" voilà un western dont le "héros" est un anti-héros, et il meurt, dommage ? non bien sûr. Comme chacun sait j'adore ce film...

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4164

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar laurent » 02 août 2010 14:34

old timer a écrit : à cause de ce carcan idéologique qui contraignait les auteurs.


Aucune véritable contrainte, plutôt l'expression créatrice de personnes ayant reçu une certaine éducation.
Le cinéma est en quelque sorte un "instantané" de la société.
Nous sommes en 1959, la décadence de cette dernière n'est pas encore tout à fait amorcée (patience...viendra un jour "Massacre à la tronçonneuse").
En attendant, on tâche de montrer le bon exemple aux enfants (mais peut-être est-ce un mal ?) de façon à éviter d'en faire plus tard des êtres primitifs et violents.

Je rejoins entièrement Chip dans son précedent message. :applaudis_6:
ImageImageImage
ken Maynard "the fiddling buckaroo"

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6613

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar chip » 02 août 2010 15:06

Merci Laurent ! même si on ne partage pas un amour commun pour Roy, Gene ,Allan et les autres on se rejoint ici. Notre ami Old timer devrait aussi apprécier "J'ai épousé un hors-la-loi" (bad men of Tombstone)(voir les trésors....), ,film que je cherche toujours ,sans succés pour l'instant.

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4164

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar laurent » 02 août 2010 20:25

chip a écrit :Merci Laurent ! même si on ne partage pas un amour commun pour Roy, Gene ,Allan et les autres on se rejoint ici.


Absolument !

:beer1:
ImageImageImage
ken Maynard "the fiddling buckaroo"

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6399
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar Sitting Bull » 19 nov. 2010 17:45

Pour venir à l'appui du post du Marshal, à la page précédente, j'ai trouvé ceci dans un salle d'attente (oui,oui, je suis assez assidu de ces lieux). Si toutes les critiques de westerns pouvaient être du même tonneau...

Image

Extrait du magazine VSD - N°1715 - semaine du 7 au 13/07/2010.
:wink:
PS : Pour Yves120, je "scane" aussi ! :lol:
Modifié en dernier par Sitting Bull le 13 mars 2012 14:58, modifié 1 fois.
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2916
Localisation : Apache Junction

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar Winchester73 » 08 janv. 2011 17:00

'lobby card' (US, 1959):

Image


Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


DVD zone 2 et 1:

Image...Image
Image

Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 492
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar Lou » 29 mars 2011 12:53

J'avoue avoir trouvé ce film, en particulier les scènes du début entre Helen et Blaise, longuet au départ. De plus j'aurais apprécié un peu plus de consistance autour du mari d'Helen, Hal, dont le personnage est trop en retrait. Sinon, c'est un film bourré d'éléments intéressants originaux et je rejoins ce qui est dit plus haut.

Pour moi par contre, il ne s’agit pas de faire mourir sans raison le héros ou non, mais plutôt d’être cohérent avec une ligne de conduite donnée.
En l’occurrence le héros, un homme avec apparemment certaines "petites" faiblesses au départ et donc par là très humain, se rachète par des actes concrets : il s’agit là donc là d’un concept théologique du christianisme : la rédemption, ou le rachat de son salut.

De ce point de vue, d’un côté le chemin parcouru par le héros, y compris son retour vivant après avoir emmené les bandits vers la mort symbolisée par la neige, est certainement "suffisant" pour "expier" les quelques faiblesses montrées au départ. (Si le passé de Blaise avait été beaucoup plus noir, le fait est qu’un sacrifice final aurait été plus judicieux, en termes de "prix à payer" pour un passé ou des "erreurs" commises bien sûr ! ;-) ). Par contre le sacrifice de sa vie aurait effectivement donné davantage de grandeur au film. Dans ce sens je rejoins le propos d’Old Timer, d’autant plus qu’une question subsiste : il a quoi comme avenir dans ce village, Blaise, après son retour ? La mort lui aurait donné une autre dimension, si j’ose dire ! :num1

Le sacrifice de sa propre vie pour une noble cause n’est pas comparable avec n’importe quel bain d’hémoglobine sensé attirer les amateurs de sensations fortes et le fait est que le cinéma actuel est en général très dépendant des modes, du box office et des finances ! De plus il faudrait dissocier le film de pur divertissement ou le film d'auteur. Perso, j'aime aussi les films qui finissent bien, mais je n'aime pas l'hypocrisie de certains qui ne montrent que les bons côtés (ce qui n'apporte rien) et qui perdent ainsi toute crédibilité.

PS : c'est la première fois que je vois un cheval aussi "mécontent" de son cavalier dans un film : je veux parler du cheval de Robert Ryan dans toute la partie finale !
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
EthanEdwards
Comanche
Comanche
Messages : 747
Localisation : Saint Nazaire

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar EthanEdwards » 12 avr. 2011 14:15

Fiche TV Jacquette Video pour une rediff Tv vers janvier 1987

Image
Image
Shoot ! Shoot ! Don't talk ! (the ugly)

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3636
Localisation : Moulins (Allier)

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar Abilène » 14 avr. 2011 23:10

Image
Modifié en dernier par Abilène le 17 oct. 2011 13:41, modifié 1 fois.

Avatar du membre
jamesbond
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 387
Localisation : Dijon
Contact :

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar jamesbond » 12 juin 2011 23:55

Je viens enfin de voir ce western sur TCM ,dont ce mois ci la chaîne rend hommage à une grande star hélas disparu depuis 1973,Robert Ryan ! Il est très bien réussit,un peut mou mais ça passe car le Le scenario commence par un huis clos est assez original,tourné dans des décores naturelle enneiger. On ce demande si Sergio Corbucci pour son western spaghetti"le Grand Silence" ne c'est pas inspiré en ce qui concerne les décores sur un fond de neige,car ce western du début jusqu'à la fin ce passe pendant la période hivernal. Robert Ryan est excellent dans le personnage d'un fermier; j'ai également beaucoup apprécier Burl Ives dans celui du chef des hors la lois,puis celui de Tina Louise qui ne jouait pas les faire valoir? en fait toutes les acteurs et les actrices avaient un rôle important.Un bon western mis au service d'un excellent scenario. :sm80: :beer1: :applaudis_6:
This is the West ,Sir . When the legende becomes fact, print the legende( The man who shot Liberty Valance,L' homme qui tua liberty valance)

Avatar du membre
ROY ROGERS
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 519
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: La Chevauchée des Bannis - Day of the Outlaw - 1959 - André De Toth

Messagepar ROY ROGERS » 13 juin 2011 11:08

laurent a écrit :
old timer a écrit : à cause de ce carcan idéologique qui contraignait les auteurs.


Aucune véritable contrainte, plutôt l'expression créatrice de personnes ayant reçu une certaine éducation.
Le cinéma est en quelque sorte un "instantané" de la société.
Nous sommes en 1959, la décadence de cette dernière n'est pas encore tout à fait amorcée (patience...viendra un jour "Massacre à la tronçonneuse").
En attendant, on tâche de montrer le bon exemple aux enfants (mais peut-être est-ce un mal ?) de façon à éviter d'en faire plus tard des êtres primitifs et violents.

Je rejoins entièrement Chip dans son précedent message. :applaudis_6:

bjr Laurent, je survole le forum aujourd'hui,...... j'aime les gens de convictions ! :sm80: souvent comme James je pense à une autre fin pour un film (d'ailleurs les réalisateurs en prévoient parfois plusieurs !), mais c'est juste celà s'inscrit dans une époque, comme d'ailleurs toute oeuvre, toute création, ! on ne peut nier le contexte historique, social. En grand nostalgique que je suis, je me rvois enfant sortir triste du ciné, quand le héros mourrait ! o tempora o mores ! :sm80: :sm80: maintenant je m'en fiche...... ha aha ha ! :D :D j'ai grandi (du moins je pense) et je sais que les héros ne meurrent jamais !
dit "ROBERT"



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités