Johnny Guitar - 1954 - Nicholas Ray

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7713
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 20 oct. 2005 8:46

Image
Johnny Guitar une référence pour les Ciné club, et un pur chef-d'œuvre éternel. Et une formidable petite apparition de Ben Cooper à gauche de la fiche

Avatar du membre
Sentenza
Marshall
Marshall
Messages : 249
Localisation : sur mon cheval
Contact :

Messagepar Sentenza » 20 oct. 2005 15:09

je viens de me procurer la Bo qui est superbe aussi :)
"dans le fond de quoi l'homme a t'il besoin réellement? rien que d'un bon café et d'un peu de tabac...." -Johnny Guitar-
"je connais deux choses plus belles qu'un revolver : une montre suisse et une femme de n'importe où" -La rivière rouge-

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10372
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 10 mars 2006 7:00

Image

Old Shatterhand
Cowboy
Messages : 62

Messagepar Old Shatterhand » 20 févr. 2007 21:55

Un formidable affrontement entre deux rivales. Crawford joue à la perfection. Plus psychologique que d'habitude, ce film singulier est remarquable.

Colt
Apache
Messages : 31

Messagepar Colt » 21 févr. 2007 12:18

Pour la petite histoire, Joan Crawford et Mercedes McCambridge se sont réellement détestées durant tout le tournage. Parait-il que Joan Crawford aurait éparpillé les vêtements de sa rivale sur une route...

Mais ce qui compte c'est la réelle tension entre les différents personnages dans le film. Et au passage une "dénonciation" du maccarthysme, en faisant jouer le maire et meneur des "lyncheurs", par Ward Bond (génial acteur notamment chez Ford) qui était chef de file de la lutte contre les "communistes" dans le monde du cinéma.

Joan Crawford a, il me semble, désavoué le film par la suite.

Cela n'empêche pas "Johnny Guitar" d'être un magnifique western, qui a son identité propre notamment gràce au couleur en Trucolor.

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 30 juin 2007 17:38

De tradition Hollywoodienne, Johny Guitar est un très bon western qui tient le spectateur en haleine par sa très bonne réalisation, son scénario habile, ses décors ( et couleurs notamment ) superbes, de très bons acteurs, une tention intense et de bons moments de suspense.
L'action est assez limitée dans le temps, le moment de l'action est donc bien ciblé mais jamais le film ne se fait trop lourd, même aprés près d'une demie-heure de scène d'introduction, tout cela est très bien réalisé. Sterling Hayden, Joan Crawford et Mercedes McCambridge enmènent l'histoire avec brio, dérrière les seconds couteaux ne sont pas en reste avec Ernest Borgnine, Ward Bond par exemple ...
Les moments de passages secrets avec chutes d'eau etc ... en seraient presque féériques :lol: . Le film est par plusieurs aspects très original, c'est un face-à-face entre femmes qui enmène l'histoire ( trés violent souvent dans les propos même ... ), le personnage masuculin principal apparaît pendant lontemps comme s'étant résigné à la violence des armes à feu, l'intrigue se cantonne à une bourgade quasi-désertique et ses proches environs.
Je le considérè après cette vision comme un très bon western, sans pour autant qu'il entre dans "mes tout meilleurs", 9/10 :wink:
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10372
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 30 juil. 2007 21:16

Image

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14585
Contact :

''Johnny Guitar'' 1954

Messagepar metek » 07 janv. 2008 20:25

Johnny Guitar, 1954, couleur, (REP) durée: 110 minutes.
Joan Crawford, Sterling Hayden, Mercedes MaCambridge, Scott Brady, Ward Bond, Ernest Borgnine. Realisé par: Nicholas Ray.
Sujet:
Johnny est engagé par Vienna, tenancière d'un saloon. Ils se sont connus autrefois. Vienna est en butte à la haine d'Emma Small dont le frère a été tué lors d'une attaque de diligence.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par metek le 11 janv. 2008 6:54, modifié 1 fois.

Avatar du membre
tex-tone
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 122
Localisation : picardie

Re: Johnny Guitar - Nicholas Ray - 1954

Messagepar tex-tone » 06 juil. 2008 14:07

Pas grand chose à dire au vu des autres critiques , une femme jalouse envers une autre femme va provoquer la destruction .
Que dire de ce film , de l'action , des rebondissements , des sentiments , de beaux decors naturels , un role sur mesure pour joan crawford(femme à poigne patronne d'un saloon,sachant manier le pistolet,obstinée....et amoureuse ).
Avant d'acheter ce dvd , j'avais lu les precedentes critiques qui mettent toutes en valeurs ce film .
Conclusion un nouveau western qui est classé dans mes preferes.

Avatar du membre
wintergreen
Apache
Messages : 44
Localisation : Paris

Re: Johnny Guitar - Nicholas Ray - 1954

Messagepar wintergreen » 01 janv. 2009 19:21

Découvert la semaine dernière.
Outre les qualités soulignées par les habitués du saloon, j'ai été frappé à la deuxième vision (celle qui permet d'apprécier l'emballage et les détails), par la percussion des dialogues.
Les répliques définitives fusent à la vitesse grand V, aussi bien dans les scènes de tension que dans passages intimistes. Ironie, sens de la répartie, cynisme... un vrai festival.
Toutes proportions gardées, c'est par moment du Audiard made in US

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22411
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Johnny Guitar - Nicholas Ray - 1954

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 01 janv. 2009 23:42

voici d'autres affiches plus rares à vous faire partager : icongc1
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6687

Re: Johnny Guitar - Nicholas Ray - 1954

Messagepar chip » 02 janv. 2009 9:53

facile de reconnaitre les affiches" originales "françaises il n'y a qu'un N à Johnny.

Avatar du membre
PSYCHO PIRATE
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 358

Re: Johnny Guitar - Nicholas Ray - 1954

Messagepar PSYCHO PIRATE » 02 janv. 2009 10:31

...et le "e" à la fin de "Guitare" !

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7713
Localisation : nord-est

Re: Johnny Guitar - Nicholas Ray - 1954

Messagepar Jicarilla » 12 sept. 2009 20:11

:applaudis_6: JOHNNY mérite bien son 33T avec VICTOR YOUNG au commande un autre génie musicale .

Image

Image

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: Johnny Guitar - Nicholas Ray - 1954

Messagepar sixcoup » 13 sept. 2009 21:36

Ce grand western des années cinquante avec ces couleurs baroques et flamboyantes n'a pas vieilli avec sa technologie du trucolor(coloriages variés ou les films aux mille couleurs) de l'époque était extraordinaire.

Nicholas Ray l'un des plus marginaux réalisateurs de la chasse aux sorcières(loi du sénateur McCarthy qui prétendait que tout oeuvres communistes étaient un acte dangereux) a fait de l'actrice principale une tenancière d'un saloon d'une ville qui sera l'objet de la jalousie d'une femme qui veut absolument sa peau c'est pourquoi elle va faire appel à son ancien fiancé et tueur professionnel à la gâchette très rapide pour être son employé et son garde du corps;Mais les choses ne ce passeront pas ainsi!

Comme je l'ai dit dans une de mes critiques (River of no return,La rivière sans retour) toute les grandes stars féminines à l'exception de quelques unes devaient selon Hollywood jouer au moins un western dans leurs vie et Joan Crawford(Humoresque,qu'est il arrivée à Baby Jane) était la star de Johnny Guitare dans le rôle de Vienna la tenancière du saloon avec son regard bleu infiltrant les hommes qu'ils l'aimaient et ceux qu'ils la detestaient.

Son pire adversaire est une femme interprétait par la dramartuge Mercedes Maccambridge(La toxicomane dans la soif du mal ) dans le rôle d'Emma Small qu'elle jouera à la perfection la femme qui va essayer de chercher à détruire Vienna.

Sterlin Hayden est majestueux dans le rôle de Johnny Logan alias Johnny Guitare à cause de son instrument à corde avec lequel il s'en servira pour jouer et chanter auprès de la belle Vienna,mais tout les deux cache un passé douloureux.

Ward Bond jouera Mcgiver un meneur d'homme qui cherche à capturer le chef d'une bande de voleur(Scot Brady) c'est certainement son rôle le plus grave dans ce western par rapport à ceux de son ami john Ford.

Victor Young(L'homme des vallées perdues, est le compositeur de ce western avec la chanteuse soul music Peggy Lee qui était une des grande stars des années cinquante aux USA.

Ce qui est incroyables dans ce western c'est que tout les acteurs à l'exception de Ward Bond ne sont pas de grands habitués de ce genre là c'était plutôt des stars des films noirs ou dramatiques comme Sterlin Hayden,Joan Crawford,Mercedes Mccambridge ou John Caradine.

Nicholas Ray(Les amants de la nuit) à fait de ce western un film crépusculaire qui inspira Sergio Leonne( La trilogie de Il était une foi...) et d'autres réalisateurs de westerns spaguetis)

Ce film est à voir absolument car les vrais hommes de l'ouest sont là! Comme le dit ci bien Vienna devant Johnny Guitare "Si c' est un gamin qui joue avec des colts il doit s'attendre à mourir comme un homme! :gun:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Arizona Kid et 4 invités