Laredo - 1965/67 -

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Laredo - 1965/67 -

Messagepar Jicarilla » 25 nov. 2010 14:18

Image LAREDO

:sm80: La série sera menée par un populaire méchant du western NEVILLE BRAND pour une aventure parmi tant d’autres.
C’est l’histoire de Texas Rangers qui vont à la chasse aux voleurs de bétails.
La série aura une suite sur grand écran en 1968 sous le titre de ‘THREE GUNS FOR TEXAS’.
Une série diffusée de 1965 à 1967 en 56 épisodes de 60 minutes

:sm80: Une série qui sortira des frontières US pour parvenir sur notre territoire en 1987 :applaudis_6:

Image



Image........A SUIVRE.......
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22930
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Laredo - 1965/67 -

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 25 nov. 2010 19:04

Image
ImageImage
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4442
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Laredo - 1965/67 -

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 20 mars 2011 7:58

Coucou!!Ah LAREDO...J'étais encore trop jeune pour connaître et apprécier lors de cette(apparemment)unique diffusion(MERCI LES CHAÎNES FRANCAISES!! :evil:)...J'ai découvert LAREDO une première fois en 1999 grâce au livre LES SERIES TELE par Martin WINCKLER et Christophe PETIT(éditions TOTEM)qu'on m'offrit pour mon anniversaire(avec Robert CONRAD EN COUVERTURE(JAMES WEST)!)...Qq lignes mais l'histoire me plaisait...En 2001 pour un exposé d'une nouvelle matière(y a un bon dieu pour les westerners parfois!! :sm57: )(Travaux Pratiques Encadrés)j'ai trouvé le site de la série(elle a fumée l'imprimante du CDI!!)...J'espèrais trouver au moins les épisodes de William WITNEY...
Là aussi j'ai dû attendre lngtemps mais vivent les dvd multizone(je n'ai pas encore pu investir dans un lecteur pour Zone 1!!)...En 2008,lors d'une de mes dernières visites à la Compagnie Western cette brave dame avait reçue les coffrets Timeless(saison 2 et un dvd best of saison 1)...JE PRENDS!! :applaudis_6: J'ai certes trouvé parfois les idées un peu farfelues mais c'est une bonne série misant à la fois sur l'humour et le traditionnel au moment où le genre disparaissait...Mon grand-père adora(tout comme moi il comprend bien l'anglais même si parfois il a un peu de mal à suivre alors je traduis)et surtout l'épisode(le premier)avec Claude AKINS("Eh c'est le taulard...C'est Joe Burdette!!" :o )...Bon,après,on aime ou non!!(Parfois répétitif:selon la bévue commise mais réparée le Capitaine Parmalee(Philip CAREY)sanctionne avec humour(gnouf,retenue sur salaire...)
Mais le générique(Youtube)est prenant et y a quand-même deux grands noms du genre(NEVILLE BRAND et PHILIP CAREY)!! :num10 (Une pensée pour eux...)
Image

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Re: Laredo - 1965/67 -

Messagepar Jicarilla » 29 oct. 2011 18:19

icongc1 Comme tu dis P E Z une pensée pour eux ne les oublions pas.

:sm80: WILL SMITH
Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14823
Contact :

Re: Laredo - 1965/67 -

Messagepar metek » 16 avr. 2016 20:28

Peter Brown - 'Laredo'

Image

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6318

Re: Laredo - 1965/67 -

Messagepar DEMERVAL » 11 janv. 2019 11:57

“Laredo” dispensa du plaisir et de l’humour grivois au côté d’une excitation emplie d’actions. Centrée sur trois Texas Rangers (quatre dans la seconde saison) et leur capitaine, la série aux épisodes d’une heure en couleurs débuta le jeudi soir 16 septembre 1965 sur NBC de 20h30 à 21h30. (En fait, un pilote pour la série, “We’ve Lost a Train”, fut diffusé comme épisode de “Le Virginien” le 21 avril 1965.)
Laredo, Texas, était la base opérationnelle d’où le sévère et souvent exaspéré capitaine Edward Parmalee (Phil Carey) attribuait leurs missions aux Rangers Reese Bennett (Neville Brand), Chad Cooper (Peter Brown) et Joe Riley (William Smith). Un flamboyant quatrième Ranger, Erik Hunter (Robert Wolders), fut ajouté lors de la seconde saison. Claude Akins incarna le Ranger Cotton Buckmeister dans deux des premiers épisodes de la première saison et trois dans le seconde saison. NBC pensa apparemment à remplacer le souvent difficile Neville Brand par Claude Akins. Si la série avait connu une troisième saison, cette allégation aurait surement été avérée, cependant la confrontation avec “My Three Sons” sur CBS, “Ma sorcière bien-aimée ” sur ABC durant la première saison, puis, quand NBC transféra “Laredo” au vendredi soir de 22h00 à 23h00 pour sa seconde saison, la confrontation avec “12 O’clock High” sur ABC et un film sur CBS, eurent raison de “Laredo” après 57 épisodes.
Le producteur exécutif de “Laredo”, Dick Irving, est censé avoir dit, “Neville Brand ne joue pas un rôle, il l’attaque.” A l’instar du héros dégrossi Reese Bennett, un Neville débraillé de 45 ans grognait, se grattait et agressait à la manière d’un Wallace Beery.
Originaire de Boston, chichement habillé, l’élégant diplômé de West Point, Chad Cooper (Peter Brown, ex star de “Lawman”) et le costaud pistolero Joe Riley (William Smith) étaient chargés de garder le quelque peu gourde Reese Bennett sur le droit chemin. Néanmoins, ils préservaient généralement Reese de la colère de l’inflexible capitaine Parmalee.
Le seul néerlandais à jamais avoir été casté comme Texas Ranger, Robert Wolders dans le rôle d’Erik Hunter rejoignit la Compagnie B des Rangers durant la seconde saison en tant que le plus rustre et le plus outrageant dresseur jamais vu dans un western télévisé.
William Smith se rappela la première fois qu’il rencontra Neville Brand, “Neville semblait avoir été heurté par un camion. Il était à moitié habillé. Il grogna, agressa et se gratta pendant une demi-heure, mais Neville était l’un des héros de guerre les plus décoré (le quatrième héros le plus décoré de la seconde guerre mondiale.). A sa façon, c’était un brave gars. Neville faisait de bonnes scènes de lutte mais il ne savait pas monter à cheval. Il chevauchait un cheval pendant 20 yards devant la caméra et il arrivait au galop. Il avait à peine dépassé la caméra de 10 yards qu’il s’effondrait sur son visage. Je ne pense pas qu’il effectua jamais une seule scène dans laquelle il compléta sa chevauché toute entière en deux ans. Mais c’était réellement un bon gars et il pensait qu’il était un gars rude mais il ne pouvait pas forcer son chemin avec un pétard mouillé. Il avait un petit problème avec l’alcool. Il venait vers moi et me donnait une violente tape dans le dos et je blaguais, ‘Oh, Neville, ne me frappe plus, s’il te plait.’ J’allais lui chercher du café et il était bien. Je n’ai jamais eu de problèmes avec lui, mais je pense que quelques personnes dans les media ne l’aimaient pas.”
Peter Brown appelait Neville Brand “blunt” et me rappela un jour que Neville n’aimait pas une scène à venir. “Il fulmina et délira au sujet de son texte, mais finalement il fit la scène. A la fin de la journée, il appela toute la distribution et les techniciens et s’excusa platement. Mais j’ai toujours eu Bill dans mon équipe. Je n’aurais pas aimé l’affronter avec un révolver à moins de 100 yards.”
William Smith dit aussi, “Robert Wolders était très bon. Peter Brown ne l’aimait pas parce qu’il était plus beau que lui. Une ou deux fois, j’ai dû faire un combat avec Robert, et j’ai peut-être été un peu fort avec lui, mais on l’a rapidement remis en forme. Phil Carey fut un brave gars avec qui bosser. Il se débrouilla très bien ensuite dans un soap opera à New York (“One Life to Live”). Peter est un meilleur cavalier que moi. Il m’aida à diriger mon cheval et me montra comment sortir mon révolver, aussi j’ai dû souvent le remercier.”
Peter Brown répondit , “Bien, Bill me montra comment faire un bras de fer. Bill avait des tours de bras de 47 cm. Et il m’enseigna comment conduire une moto.”
Gregg Palmer, qui fut une guest star dans l’épisode “The Golden Trail” de “Laredo” (diffusé le 4 novembre 1965) raconta, “J’ai joué dans un épisode de ‘Laredo’. J’ai tourné une scène et reçut quelques applaudissements de la part des techniciens après avoir subi un coup de feu. Les techniciens dirent que c’était réellement la manière de recevoir un coup de feu dans le buffet. Hors plateau Neville dit, ‘Bien, il le pouvait, il a tourné assez de ces choses.’ Quelqu’un dit, ‘Quant à vous Neville, avez-vous jamais été la victime d’un coup de feu?’ Il dit, ‘Par Dieu oui, j’ai été touché là’ et il montra son épaule, ‘Elle est ressortie là. J’ai été touché là, ressortie là,’ dit-il en montrant son côté. La chose la plus intéressante fut la discussion que nous eûmes plus tard, continua Gregg Palmer, ‘Gregg, durant la guerre je pouvais sentir les Boches au matin. J’allais en patrouille à travers le ravin et je pouvais juste sentir la choucroute qu’il cuisinait le matin.”
Neville Brand décéda d’emphysème le 16 avril 1992 et Phil Carey décéda le 6 février 2009. La représentation des Texas Rangers ne supportait que peu de ressemblances avec la réalité.



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités