La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Jicarilla » 28 déc. 2008 20:20

Vin a écrit :Je l'ai adoré dans "the searchers", vraiment.
:sm32:



Moi aussi :applaudis_6: :applaudis_6: Image :lol: :lol: :lol:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar limpyChris » 29 déc. 2008 10:39

Count me in/Et de trois ... Et avec ce qu'on nous annonce pour 2009, je dirai : "Pour c' que nous nous apprêtons à recevoir, nous te r'mercions, Seigneur" !
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Pike BISHOP » 29 déc. 2008 10:47

Il est excellent chez FORD.... Moïse Harper est un fou et un sage...
Il donne quelques leçons au passage... Il viendrait tout droit de Shakespeare si ce n'était de chez Ford.
Par contre au début de "SERGEANT RUTLEDGE" il joue un parfait abruti de maquignon
qui ne se préoccupe que de son bas intérêt et de l'horaire du train, et qui le fait repartir
quitte à laisser des passagers aux mains des Apaches.
If they move, kill'em !!

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar limpyChris » 29 déc. 2008 11:28

Je pensais la même chose pour Moïse et Shakespeare, Pike, mais n'osais pas le risquer, de peur d'être reconduit à la sortie, couvert de goudron et de plumes ...
N'ai malheureusement plus vu "Sergeant Rutledge" depuis trop longtemps et ne me souvenais plus de cette présence ... Mais cela m'a rappelé qu'il est également dans "Three Godfathers/Le Fils du Désert" avec Wayne, H.C. Jr et Pedro Armendariz, et "Mr Sweet/Biquet", dont il est là aussi un adjoint benêt, puisque c'est lui qui est chargé, à la fin du film, d'emmener Wayne, mais Bond demande au prisonnier Wayne de veiller sur son assistant ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Juh
Chasseur de primes
Messages : 765

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Juh » 09 juil. 2009 17:36

Alors là, chapeau! (de cowboy) Il y a des puits de science sur ce forum. Merci pour ces petits secrets de tournage dont je ne peux m'empêcher de raffoler. Pourquoi le noir et blanc ? Parce que c'est beau, tout simplement. Ford a fait ça pour liberty valance pour le rendre plus mélancolique encore , lui donner un air de souvenir nostalgique bien en rapport avec le sujet du film. Que serait "le train sifflera trois fois" en couleurs? Le thème musical de la "captive" est un des plus beaux que je connaisse mais je ne suis pas d'accord pour dire que Dimitri Tiomkin n'est plus le même sans Hawks.(a-t-il raté "alamo", le "train sifflera"..?.) Sinon, c'est vrai que l'image des Français fait parfois sourire mais j'ai trouvé original de leur laisser quelques répliques.

sixcoup
Convoyeur de bétail
Messages : 223

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar sixcoup » 24 janv. 2010 9:15

Peut être avec plus de retard sur vous en ce qui concerne ce sujet la,je suis peut être l'un des seuls qui doit être anti Howard Hawks dans l'incursion du western pour moi le seul western que je considère comme un classique chez Hawks est certainement Red River sinon est c'est mon avis personnel je trouve que ces westerns sont souvent superficiels et que ses scénarios volent très bas ,c'était toujours la même rengaine chez lui amitié des hommes,devoir envers un pays les États unies ce qui était tout à fait puisque lui même était américain et qui défendait les couleur de son pays.

The Big Sky(Le grand ciel) dans le roman de Guthrie jr était largement plus passionnant que le film,je trouve que le titre français n'était pas beau il était trop racoleurs en attirant sur l'affiche les regards d'une jeune princesse des Blackfeet(Élisabeth Threatt) pour faire venir le spectateur des années cinquante dans les salles obscures était un acte commercial.

Chez Hawks le western était plutôt un amusement qui selon lui ce qui compté le plus était la virilité des vrais hommes ,Les femmes chez lui était tout simplement une récompense d'un devoir accomplis du héros qui était en l'occurrence le vrai mâle qui revient après avoir gagné une bataille dans son Sweet home sweet.

Hawks était un anti Cukor selon lui seul l'homme à plus de valeur que la femme dans l'histoire du cinéma chez Hawks il y a eu que deux actrices qui sortait du lot c' étaient Katharine Hepburn et Lauren Bacall ces deux grandes stars n'ont jamais tournées un western avec Hawks par contre Hepburne à jouée dans L'impossible monsieur Bébé une comédie légère de Hawks où elle été exceptionnelle en tenant tu tête à un Cary Grand maladroit et Bacall était sublime en s' associant avec son mari Boggey(Humfrey Bogart ) dans deux magnifiques polars Le port de l'angoisse et le grand sommeil;d'ailleurs il n' avait pas besoins de les dirigées puisque elles même elles savaient où elles devaient se placer devant la caméra.

Hawks aimait beaucoup travailler avec des hommes et et certaines femme(Hepburn et Bacall) qui avait un caractère bien trempés, Le jeunot chez Hawks était plutôt un faire valoir qui en dirait long comme celle ci "Ecoute la voix du sage mon petit car elle est bien supérieur à la tienne parce que je connais les hommes... et bien ça me fait sourire tout doucement.

Je n'aime pas du tout la version colorisée alors que à l'origine le film à été tourné en noir et blanc dans un grand parc et bien sur quelque scènes on été tourné en studio.

La question à ce poser est de ce dire pourquoi un grand acteur comme Kirk Douglas à acceptait de jouer dans ce western d'Howard Hawks à mon avis ça doit être un homme(Car il est toujours vivant) qui aime la nature c'est pourquoi en ce qui me concerne je le trouve nettement supérieur à Rio Bravo a cause de ces décors naturels et du devoir mérité des hommes. :beer1: :beer1:

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5350
Localisation : Paris/Touraine

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Vin » 24 janv. 2010 10:58

Comparer la vision de Cukor et de Hawks sur les femmes, fallait oser, camarade.
Image

Avatar du membre
EthanEdwards
Chasseur de primes
Messages : 749
Localisation : Saint Nazaire

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar EthanEdwards » 22 janv. 2011 19:59

Fiche Tv pour la diffusion du film sur la première chaîne de l'O.R.T.F. le lundi 1er novembre 1971.
Image
Image
Shoot ! Shoot ! Don't talk ! (the ugly)



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité