Collection de laserdiscs

Espace ou vous pouvez vendre, acheter des vidéos ou des DVD entre membres. Vous pouvez-aussi formuler vos recherches de films ou d'affiches, ... , nous vous aiderons à le trouver dans la mesure du possible.
Règles du forum
[!] Ne vendez / échangez pas de DVD gravés illégaux. Ne mettez aucun lien vers des sites de téléchargements illégaux/*** ATTENTION : Ne mettez aucun lien vers des sites de téléchargements illégaux/streaming/p2p...***/p2p...
Pour plus de clarté, veuillez indiquer le type d'annonce dans le titre: [VTE] / [ECHG] / [RECH] / ...
Règles Complètes

Ne donnez pas publiquement votre adresse e-mail/numéro de téléphone.
Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6842
Localisation : Albuquerque
Contact :

Collection de laserdiscs

Messagepar Cole Armin » 03 oct. 2018 20:30

Avis aux intéressés, un visiteur du site cherche à vendre sa collection de laserdics (249 au total).

Les intéressés peuvent me contacter pâr MP pour que je leur transmette le mail de la personne.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

persepolis
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 942
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar persepolis » 03 oct. 2018 20:54

c'est le kid de Marseille qu'il faut contacter en priorité, surtout s'il a des westerns ou des Disney. :sm80:

Avatar du membre
Feuille de Saule
Marshall
Marshall
Messages : 216
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar Feuille de Saule » 03 oct. 2018 21:09

Est-ce qu'il a une liste ? Ou au moins une description des types de films représentés ?
Il les vend "en bloc" seulement, ou au détail ?
Image

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6842
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar Cole Armin » 04 oct. 2018 20:48

La liste est en cours de préparation et je la publierai dès qu'on me l'indiquera

Les 249 films ne sont pas tous des westerns.
La personne souhaite vendre la collection complète en une seule fois .
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

persepolis
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 942
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar persepolis » 04 oct. 2018 21:07

logique , c'est plus facile à traiter une affaire que 10 affaires !

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1132
Localisation : Marseille, France

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar Arizona Kid » 06 oct. 2018 16:20

Je rentre d'une petite retraite ardéchoise et voilà que je découvre ce sujet consacré à mon support vidéo préféré :sm57:

Evidemment, avec autant de Laserdiscs, il y en a forcément quelques uns dans le lot qui seraient susceptibles de m'intéresser (selon l'état, bien entendu).
Mais si ce particulier tient absolument à vendre un lot insécable, je pense -et je parle ici en parfaite connaissance
de cause- qu'il aura énormément de mal à refourguer 250 LD à une seule et même personne.

En général, les actuels acheteurs de LD sont soit des amoureux de longue date du support (ce qui est le plus fréquent) qui possèdent déjà de nombreux disques, soit (assez souvent) des néophytes à la recherche de gadgets " vintages ", qui les achètent pour la pochette à encadrer, au détriment des vrais passionnés.

Mais il y a aussi (heureusement) des amateurs sincères qui cherchent à se constituer une " lasérothèque " , mais peu seraient assez cinglés pour en acheter autant d'un coup ; il faut savoir que cela tient beaucoup de place, sans compter que personne ne risquerait d'acquérir 250 LD juste pour faire plaisir au vendeur, et ainsi se retrouver avec 100 rogatons sur les bras en multiples exemplaires (Titanic, Seven, Independance Day, Le Cinquième Elément, Le Grand Bleu...).
D'autre part, je soupçonne que ce vendeur nourrit l'illusion de tirer une somme pharaonique de sa collection de LD, ce qui est très souvent le cas lors d'un refus de vente au détail (plus il y en a, plus le prix grimpe, sachant que la majorité des LD, hormis quelques éditions rares, NTSC US ou japonaises, se vend entre 2 et 5 euros ; au-delà, c'est stupide, le support ne valant objectivement plus un clou).
Toutefois, je serais curieux de connaître la liste de titres de ce bonhomme...
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3648
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar L.. » 07 oct. 2018 11:37

Mon Nom est Personne vaut visiblement autour d'une cinquantaine d'Euros sur les sites dédiés (mais le DVD ou BR supervisé par Gans, exception faite que c'est un générique italien, est excellent et fidèle au film, je ne vois pas trop l'intérêt ici de cet achat...)

Curieusement, Il était une fois en Amérique, montage de 1984 et v.f. dirigée par Sergio Leone -la seule qui vaille- est bien moins cher....

On doit trouver d'autres films avec v.f. d'origine...

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1132
Localisation : Marseille, France

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar Arizona Kid » 07 oct. 2018 12:15

Le prix du Laserdisc de Mon nom est Personne sur les sites de vente est une aberration: pourquoi pas 100 boules, tant qu'on y est ?!
Comme beaucoup d'autres, ce LD ne vaut pas plus de 5 euros maximum -et je compte large- si les rééditions DVD / Blu-ray ultérieures n'ont pas subi de retouches qui lui donneraient du coup un peu plus de valeur.

En revanche, les LD qui peuvent légitimement prétendre à un prix un poil plus élevé sont les versions non remaniées de Star Wars IV, V et VI (d'avant 1997) et certains Disney pour leurs VF originales ou non retouchées / censurées (Blanche-Neige, Pinocchio, Basil Détective Privé, La Petite Sirène, La Belle et la Bête).
Mais selon moi, rien de tout cela ne devrait raisonnablement dépasser les 8 euros, grand maximum.
Après, il y a des exceptions telles que les gros coffrets collector NTSC US, avec des bonus à foison, parfois non repris en DVD; des classiques français (Belmondo, Gabin, Delon, De Funès, etc) édités en LD japonais et jamais sortis chez nous sur ce support, mais ça, c'est une autre affaire.

Le problème est que le Laserdisc, au plus fort de son " succès " en son temps, a toujours été un médium de niche, réservé à des cinéphiles aux moyens conséquents, et inconnu ou ignoré du public de masse.
Les trois quarts des gens n'ont jamais entendu parler de ce support.
Ce qui explique l'absence d'argus officiel, et la prolifération d'escrocs et autres spéculateurs, que nous passons notre temps à combattre dans les réseaux de collectionneurs de LD dont je fais partie.
Modifié en dernier par Arizona Kid le 07 oct. 2018 12:58, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3648
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar L.. » 07 oct. 2018 12:34

A titre personnel, je connais le "disque laser " depuis 1972, date des premiers projets évoqués dans la presse (l'idée de matrices plus durables que la bande magnétique pour l'image.)

J'ai entendu parler du DVD au début des années 1990, support concrétisé vers 1997, mes premiers achats datent de fin 1999. Je n'ai plus les revues professionnelles du début des années 90 qui annoncent le DVD, mais pour pouvez les retrouver (revues d'exploitation, type Ecran français, ou revue plus techniques.)

Patrick Brion montrait sur Ciné Cinéma vers 1993 les sorties Laser Disc - Mais il n'était pas possible d'enregistrer soi-même avec ce procédé, donc la VHS était plus intéressante, à ce niveau.

Personne ne pouvait imaginer les problèmes que rencontrent certains films qui ne sont plus montrés, pour diverses raisons que vous évoquez en partie, dans leurs versions originales cinéma, de Sergio Leone -décédé, une succession des plus médiocres-, à Claude Sautet -qui a tout remonté lui-même en numérique, ce qui est aussi une aberration, le film appartenant à son temps, y compris dans ses défauts techniques et/ou esthétiques.

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1132
Localisation : Marseille, France

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar Arizona Kid » 07 oct. 2018 12:55

J'ai également lu que les prototypes initiaux de vidéodisques optiques remontaient à 1972, les premiers DiscoVision (images et son analogiques) étant le fruit de l'alliance Philips (construction des lecteurs) et Universal-MCA (édition des films).
Le tout premier DiscoVision sorti aux USA fut d'ailleurs Jaws - Les Dents de la Mer en 1978, puis quelques autres films avant que cette première vie du support ne périclite à cause de disques souvent défectueux, les deux partenaires se rejetant mutuellement la responsabilité de cet échec.

Pioneer a récupéré la patate chaude au début des années 80, alors que de son côté, RCA tentait une percée avec l'éphémère concurrent Selectavision (vidéodisque noir irisé, enchâssé dans une cartouche à planter dans la fente frontale de l'appareil, lecture via un stylet à l'intérieur).

L'autre problème du vidéodisque -outre l'incapacité d'enregistrement domestique- fut un marketing erratique, avec trois ou quatre dénominations différentes pour un même produit: DiscoVision, Laservision, Compact Disc Vidéo (CDV)
et enfin Laserdisc lorsque Pioneer remplaça les pistes sonores analogiques par des canaux numériques...
Modifié en dernier par Arizona Kid le 08 oct. 2018 9:32, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3648
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar L.. » 07 oct. 2018 17:13

Merci de cet historique, que ne connaissais pas aussi précisément.

Les lecteurs Laser sont un peu chers, je verrai pour récupérer le LaserDisc de Il était une fois en Amérique, qui doit être meilleur que les précieuses VHS.

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1132
Localisation : Marseille, France

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar Arizona Kid » 07 oct. 2018 18:33

Le site et le forum de Laserdisc Plaza sont très documentés sur le sujet, avec de nombreux scans d'articles divers consacrés au Laserdisc.
Les prix des platines d'occasion sont aussi variés que les modèles existants: en général, un Pioneer 310F (PAL , disques européens uniquement, modèle robuste et très courant) se déniche pour une vingtaine d'euros.
Le 315 au design strictement identique permet de lire les PAL et les NTSC (disques américains et japonais) ; 30, 35 euros.

Les prix grimpent un peu quand il s'agit de modèles plus sophistiqués (les CLD 515, 925, 2950) incluant la fonction auto-reverse (lecture continue du disque sans se lever pour le retourner) , mais c'est un " luxe " fragile: dans mon entourage d'amateurs, tous ne jurent que par les auto-reverse et grognent dès que le système se bloque et qu'il faut autopsier le bestiau.

Les lecteurs Pioneer sont à privilégier, car on en trouve assez facilement et ils sont solides, contrairement aux Sony ou Philips (premiers modèles de 1988-89, avant leur abandon du support), plus rares et peu fiables.
A éviter également: le fameux combi Laserdisc / DVD Pioneer DVL 909 couleur champagne, dernière platine sortie sur le marché français en 1998: excessivement cher même d'occasion, partie LD identique au 925 et lecteur DVD préhistorique en regard des standards actuels; et très difficile à réparer en cas de pépin.

Voici quelques tests des Années Laser pour vous donner une idée des avantages de certaines platines (et les prix de l'époque): je possède -entre autres- les platines 310F et 1750, très satisfaisantes en termes de restitution de l'image et du son.

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Arizona Kid le 12 oct. 2018 6:11, modifié 2 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3648
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar L.. » 07 oct. 2018 18:57

Merci de tout ceci :D ,

j'ai passé commande, on verra dans quelques jours... tout ceci pour la version française 1984 de Il était une fois en Amérique.

A suivre....

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1132
Localisation : Marseille, France

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar Arizona Kid » 07 oct. 2018 19:18

Quelle édition de Il était une fois en Amérique avez-vous choisie ?
Je me permets de vous le demander car je sais qu'il existe un coffret Laserdisc bilingue VF / VO (sous-titres activables via le télétexte de la TV) incluant un livret sur Sergio Leone, des photos et une affiche du film.
Personnellement, je ne possède que l'édition " simple ", de très bonne qualité au demeurant.
Je suis loin d'avoir toutes vos connaissances relatives à Leone, mais je crois bien que ce LD de 1994 respecte le montage et le doublage VF originaux de 1984, car cette édition est antérieure aux tripatouillages amorcés par la Warner avec l'édition DVD en 2003 :wink:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3648
Contact :

Re: Collection de laserdiscs

Messagepar L.. » 07 oct. 2018 19:30

Effectivement, ce doit être le coffret, le film n'a été retravaillé que pour le numérique, DVD. Tout ce qui est édité en France avant est la version française de 1984, sortie au cinéma chez SNC.

J'ai indiqué une émission radio de Nicolas Castelnaud-Bay sur Fréquence Protestante, qui diffuse l'interview faite en français, à Rome, le 5 novembre 1984 par Gian Lhassa de Sergio Leone, avec en plus le commentaire (2015) de Lhassa. A écouter, Leone y donne des tas d'indications sur son film. C'est ce que j'ai lu/entendu de mieux sur ce film. (Il y aussi un fort beau livre italien de Marcello Garofalo, préfacé par Leone, sorti en 1988 ou 1989, Photographic Memories, épuisé, de très rares occasions sur le net. (photographies de tournage, archives , photographies USA des années 30, réflexion sur le mélange des temporalités.)

viewtopic.php?f=8&t=19936

viewtopic.php?f=14&t=18653&p=268551&hilit=photographic+memories#p268551

(C'est marrant parce qu'à la même date approximativement, novembre 1985, je voyais pour une 3° fois en salles Il était une fois en Amérique, v.f. sorti quelques mois plus tôt....)

Image

Photographie d'un vendeur ebay.



Retourner vers « Petites-annonces - Recherches »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités