Le Western Muet : l'année 1904

Hombre vous propose un aperçu des westerns muets au fil des années
Avatar du membre
Hombre
Marshall
Marshall
Messages : 2839

Le Western Muet : l'année 1904

Messagepar Hombre » 14 juin 2019 18:54

Année 1904 :



Edwin S. Porter (1870 - 1941)

Image

Edwin S Porter était un pionnier du cinéma. Il était réalisateur, producteur,
directeur photographe, directeur de studio, mais aussi inventeur.

Après sa scolarité, il a exercé plusieurs métiers : patineur, peintre d’enseignes,
opérateur du télégraphe, électricien.

En 1896, année de la première projection sur grand écran, Il est employé pour
Ralph & Gammon et commercialise du matériel fabriqué par Thomas Edison.
Puis il parcourt Les Antilles, l’Amérique Latine et l’Amérique du Nord comme
projectionniste dans des foires. Expérience qui lui permettra de connaître les
goûts du public et lui servira plus tard dans la création de films.
En 1899, Porter est chef de production dans les studios Edison à New York et
débute la réalisation des courts-métrages, devenant dans les toutes premières
années du cinéma le cinéaste le plus important des E.U. Il touche à tout : il dirige
les acteurs, il prend la caméra, il assemble les films.

1903 est l’année de Le vol du grand rapide, et son grand succès aidera à poser les
bases de ce qui sera la production cinématographique à venir.

On lui doit les premiers éclairages, le montage continu, le premier film en 3D,
il invente le Projectorscope, un type de projecteur amélioré, il invente une petite
caméra maniable...

Il réalise entre 1898 et 1915, 308 films. Durant la même période, en tant que
directeur photo il est crédité dans 232 films, il a écrit aussi 32 scénarios et produit
19 films.



En 1904, quatre westerns ont été recensés :


___________________________________
A Brush Between Cowboys and Indians
___________________________________

Des indiens lancés à la poursuite de cowboys essuient quelques coups de feu et leurs flèches sifflent aux oreilles
des cowboys avant d’aller s’enfoncer dans la rivière.

Sortie mai 1904.

Fiche technique :
Réalisateur : Edwin S. Porter
Images : A.C. Abadie
Production : Edison Manufacturing Company
Durée : 25 mètres
Lieu de tournage : Bliss, Oklahoma Territory

Edwin S. Porter :
Image


Distribution : Gilbert M. Anderson

Gilbert M. Anderson :
Image



_____________________________________
Western Stage Coach Hold Up
_____________________________________

Tourné à Bliss, Oklahoma. ce western met en scène un hold-up.
Dans un saloon, des hommes jouent aux cartes. Soudain, un homme entre, se dirige vers les joueurs, leur dit quelques mots
et tous se ruent à l’extérieur et se cachent derrière un bosquet d’arbres. Une diligence approche, s'arrête, le conducteur
en descend. Dès qu’il apparaît, les bandits surgissent, le maîtrise et sous la menace de leurs fusils détroussent les passagers
de la diligence avant de les laisser repartir vers leur destination.
Quand aux voleurs, ils enfourchent leurs montures et disparaissent dans la nature.

Sortie : 18 mai 1904.

Film considéré perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : Edwin S. Porter
Images : A. C. Abadie
Production : .Edison Manufacturing Company
Durée : 47,24 mètres
Lieu de tournage : Bliss Oklahoma Territory
Edwin S. Porter :
Image



Distribution : Gilbert M. Anderson

Gilbert M. Anderson :
Image




_____________________________________
Cowboy Justice
_____________________________________

Un joueur est surpris à tricher aux cartes par des cow-boys. Le joueur sort son révolver, tire et tue l'un d’eux. Aussitôt il est
saisi par les autres qui l’entraîne à l’extérieur et le pendent sur le champ à l'arbre le plus proche. Puis ils le criblent de balles.

«Ce très court métrage (13,71 mètres), qui ne dure que quelques secondes à l’écran, décrit la pendaison d’un indien par un
groupe de cow-boys. le drame, photographié par le légendaire caméraman G. W. Bitzer, utilise beaucoup les décors peints.
Peu d'explications concernant l'incident.»
A Guide to Silent Westerns. Larry Langman.

Sortie en janvier 1904.

Fiche technique :
Image : G.W. Bitzer
Production : Almerican Mutoscope & Biograph (30 décembre 1903)
Durée : 39, 32 mètres selon IMDb; 13,71 selon Langman (?)
Lieu de tournage : Biograph Studio, Manhattan, New York City

Le directeur photo G. W. Bitzer :
Image




__________________________________
The Great Train Robbery (Lubin)
__________________________________

Siegmund Lubin tourne et exploite un remake du film bien connu de Edwin S. Porter pour ne pas payer des droits à Edison.
Lubin passe pour être un des premiers pirates, bien que cela était chose courante. Le même Porter a raconté qu'il a joyeusement
copié les films de Méliès.

Fiche technique :
Réalisateur : Siegmund Lubin
Images : Jack Frawley
Production : S. Lubin
Durée : 12 min - 182,88 m
Lieu de tournage : New Jersey

Distribution : Emily Lowry


_________________________________________________



G. W. «Billy» Bitzer (1872 - 1944)

Billy Bitzer en 1908 :
Image

«Billy» Bitzer, est un pionnier de la photographie dans les toutes premières années du cinéma, né à Roxbury (Boston)
de parents émigrés d’Allemagne.

A vingt-ans il travaille comme électricien et en 1894 il est engagé par l’American Mutoscope & Biograph,
qui produit des films, fabrique des caméras, des projecteurs et des mutoscopes.

C’est au sein de la Biograph que Bitzer apprendra le métier de photographe auprès de l’inventeur du kinetoscope,
W. K. L. Dickson (1860-1933). Il commence par réaliser des films d’actualités; premier exploit : il filme l’accession
à la présidence de William McKinley, dans l’Ohio, en 1896, il filme aussi la guerre hispano-américaine, devenant
ainsi le premier reporter de guerre pour le cinéma. Autre innovation : il filme, en 1899, le match de boxe entre
Jim Jeffries et Tom Sharkey, pour cela il utilise 40 lumières suspendues au-dessus du ring, constituant ainsi le
premier film tourné à l’intérieur avec un éclairage artificiel. Puis, vers 1900 Bitzer se tourne vers les films de fiction
où il donnera le meilleur de lui-même.

1908 est l’année où D.W. Griffith arrive à la Biograph en tant qu’acteur. Curieux, il s’intéresse à la mise en scène,
rapidement le studio lui confie la réalisation de Les aventures de Dolly. Bitzer, généreux, lui prête son concours
déterminant et une longue amitié se crée entre les deux hommes. Billy Bitzer est présent dans presque tous les films
réalisés par Griffith y compris les westerns et participe activement aux innovations des techniques cinématographiques
attribués au seul Griffith.
Cependant cette collaboration prendra fin en 1929. Bitzer gardera un goût amer des dernières années passées auprès
de Griffith lequel engagera des jeunes cameramen, comme Karl Brown, âgé de 16 ans, avec lesquels il se sentait
«devenir leur élève». Bitzer en sera très affecté, «Ce devait être un véritable crève-cœur pour Bitzer, qui avait pris
Griffith sous son aile à l'époque de la Biograph, il avait patiemment appris à Griffith quelle extrémité de la caméra
prenait les photos."
(Karl Brown).

On doit à Bitzer, entre autres : le premier éclairage artificiel; le procédé d’ouverture du diaphragme au début d’une
scène et fermeture à la fin d’une scène; l’utilisation de la lumière du soleil et du feu; la mise en éclairages des gros
plans et des plans longs; la mise au point du procédé cache (matte). La plupart de ces innovations seront mises en
pratique brillamment dans Naissance d’une nation et Intolérance.

Bitzer photographie Pour l’indépendance (1924), puis, son activité s’est espacé et dans un laps de temps de 9 ans
il ne tournera que 5 films , 3 avec Griffith dont Le lys du Faubourg (1929), qui sera leur dernière collaboration.

Billy Bitzer a été crédité dans 1256 films comme directeur de la photo.

Billy Bitzer derrière la caméra et Griffith dirigeant Henry B. Walthall, en 1914 :
Image



________________________________________

Décès des personnages de l'Ouest :

Chief Joseph : (1840 - 1904)
Image
Il était un Chef Nez-Percés. Il a remporté plusieurs batailles contre les tuniques bleues.
En 1877, il doit fuir vers le Canada avec guerriers, femmes et enfants. Épuisés, à bout de souffle, ils se rendront à l'armée
états-unienne, le 30 septembre 1877. Il meurt le 21 septembre 1904 dans la réserve de Colville (Washington).

Harvey Logan (1867 - 1904) : Connu pour être "le plus violent de la Wild Bunch" de Butch Cassidy et Sundance Kid.
Après avoir attaqué un train, avec deux complices, il est poursuivi par une patrouille, blessé, il se donne la mort. Près de
Parachute (Colorado).
Image

Edward O'Kelley (1857 - 1904). Son titre de gloire : avoir assassiné le 8 juin 1892 Robert Ford, le meurtrier de Jesse James.
Lors d'une bagarre, le policier Burnett le tue de deux coups de feu le 13 janvier, à Oklahoma City.

Image
Modifié en dernier par Hombre le 14 juil. 2019 9:29, modifié 7 fois.

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2161
Localisation : depts 13 et 05

Re: Le Western Muet : l'année 1904

Messagepar major dundee » 15 juin 2019 10:00

"Il réalise entre 1898 et 1915, 308 films. Durant la même période, en tant que
directeur photo il est crédité dans 232 films, il a écrit aussi 32 scénarios et produit
19 films."
:D j'ai tout ses films en dvd !

Avatar du membre
bigdede
As de la gâchette
Messages : 517
Localisation : Région Parisienne

Re: Le Western Muet : l'année 1904

Messagepar bigdede » 15 juin 2019 10:31

major dundee a écrit : :D j'ai tout ses films en dvd !

:?: :?: :?: Où t'as trouvé ça :?: :?: :?:
Il y a bien ces DVD là:
Before the Nickelodeon: The Early Cinema of Edwin S. Porter (documentaire)
et Films of Edwin S. Porter 1889-1905 (21 films)
Y en a t-il d'autres ?

Parce que 308 films, dont la plupart ont disparu ?
What was the difference between the West of motion pictures and the West as you knew it ?
There's only one thing I can answer that with, and that's another question. What's the difference between daylight and dark ?
Ted French to Kevin Brownlow

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2161
Localisation : depts 13 et 05

Re: Le Western Muet : l'année 1904

Messagepar major dundee » 15 juin 2019 10:37

Non, c'est une blague bigdede, je voulais dire tous en blu-ray ! :lol:

Avatar du membre
bigdede
As de la gâchette
Messages : 517
Localisation : Région Parisienne

Re: Le Western Muet : l'année 1904

Messagepar bigdede » 15 juin 2019 11:16

En blue-ray ? Ah je comprends mieux parce que je les ai également presque tous :lol:
What was the difference between the West of motion pictures and the West as you knew it ?
There's only one thing I can answer that with, and that's another question. What's the difference between daylight and dark ?
Ted French to Kevin Brownlow

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1067

Re: Le Western Muet : l'année 1904

Messagepar Loco » 15 juin 2019 11:31

Quoi ? Vous ne les avez pas en 4K ? Pffff... :mrgreen:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"


Retourner vers « Les Westerns muets : un aperçu chronologique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité