Western muet, épilogue

Hombre vous propose un aperçu des westerns muets au fil des années
Avatar du membre
Hombre
Marshall
Marshall
Messages : 2839

Western muet, épilogue

Messagepar Hombre » 20 mai 2019 18:50

:num1

Étant donné l’absence de topic sur le western muet, je me suis porté volontaire pour en créer un.

Il a été dit que le western a évolué en même temps que le développement tous azimuts de l’industrie,
au tout début du XXe siècle. Les westerns se déroulant dans les espaces naturels, dans une absence de
machines, tout à l’opposé de l’environnement dans lequel vivaient les ouvriers, premier public des
salles de cinéma muet. Lesquels d’ailleurs, ne le considéraient pas «muet», pour eux c’était du cinéma
tout court.

Toutefois les tous premiers westerns étaient proches de l’indigence, invraisemblables bien souvent,
ce qui n’empêchait pas le succès auprès du public. Deux des plus grands réalisateurs en parlent :
Walsh se souvient dans ses mémoires avoir tourné des westerns sans chevaux et Hart dit : «Je vis
un western. C’était horrible». Ce qui les a poussés à réaliser par la suite des films qui marqueront
le genre.

Le cinéma considéré vulgaire à ses débuts, négligé par les bien-pensants, a permis à une catégorie
de personnes marginalisées de s’épanouir dans la nouvelle industrie, à savoir : les juifs, les femmes
et en moindre mesure les Indiens.

Le western muet est le genre cinématographique par excellence. Il privilégiait l’action, puisque il
n’y avait pas de dialogue, pas de littérature, l’envers du verbiage donc.
Aussi, on peut dire du western muet qu’il a presque tout inventé, qu’il a traité tous les sujets :
Indiens, cowboys, shérifs, ranchers, Il n’a pas attendu non plus les années 1950 pour présenter les
Indiens d’une manière positive ; voir en l’occurrence les films de Red Wing et James Young Deer...

Les westerns sont d’abord produits sur la côte Est : New York, New Jersey, mais aussi à Chicago,
avant le déplacement massif vers le soleil de la côte Ouest, son climat propice, ses grands espaces
et la population locale : des vrais cowboys, des vrais Indiens qui donneront une certaine authenticité
aux westerns.
C’était une époque où le vieil Ouest existait encore, le temps où l’on voyait des cowboys arriver
à cheval pour voir les westerns de W. S. Hart.

Des figures tutélaires ont guidé ce travail; parmi elles, deux personnalités attachantes : Francis Ford
et Raoul Walsh m’ont agréablement accompagnées depuis bientôt trois années.

Nous voici arrivés à la fin de cette aventure : le «Western muet», que j’ai voulu partager avec vous.
Je continuerai à alimenter le topic au fur et à mesure de mes nouvelles découvertes en attendant
une future publication.

Je tiens à remercier tout particulièrement Marc qui s'est chargé du dossier W.S.Hart (de 1914 à 1925),
ainsi que le chef Sitting Bull qui a apporté sa contribution pour l'illustration musicale du sujet :
"La musique au temps du muet". (Année 1923).
Modifié en dernier par Hombre le 24 mai 2019 15:52, modifié 2 fois.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2456

Re: Western muet, épilogue

Messagepar limpyChris » 20 mai 2019 19:03

Nous voici arrivés à la fin de cette aventure
:sad: (... pasque j'ai pas trouvé de petit gars jaune qui verse une larme ...)
que j’ai voulu partager avec vous.
... et pour ça, et ce travail, MERCI !
Je continuerai à alimenter le topic au fur et à mesure de mes nouvelles découvertes en attendant
une future publication.
... ah, merci pour cette note d'espoir, pour une fois que le héros part vers l'horizon en annonçant "Je reviendrai" !
Et pour ton immense travail :sm43: et :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
bigdede
As de la gâchette
Messages : 517
Localisation : Région Parisienne

Re: Western muet, épilogue

Messagepar bigdede » 20 mai 2019 19:11

Superbe boulot et une référence. Bravo ! :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
What was the difference between the West of motion pictures and the West as you knew it ?
There's only one thing I can answer that with, and that's another question. What's the difference between daylight and dark ?
Ted French to Kevin Brownlow

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3360
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Western muet, épilogue

Messagepar pak » 20 mai 2019 19:20

Merci Hombre pour cette belle page qui se ferme... Provisoirement apparemment.

Merci pour le temps passé, les recherches aussi bien de fond que de forme (la présentation des textes exploite vraiment les capacités limitées d'un environnement de forum), et bien entendu pour le partage.

:applaudis_6:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1250

Re: Western muet, épilogue

Messagepar HART » 20 mai 2019 19:37

Hombre , je crois que l'on peut dire que nous sommes tous fiers de toi. Très fiers.

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5605
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Western muet, épilogue

Messagepar yves 120 » 20 mai 2019 19:54

Ce soir , je pense que tu vas avoir du mal à marcher , cela fera encore plus cowboy :wink: je parle bien sur de tes chevilles qui vont enflées mais enflées qui vont gonflées mais gonflées , alors retire tes bottes de suite , vu l 'avalanche de compliments hautement mérités , rien à ajouté sinon
que :sm43: Monsieur Hombre
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

kiemavel
Chasseur de primes
Messages : 788

Re: Western muet, épilogue

Messagepar kiemavel » 20 mai 2019 20:04

Quel travail de l'Hombre accompli :oops:
car je dois confesser que faute de temps, ce n'est pas la rubrique que j'ai le plus fréquenté durant mes visites parfois espacées dans le temps.
Bon, par contre, maintenant que tu sembles vouloir ralentir la cadence, je vais reprendre tous ces sujets. Je viens d'ouvrir celui pour l'année 1916 et j'en ai pris plein les mirettes. Respect :applaudis_6:

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2456

Re: Western muet, épilogue

Messagepar limpyChris » 20 mai 2019 20:24

Message HS : Hé, Bigdede, t'es encore là !! :sm9:
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
bigdede
As de la gâchette
Messages : 517
Localisation : Région Parisienne

Re: Western muet, épilogue

Messagepar bigdede » 20 mai 2019 21:03

Réponse H.S
Mais oui je suis là.Un peu caché. Je me suis mis à l'abri. Je sais pas si tu sais, y a actuellement plein de règlements de compte au saloon.
N'empêche, saisissant mon courage à deux mains, je suis sorti de mon trou pour féliciter Hombre. Je ne pouvais pas faire autrement, malgré les risques.
Modifié en dernier par bigdede le 20 mai 2019 23:41, modifié 1 fois.
What was the difference between the West of motion pictures and the West as you knew it ?
There's only one thing I can answer that with, and that's another question. What's the difference between daylight and dark ?
Ted French to Kevin Brownlow

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23222
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Western muet, épilogue

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 20 mai 2019 21:07

que dire de plus: un admirable travail qui enrichit considérablement notre site bien aimé ! :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: MERCI Hombre :beer1:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7167

Re: Western muet, épilogue

Messagepar chip » 21 mai 2019 8:02

Beau travail en effet. :applaudis_6: merci. :beer1:

MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 2970

Re: Western muet, épilogue

Messagepar MARCHAND » 21 mai 2019 8:33

Mil gracias !
Errare humanum est...

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1841
Contact :

Re: Western muet, épilogue

Messagepar Moonfleet » 21 mai 2019 10:47

Chapeau bas mister Hombre :cool:

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4874
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Western muet, épilogue

Messagepar Yosemite » 21 mai 2019 10:55

Je regardais hier soir un court-métrage, muet, qui fait partie des suppléments du DVD "Les couleurs du désert" et en effet, les saloons, les ranches, les plaines... on est là-bas lorsqu'on regarde ce genre de vieux films.
Merci pour ce superbe apport au forum Hombre.
Yo.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1069

Re: Western muet, épilogue

Messagepar Loco » 21 mai 2019 11:58

Voilà l'occasion de réparer un oubli de taille dans mon texte "bâton de parole", quand je listais quelques-uns des grands contributeurs du forum (en précisant que j'en oubliais forcément beaucoup).

Bravo et merci à Hombre pour cette somme sur le western muet, un superbe travail d'anthologie !

Pour les amateurs, on en trouve certains régulièrement, et on en voit passer d'autres de temps à autre, sur un certain site de visionnage de vidéos. Conformément aux règles du forum, je ne mets pas de liens, mais sachez qu'en espagnol, on parle de Peliculas Mudas et de Cine Mudo. :wink:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"


Retourner vers « Les Westerns muets : un aperçu chronologique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité