Le Western Muet : l'année 1912

Hombre vous propose un aperçu des westerns muets au fil des années
Avatar du membre
Hombre
Trappeur
Trappeur
Messages : 3086

Le Western Muet : l'année 1912

Messagepar Hombre » 18 déc. 2016 20:12

Année 1912



En 1912, 590 westerns courts et un long métrage ont été recensés :


Romaine Fielding (1867 – 1927)

Image



Romaine Fielding est incontestablement une grande et étonnante figure du cinéma muet. Il était réalisateur,
scénariste et acteur. Chercheur d’or dans le Klondike, il croise la route de Jack London et Rex Beach, on
reconnaitra leur influence plus tard dans ses films. Il a fait divers petits boulots : agent de voyage, machiniste
et s’improvise même, médecin lors de la Révolution Mexicaine. Puis devient acteur de théâtre jouant avec
aisance, passant d'un registre à l'autre sans aucune difficulté, de La Cabane de l’Oncle Tom à Shakespeare.
Il faut dire qu’il arrive au cinéma à 43 ans. Cet âge tardif ne l’empêchera pas de jouer les jeunes premiers,
s’y adaptant aisément.

Arrivé à la Lubin comme acteur, rapidement il se met à écrire et à diriger les films qu’il interprétait aussi.
Il est nommé directeur des studios, alors il sillonne le pays à la recherche constante d'endroits nécessaires
pour les tournages de ses films aux caractéristiques uniques, par lesquels il se singularisait tant. Il écrivait
à l’aube des histoires poétiques, des tragédies humaines et sombres, afin de les tourner le jour.
Son esprit vif, tant dans la vie que durant les tournages et dans son écriture, était reconnu par tous ceux
qui le côtoyaient.

Un jour ayant besoin d’une actrice il propose à sa secrétaire de passer devant la caméra, elle accepte et
c'est ainsi qu’Eleanor Mason devient la vedette principale dans plusieurs de ses films.
En 1914 tourne The Eagle's Nest, ce western atypique a reçu les éloges de tous ceux qui l'ont vu, et a été
salué avec enthousiasme pour son « cadre merveilleux et le portrait remarquable de la vie au cours de cette
période des premiers pionniers ».

Le 27 août 1918 traverse le pays pour filmer la Bataille de Nogales.
Fielding a joué plusieurs fois des rôles de mexicain, rompant avec le stéréotype concernant les mexicains
et les indiens, leur donnant des rôles positifs.

Il a réalisé 68 films, il en a écrit 29 et est apparu comme acteur dans 73 films.

La plupart de ses films n’ont pas survécu.

Voir sa biographie : http://forum.westernmovies.fr/viewtopic ... 54#p258471


___________________________________________
A Romance of the Border
___________________________________________
"Pedro, un jeune ranchman mexicain est amoureux de Rita, la jolie fille du sergent Blake. Le capitaine
Field, un officier sans scrupules, engage Rita dans une conversation, et, sans qu'elle ne s'en rende
compte lui coupe une mèche de cheveux.
Une nuit au club des officiers. Field, qui a bu, se vante de sa conquête. Le sergent Blake, qui est entré
dans la pièce avec un message pour l'un des officiers, écoute ses remarques et veut réagir. Il est arrêté
par les autres officiers présents qui sympathisent avec le vieux soldat et ne veulent pas le voir en difficulté.
En quittant le club, Blake rencontre Pedro par hasard à qui il raconte ce qui s'est passé. Très en colère
Pedro déclare qu'il va tuer Field. Le sergent Blake le lui interdit et dit au jeune Mexicain qu'il est de son
devoir de réparer l'insulte. Mais le sergent va à l'encontre du capitaine..." Moving Picture World. IMDb
Film considéré perdu.


Fiche technique :
Réalisateur : Romaine Fielding
Production : Lubin Manufacturing Company
Durée : 300 mètres (1 bobine)
Lieu de tournage : Douglas, Arizona.

Distribution :
Romaine Fielding : Capitaine Field
Edna Payne : Rita Blake
Richard Wangermann : Père de Rita
Harry Alaska : Pedro le Métis

Romaine Fielding et Edna Payne :
Image.Image


___________________________________________
A Western Courtship
___________________________________________
"Mme Reynolds, son fils Bill et sa fille Louise, vivent dans un ranch à l'extérieur de Tucson. Mary Wills,
une infirmière qualifiée, est engagée pour s'occuper de la mère qui est malade. Bill est attiré par la
jolie infirmière. Bill, cependant, défend à sa sœur de rencontrer Tom Jones, un ranchman voisin.
Louise, n'en tient pas compte et continue à voir Tom. Un jour, Bill tombe inopinément sur le couple,
il dégaine son arme et tire sur Tom. Celui-ci s'écroule apparemment mort. Bill dit à Louise d'aller au ranch
et d’amener Mary. Louise chevauche jusqu'à ce que son cheval soit blessé, désespérée, elle monte sur l'un des
chevaux qui se trouvent en bordure de route, et qui appartiennent à Tony, l'ami mexicain de Tom .
Après avoir constaté un cheval manquant,Tony part à sa recherche avec ses amis. Louise, rusée, échappe
à ses poursuivants et avec Marie accourent vers le blessé. Entre temps, Tony et ses amis sont tombés sur
Bill et croyant Tom mort décident de le lyncher..." Moving Picture World. IMDb
Film considéré perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : Romaine Fielding
Production : Lubin Manufacturing Company
Durée : 300 mètres (1 bobine)
Lieu de tournage : Philadelphie, Pennsylvanie

Image


Distribution :
Romaine Fielding : Bill Reynolds
Adele Lane : Mary Wills
Burton L. King : Tom Jones
Edna Payne : Louise Reynolds

Adele Lane, Burton L. King et Edna Payne :
Image.Image.Image


____________________________________________
The Cringer
____________________________________________
"Premier film réalisé par Romaine Fielding à Prescott. Un berger lâche, maltraité devient braqueur
de banques et incendiaire. Fielding pour ce film a reçu l'autorisation de tourner dans Granite Dells et
certaines scènes y ont été filmés avec des cavaliers de la région. Western insolite et sombre."
C. S. Williams.
Film considéré perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : Romaine Fielding
Production : Lubin Manufacturing Company
Durée : 330 mètres (1 bobine)
Lieu de tournage : Prescott, Arizona. Silver City, Nouveau Mexique

Distribution :
Romaine Fielding : The Cringer
Georgey Clancey

Romaine Fielding et Georgey Clancey :
Image.Image


Image


_________________________________________
The squaw man's sweetheart
_________________________________________
"Le mari d'une squaw apprend que son ancienne fiancée viendra lui rendre visite, alors il éconduit sa squaw.
En représailles, elle se rend chez les siens, leur raconte son histoire. La jeune fille blanche est capturée par les
Indiens et le mari est averti qu'elle sera tuée. Il réussit à la sauver, mais sont poursuivis par les Indiens. Après de
nombreuses aventures passionnantes, tous 2 finissent par s'échapper."
Moving Picture World. IMDb
Film probablement perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : James Young Deer
Production : Pathé Frères
Durée : 300 mètres (1 bobine)
Lieu de tournage : S & M Ranch, Santiago Canyon, Californie

Distribution :
Red Wing
George Gebhardt
Joseph De Grasse

_________________________________________
Custer's Last Fight
_________________________________________
Premier film d'une longue série sur le général Custer. Raconte la bataille de Little Big Horn. Francis Ford
est derrière et devant la caméra. Il joue le Colonel Custer et Grace Cunard sa femme, on aperçoit aussi
Art Acord dans le rôle d'un cavalier.
Filmé dans les collines près de Malibu avec le célèbre 101 Ranch.
La seule copie existante se termine au milieu de la bataille.
Ce film est ressorti en 1925 sous le titre Custer's Last Ride.


Fiche technique :
Réalisateur : Francis Ford
Scénario : Richard V. Spencer
Image : Ray C. Smallwood
Production : Bison 101
Durée : 30 minutes - 900 mètres (3 bobines)
Lieu de tournage : Incevlle, Santa Ynez Canyon, Californie

Francis Ford :
Image


Distribution :
Francis Ford : George A. Custer
Grace Cunard : Mrs Custer
J. Barney Sherry : James McLaughlin
William Eagle Shirt : Sitting Bull
Art Acord
Ann Little

Grace Cunard et William Eagle Shirt :
Image.Image


J. Barney Sherry, Ann Little et Art Acord :
Image.Image.Image


____________________________________________


Cette année le magazine The Motion Picture Story effectue un sondage et situe Broncho Billy comme
la vedette la plus populaire de l'écran.

Image



_________________________________________
War on the Plains
_________________________________________
Ce film marque le début de la collaboration de Thomas H Ince avec les Frères Miller du Rancho 101.
Il existe une copie dans la Library of Congress film archive

Fiche technique :
Réalisateur : Thomas H. Ince
Scénario : Thomas H. Ince, Ray Myers, William Eagle Shirt
Production : Bison Motion Pictures
Durée : 20 minutes - 667,5 mètres (2 bobines)
Lieu de tournage : Incevlle, Santa Ynez Canyon, Californie

Distribution :
Francis Ford : Drake
Ethel Grandin : Ethel
Ray Myers : jeune iimigrant
Howard Davies :
J. Barney Sherry :
William Eagle Shirt :
Art Acord


_____________________________________________________________



C.Gardner Sullivan (1884 – 1965)

Image

C.Gardner Sullivan était un scénariste, producteur et un journaliste qui aimait bien évoquer l'ouest dans
ses récits.
En 1907 Sullivan a commencé une carrière de journaliste. Puis il déménage à New York et rejoint le New
York Evening Journal. Un jour un collègue lui montre une annonce passée dans un journal par un studio
proposant d'acheter des histoires pour en faire des films. Il dira plus pas tard que c'est grâce à cette
annonce qu'il a démarré sa carrière de scénariste.
Son premier scénario lui a été refusé. Il reste sans écrire un certain temps et sa première histoire,
Her Polished Family, fut achetée par Edison Studio.
L'année 1912, Thomas H. Ince reçoit une histoire écrite par Sullivan, ce sera le début d'une étroite
collaboration, lui achetant d'abord des histoires, puis en 1914, lui propose un emploi à temps complet
à Hollywood.
Sullivan écrit au début essentiellement des scénarii ayant pour thème l'ouest. Ensuite il élargira sa
palette à des drames, ainsi que des comédies.
Il contribuera aussi, en tant que scénariste aux films de William S. Hart, considérés ceux-ci comme
les premiers grands westerns.
Sullivan apportera à Ince la base littéraire nécessaire qui donnera une certaine épaisseur aux films
de la Bison, puis de la Kay Bee.


_______________________________

3 films écrits par C. Gardner Sullivan :

____________________________________________
When Lee surrenders
_____________________________________________

Première collaboration entre Ince et Sullivan.
Film considéré perdu.
« Une bataille féroce se déroule entre les soldats de l'Union et les confédérés aux alentours de la maison
de Nellie Morton. Le capitaine Blake des forces de l'Union, est blessé mais il parvient à ramper jusqu'au
jardin de Morton, où il tombe épuisé. Il est retrouvé par Nellie qui, d'abord, le menace avec un pistolet,
lui enjoignant de partir. Il se lève douloureusement, et le regard suppliant de douleur plus la blessure au
front ont un tel effet sur Nellie qu'elle finit par l'amener à l'intérieur de sa maison où elle le soigne. A la tombée
de la nuit, les hostilités cessent entre les deux armées, les soldats confédérés campent près de la maison de
Morton. Les confédérés approchent et Nellie dit à Blake de se cacher à l'étage. Mais les officiers trouvent
le manteau du Yankee et Nellie est forcée d'admettre qu'elle cache Blake. Entre-temps, Blake, qui a entendu
la conversation, s'échappe par une fenêtre. Dehors il frappe la sentinelle et met son uniforme gris. Son
évasion est découverte, les officiers confédérés se précipitent à l'extérieur, passent devant lui et ne le
reconnaissent pas sous son uniforme du Sud. Le lendemain, le manteau de Blake est retrouvé par des soldats
de l'Union, et le père de Nellie est accusé d'avoir tué un officier yankee. Il est jeté en prison. Dans l'intervalle,
Blake parvient à rejoindre sa compagnie, et tombe nez à nez sur les confédérés, une bataille éclate, les
hommes de l'Union en sortent victorieux. Blake est de retour au camp pour annoncer la victoire au colonel ,
il voit Nellie sur le pas de la porte, venue plaider pour son père. Elle lui raconte l'histoire et il finit par obtenir
l'acquittement de son père. Blake demande à Nellie de l'épouser et elle dit: «Quand Lee se rendra". Après la
guerre, chez sa mère, il reçoit une lettre de Nellie, en disant: «Lee s'est rendu". Et nous savons tous ce que
cela signifie. »
Moving Picture World synopsis. IMDb.

Fiche technique :
Réalisateur : Thomas H. Ince
Scénario : C. Gardner Sullivan
Production : Bison Motion Pictures
Durée : 20 minutes - 667,5 mètres (2 bobines)
Lieu de tournage : Incevlle, Santa Ynez Canyon, Californie

Thomas H. Ince et C. Gardner Sullivan :
Image.Image


Distribution :
Charles K. Friend, Robert Edeson, Ann Little, Richard Stanton, Walter Edwards, Enid Markey, Joe King,
Frank Borzage, Herschel Mayal, Francis Ford.



Charles K. Friend, Robert Edeson, Ann Little et Richard Stanton :
Image.Image.Image.Image


Walter Edwards, Enid Markey, Joe King et Frank Borzage :
Image.Image.Image.Image



Herschel Mayall et Francis Ford :
Image.Image


___________________________________________
The Altar of Death
___________________________________________
"Un lieutenant est aimé par une fille indienne, qui donne sa vie pour sauver le fort." IMDb
Film considéré perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : Thomas H. Ince
Scénario : C. Gardner Sullivan
Production : Kay-Bee Pictures
Durée : 20 minutes - 615,7 mètres (2 bobines)

Distribution :
Harold Lockwood : Lieutenant Hart
Ann Little : Bright Star
Francis Ford


__________________________________________
The invaders
__________________________________________
"L'armée américaine et les Indiens signent un traité de paix. Cependant, un groupe de géomètres
pénètre dans les terres des Indiens et viole le traité. L'armée refuse d'écouter les plaintes des Indiens et
les inspecteurs sont tués par ceux-ci. Une guerre entre les Indiens et l'armée s'ensuit, culminante dans
une attaque indienne contre un fort de l'armée."
IMDb.
Vous pouvez voir la video sur le site Internet Archive : https://archive.org/details/the_invaders_1912

Fiche technique :
Réalisateurs : Francis Ford, Thomas H. Ince
Scénario : C. Gardner Sullivan
Image : Ray C. Smallwood
Production : Kay-Bee Pictures
Durée : 41 minutes - 300 mètres (3 bobines)

Distribution :
Francis Ford : Colonel James Bryson
Ethel Grandin : Fille du colonel Bryson
Ann Little : Sky Star
Ray Myers : Lieutenant
William Eagle Shirt : Chef Sioux
Art Acord : Télégraphiste


_________________________________________
Blazing the Trail
_________________________________________
« La famille Cooper rejoint une caravane vers l’ouest . L’attaque des Indiens, la capture d'Helen Cooper
et le sauvetage passionnant des prisonniers du camp indien, une bataille sensationnelle, des artistes vedettes
jouant les principaux rôles, un casting colossal, étonnant dans la grandeur et la magnificence, ces scènes sont
d'une beauté sauvage et merveilleuse. »
Moving Picture World synopsis. IMDb.
Il existe une copie dans le George Eastman Museum.

Fiche technique :
Réalisateur : Thomas H. Ince
Production : Bison Motion Pictures
Durée : 20 minutes - 600 mètres (2 bobines)

Distribution :
Francis Ford : Blake
Ethel Grandin : Helen Cooper
J. Barney Sherry : Jack Cooper
Ann Little

Ethel Grandin dans Blazing the Trail :
Image

Image
Photos : IMDb.



_________________________________________


Ann Little

Image

Ann Little était une vraie fille de l'Ouest. Née dans une petite ville de la Californie,
elle a été élevée dans un ranch situé près du Mont Shasta.
Son premier rôle au cinéma aux cotés de Broncho Billy Anderson est celui d'une indienne
nommée Red Feather dans The Indian Maiden's Lesson (1911).

Sportive, bonne cavalière, elle pratiquait aussi le tir et la natation. Actrice faite
pour les westerns, elle interprétait surtout les princesses indiennes, ce qui lui
plaisait énormément étant donné qu’elle étudiait la culture indienne. Par ailleurs
son interprétation de Naturich dans The Squaw Man (1918) lui a valu le respect
et l'amitié des figurants indiens dans ce film.

Voir la bio de Demerval : http://forum.westernmovies.fr/viewtopic ... 29#p252620

Ann Little :
Image


___________________________________________
The Outcast
___________________________________________
Film considéré perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : Thomas H. Ince
Scénario : Thomas H. Ince
Production : Bison Motion Pictures
Durée : 20 minutes - 600 mètres (2 bobines)

Distribution :
Francis Ford : Drake
Ann Little
J. Barney Sherry :
William Eagle Shirt :
Art Acord


Francis Ford et Ann Little dans The Outcast :
Image



__________________________________________
Le Railway de la mort
__________________________________________

Fiche technique :
Réalisateur : Jean Durand
Production : Société des Etablissements L. Gaumont
Durée : 17 minutes - 446 mètres
Lieu de tournage : Camargue, Bouches-du-Rhône.

Distribution :
Joë Hamman : Joe Baker
Max Dhartigny : Burke
Ernest Bourbon :Le chauffeur
Gaston Modot
Gustave Hamilton
Joaquim Renez
Berthe Dagmar

Le Railway de la mort :
Image



__________________________________________
Le Révolver matrimonial - Un mariage au revolver
__________________________________________

Image


« Tommy le cow-boy aime tendrement Betsy, la fille d’un ranchman. Leur idylle se poursuit dans la paix
des champs lorsqu’un jeune dandy de New-York vient troubler le cœur de la frivole Betsy »
Sens Critique.
Image


Fiche technique :
Pays : France
Réalisateur : Jean Durand
Scénario : Joë Hamman
Production : Société des Établissements L. Gaumont
Durée : 9 min (DVD) - 224 m
Lieu de tournage : Camargue, Bouches-du-Rhône

Jean Durand :
Image


Distribution : Joë Hamman ; Gustave Hamilton ; Berthe Dagmar: Gaston Modot ; Joaquim Renez

Joë Hamman ; Gustave Hamilton ; Berthe Dagmar: Gaston Modot :
Image.Image.Image.Image


Trois autres westerns de Jean Durand avec Joë Hamman et Gaston Modot :

Cœur ardent :
Image


La prairie en feu :
Image


Sous la griffe :
Image


_______________________________________________


Lionel Barrymore (1878 – 1954)

Image
Lionel Barrymore dans les années 1910.

Lionel Barrymore est surtout connu de nous, public westernien, pour son rôle du sénateur
Jackson McCanless dans le film de King Vidor, Duel au soleil (1946). Cependant c’est dans
la période du cinéma muet qu’on l’a vu dans plusieurs westerns et des 26 westerns qu’il a
tourné, 22 correspondent à cette période.
Lionel Barrymore était réalisateur, scénariste, compositeur, écrivain, il a publié un roman
et ses mémoires. Il était aussi le frère ainé d’Ethel et John Barrymore
C’est au milieu des années 1890 qu’il monte sur les planches jouant avec sa grand-mère
maternelle Louisa Lane Drew. Puis avec son oncle John Drew, Jr. A Broadway au début des
années 1900. Mais le désir du jeune Lionel est de devenir peintre. Il voyage à Paris où il
suit des études d’art.
De retour aux USA Barrymore est engagé par Griffith qui réalise le premier western où il
apparait, The Flighting Blood (1911). C’est aussi avec lui qu’il tournera la plupart de ses
westerns de la période muette. On le verra notamment dans The Battle (1911), The Massacre
(1912) et The battle at Elderbush Gulch (1913).

Image
John, Ethel et Lionel Barrymore, en 1904.

Voir aussi : http://forum.westernmovies.fr/viewtopic ... 959#p97973


___________________________________________
The Chief's Blanket 1912
___________________________________________
« Responsable –malgré lui- du vol de la couverture sacré de sa tribu, un jeune indien la rapporte
au prix de sa vie”.
Patrick Brion.
Film considéré perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : D.W. Griffith
Scénario : Wilfred Lucas
Production : Biograph Company
Durée : 304,2 mètres (1 bobine)

D.W. Griffith et Wilfred Lucas :
Image.Image


Distribution :
Lionel Barrymore : Jeune homme
Blanche Sweet : Jeune femme
W. Christie Miller : Le père
Charles West : Le hors-la-loi

Lionel Barrymore et Blanche Sweet :
Image.Image

W. Christie Miller et Charles West :
Image.Image



__________________________________________
Geronimo's Last Raid
__________________________________________
"Le lieutenant Parker fait son rapport au commandant Wilkins, commandant du Fort Sill, où Geronimo
est gardé prisonnier. Parker courtise Pauline, la fille du major, et s’attire la haine du capitaine Gray.
Le capitaine prévoit de relâcher Geronimo au milieu de la nuit et d'en rendre Parker responsable. Par hasard
il est tombé sur une lettre adressée par un ami de l’est, au lieutenant Parker, il déchire une partie de cette lettre
ou il est écrit «bien sûr l'évasion de Geronimo serait un avancement pour toi», de cette façon il réussit
à tromper tout le monde. Mais peu avant, Parker avait reçu l’ordre de poursuivre Geronimo ; Gray est
envoyé alors avec un détachement pour emprisonner Geronimo et Parker. Pauline apprend la supercherie.
Elle se met en route pour avertir Parker, mais elle est capturée par Geronimo. Le lieutenant est également
retenu par Geronimo mais ils réussissent à s'échapper. Puis, il vient en aide au Capitaine Gray et son
détachement, mais en guise de récompense il est fait prisonnier par le Capitaine Gray. Devant la cour martiale
tout s’éclaircit lorsque Pauline se précipite avec l'autre partie de la lettre."
Motography synopsis. IMDb.
Assurément la première fois où le personnage historique Geronimo est représenté au cinéma.

Fiche technique :
Réalisateur : John Emerson
Scénario : John Emerson
Production : American Film Manufacturing Company
Durée : 600 mètres (2 bobines)

John Emerson :
Image


Distribution :
J. Warren Kerrigan
Pauline Bush
Jack Richardson
Jessalyn Van Trump

J. Warren Kerrigan, Pauline Bush, Jack Richardson et Jessalyn Van Trump :
Image.Image.Image.Image

__________________________________________
The Ace of Spades
__________________________________________
"Un couple dans le besoin est attiré par les découvertes d'or, Il charge un chariot et se lance dans
l'aventure. Comme un malheur ne vient jamais seul, un cheval est mort, un autre est affamé et la
caisse est vide. La femme, qui est l’élément optimiste de la famille, garde tout au long du dur voyage,
une attitude joyeuse et positive. Quand ils campent, pour la dernière fois semble t-il, leur petite fille
se perd et ils partent à sa recherche. lorsque son père la trouve, elle est à côté d'un ruisseau, jouant
avec quelques jolies pierres. Un seul coup d'œil sur les «jolies pierres» lui suffitt pour se convaincre
que ses rêves se réalisent enfin, et qu'il a trouvé de l'or.
Après le premier moment d'euphorie, il prend conscience de la réalité : ils ont trouvé de l'or, mais
n'ont ni argent ni nourriture.
Alors, à quoi ça sert ? L'épouse prend les rênes en mains et insiste pour qu'il se rende avec des spécimens
de sa découverte au camp le plus proche pour y trouver une pioche et des vivres .
Le trajet à travers le désert est éprouvant, il trouve enfin le camp, tombe sur un cinglé à qui il refuse
de dévoiler l'endroit de sa découverte, à moins d'être assuré d'avoir une pioche et de quoi manger.
Un joueur se montre intéressé, l'emmène chez lui, le nourrit et lui fait une proposition : «Coupez
les cartes, si je gagne, je vous donnerai 500 $ et la concession sera mienne ; si je perds je vous
approvisionne". Acculé, l'homme accepte, joue et perd.
Le «joueur» paie les 500 $ et part pour inspecter son gain. Il rencontre l'épouse qui non seulement
refuse de reconnaître ses droits, mais elle exige qu'il lui concède la même chance qu'il a donné son
mari désespéré.
En accord, il perd, et renonce à son droit, mais en plus il leur fournit à toutes deux de la nourriture,
ainsi qu’une pioche pour son mari."
IMDb
Film considéré disparu.

Fiche technique :
Réalisateur : Colin Campbell
Scénario : Colin Campbell
Production : Selig Polyscope Company
Durée : 304,8 mètres (1 bobine)

Distribution :
Herbert Rawlinson
Betty Harte
Frank Clark
Jacqueline Rowell
Nick Cogley


__________________________________________
The Better Man
__________________________________________
Il existe une copie dans le New Zealand Film Archive.

Fiche technique
Réalisateur : Rollin S. Sturgeon
Production : Vitagraph Company of America
Durée : 276,75 mètres (1 bobine)
Lieu de tournage : Santa Monica, Californie.

Distribution :
Robert Thornby : Miguel Gomez
George Stanley : Jim Saunders
Anne Schaefer : Mme Saunders
Charles Bennet : Le docteur




_________________________________________
A Gambler’s Honor
_________________________________________
Le scénario de ce film est écrit par Harry Carey.
Film considéré perdu.

Fiche technique :
Réalisateur : Anthony O’Sullivan
Scénario : Harry Carey (histoire)
Production : Biograph Company
Durée : 29 minutes – 305 mètres (1 bobine)

Distribution :
Harry Carey, (le joueur); Claire McDowell (Beth); Henry B. Walthall (frère de Beth); Alfred Paget (sheriff)
Modifié en dernier par Hombre le 06 févr. 2020 19:46, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8088
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Le Western muet : Un aperçu chronologique 1903 - 1929

Messagepar Sitting Bull » 30 mai 2018 18:12

Peut-être à insérer dans l'année 1912 ?

Bigdédé a écrit :
"Re: Les trains (et gares) dans les westerns
Cocorico, c'est un film Français ! :beer1:
Le révolver matrimonial (1912) ou "le mariage au révolver".
de Jean Durand "

Voir ici :https://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?f=1&t=11596&start=345
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Hombre
Trappeur
Trappeur
Messages : 3086

Re: Le Western muet : Un aperçu chronologique 1903 - 1929

Messagepar Hombre » 03 juin 2018 9:24

Sitting Bull a écrit :Peut-être à insérer dans l'année 1912 ?

Bigdédé a écrit :
"Re: Les trains (et gares) dans les westerns
Cocorico, c'est un film Français ! :beer1:
Le révolver matrimonial (1912) ou "le mariage au révolver".
de Jean Durand "

Voir ici :https://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?f=1&t=11596&start=345


C'est fait!
Voir ici : viewtopic.php?f=1&t=17710&p=258493#p258493


Retourner vers « Les Westerns muets : un aperçu chronologique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité