Les westerns en Laserdisc

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 235
Localisation : Marseille, France

Les westerns en Laserdisc

Messagepar Arizona Kid » 04 août 2017 14:51

Hello, old fellows :D

Voilà, je lance ce nouveau sujet dans cette section, car je m'étonne qu'il y ait les listes de westerns parus sur VHS, DVD, Blu-rays et même en bobines 8mm (mon paternel serait content, je crois :mrgreen: ) , mais rien, non rien de rien, concernant le support Laserdisc.
N'y a-t-il donc personne sur ce forum qui possède de westerns en LD ??

Certes, il s'agit d'un support qui n'a guère marché auprès du grand public, l'erreur du marché français ayant été de destiner le Laserdisc à une élite cinéphile fortunée, avec des platines d'entrée de gamme à 5000 francs, et des
disques à 300 ou 400 francs en moyenne (autour de 1000 francs pour le coffret de la trilogie de La Guerre des Etoiles).

Mais aujourd'hui, ce support techniquement dépassé par le DVD puis le Blu-ray HD a encore ses adeptes, les platines
et les disques se dénichant pour une petite poignée... d'euros :lol:
Etant moi-même collectionneur de Laserdiscs depuis une dizaine d'années, je possède Danse avec les Loups en VF PAL français et en VO import NTSC américain, ainsi que Le Dernier des Mohicans en VF PAL.

Je sais qu'il existe quelques westerns emblématiques édités en PAL en France, mais très peu en comparaison du marché NTSC américain et japonais. Et vous, amigos, possédez-vous des lecteurs de Laserdiscs et des westerns sur ce support? :sm57:

Petite liste des westerns édités -à ma connaissance- en Laserdiscs en France dans les années 80 et 90:

La Prisonnière du Désert
Alamo
Il était une fois dans l'Ouest
Mon nom est Personne
Little Big Man
L'Homme des hautes plaines
Pale Rider
Impitoyable
Danse avec les Loups
Silverado
Wyatt Earp
Tombstone
Mort ou Vif
Young Guns 1
Young Guns 2
Maverick (1990)

Géronimo (1993)
Le Dernier des Mohicans

Et en vidéodisques analogiques Laservision, au début des années 1980:

Johnny Guitar
Le Massacre de Fort-Apache
Les Géants de l'Ouest
Modifié en dernier par Arizona Kid le 13 nov. 2017 17:16, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5506

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Longway » 07 août 2017 12:22

J'avoue avoir été tenté au début des années 90 par l'achat d'une platine Laserdisc.
5000F, c'était ce que j'avais payé pour mon premier magnétoscope, le prix n'était donc pas un frein pour moi, la qualité du son et la définition de l'image étant un atout considérable, mais voilà, cette très belle technologie souffrait pour ma part d'un grave défaut : l'enregistrement était impossible !
Et c'est la raison principale, plus encore que le prix, qui explique l'échec de ce support. Une dizaine d'années plus tard, le dvd ne fera pas cette erreur, avec des enregistreurs rapidement mis sur le marché peu de temps après les apparitions des lecteurs.
Ajoutons qu'en ce temps là le magnétoscope était solidement implanté, des prix d'achat très bas et des cassettes préenregistrées au prix des dvd actuels. La clientèle ne s'y trompait pas.
Parallèlement au vhs, le Svhs, cher au début, vit ses prix dégringoler, ce qui m'orienta définitivement vers un achat de ce modèle qui proposait des enregistrements supérieurs au vhs et en définitive une définition assez proche du Laserdisc ( 400 pour le Svhs et 440 pour le Laserdisc).


La liste des Laserdisc affichée par Arizona Kid est à peu près ce que j'apercevais en rayon à l'époque. Je doute que l'on puisse y ajouter des nouveaux titres.

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 235
Localisation : Marseille, France

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Arizona Kid » 07 août 2017 15:27

C'est vrai que les platines étaient très chères...
Actuellement, j'en possède deux, une CLD 310F pour les PAL, achetée 30 euros à Troc de l'Ile en 2007 et une CLD 1750 bi-standard PAL/NTSC, raflée pour 5 euros il y a quelques mois lors d'un vide-grenier.

Moi, j'ai commencé ma collection il y a une dizaine d'années: je rêvais de posséder des Laserdiscs depuis l'enfance, lorsque j'avais eu entre les mains celui de Batman et Robin, dans le rayon vidéo de Carrefour.
Et en voyant la liste des " chapitres " au verso de la pochette, j'ai vite compris qu'il ne pouvait s'agir d'un disque vinyle de la musique du film, mais bel et bien du film lui-même.

Mais c'était bien trop cher pour mes parents à l'époque, qui disaient que j'avais le magnétoscope et que c'était bien suffisant.
D'ailleurs, je me souviens que mon père disait -sans savoir- qu'il ne devait pas y avoir de grande différence avec la VHS puisque la copie utilisée devait être la même.
Et lorsque j'avais ramené ma première provision de disques, chinés dans une brocante -avant même d'avoir trouvé une platine d'occasion-, il avait tiré une tronche de six pieds de long... Aujourd'hui, c'est lui qui me tanne pour le tenir au courant de mes achats de Laserdiscs :lol:

D'ailleurs, j'attends une nouvelle rentrée pour le milieu de la semaine, puis une autre la semaine prochaine, incluant notamment Wyatt Earp :sm57:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 08 août 2017 10:52, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5506

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Longway » 07 août 2017 18:36

Arizona Kid a écrit :C'est vrai que les platines étaient très chères...
Actuellement, j'en possède deux, une CLD 310F pour les PAL, achetée 30 euros à Troc de l'Ile en 2007 et une CLD 1750 bi-standard PAL/NTSC, raflée pour 5 euros il y a quelques mois lors d'un vide-grenier.


Les prix sont vraiment dérisoires...
Sans doute pas encore considéré comme un véritable objet vintage, cela viendra avec le temps et les prix grimperont en fonction de l'offre et de la demande.
En attendant tu as raison d'en profiter si tu aimes ce support. :D
Mais ces platines glanées pour une poignée d'euros, fonctionnent-elles encore vraiment bien comme à leur premier jour ?...

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 235
Localisation : Marseille, France

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Arizona Kid » 07 août 2017 22:10

Pour être honnête, j'ai eu des doutes sur la 1750 chinée si peu cher (5 euros) , d'autant qu'il lui manque une molette en façade et qu'elle était vraiment poussiéreuse, mais elle tourne comme une horloge suisse; quand à la 310F, aucun pépin en dix ans (pourtant j'ignore tout de leur " passif " et du soin que leur apportaient leurs anciens propriétaires respectifs) .

Je suis absolument conquis par ce support: le doux ronron de la mécanique, le cérémonial consistant à sortir ce CD géant de sa pochette qui sent bon le carton, poser précautionneusement le disque dans le tiroir ouvert...
Le seul inconvénient, c'est qu'il n'est pas rare de tomber sur un disque " roté " et couvert de tâches noires, à cause de la colle unissant les deux faces, qui en vieillissant traverse parfois la couche de gravure et détruit les données enregistrées :?

On trouve des platines à tous les prix, parfois vraiment énormes et insensés, car il y a beaucoup de gens persuadés de détenir le Pérou et qui demandent des fortunes, alors que le support est totalement obsolète du point de vue technologique: j'ai vu un gars sur Le Bon Coin qui demandait carrément 800 euros pour la 310F, qui était une petite entrée de gamme à standard PAL unique.

Pour les disques, il y a longtemps que je n'en ai plus acheté, n'en trouvant plus en brocante depuis des années: je pratique des échanges réguliers sur un groupe d'amateurs sur Facebook, grâce auxquels j'ai engrangé plus de disques en moins d'un an qu'en dix ans de collection :sm57:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 17 sept. 2017 12:04, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2703
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar pak » 07 août 2017 23:54

Contrairement au DVD, le Laserdisc n'a pas su s'imposer, ni durer assez longtemps, pour voir des titres hors sentiers battus sortir sur ce support.

D'où la maigre liste de westerns. D'ailleurs, en dehors d'une poignée de classiques, les autres titres ont été édités uniquement parce que leur sortie en salles était contemporaine à la commercialisation du support (donc les westerns des années 1990). Pareil pour les autres genres. Le support ne propose que peu d'originalités dans le sens où, durant sa période d'activité, il a surtout servi à graver l'actualité cinéma de son existence, laissant peu de place pour l'exploration des catalogues car pas eu le temps au contraire du DVD.

Quand le Laserdisc est sorti, j'avais dans les 400 VHS, originales ou enregistrements TV, et c'était pour moi une révolution visuelle.

Trois limites pourtant auraient dû me mettre la puce à l'oreille avant d'investir dans le matériel :

- Une heure par face uniquement, et longtemps les lecteurs ne savaient pas lire les deux faces sans qu'on aille retourner le disque,
- Impossible d'enregistrer dessus (mais à l'époque, la qualité d'image des chaines TV ne le justifiait pas vraiment),
- Pas de VO sous-titrée, ou si peu, et surtout, fallait acheter deux disques si on voulait la VO et la VF (si ça existait) car il n'y avait aucune interactivité.


J'ai quand même craqué (j'étais alors avec le cul entre deux chaises, VO ou VF, j'étais jeune et encore imbibé des diffusions TV en VF), sur le tard (mais je ne le savais pas), et j'ai acheté un Pioneer CLD-D925, un peu la crème des lecteurs d'alors, notamment parce qu'il savait lire les deux faces, et avait un son mortel (avec un ampli, la scène de la fusillade de rue après le casse de la banque de Heat m'a toujours servi de démo). Et comme j'étais dans une logique boulimique de cinéma dans les années 1990, j'ai beaucoup acheté question films, même quand le DVD est apparu dans la fin des années 1990.

Ce dernier support a rapidement tué le Laserdisc. Il faut dire qu'il n'apportait que des améliorations et plein de promesses, pas toutes tenues (scènes multi-angles, bonus, interactivité... tout ça abandonné pour désormais proposer des DVDs avec le même contenu qu'une VHS, VOst à part, encore que parfois, même ça ce n'est pas vrai, voir certains titres LCJ, Zylo, StudioCanal, Seven 7... ).


Quand le support a été abandonné en 2000 au profit du DVD, je suis resté avec des dizaines de disques et une platine devenue inutile. Aucun effort n'avait été fait pour améliorer le support, comme tout simplement proposer VO et VF sur la même galette, car la volonté était d'imposer le DVD et ses zones de salopards. Autant dire que je l'ai eu mauvaise (ceci dit j'ai tout gardé, et j'ai du coup des films toujours pas édités en DVD hors western).


Mais ça m'a vacciné. Si j'ai par la force des choses opté pour le DVD (mais ça a changé ma vie question cinéma à domicile, car, à quelques exceptions près, exit les VF aléatoires), quand le HD DVD et le Blu-ray sont arrivés, j'ai compris qu'il était urgent d'attendre, notamment que la guéguerre des supports désigne un vainqueur, car si on est considéré comme des moutons se laissant tondre par les studios et ayants-droits des films, faut quand même pas pousser...


Je ne sais pas ce que sera l'avenir de la vidéo à domicile. Les constructeurs, éditeurs et studios ont tout fait pour dégouter le public, en proposant des films aux prix exorbitants, en découpant le Monde en zones, et en limitant les langues sonores et des sous-titres, interdisant ainsi la vision de nombre de films à un large public, dans le seul but de faire du fric dans un avenir plus ou moins proche. Résultat : ça a poussé les amateurs vers des solutions parallèles, et aussi à devenir patients pour aller vers le marché de l'occasion quand c'est possible. Et très franchement, bien fait pour leur tronche !
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 235
Localisation : Marseille, France

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Arizona Kid » 08 août 2017 7:38

Merci pour ton témoignage, Pak :D

En tant qu'amateur, ça m'intéresse toujours de connaitre les impressions de ceux qui ont tâté du support dans les années 90, lorsque c'était -toutes proportions gardées- le " boom " du Laserdisc.
C'est bien vrai que si les fabricants et les éditeurs l'avaient voulu, le support aurait pu évoluer, notamment en améliorant les disques PAL en prenant modèle sur les NTSC américains, dont certains pouvaient disposer de quatre canaux sonores numériques et analogiques, permettant de stocker quatre pistes de langues potentielles.

C'est vrai que l'offre générale en films en PAL français était très limitée, mais sur le marché NTSC américain, c'était la caverne d'Ali Baba: du classique en pagaille, du film d'horreur à foison, du western à profusion, et ce de toutes les époques... A condition évidement de pouvoir se passer de sous-titres.
Sans compter nombre de films français (Gabin, Delon, Belmondo, Ventura, etc...) édités en Laserdisc NTSC aux USA et au Japon, alors que chez nous, on n'en a jamais vu la couleur :evil:

Je comprends très bien que les monts et merveilles promises par le DVD aient sonné le glas de son " aïeul ", encore que, comme tu le dis, certains DVD actuels sont dignes d'une VHS (même pas de menu interactif : énervé ) ; et si je possède beaucoup de DVD de par la richesse de l'offre en titres -westerns notamment, et en particulier grâce à Sidonis qui a un peu secoué le cocotier-, j'ai moins de plaisir à manipuler ces petites rondelles et leurs petits boîtiers en plastoc chic et pas cher qu'un bon vieux LD.

Idem pour les Blu-rays: si j'en possède une quinzaine à tout casser... Ce dernier support semble privilégier les grosses machines pyrotechniques hollywoodiennes actuelles, et comme je m'intéresse principalement au cinéma classique français, anglais et américain, dont beaucoup de films n'existent qu'en " simple " DVD...
De toutes manières, voir un polar ou un western des années 40 avec une image toute lisse et dégrainée comme le dernier Avengers du moment ne me botte guère :lol:

Sinon, pour en revenir au Laserdisc, mon rêve serait de dénicher la dernière platine parue sur le marché français, réputée pour donner aux LD une image fabuleuse: la DVL 909 couleur crème, qui était compatible avec les DVD; mais même d'occasion, elle reste horriblement chère...
:hang:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 17 sept. 2017 12:04, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 235
Localisation : Marseille, France

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Arizona Kid » 08 août 2017 19:10

Et voici les petits nouveaux que j'ai reçus aujourd'hui :sm57:
Tous sont impeccables, sauf Le Retour du Jedi, qui aura malheureusement pris un méchant coup sur l'arrière de la pochette durant le transport : énervé
Image
Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1228
Localisation : depts 13 et 05

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar major dundee » 08 août 2017 19:42

Des témoignages et des avis intéressants...mon boss en a une énorme collection (peut etre 200...), mais ses chats se sont fait les griffes sur les tranches des disques ; très peu sont intacts...son lecteur (un Pioneer je crois), marche toujours.

Avatar du membre
CALLAHAN65
Comanche
Comanche
Messages : 711
Localisation : Tout à l'ouest

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar CALLAHAN65 » 08 août 2017 20:57

Arizona Kid a écrit :Et voici les petits nouveaux que j'ai reçus aujourd'hui :sm57:
Tous sont impeccables, sauf Le Retour du Jedi, qui aura malheureusement pris un méchant coup sur l'arrière de la pochette durant le transport : énervé
ImageImage


C'est bien Arizona Kid une collection diversifiée que de bons films il faut les préserver pour la postérité c'est vrai que dans les vides greniers je n'ai jamais eu la curiosité de me pencher sur le sujet (aperçu de temps en temps en petit nombre). :wink:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 235
Localisation : Marseille, France

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Arizona Kid » 08 août 2017 22:15

Merci, Callahan :D

J'en prends grand soin, tu sais, car j'y tiens beaucoup. :sm57:
Pour ce qui est des brocantes, je te confirme que je n'en vois plus du tout depuis quelques années, alors que je dénichais pas mal de Laserdiscs au début de ma collection, il y a dix ans.

Mais entre-temps, il y a eu l'essor des sites de vente en ligne, notamment Le Bon Coin, ce qui explique je pense que l'on ne voie plus certains objets -comme les VHS ou les LD- sur les étals des vide-greniers, alors qu'autrefois il y en avait à foison.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 235
Localisation : Marseille, France

Re: Les westerns en Laserdisc

Messagepar Arizona Kid » 08 août 2017 22:21

major dundee a écrit :Des témoignages et des avis intéressants...mon boss en a une énorme collection (peut etre 200...), mais ses chats se sont fait les griffes sur les tranches des disques ; très peu sont intacts...son lecteur (un Pioneer je crois), marche toujours.


Aïe aïe aïe... Moralité: toujours se méfier des matous qui ont tendance à se faire les griffes sur tout ce qui se trouve à leur portée... 200 LD bousillés, à la place de ton patron, je l'aurais mauvaise, moi aussi :mrgreen:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Les westerns en Laserdisc »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité