Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Nouvelles sorties en salles et projets
Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2409

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar Loco » 28 sept. 2019 14:52

Vous êtes nouveau venu sur le forum, je vous souhaite la bienvenue.

Certes, j'ai critiqué le film de manière virulente, mais en argumentant, et je ne suis pas un habitué de la critique. Je crois pourtant être capable de juger quand un film est en dessous d'un niveau tolérable de qualité, ce qui me semble ici être le cas. Stallone a fait de bons films, dans sa catégorie, voire même de très bon, je doute que quiconque puisse démontrer que celui-ci en fait partie. Je maintiens ce que j'ai dit, si vous me le permettez, en ajoutant qu'une salle pleine n'a jamais été la preuve d'un bon film.

Ravi que le film vous ait plus, cela ne me pose aucun problème, mais à l'avenir, si je peux me permettre un conseil, évitez les attaques personnelles dans vos réponses.

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2351
Localisation : depts 13 et 05

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar major dundee » 28 sept. 2019 15:35

Impossible pour moi de ne pas y aller , meme si je crains le pire, et ce depuis que j'ai appris qu'une suite se tournait...
J'irai la semaine prochaine et je vous ferai part de mes commentaires,, en toute objectivité, meme si j'ai de la sympathie pour ce personnage et cet acteur.

gianni
Garçon d'écurie
Messages : 26

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar gianni » 28 sept. 2019 15:38

Bien lu ton message loco . En ce qui me concerne je persiste et signe tout ce que j'ai écrit et je tiens à préciser que je respecte tout le monde . Simplement on ne peut pas être d'accord sur tout et avec tout le monde . Comme je l'ai écrit on aime ou on aime pas chacun ses goûts et ses opinions . Moi j'ai donné le mien et je respecte ton opinion . Je sais que concernant ce film il y aura des pour et des contres chacun est libre de dire ce qu'il pense . Contrairement à ce que tu peut t'imaginer ,Je n'ai pas voulu non plus t'attaquer personnellement d'autant plus que je n'ai pas cité ton pseudo . Mais je voulais simplement dire de ce que je pensais moi personnellement . Désolé si tu l'a pas bien pris ce n'était pas le but.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2409

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar Loco » 28 sept. 2019 16:48

Pas de souci, c'était mieux de tirer ça au clair tout de suite.
Je pense que le film n'a pas fini de faire débat. :mrgreen:

Avatar du membre
Vince
Hors-la-loi
Messages : 630

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar Vince » 14 oct. 2019 0:07

A la une de "Ciné-Télé-Revue"

Image

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2351
Localisation : depts 13 et 05

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar major dundee » 14 oct. 2019 10:23

J'ai enfin vu ce Rambo, de justesse car il commence à disparaître doucement des salles autour de Marseille, 15 personnes à peine dans la salle...
On pouvait craindre le pire, j'avais vu des commentaires assassins par ici et ailleurs sur Internet.
Objectivement, dans l'ensemble le film est très moyen, comme prévu la violence est au rendez vous, sauvage, et parfois presque drôle (l'attaque du bordel à coups de marteau ), au niveau du scénario c'est un peu faiblard,décousu, voire incohérent à certains moments.
Les adversaires Mexicains de Rambo sont particulièrement ignobles et les frères Martinez sont des salopards de première, ils représentent ici les gangs de ''narcos'' et autres trafics ( des filles enlevées dans le cas présent), qui déstabilisent ce malheureux pays ; en aucun cas, le film n'est raciste selon moi, le Mexique tel qu'il est dépeint ici correspond à une certaine réalité...
A noter également que c'est le premier Rambo ou Stalone a autant de dialogues, on le voit dans son quotidien, il écoute les Doors dans son repaire...sympa tout ca.
:sm32:


Un des "Martinez" (celui qui se fait couper la tète, pas celui qui se fait arracher le coeur :D ) joue aussi dans "Oro" que j'ai vu hier soir, pas mal d'ailleurs, ça ressemble beaucoup à "Aguirre" quand meme (là aussi, on voit une expédition de conquistadors qui tourne très mal...).
Oscar Jaenada :

Image
Image

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5080
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 15 oct. 2019 22:35

bon...

Je ne l'ai pas encore vu et je pense que je n'en aurai pas la possibilité... Mais je ne dirais pas non lors de la prochaine diffusion télé...
Bon j'ai été sans doute un peu mauvaise langue par le passé, comme j'ai lu plus haut...
Mais j'ai eu tort. L'aspect sympathique de Sly est vrai je trouve... Même ma mère qui déteste les Rocky et Rambo le trouve sympa même si on a pas envie de lui chercher des crosses...

Je repense aussi à un article jadis sur lui où il évoque son chagrin et sa colère après l'assassinat de Gianni VERSACE qui était un de ses amis... L'article finissait par ces mots "l'acteur qui n'aurait pas hésité à jouer les Rambo pour protéger les siens... "Si ce type était venu chez moi pas de police je lui aurais réglé son compte moi-même !! " ".

RAMBO FOREVER !!

La rediffusion massacrée sur C8 (si seulement on avait Rambo pour s'occuper de Hanouna !!) me donne envie de les revoir en m'offrant enfin les dvd...
Image

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2351
Localisation : depts 13 et 05

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar major dundee » 18 oct. 2019 9:48

Bah du coup, ça vaudrait presque le coup d'attendre une ultime intégrale -incluant les 5 films- avant de faire ça.

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4059

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar MARCHAND » 09 févr. 2020 7:29

Image

Une réussite sur le plan économique, près de 500 000 entrées au cinéma en France, un film rentable au plan international. Tourné en Bulgarie et sur les terres espagnoles avec sans doute, un intérêt fiscal. Plutôt qu'un western moderne dérivé, en l'absence de définition et de limites sur ce forum, à mon avis, un film d'action dans la catégorie des films et séries de ranchs modernes, nombreux actuellement, et propres à rassurer un pays en plein doute. Ce n'est pas le seul...
Errare humanum est...

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2511
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar Chris » 09 févr. 2020 18:57

J'imagine que les 4 premiers avaient fait bonne recette également ?

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3876
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar pak » 09 févr. 2020 20:20

Selon les chiffres de Box office story (entrées France) :

Rambo - Fisrt blood : 3 039 138
Rambo II : La mission - Rambo: First blood Part II : 5 851 030
Rambo III : 1 989 064
John Rambo - Rambo : 849 715


Rambo : Last Blood : 598 353 (chiffres JP's Box-Office)


Ce dernier opus est donc le plus mauvais score de la série chez nous.

Rambo III était à son époque considéré comme un échec commercial (compte-tenue de la stature de Stallone à l'époque, et aussi du budget du film).

On ne peut pas vraiment dire que Rambo : Last Blood soit un succès en France : 500 000 entrées Paris, c'est un bon score, mais pour un film américain distribué nationalement, c'est très moyen.

Le film a eu un budget de 50 millions de dollars, mais a engrengé un peu moins de 45 millions de recettes sur son territoire, il ne s'est donc pas remboursé. Au niveau mondial (c'est l'échelle pour le cinéma américain), il en est à environ 91 millions de recettes (la part de la France y entre pour 4,6 millions), ce qui le rend au final rentable, même si on retire les frais de promotion de par le Monde (car s'ajoutent les entrées des droits audiovisuels comme l'édition vidéo et les droits de diffusion TV).

Donc on peut dire que oui, le film, au niveau international comme l'a précisé Marchand, est une réussite côté chiffres, je n'en dirai pas autant si on zoome sur note pays.


Ceci dit, pour papy Rambo, c'est quand même une bonne nouvelle.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4059

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar MARCHAND » 10 févr. 2020 9:41

Pour appuyer la démonstration de Pak, les chiffres du dernier Tarantino de 2019 également, provenant d'un site partagé en son temps sur le forum.
Désolé, rien sur la Belgique. :wink:
http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=18224
Ceci dit, il faut relativiser les chiffres dans le temps pour Rambo, compte tenu de l'évolution des habitudes des consommateurs et de la concurrence de plus en plus dure entre médias de diffusion, pour ne parler que de la concurrence directe.
Errare humanum est...

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1432

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar HART » 10 févr. 2020 10:50

Ce Last Blood a un mérite de taille : il préserve la cohérence du personnage. Et même mieux , il amène Rambo , pure création cinématographique , à son aboutissement : le pauvre hère est devenu un mythe.

Oui , pure création cinématographique. Il suffit pour s'en convaincre de lire First Blood , le roman de David Morell à l'origine du premier film de la série.
Différent du personnage interprété par Stallone , le protagoniste du livre est bien plus radical , plus insaisissable , presque abstrait. Moins humain pour tout dire. Une sorte de figure allégorique pour personnifier le malaise américain de l'après Vietnam.

Au fil des films , on peut voir Rambo comme un héros ou un bourreau. Je le vois résolument et définitivement comme une victime.
Dans ce dernier film encore plus qu'ailleurs. Non seulement il perd tout ce qu'il a reconstruit , mais il est humilié , défiguré , torturé. Même sa vengeance semble dérisoire. D'où la dualité de la séquence finale , l'homme agonise dans son rocking chair , le Mythe s'éloigne à cheval vers l'horizon.

On peut appréhender Rambo comme l'histoire d'une manipulation . Un homme ordinaire happé par une idéologie , motivé à coup de médailles , abandonné une fois inutile. Et finalement à la recherche d'une paix inaccessible.
Pire encore , le sens qu'il veut donner à son existence est sous-tendu par des valeurs inculquées , mais pas forcément justes et universelles.
Ce dernier film me semble totalement assumer ce postulat.
Mais , après tout , ce n'est qu'une question d'interprétation.

Le racisme ? Bah , les antagonistes des films américains ont souvent été des étrangers : indiens , arabes , asiatiques , français , soviétiques , martiens …
John Mac Clane extermine des terroristes européens , Jeremiah Johnson des indiens , Chris et ses mercenaires des mexicains ( déjà …)
Une explication banale mais exacte : la flatterie du public américain. Vaincre les autres , au cinéma comme dans le sport , c'est une ouverture vers le succès.
Et si on perd une guerre , on peut toujours rêver l'avoir gagnée…
Mais j'irai un peu plus loin sur cette notion de " racisme ". Peut-on juger uniquement une œuvre artistique à l'aune des préjugés détestables qu'elle véhiculerait ?
Bien sûr que non.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2409

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar Loco » 10 févr. 2020 11:29

Ah, une belle analyse, Hart, dont je crois que cela répond à un ancien avis que j'avais émis ici il y a quelque temps. :beer1:

Preuve peut-être qu'émettre des jugements est vraiment une chose dont je devrais m'abstenir.

Le fait est que j'avais dès l'énoncé du sujet un présupposé négatif, d'autant plus que David Morell, dans la novélisation du 3e opus, décrivait Rambo comme un métis, élevé par un grand-père (apache, de mémoire), ce qui pouvait ouvrir des possibilités intéressantes. J'aurais préféré le voir lutter pour les droits miniers des Apaches contre des promoteurs bien américains véreux ou simplement avides, voir le film s'inspirer de la lutte des Sioux contre le pipeline du Dakota, dénoncer au passage les conditions de vie dans les réserves, la minorité oubliée de l'Amérique, retrouver l'homme ne sachant interagir dans la société que dans la violence, mais avec une cause autre que la vengeance.

Pour la forme, je continue à ressentir le film comme bien en dessous des trois premiers, en ne se hissant guère plus haut - non, soyons francs, pas plus haut, - que le film d'action basique d'un Steven Seagal ou Dolph Lundgren. Je ne dis pas que j'ai raison, c'est juste mon ressenti.

Je trouve aussi que, malheureusement, Stallone n'est pas convaincant dans les affres psychologiques du personnage. Ça ne me gênait pas il y a 30 ou 35 ans, je marchais, et ravi en plus, mais aujourd'hui, j'ai plus de mal. Pour le racisme, peut-être ai-je voulu jouer les vertueux, pourtant, je fais fi des questions morales au cinéma en général, quand le propos le justifie, dans la mesure du raisonnable, j'ai mes limites, mais parfois, ça me semble trop, et sans doute une vision de l'Amérique qui aura applaudi à l'hécatombe de Chicanos, pour l'avoir un peu fréquentée et été finalement rebuté par ce courant de pensée d'une certaine frange des Américains qui va au-delà de leurs qualités individuelles, a-t-elle également influencé mon jugement.

Tu me diras, je n'ai qu'à pas fréquenter des Rednecks, aussi. :wink:

Donc à l'époque où j'écrivais ces lignes, comme souvent dans les jugements, c'est la frustration qui s'exprimait sans doute. Après le calamiteux John Rambo, selon mon jugement, toujours, j'espérais un final qui ait un peu plus de panache, scénaristiquement, dans la mythologie du personnage, moralement et cinématographiquement.

Bon, on s'en reparle pour l'After Last Blood. :wink:

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5991
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Rambo : Last blood - 2018 - Adrian Grunberg

Messagepar yves 120 » 10 févr. 2020 12:07

Salut messieurs HART et Loco , au sujet de Rambo Last blood ! !!!
Après avoir lu les critiques de Loco et les analyses de HART , il en ressort en fait que Rambo c 'est pas forcément géant par rapport à l 'analyse de
HART ou tout est dit , une de ses meilleurs analyse vraiment tout est plus que bien vu bien pensé , sur tous les sujets , j 'en suis presque jaloux
de son talent de réflexion et de son art de coucher cet" Hart" non art sur le papier . Bravo l 'ami HART tu t 'améliores à un niveau haut de gamme
jusqu 'à devenir indétrônable c 'est plus que parfait , j'en suis ravi ! quant à Loco il fait son chemin et quel chemin avec talent talentueux qui tiens la route puisque il sait sans aucun problème s 'avouer qu 'il sait tant de choses et reconnait que parfois il pensait l 'inverse et de savoir et ressentir qu'il
c 'était un peu planté là aussi faut être fort avec soit même cérébralement et idem le temps fait merveille .
Chapeau à vous deux :beer1: et gourmand de vous lire
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE


Retourner vers « Cinéma (nouveautés) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité