Rambo : Last Blood (2019), Sylvester Stallone

Nouvelles sorties en salles et projets
Avatar du membre
Bat Lash
Séminole
Séminole
Messages : 1417

Rambo : Last Blood (2019), Sylvester Stallone

Messagepar Bat Lash » 03 oct. 2018 23:05

Le tournage de Rambo 5 commence et le film se passera entre le Texas et Mexique et semble s'orienter vers le western moderne :
"Vivant dans un ranch en Arizona, profondément troublé et aux prises avec le syndrome de stress post-traumatique, alors qu’il trouve des emplois occasionnels partout où il le peut.

Lorsque Maria, une amie de longue date et qui dirige la propriété, informe Rambo que sa petite-fille a disparu après être allée au Mexique pour une fête, il part avec elle pour retrouver la jeune fille.

Il s'ensuit une violente descente aux enfers alors que Rambo découvre un réseau de trafic sexuel. Il fait équipe avec un journaliste dont la demi-soeur a également été kidnappée et doit déployer toutes ses compétences pour sauver les filles et faire tomber un vicieux seigneur du crime. "



Image
Image
Image :sm57:
Modifié en dernier par Bat Lash le 14 oct. 2018 10:41, modifié 1 fois.

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2226

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Silvester Stallone

Messagepar limpyChris » 03 oct. 2018 23:34

Ouïe ...
Y avait déjà eu "The Last Stand" en 2013, avec Schwarzie s'auto-parodiant, qui m'avait bien amusé ... 'You vucked my tay off' !
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Bat Lash
Séminole
Séminole
Messages : 1417

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Silvester Stallone

Messagepar Bat Lash » 04 oct. 2018 5:46

j'avais bien aimé Le Dernier Rempart et le final du précédant Rambo était déjà très inspiré par celui de La Horde Sauvage

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1132
Localisation : Marseille, France

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Silvester Stallone

Messagepar Arizona Kid » 04 oct. 2018 8:15

Pour ma part, je ne vois pas trop l'intérêt de cette énième séquelle de Rambo, d'autant qu'avec ce scénario, j'ai l'impression que l'on s'éloigne de plus en plus des racines militaires du personnage pour dévier vers le " vigilant movie "
à la sauce Bronson revanchard.
Il y a des franchises qui ont indéniablement marqué leur époque, mais est-ce vraiment nécessaire de les réactiver
après 20 ans de sommeil pour nous refaire pour la sempiternelle fois le coup du héros sur le retour, hanté par son
passé, etc...
Et puisqu'il s'agit de Stallone, je pourrais en dire autant de la série des Rocky , que j'adore au demeurant, mais qui aurait dû s'arrêter après le cinquième opus (pas aussi nul que beaucoup le prétendent).

icongc1
Modifié en dernier par Arizona Kid le 06 oct. 2018 16:02, modifié 3 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Chris
Westerner
Westerner
Messages : 2102
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Silvester Stallone

Messagepar Chris » 04 oct. 2018 13:46

Yeah, j'avais vu la photo.
Perso, ça me fait bien plaisir ce nouvel opus.
:applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:

Avatar du membre
Bat Lash
Séminole
Séminole
Messages : 1417

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Silvester Stallone

Messagepar Bat Lash » 04 oct. 2018 16:35

Arizona Kid a écrit :Pour ma part, je ne vois pas trop l'intérêt de cette énième séquelle de Rambo, d'autant qu'avec ce scénario, j'ai l'impression que l'on s'éloigne de plus en plus des racines militaires du personnage pour dévier vers le " vigilant movie " à la sauce Bronson revanchard.
Il y a des franchises qui ont indéniablement marqué leur époque, mais est-ce vraiment nécessaire de les réactiver après 20 ans de sommeil pour nous refaire pour la sempiternelle fois le coup du héros sur le retour, hanté par son passé, etc...
Et puisqu'il s'agit de Stallone, je pourrais en dire autant de la série des Rocky , que j'adore au demeurant, mais qui aurait dû s'arrêter après le cinquième opus (pas aussi nul que beaucoup le prétendent).

icongc1


Rocky Balboa et Creed sont d'excellents films et j'attend le retour d'Yvan Drago avec impatience :


Avatar du membre
Bat Lash
Séminole
Séminole
Messages : 1417

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Silvester Stallone

Messagepar Bat Lash » 05 oct. 2018 22:03

Par contre le réalisateur est (officiellement) Adrian Grunberg, réalisateur de Get the Gringo avec Mel Gibson qui se passait déjà au Mexique.

Image

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4351
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Silvester Stallone

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 06 oct. 2018 12:07

"Mon Colonel je sais pas si je pourrai y arriver cette fois..."

Bon, blague à part, tout comme Kid je ne vois pas tellement l'intérêt de relance tardive de RAMBO...
C'est comme ce INDIANA JONES 5 hypothétique...

Je vais me faire massacrer mais je le dis... J'ai parfois lu dans certains livres au sujet des productions PARAMOUNT par AC LYLES dans les années 60 des phrases sévères comme "des comédiens évadés des maisons de retraite qui tournent avant l'heure de la soupe", "on a envie de donner des déambulateurs aux acteurs principaux et de renvoyer le réalisateur au rayon aspirateurs du grand magasin local" ... Mais se rendent-ils compte que c'est un peu le même risque qui est pris ici ? Certes ils ne sont pas comme eux mais bon...
A moins de faire des passassions de pouvoir père-fils on va à la galère...

Je ne juge pas trop vite mais ça me fait peur... On reprend des idées reprochées à d'autres...
Et, comme vous aurez compris... A quelques exceptions près j'aime les productions PARAMOUNT de AC LYLES... :mrgreen: :sm57:
Image

Avatar du membre
Bat Lash
Séminole
Séminole
Messages : 1417

Re: Rambo 5 : The Last Stand (2019), Sylvester Stallone

Messagepar Bat Lash » 14 oct. 2018 10:40

Le titre serait désormais Rambo :Last Blood
Image
Image

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2897
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Rambo : Last Blood (2019), Sylvester Stallone

Messagepar pak » 14 oct. 2018 15:36

Rambo, comme Rocky, est un personnage indissociable de l'homme, Sylvester Stallone.

Leur évolution a été parallèle. Cela est nettement plus visible dans les Rocky, mais c'est vrai aussi dans Rambo.

J'ai lu de ci de là que les suites étaient dispensables. Je ne suis pas d'accord. Ce sont même des films fascinants à regarder quand on les projette sur le parcours de Stallone. Comme ils ont galéré, se sont battus pour arriver au sommet, on encaissé des coups, ont dégringolé de leur sommet, pour revenir toujours... Ce sont de rares exemples de personnages de cinéma qui ont traversé les décennies, incarnés par le même acteur qui en plus les a modelé à son image, même si Rambo est d'abord un personnage de roman (mais qui s'en souvient ? ).

Dans ce voyage dans le temps, c'est aussi l'évolution de la société américaine qui se dessine en filigrane. Cela rehausse même avec le recul certains opus méprisés car ils ont pris une patine quasi historique. L'exemple le plus flagrant est Rambo III, qui fut tellement mal reçu qu'il aura fallu attendre 20 ans pour voir réapparaitre Rambo au cinéma avec John Rambo en 2008. La vision de la guerre d'Afghanistan reste toujours aussi simpliste, mais voir Rambo se battre aux côté des futurs ennemis de l'Amérique a quelque chose de captivant à analyser. Malgré lui, l'Histoire cabossera encore plus ce guerrier qui aura tant donné pour finalement voir le 11 septembre 2001 arriver, avec une nouvelle guerre d'Afghanistan où cette fois-ci ce sont ses compatriotes qui deviennent armée d'occupation.

Et Stallone ne s'y est pas trompé. Rambo est revenu brisé de la guerre du Vietnam, et s'il s'est un moment cru utile dans le propagandiste second épisode (dans lequel il se fait bien trahir par les siens quand même), le peu d'espoir et d'illusions qui lui restaient seront réduits en miettes.

Tout l'enjeu de John Rambo, qui hélas est gâché par une boucherie un peu trop complaisante, mais dont le spleen et les fantômes qui le hantent (même démarche, en plus réussie, dans Rocky Balboa sorti juste avant) ne font que rendre plus sympathique ce soldat malgré ses déchainements de violence (il ne saura jamais s'adapter à la paix, sauf en s'isolant, mais on vient régulièrement le chercher pour le plonger dans cet enfer dans lequel, finalement, il se sent malgré lui à l'aise).

Sylvester Sallone, malgré sa réussite incontestable, sa popularité, même quand il joue dans des navets (Driven par exemple) est un homme marqué et déçu, ce qu'il peut librement exprimer dans ses deux créations que sont Rambo et Rocky. La mort de son fils Sage en 2012 a forcément encore rendu la plume de l'homme plus noire. Cela se ressent dans Creed où Rocky frappé d'un cancer refuse de se soigner. La mort rôdait déjà dans Rocky Balboa, il est certain que ça se sentira dans ce nouvel épisode des aventures de Rambo.

Peut-être fera-t-il ce qu'il n'avait pas osé faire lors du premier Rambo, tuer le personnage à l'issue d'une nouvelle confrontation avec la violence. Une mort rencontrée pour une cause qui n'a plus rien de politique. Le sous-titre Last blood laisse augurer une fin de quelque chose en tous cas. J'espère juste qu'on n'aura pas droit à un happy-end neuneu ou à un ton à la Rambo II. Ce serait dommage de terminer sur une note ridicule (pour ça, Stallone peut se défouler dans la série Expendables)...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2153
Contact :

Re: Rambo : Last Blood (2019), Sylvester Stallone

Messagepar tepepa » 14 oct. 2018 17:00

La boucherie du quatrième opus est justement ce qui rend le film si nihiliste, si marquant et si différent des autres. Je trouvais la fin gâchée par le retour de la machine de guerre au pays, et j'espère que ce cinquième opus sera aussi noir, et vraiment définitif.
Contrairement aux Rocky que je revois tous avec plaisir, y compris le 4, je reste incapable de voir aujourd'hui Rambo 2 et 3 en entier, malgré toute l'affection que j'ai pour Stallone. Cette affection me vient beaucoup plus des Rocky, il faut dire, mais cette affection s'est également déplacée sur les Rambo grâce au 4e opus, largement meilleur que les trois premiers, y compris First Blood que je trouve surestimé. Quant aux 2 et 3, ils ont tant marqué leur époque qu'ils sont désormais indissociables des parodies (Hot Shots 2, le sketch de Dupontel...) qui les ont accompagné. Je ne peux plus voir ça sans me marrer, quand les Rocky bénéficient d'un premier degré toujours possible...

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2897
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Rambo : Last Blood (2019), Sylvester Stallone

Messagepar pak » 14 oct. 2018 21:20

Tiens, je ne savais pas que la surenchère était un signe de nihilisme. En ce cas, Tarantino doit l'être à fond nihiliste... :lol:

Quand je parlais de boucherie, je faisais référence à tous ces rajouts numériques inutiles montrant des giclées de sang, des membres et des tripes qui volent. Ok, la guerre c'est dégueu, mais les images se suffisaient déjà pour éviter d'ajouter ces bidouillages, assez voyants en salles en plus (j'imagine moins à la TV, pas revu depuis la salle).

Meilleur que les autres ? Non. Différent oui, mais dans une logique narrative qui garde une cohérence dans l'évolution du personnage. La fin, effectivement, aurait dû être meilleure, aurait pu être le dernier baroud. Mais à l'époque, après le regain d'intérêt provoqué par Rocky Balboa, on sent bien l'hésitation à en terminer là. D'autant que la suite donnera raison à Stallone puisque l'effet nostalgie (bien "bourrine", mais nettement moins négative) a très bien fonctionné avec Expendables. Tellement d'ailleurs qu'en cherchant des acteurs pour les suites, les producteurs ont contacté Kurt Russell et la rumeur a vite circulé que Tango & Cash pouvaient aussi revenir (et puis non, ouf... ). De là à ce qu'on reparle de Cobra 2...

Mais la star n'a plus l'âge. Dans Creed, il ne le cache plus. Mais respect, hein, sa capacité à rebondir et sa longévité dans un genre où tous ses collègues contemporains (même Schwarzy) sont ringardisés ou oubliés, le forcent, ce respect. Aussi il serait bien avisé de s'arrêter là, dans un baroud d'honneur éclatant de nostalgie (je suis prêt à sortir le mouchoir moi, même pas honte). Mais bon, l'appel du dollar est souvent trop fort...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1783
Localisation : depts 13 et 05

Re: Rambo : Last Blood (2019), Sylvester Stallone

Messagepar major dundee » 14 oct. 2018 22:13

J'espère qu'il y aura un massacre mémorable, qui fera passer le "IV" pour un programme de Gulli...

Vous allez voir qu'il va nous ramener la tète d'Alfredo Garcia...

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1783
Localisation : depts 13 et 05

Re: Rambo : Last Blood (2019), Sylvester Stallone

Messagepar major dundee » 15 oct. 2018 9:09

J'aurai aimé que la série se cloture par le retour de Rambo dans le ranch familial (IV)...ceci dit si il reprend du service, impossible de ne pas aller le voir, et le soutenir (meme s'il s'en sort très bien tout seul). Jusqu'à présent, les 4 volets des aventures de Rambo sont tous, à leur niveau des films marquants, mention spéciale pour le II, malgré tous ses défauts, ce film a fait entrer son personnage dans le folklore du cinéma mondial (en effet, on ne compte plus les parodies)...Le dernier en date mettait en scène une tuerie bestiale qui parait difficile à égaler ; je crois néanmoins que Stallone est capable de tout, du pire comme du meilleur, du mon inquiétude relative quant à ce film...



Retourner vers « Cinéma (nouveautés) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités