Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6270
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar lafayette » 24 déc. 2014 3:25

Ca me fait penser à Purgatory avec Eric Roberts en méchant. Mais 1999.
Ford créa John Wayne Et Wayne créa son Bourbon.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2590
Localisation : Massy town
Contact :

Revelation Trail - John P. Gibson - 2011

Messagepar pak » 07 janv. 2015 0:55

Revelation Trail de John P. Gibson (2011). Avec Daniel Van Thomas, Daniel Britt, Jordan Elizabeth, Robert Valentine, Paul Morris, Donald R. Fleming... Scénario de John P. Gibson, Daniel Van Thomas et Blake Armstrong - Musique de Paul Wurth - Produit par Daniel Van Thomas, John P. Gibson, Fuad Omar, Kip Piper et... un tas de monde / Living End Productions et Extra Life Media - Sortie salle USA (limitée) le 12/04/2013. Sortie DVD USA le 26/08/2014.

Inédit en France.

Image Image


Un prêcheur combat le mal qui consume la frontière et son âme. Il s'associe à un marshal local pour aider une ville à combattre des morts-vivants...


Le zombie a la cote. Il ne cesse de revenir (vous me direz, normal, pour des revenants à la vie) pour hanter les écrans, et le succès de la série The Walking Dead n'a fait qu'amplifier la chose (ceci dit, c'est une excellent série). Les morts-vivants n'ont de toutes manières jamais cessé d'avoir leurs fans depuis que George Romero a sorti en 1968 La Nuit des morts-vivants, et son Zombie, qui sortira 10 ans plus tard, avec ce monde dévasté et envahi par des zombies affamés de chair fraiche et son groupe de survivants enfermés dans un centre commercial, sera mille fois copié, aussi bien par des professionnels que des amateurs (via un paquet de courts-métrages et de films vidéos mettant en scène ces créatures). En voici un exemple de plus, avec ce western d'horreur indépendant.

La genèse du projet remonte à 2007, quand Daniel Van Thomas, John P. Gibson et Blake Armstrong imaginent l'intrusion de morts-vivants dans l'Ouest américain de la fin du XIXème siècle. Il leur faudra quatre années pour réunir les fonds nécessaires au tournage, via leurs deniers personnels. Pour compléter le budget, trois trailers furent d'abord produits et diffusés sur le net en décembre 2009. Une proposition de participation fut alors annoncée via le site kickstarter.com. Beaucoup de projets indépendants tentent de se monter ainsi, en faisant appel à des dons, permettant à n'importe anonyme de participer à la production d'un film et de voir son nom au générique. Les donateurs pouvaient faire un don de 1 à 1000 dollars.

Les prises de vue ont pu débuter en juillet 2011. Le tournage faillit s'interrompre lorsque l'un des décors principaux prévus, Fort Massac dans l'Illinois, fut interdit à cause d'intempéries, rendant le site inapte à toute activité cinématographique. Des bénévoles ont donc construit un autre fort, nommé Fort Hein (du nom du charpentier en chef), en 17 jours ! Le tournage a alors repris en décembre 2011, à l'issue duquel le décor fut détruit.

C'est le premier long-métrage du réalisateur, qui a aussi produit une mini-série web en 2010 intitulée Revelation Trail: Lillith's Story et dont l'histoire est censée se dérouler juste avant celle du film. John P. Gibson semble vouloir tenter de créer un univers fantastio-western, à l'instar des auteurs de The Walking Dead qui ont démarré leur histoire par la bande-dessinée. Daniel Van Thomas, rôle principal du film est aussi coproducteur et co-scénariste, a été la voix de l'un des personnages du jeu western Red Dead Redemption en 2010, mais bon, c'est quand même le parfait inconnu. Il semble aimer l'univers du western puisqu'il a été marshal dans un court-métrage de 4 minutes, Dust, aussi en 2010 (voir ci-dessous).



L'acteur a semble-t-il d'abord roulé sa bosse à gauche à droite, puis a été marin en Alaska avant d'arriver à Los Angeles à 24 ans en 2009. Il est donc au début de sa carrière.

Le reste du casting est composé de débutants, d'amateurs, d'habitués de la figuration et du cinéma indépendant, ce qui a permis d'avoir un casting conséquent puisqu'une centaine de noms est créditée dans le casting.

Après une première au Maiden Alley Cinema dans la ville de Paducah dans le Kentucky (le film a essentiellement été tourné pas très loin, dans le Copper Canyon Ranch film, à environ 150 kms), le film est sorti en salles en circuit limité au printemps 2013 et a été présenté dans quelques festivals locaux, et semble avoir plu (faut dire que le public était visé, puisque généralement des amateurs de zombies). Un succès d'estime qui permettra aux producteurs d'attirer un distributeur, Entertainment One (un des plus gros distributeurs canadiens), qui acheta les droits d'exploitation pour les USA et le Canada en 2013. Le film est sorti en DVD, uniquement en zone 1 et en anglais.



Image
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
Modifié en dernier par pak le 08 févr. 2015 14:39, modifié 4 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2590
Localisation : Massy town
Contact :

Gallow Walkers (Gallowwalkers) - Andrew Goth - 2006

Messagepar pak » 07 janv. 2015 3:24

Gallow Walkers (Gallowwalkers) d'Andrew Goth (2006). Avec Wesley Snipes, Kevin Howarth, Riley Smith, Tanit Phoenix, Simona Roman, Steven Elde, Patrick Bergin... Scénario d'Andrew Goth et Joanne Reay - Musique d'Andrew Glen et Stephen Warbeck - Produit par Brandon Burrows, Jack Bowyer, Courtney Lauren Penn / Boundless Pictures et Jack Bowyer Productions - Production anglo-américaine. Sorti directement en DVD aux USA le 06/08/2013, et en DVD et BR en France le 22/08/2014 (distributeur Seven7).

Image Image


Après avoir renié Dieu, un cow-boy se voit affligé d’une malédiction qui ramènera à la vie tous ceux qu’il a tué et qu’il tuera. Très vite, une armée de victimes menée par Kansa, revient du monde des morts et se lance à sa poursuite...


Tout un programme... Voici donc une petite présentation du film cité par COWBOY PAT-EL ZORRO en début de topic. Là on est dans une variante du zombie, l'actif, pas celui qui marche les bras en avant en râlant. Là apparemment ils causent et sont pas contents, en plus ils sont armés. A première vu, ça a l'air assez débile... On sent que Wesley Snipes a tenté de trouver un nouveau personnage à la Blade, héros maudit qui tue des créatures du mal, espérant le succès pour d'éventuelles suites.

Le film est doté d'un confortable budget de 17 millions de dollars, qui est sûrement passé en partie dans le salaire de Snipes, puis dans les effets spéciaux car le reste de l'équipe est assez méconnu. Le réalisateur signe là son troisième film, ses deux précédents, comme celui-ci, ont surtout vécu leur carrière en DVD. Dans le casting on reconnait la belle gueule de Riley Smith qu'on a croisé dans plusieurs séries (24 heures chrono, Le monde de Joan, 90210 Beverly Hills - Nouvelle génération, True Blood) et films calibrés pour ados (Dancing Girls, Sexe, lycée et vidéo, le marrant Arac Attack, Sex Academy... ). Kevin Howarth, qui joue le méchant très méchant, fait surtout dans le doublage de jeux vidéos. La blonde est interprétée par une certaine Simona Roman, qui utilisait jusqu'ici le nom de Simona Brhlíková et qu'on a vaguement croisé dans Casino Royale, et elle est bien plus jolie que son affreux aspect ne le laisse présager dans Gallow Walkers. La brune, l'autre belle plante est Tanit Phoenix, croisée dans Lord of War et visible de temps en temps à la TV dans les Death Race 2 et Death Race: Inferno. Pas de quoi casser des briques.

Image Image
Alors ? Simona ou Tanit ?


On a la surprise de voir dans le casting un revenant (ah ah !), Patrick Bergin, le Robin des Bois perdant de la guerre des Robin Hood de 1991 puisque c'est Kevin Costner dans le Robin des Bois, prince des voleurs de Kevin Reynolds qui écrasa haut la main le Robin des Bois de John Irvin dans lequel Bergin était le rôle-titre. C'est néanmoins lui qui avec Snipes a le CV le pus étoffé, même si depuis la fin des années 1990, la plupart de ses films n'arrivent plus jusqu'en France...

Ce qui fait peur, à par les images de la bande annonce, ce sont les noms des personnages : Fabulos, Angel, Apollo Jones, Kisscut (si, si, sérieux), Slip Knot (moi je connais le slip kangourou), Skullbucket, Mosca (mais y a pas Volpone), Cunny (Lingus ? ), Bubis (poils de ? )... Non mais sans déconner. Le marshal s'appelle Gaza, s'il a des frères, sûr que ça ferait une bande de Gaza... Bon, ces noms doivent claquer en anglais (mais même pas en fait), par contre en VF, y a de quoi rigoler. Ce qui est fort dommageable pour un film dans lequel on est maudit et on arrache des têtes !

Le film est un vieux projet, puisqu'il devait à l'origine se nommer The Wretched (Les Damnés donc) avec le chinois Chow Yun-Fat, la belle espagnole Paz Vega et la colombienne Catalina Sandino Moreno qu'on avait découvert avec le formidable Maria pleine de grâce en 2004. Les prises de vue auraient dû se faire au Nouveau-Mexique en juin 2005, mais finalement ça ne s'est pas fait. Y en a qui ont eu chaud...

Comment le projet a abouti dans les pattes de Snipes ? Il faut croire que personne d'autre n'en voulait. L'originalité du film, ce sont ses extérieurs, car le tournage s'est déroulé entièrement en Namibie. Parlons-en d'ailleurs du tournage.

Si le film est sorti en France en DVD en 2014, le tournage date en réalité de 2006. Les prises de vue ont commencé en octobre, mais durant le tournage, Wesley Snipes a été inculpé de fraude fiscal. Les services fiscaux américains lui reprochaient d'avoir fait de fausses déclarations pour obtenir 4 millions de dollars de remboursement en 1996, puis 7,3 millions en 1997, et en plus de ne pas avoir déclaré ses impôts pour les années 1999 à 2004. Snipes risquait alors dans les 16 années de prison accompagnées d'amendes considérables. La production du film a donc dû cesser et Snipes est retourné aux USA le 8 décembre 2006 pour répondre à ces accusations. Il plaida non-coupable et reprocha à l'administration son acharnement. Il obtient sa libération contre le paiement d'une caution d'un million de dollars et est autorisé à retourner en Namibie pour terminer le tournage de son film.

En avril 2008 l'état de Floride le condamne à 3 ans ferme. L'acteur fait appel mais le jugement est confirmé en 2010. Il purge sa peine à partir du 9 décembre, dans une prison fédérale en Pennsylvanie. Ces ennuis judiciaires ont bien sûr fait barrage à ses derniers projets, et autant dire que la post-production de Gallow Walkers en a souffert, d'autant que des prises de vue supplémentaires ont été réalisées en juillet 2008 (deux ans après le premier tour de manivelle, ce n'est jamais bon signe). Le film va, tardivement, en 2014, sortir essentiellement en DVD dans les pays où il sera distribué (il sortira en salles au Japon où l'acteur a la cote), sûrement pour profiter du retour de Snipes à l'écran dans Expendables 3 après une absence de trois ans (en avril 2013, Wesley Snipes est autorisé à finir de purger sa peine assigné à résidence).




Image


ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
Image

ImageImage
Image
Modifié en dernier par pak le 10 janv. 2015 14:13, modifié 2 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3601
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 08 janv. 2015 10:54

Histoire d'oublier ces véritables monstres...
Je fais mon choix.
Image
Quant au film en lui-même un ami fan de Wesley Snipes m'a prêté le dvd... Ca casse pas des briques mais le lieu est un bon décor naturel auquel je ne pensais pas (je croyais que ce serait l'Andalousie)...
Quelques bonnes idées pour ne pas mettre les énièmes zombies ahuris et mage-cerveaux...
Mais bon c'est pas trop mon style (Simona si tu es seule je suis libre aussi :) )
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21595
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: The Last Rites (The Last Rites of Ransom Pride) - Tiller Russell - 2009

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 28 oct. 2015 18:34

pak a écrit :The Last Rites (The Last Rites of Ransom Pride)
Image



viewtopic.php?f=7&t=16294&start=15#p225256
il est en promo (à Cora notamment) pour 4,99 EUR
néanmoins je ne l'ai pas pris, la bande annonce ne m'excite pas du tout...

quelqu'un l'a vu finalement ? impressions ?
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3601
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 29 oct. 2015 10:11

J'ai pas réussi encore à le trouver mais bon, pour Kris KRISTOFFERSON et pour celle qui était dans NCIS il me semble je me laisserais bien tenter...
Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5587
Localisation : oregon

Re: The Sorrow / A Sierra Nevada Gunfight - Vernon E. Mortensen - 2013

Messagepar lasso » 26 nov. 2015 12:06

pak a écrit :The Sorrow / A Sierra Nevada Gunfight de Vernon E. Mortensen (2012). Avec Kirk Harris, Ryan Ballance, Michael Madsen, John Savage, Yvonne Delarosa, Ruben Chato Hinojosa Jr. - Scénario de Johnny Harrington et Vernon E. Mortensen - Musique de John Coda - Produit par Don Franken, Kirk Harris, Vernon E. Mortensen, Kelly Parks, Neil Trusso, Ace Underhill / Rogue Arts et Unconventional Films - Production américaine. Sorti directement en DVD et Bluray aux USA le 07/05/2013.

Inédit en France. Il existe un BR allemand.

Image


Roger Hazard emmène son fils de douze ans Casper aux champs orifères de Californie en 1870. Ils travaillent durement une petite mine mais Roger commence à perdre contact avec la réalité. Livré à lui-même, le jeune Casper, constamment en danger, doit trouver la force de sauver son père de lui-même tout en se protégeant des Indiens sauvages et d'une bande d'impitoyables pistoleros...


Encore un western indépendant, réalisé par un jeune réalisateur qui signait la son second long-métrage, dont il a co-écrit le scénario et assuré la production. La pré-production date de 2010 et les prises de vue ont été bouclées en 4 semaines en 2012. Le film est tourné à 95 % en extérieur dans les montagnes de la Sierra Nevada en Californie, au nord est de San Diego, vers les villes de Julian et Descanso.

D'après l'auteur, son film se situerait entre Shining et Le trésor de la Sierra Madre. Heu, bon... On ne demande qu'à le croire... Pour l'anecdote, le réalisateur producteur Vernon E. Mortensen (qui a créé Rogue Arts en 2004, la société productrice du film, avec l'acteur principal du film Kirk Harris) et l'un des producteurs du film, Neil Trusso, sont de véritables guerriers. En effet, Mortensen a d'abord été commando de marine, quant à Trusso, lui était carrément Navy SEAL ! Les deux ont participé à l'opération américaine en Somalie en 1993. S'étant liés d'amitié, les deux hommes, quand ils ont remisé leur uniforme, se sont lancés dans le cinéma...

Mais ce qui attire l’œil dans le casting, ce sont les noms de Michael Madsen et de John Savage. Madsen nous a habitué à le voir tourner un peu tout et n'importe quoi, décrochant parfois un rôle dans un bon film, chez Tarantino notamment. Par contre, John Savage se fait plus rare. On se souvient de lui pour sa prestation à la roulette russe dans Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino en 1978, qui avait fait sensation. On l'a ensuite croisé dans Tueurs de flics, Bill Doolin le hors-la-loi, Maria's Lovers et surtout Salvador d'Oliver Stone, mais ces films n'ont pas été de gros succès. Malgré sa participation au Parrain III, les années 1990 voient sa carrière décliner, et l'acteur alterne alors les rôles télévisuels et les participations à des films indépendants ou des séries B voire des nanars (Carnosaur 2). Acteur prometteur, il rejoindra finalement la longue liste de ceux qui tournent toute l'année dans tout ce qu'ils trouvent, apparaissant parfois dans un film intéressant en second rôle (Crossing Guard, La Ligne rouge, Le Nouveau monde) noyé dans une filmographie abondante mais médiocre...

D'abord nommé The Sorrow pour une sortie salle, le film fut re-titré A Sierra Nevada Gunfight pour son exploitation DVD, avec une jaquette complètement différente de l'affiche initiale, montrant un Michael Madsen prenant la pause à la Clint Eastwood façon Josey Wales, alors qu'il n'a manifestement pas le premier rôle. Il faut dire que les deux acteurs principaux, Kirk Harris et Ryan Ballance, respectivement le père et le fils sont inconnus au bataillon, le premier n'obtenant là que son septième rôle dans un film à petit budget, le second débute avec celui-ci.




acheté pour trois sous (neuf) anglais/allemand et vu

Un Western "d'auteur" mal cousu, avec des scènes trop longues aux dialogues vagues et nuls, qui se traîne dans un coin de la Sierra Nevada,
sans nous gratifier de beaux paysages.... les costumes et les bâtisses sont nuls. Un père et son fils Casper sont à la recherche d'un filon d'or
en Californie, en 1871.
Ils ont dû subir un drame avant de partir et le père agit avec un esprit troublé (fou), ce qu'on apprend avec des flashbacks,
concernant sa femme, qui s'est pendue en présence du fils, on ne nous dit pas pourquoi elle s'est pendue....
Après avoir fait la découverte de maigres pépites et de poussière d'or, les choses se précipitent, des bandits veulent s'approprier du maigre
butin, le père ne réagit plus normalement et affronte même son fils.

Heureusement pour le petit, des indiens qui errent dans le coin, le voient apparaître d'une fissure dans le roc, le prennent pour un Dieu,
qu'ils ont attendu si longtemps, et le soignent.

Ces quelques sous étaient jetés :evil:


Image

Image
Modifié en dernier par lasso le 24 août 2017 9:48, modifié 1 fois.

MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 286
Localisation : PICARDIE

Western World - 2017 - Lana Read

Messagepar MARCHAND » 03 mai 2017 9:27



Un western urbain et bavard, tourné en Ohio... Budget 255 000 $... Une suite est envisagée à cette production locale pleine de cowboys grassouillets...

MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 286
Localisation : PICARDIE

Billy the Kid Showdown in Lincoln County- 2017-C. Forbes

Messagepar MARCHAND » 14 juin 2017 7:46





Le début de la légende de Billy le Kid revisité dans cette production locale américaine, par un des spécialistes du western-nanar. Pas de tête d'affiche connue cette fois, beaucoup de dialogues insipides, des échanges de coups de feu en guise d'action, totalement dispensable...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6270
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: The Last Rites (The Last Rites of Ransom Pride) - Tiller Russell - 2009

Messagepar lafayette » 28 juin 2017 23:30

U.S. Marshal Cahill a écrit :
pak a écrit :The Last Rites (The Last Rites of Ransom Pride)
Image



viewtopic.php?f=7&t=16294&start=15#p225256
il est en promo (à Cora notamment) pour 4,99 EUR
néanmoins je ne l'ai pas pris, la bande annonce ne m'excite pas du tout...

quelqu'un l'a vu finalement ? impressions ?

Il est en solde sur la Fnac 6€50 donc plus cher qu'à Cora naguère!
Ford créa John Wayne Et Wayne créa son Bourbon.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2590
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar pak » 05 sept. 2017 15:12

Mettrai pas plus de 4 euros pour ce film de toutes manières...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014



Retourner vers « Cinéma »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité