Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Nouvelles sorties en salles et projets
Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6749
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar lafayette » 17 déc. 2014 11:56

Kristofferson s'y connaît aussi en country.

Tu nous fais un pack de ces films pour Noël?
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar pak » 17 déc. 2014 20:29

Heu... ça coûterait un pacson de sous que j'ai pas... :sm57:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4028
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 17 déc. 2014 20:56

Bonsoir. En tout cas je te remercie amigo pour les précisions que tu as apporté sur ce western avec Kris...
Je pense que je me laisserai tenter car il est un de mes acteurs et chanteurs country préférés. Je crois que je vais me laisser tenter si je le revois en magasin.
Image

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

A Foundling - Carly Lyn - 2010

Messagepar pak » 18 déc. 2014 0:53

A Foundling de Carly Lyn (2010). Avec Cindy Chiu, Tim Chiou, Nora J. Novak, Shelby Bond, Peter David Parasiliti, Arita Trahan... Scénario de Carly Lyn - Musique de Pierpaolo Tiano - Produit par Colin V. Barton, Richard J. Dubin / Charming Films - Production américaine - Première au Festival Dances With Films le 09/06/2010.

Inédit en France.

Image


1860. Virginia, une jeune femme chinoise, sauve sa sœur Mattie d'un sordide bordel en Arizona. Au cours de leur voyage de retour vers San Bernardino, elles découvrent une étrange épave fumante d'un engin inconnu. A l''intérieur, Mattie trouve un mystérieux et étrange bébé...


Alors là on tient un drôle de film. Réalisé par une femme, pour un western, ça reste assez exceptionnel, même si Kelly Reichardt a réalisé la même année La dernière piste avec Michelle Williams, avec une héroïne et non un cowboy, asiatique de surcroit, avec de la science-fiction dedans, sauf que là, on n'est pas dans le boursouflé Cowboys et envahisseurs, loin de là, même très loin. Le film est l'histoire d'une errance, un road-movie comme on dit, genre phare du cinéma indépendant américain, avec ce que cela sous-entend de plans introspectifs et symboliques. La réalisatrice Carly Lyn venait du court-métrage quand elle a réalisé ce film, occasionnellement actrice, mais surtout artiste photographe et vidéaste, ce qui se ressent dans les images et la photo du film.

L'actrice principale Cindy Chiu a le visage d'une femme dont on aimerait tomber amoureux (ou amoureuse, hein, c'est possible aussi) qui s'est éloignée des productions mettant un peu trop en avant son joli physique, étant pom-pom girl dans Coach Carter (ceci dit elle l'a vraiment été en 1998 à la Kingwood High School à Houston) ou bimbo dans American Girls 3, en variant avec des projets plus confidentiels, dont ce film. Elle est entourée d'acteurs, non pas amateurs, mais pour la plupart navigant dans le milieu indépendant et théâtrale. Cindy Chiu est une militante active végétalienne des droits des animaux. A la voir, je suis pas loin de me convertir... :sm57:

Image
Cindy Chiu :num11


Western atypique au carrefour de l'underground, du film d'auteur et de science-fiction, l’œuvre s'avère quasi inclassable. La meilleure critique que j'ai lu à son propos, disait : "ce ne est pas un bon western ou un bon film de science-fiction... c'est un bon film qui se trouve être un western de science-fiction"...

Le premier titre du film a été The Mojave Experiment, peut-être un peu trop expérimental justement, car finalement renommé A Foundling, nettement plus mystérieux. La première du film eut lieu lors d'un festival du cinéma indépendant, le très peu connu Dances With Films, créé en 1998 à Los Angeles. Après d'autres présentations dans quelques festivals américains, le film n'a pas trouvé de distributeur salle et semble peiner à en trouver un pour une édition DVD pourtant annoncée depuis le 5 février 2013...



ImageImage


Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par pak le 21 déc. 2014 13:58, modifié 1 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6749
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar lafayette » 18 déc. 2014 2:15

Elle est bien mignonne mais végétalienne? beurk!
Quand je pense à tous ces légumes et céréales bouffés par les végétaliens, je frémis pour eux! :)
Ceci dit, ce film m'intéresse et me fait penser au tv film en 2 parties où Robert Duvall va sauver des Chinoises, esclaves sexuelles de traite humaine, et les convoyer à travers les plaines vers un meilleur sort.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4028
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 18 déc. 2014 8:17

Ah oui en effet mais je regrette on ne me changera pas et j'aime trop les bons steaks avec des pommes de terre sautées...
BROKEN TRAIL avec Robert DUVALL amigo... Très bon téléfilm en deux parties que j'adore...

Décidément on nous tient à l'écart de bien des nouveautés (anciennes ou plus récentes !)... DISTRIBUTEURS FRANCAIS HONTE SUR VOUS !! :evil:
Image

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6749
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar lafayette » 18 déc. 2014 9:46

Oui Broken Trail, je l'avais au bout de la langue à défaut de l'avoir dans mon petit bout de neurone au post précédent...
Je l'ai avalé sur You Tube en sous-titres anglais. J'ai adoré au même titre qu'Open Range.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4028
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 18 déc. 2014 10:26

En ce qui me concerne je l'ai acheté dès sa sortie dvd car justement j'adorais OPEN RANGE (c'est encore le cas !).
Les westerns asiatiques en plus sont durs à cerner car soit on a du mélange fourre tout marrant mais agaçant (SUKIYAKI WESTERN DJANGO 2007) ou du gros n'importe quoi (LES LARMES DU TIGRE NOIR que j'ai vu y a longtemps sur Arte...Les Thaïlandais ont jamais vu de vrai western... :? ).
Image

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Ghost Rock - Dustin Rikert - 2003

Messagepar pak » 19 déc. 2014 0:23

Ghost Rock de Dustin Rikert (2003). Avec Gary Busey, Michael Worth, Jeff Fahey, Adrienne Barbeau, Craig Wasson, Jenya Lano, James Hong... Scénario de Dustin Rikert et Michael Worth - Musique de Brian Balmages, Jeff MacDonald, Soon Hee Newbold - Produit par Dustin Rikert et Michael Worth / Grizzly Peak Films, Old Tucson Studios, Roland Reel Pictures, Temple Hill Entertainment et Vig Global Capital Inc. - Production américaine - Sorti en DVD directement aux USA le 08/06/2004.

Inédit en France.

Image


En 1882, John Slaughter revient à Ghost Rock où, il y a vingt ans, il assista enfant au massacre de sa famille par une bande de tueurs, dans le but de se venger. Mais l'un des tueurs est devenu le maire corrompu de la ville, et il est bien protégé. Arrive alors une mystérieuse tireuse d'élite, Savanah Starr...


Ce western est une production hybride, qui, son affiche indiquant "an epic martial-arts western", mélange western et kung-fu (ou autre sport de baston du genre). Bon, la distribution de baffes à la mode asiatique dans le milieu des cowboys, on a déjà vu ça dans des spaghettis des années 1970, avec des films comme Shangaï Joe et La brute, le colt et le karaté, ou plus récemment avec Shanghai Kid. Autant dire que le mélange chop suey/ketchup, je n'ai jamais très bien digéré, et il ne faut pas avoir peur du ridicule pour se lancer dans ce genre de projet.

D'ailleurs les images de la bande annonce montrent des combats filmés à la mode Hong Kong par un réalisateur qui tente de reproduire ce qu'il a dû voir sur des vidéos asiatiques. A la fin des années 1990, avec la rétrocession à la Chine du territoire de Hong Kong en 1997, une vague d'immigration des talents locaux du cinéma se produisit en direction d'Hollywood, provoquant, jusqu'au milieu des années 2000, une influence certaine dans le cinéma populaire américain de ces nouveaux venus, qu'ils soient acteurs (Jet Li, Jackie Chan, Chow Yun Fat... ), réalisateurs (Tsui Hark, John Woo), maitres de combat (Yuen Woo Ping) et de nombreux techniciens, pour le meilleur (Tigre et dragons, les combats de Matrix, Volte face... ) mais aussi pour le pire (les combats dans le D'Artagnan de Peter Hyams, l'association Jet Li et le rappeur DMX dans En sursis, Tsui Hark dirigeant Jean-Claude Van Damme avec le basketteur Dennis Rodman... ). Beaucoup de ces films ayant marchés, l'envie de battre le chinois tant qu'il est chaud (pour reprendre le titre français débile Il faut battre le chinois pendant qu'il est chaud d'un film d'action de Hong Kong sorti chez nous en 1973... ) aura forcément motivé des producteurs de séries B de mettre du karaté dans leurs films (même si les Jean-Claude Van Damme et autres Steven Seagal sont en perte en vitesse au début des années 2000, leurs films marchaient bien en vidéo).

Ghost Rock arrive à la fin de cette mode de tatanes façon rouleau de printemps, son originalité étant de plonger le genre dans le western, mais dans un ton plus sérieux que ce qu'avait fait le duo Jackie Chan / Owen Wilson dans Shanghai Kid trois ans plus tôt.

Le film est réalisé par Dustin Rikert, qui en a signé aussi le scénario avec l'acteur principal, dont on reparlera car il a signé d'autres westerns à petits budgets ensuite : The Gundown en 2011 et Dark Canyon en 2012, Ghost Rock étant sa première incursion dans le genre. Sinon, c'est aussi un spécialiste de la série Z d'horreur et d'action, la plupart du temps pour des sorties directement en DVD.

Le fadasse mais athlétique Michael Worth est la vedette du film. Il a donc co-écrit le scénario, mais aussi coproduit le film via sa société de production Grizzly Peak Films. Avec Worth, c'est aussi l'univers du nanar d'action : U.S. Seals II, Demon Hunter, Jurassic Attack, Fists of Iron... Bref des titres qui ne sonnent pas très fleur bleue...

Mais on notera tout de même une certaine tenue dans le casting, contrairement aux films jusqu'ici évoqués. Avec pas mal de revenants qui évoquent tout un pan de la cinéphilie de ceux qui ont grandi avec le cinéma américain des années 1980-90, notamment via les vidéoclubs. Tout d'abord Gary Busey, le méchant de service, un acteur que j'adore, celui qui se fait démonter à la fin de L'arme fatale par Mel Gibson, l'acolyte de Keanu Reeves dans le culte Point break, le porte-couille de Tommy Lee Jones dans Piège en haute mer, le privé dans La Firme... Bon, certes, j'ai cité là peut-être ses meilleurs films, sa carrière étant jalonnée d'autres machins pas terribles. ENcore plus étonnante est la présence d'Adrienne Barbeau, l'égérie (et l'ex-épouse) de John Carpenter dans sa meilleure période, puisqu'on la voit dans Fog et New York 1997 et qu'elle est la voix originale de l'ordi dans The Thing. Citons aussi Craig Wasson, le gentil voyeur de Body Double de Brian De Palma. Et puis il y a James Hong, l'archétype du chinois de service employé à toutes les sauces, cumulant près de 400 apparitions dans d’innombrables épisodes de séries, de téléfilms et de films. A moins de vivre dans une grotte sans électricité au fin fond de la Creuse, tout le monde a vu sa trogne rigolarde dans plusieurs productions au cours de sa vie télévisuelle... Sa fille, la mignonne April Hong, joue aussi dans le film. A noter aussi la présence de Rance Howard, acteur nettement moins médiatique que son rejeton, le réalisateur Ron Howard, et donc grand-père de l'actrice Bryce Dallas Howard : loin d'être rance (ah ah ! ), le vénérable acteur, né en 1928, traine sa bosse sur les plateaux de cinéma et de télévision depuis 1956... Enfin, Jeff Fahey, qu'on a croisé dans Silverado et Wyatt Earp, connu aussi pour le film fantastique Le cobaye, son plus gros succès, et qui a été dirigé par Clint Eastwood dans Chasseur blanc, cœur noir, mais qui, malgré un indéniable talent, n'aura jamais réussi à s'imposer, pour finir, comme tant d'autres, à jouer dans tout ce qu'on lui propose, accumulant des dizaines de rôles dans diverses séries B et Z.

Bien-sûr, tous ces noms ne transforment pas forcément ce western en bon film. On sent que les influences asiatiques sont très mal appréhendées (on n'est pas chez Tarantino, même si le monteur du film se nomme Paul Tarantino, si, si, mais bon, aucun lien de parenté), les combats d'arts-martiaux étant plutôt ridicules, et que les auteurs se raccrochent aux branches de références récentes. La Savanah Starr pistolero est par exemple directement pompée du personnage de Sharon Stone dans Mort ou vif, mais en plus hot toutefois. En effet, elle a droit à une belle scène de gunfight démarrant d'une baignoire, et qui se poursuit dans les couloirs, dans le plus simple appareil (une référence à Tuco dans Le Bon, la brute et le truand ? ), l'actrice Jenya Lano étant généralement peu avare de ces atouts physiques... On notera d'ailleurs que pour une fois, ce n'est pas une héroïne qui obtient l'aide d'un tireur d'élite, puisque c'est donc la Jenya qui s'y colle, aidant notre bellâtre de héros.

Bref, c'est peut-être pas terrible, mais on sent un semblant d'ambition pour ce type de produit...

Pas de sortie salles pour ce film, parti directement sur les étals de DVDs. Il existe un zone 1 avec une VF (canadienne j'imagine) sans sous-titres français, ou un zone 2 allemand (mais pas de français dedans).



Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par pak le 21 déc. 2014 14:11, modifié 5 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6749
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar lafayette » 19 déc. 2014 15:15

Sur ma Free, invitation à regarder gratuitement et sans engagement Canalplay pour un mois. Une poignée de westerns, dont un qui pourrait faire partie de la sélection ici, LAWMAN. Je n'ai pas souscrit. Je le ferai peut-être juste le temps de voir ce western. La collection des films et séries n'est pas très importante et peu intéressante pour moi. A noter les 2 premières saisons de Hell On Wheels, mais j'ai le coffret.
Modifié en dernier par lafayette le 20 déc. 2014 1:50, modifié 1 fois.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4028
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 19 déc. 2014 21:58

Concernant LAWMAN je l'ai trouvé dans un bac de soldes extrêmes si je puis dire à la Fnac y a quelques mois (5 Euros !!) mais pas encore vu...
J'ai tendance à me méfier de ce genre de promotions mais qui sait...

Pour le dernier film critiqué par Pak...
Ca me rappelle un peu cette fin de période où l'Italie s'essaya un temps au mélange avec MON NOM EST SHANGHAÏ JOE (1972 Mario CAÏANO), LA BRUTE LE COLT ET LE KARATE (Antonio MARGHERITI 1974) ou un peu plus récemment SHANGHAÏ JOE (Tom DEY 2001)...
Pas ma tasse de "saké (saké ça qu'est chouette !") :sm57: (entendu jadis dans 1 dessin animé mais lequel ?)... Mais ça peut être amusant...
Image

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6749
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar lafayette » 20 déc. 2014 2:01

Salut Pak, quelle belle présentation!
Je ne me rappelle pas avoir fait une telle envolée de mots, ce jour là je devais avoir fumé la moquette de ma cabine de bâteau ou un calumet de la paix.
;)
Quant au costume de Lawman, il me semble avoir connu des tuniques rouges plus flamboyantes

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4028
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 20 déc. 2014 10:49

Ah mais alors dans ce cas je pense que je ne vais pas forcément regretter mon achat... Comme Patrick BRION le disait dans son commentaire de LA DERNIERE FLECHE (PONY SOLDIER) avec Tyrone POWER (que j'ai revu hier soir) il y a assez peu de westerns sur la Police Montée...

:applaudis_6: ENCORE UNE FOIS AMIGO !
Image

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les séries B, voire Z et/ou westerns à petits budgets récents

Messagepar pak » 20 déc. 2014 13:23

COWBOY PAT-EL ZORRO a écrit :Ah mais alors dans ce cas je pense que je ne vais pas forcément regretter mon achat... Comme Patrick BRION le disait dans son commentaire de LA DERNIERE FLECHE (PONY SOLDIER) avec Tyrone POWER (que j'ai revu hier soir) il y a assez peu de westerns sur la Police Montée...

:applaudis_6: ENCORE UNE FOIS AMIGO !


Merci mais bon, t'enflamme pas trop non plus, hein, c'est peut-être pas terrible...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Gang of Roses - Jean-Claude La Marre - 2003

Messagepar pak » 20 déc. 2014 15:32

Gang of Roses de Jean-Claude La Marre (2003). Avec Monica Calhoun, Lil' Kim, Stacey Dash, Marie Matiko, LisaRaye McCoy, Macy Gray, Louis Mandylor, Bobby Brown... Scénario de Jean-Claude La Marre - Musique de Michael Cohen - Produit par Jean-Claude La Marre, Jessie L. Levostre, Brian 'Skinny B.' Lewis, Jesse H. Rivard / Sleeping Giant Productions et Warning Films Inc. - Production américaine - Sortie salles USA le 10/10/2003.

A priori inédit en France.

Image


En 1894, l'épopée d'une bande de hors-la-loi féminines à la poursuite d'un autre gang, désirant venger le meurtre de la sœur d'une d'entre elles...


Alors là on est en plein dans la récupération hip hop du western. D'ailleurs dans le casting on repère des noms comme Lil' Kim, une rappeuse américaine, Lisa Ray McCoy, une actrice styliste appréciée dans le monde du rap (on l'a vu d'ailleurs dans des clips de Tupac Shakur et de Ludacris), Bobby Brown, chanteur et accessoirement mari de Whitney Houston de 1992 à 2006. Dans les rôle principaux il y a aussi Macy Gray, qui chante nettement mieux qu'elle joue, et qui avait fait sensation avec sa voix cassée en 1999 grâce à son tube I Try.

Pour rappel :



Jean-Claude La Marre, qui réalise le film, est, comme son nom ne l'indique pas, américain. Il est aussi scénariste, producteur et acteur, et il fait tout ça dans Gang of Roses. Il est surtout connu de la communauté noire américaine via ses comédies religieuses mettant en scène le pasteur Jones (qu'il interprète lui-même). Ce n'est pas l'unique expérience de La Marre dans le western puisqu'il signera une suite nommée Gang of Roses 2 : Next Generation en 2012 (un troisième opus a même été annoncé en mai 2013 pour une sortie en février 2014, mais apparemment le projet a été abandonné). Il a aussi réalisé en 2005 le western Brothers in Arms avec David Carradine, et il joue la même année dans Ride or Die de Chris W. Hill, autre western au féminin racontant exactement la même histoire que Gang of Roses, la vengeance d'un gang de filles, qu'il produit...

A noter l'apparition éclair de Mario Van Peebles qui reprend le temps de quelques secondes à l'écran son personnage de Jessie Lee qu'il avait créé en 1993 pour son film La revanche de Jesse Lee.

Le film est visible en très mauvaise qualité sur YouTube ainsi on peut mesurer l'étendue des dégâts, notamment une bande-son hip-hop anachronique avec quelques notes façon Morricone. L'interprétation est assez hétéroclite, même si on peut se réjouir de revoir les yeux bleus de Stacey Dash, découverte aux côtés d'Alicia Silverstone (qu'on ne voit plus trop) et de Brittany Murphy (RIP) dans la comédie pour ado à succès Clueless en 1995. Autre trogne sympathique, celle de Glenn Plummer, si si, celui qui démolit sa Jaguar squattée par Keanu Reeves dans le trépidant Speed, et qu'on a revu récemment dans les séries Urgences et Sons of Anarchy.

Gang of Roses est sorti dans quatre salles le 10 octobre 2003, la plus importante étant au Magic Johnson Theater de Los Angeles, ne tenant que dix jours à l'affiche, rapportant une misère d'environ 30 000 dollars. Ceci dit le film continua sa carrière en vidéo et semble avoir bien marché ainsi sur la durée, d'où la suite tardive.

Si le grand n'importe quoi ne vous effraie pas, il existe un DVD zone 1 avec sous-titres français (d'après Amazon, mais je suis sceptique, vigilance... ), ou des zones 2 anglais et allemand, mais sans français.



Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par pak le 10 janv. 2015 13:42, modifié 2 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014



Retourner vers « Cinéma (nouveautés) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité