Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21829
Localisation : au dessus de Strasbourg

Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 29 déc. 2009 20:17

un article très instructif sur la statuette :
http://lebuzz.info/2009/02/15512/commen ... -un-oscar/

Pour mémoire:
Le plus grand nombre d'Oscars remporté par un seul film est de 11. Ce record est détenu par 3 films :
1960 (32e cérémonie) : Ben-Hur (12 nominations)
1998 (70e cérémonie) : Titanic (14 nominations)
2004 (76e cérémonie) : Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi (11 nominations)

Katharine Hepburn est l'actrice la plus récompensée dans la catégorie Meilleure actrice avec 4 Oscars (qu'elle ne reçut jamais en mains propres, n'ayant jamais assisté à la cérémonie). Elle est l'actrice la plus nommée dans cette même catégorie (12 nominations), ex æquo avec Meryl Streep, qui détient quant à elle le record du nombre de nominations pour une actrice : 15 (catégories Meilleure actrice et Meilleure actrice dans un second rôle confondues).
Jack Nicholson a remporté 3 Oscars, soit le record pour un acteur mais dans deux catégories : Meilleur acteur et Meilleur acteur dans un second rôle. Il détient également le record de nominations pour un acteur : 13.
John Ford est à ce jour le réalisateur le plus récompensé dans la catégorie Meilleur réalisateur avec 4 trophées obtenus.
Walt Disney détient le record du nombre d'Oscars remportés avec 22 récompenses dans des catégories en compétition et 4 Oscars d'honneur. Il a toutefois reçu la plupart des récompenses au nom de sa société de production et non en son nom propre.
(source Wikipédia)

et les westerns "oscarisés" DU MEILLEUR FILM :
1931 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron), produit par RKO Radio, réalisé par Wesley Ruggles
3 oscars des Academy Awards en 1931 pour la meilleure direction artistique par Max Rée, le meilleur film, le meilleur scénario adapté pour Howard Estabrook

un "western apparenté" :
1940 : Autant en emporte le vent (Gone with the Wind), produit par Selznick International Pictures, réalisé par Victor Fleming
Oscars 1939, attribués le 29 février 1940, avec 13 nominations lui permettant de remporter 8 trophées :
Oscar du meilleur film
Oscar du meilleur réalisateur pour Victor Fleming
Oscar du meilleur scénario adapté pour Sidney Howard (récompense posthume)
Oscar de la meilleure actrice pour Vivien Leigh
Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Hattie McDaniel (premier oscar attribué à un acteur ou une actrice noire)
Oscar de la meilleure photographie pour un film en couleur pour Ernest Haller et Ray Rennahan (Oscar scindé en deux catégories, couleur et noir et blanc, à partir de 1939 jusqu'en 1967)
Oscar du meilleur montage pour Hal C. Kern et James E. Newcom
Oscar de la meilleure direction artistique pour Lyle R. Wheeler

1991 : Danse avec les loups (Dances With Wolves), produit par Jim Wilson et Kevin Costner, réalisé par Kevin Costner
Oscar du meilleur film
Oscar du meilleur réalisateur (Kevin Costner)
Oscar du meilleur montage (Neil Travis)
Oscar de la meilleure musique de film (John Barry)
Oscar de la meilleure photographie (Dean Semler)
Oscar du meilleur son (Russell Williams II, Jeffrey Perkins, Bill W. Benton et Gregory H. Watkins)
Oscar du meilleur scénario adapté (Michael Blake)


1993 : Impitoyable (Unforgiven), produit par Clint Eastwood, réalisé par Clint Eastwood
Meilleur Film
Meilleur Réalisateur : Clint Eastwood
Meilleur Acteur dans un second rôle : Gene Hackman
Meilleur Montage : Joel Cox

Image

ce topic peut se continuer sur le sujet suivant : les récompenses attribuées aux westerns...
Modifié en dernier par U.S. Marshal Cahill le 30 déc. 2009 9:34, modifié 1 fois.
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Iorek
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 300
Localisation : Belgique

Re: Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar Iorek » 29 déc. 2009 22:26

Seulement 4 westerns oscarisés ? :|

Niveau récompenses westerns il y a les Golden Boot Awards (liste sur wikipédia) mais c'est pour les acteurs pas pour les films. Me semble pas que je connais une compétition réservée aux films westerns mais ça doit exister :)

edit:
Le Trésor de la Sierra Madre a remporté 3 Oscars !

edit:
Le train sifflera trois fois a remporté 4 Oscars. Ta liste n'est pas exhaustive en fait me semblait bien :D

edit:
No Country For Old Men 4 Oscars
Butch Cassidy et le kid 4 Oscars
Hud 3 Oscars
Stagecoach 2 oscars
Big Country 1 oscar
...

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21829
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 30 déc. 2009 9:05

oui Iorek, en fait ma liste initiale listait que ceux ayant eu l' Oscar du meilleur film....

donc on peut encore citer ceux étant juste nominés pour cet Oscar :

Les westerns nominés aux oscars du meilleur film mais ne l'ayant pas emporté :

1935 : Viva Villa ! (Viva Villa!)
1940 :La Chevauchée fantastique (Stagecoach)
1944 :L'Étrange Incident (The Ox-Bow Incident)
1947 :Jody et le Faon (The Yearling)
1949 :Le Trésor de la Sierra Madre (The Treasure of the Sierra Madre)
1953 :Le train sifflera trois fois (High Noon)
1954 :L'Homme des vallées perdues (Shane)
1957 :La Loi du Seigneur (Friendly Persuasion)
1961 :Alamo (The Alamo)
1964 :La Conquête de l'Ouest (How the West Was Won)
1970 :Butch Cassidy et le Kid (Butch Cassidy and the Sundance Kid)


et
Oscar du meilleur réalisateur pour un western :

1940 : Victor Fleming pour Autant en emporte le vent (Gone with the Wind)
1949 : John Huston pour Le Trésor de la Sierra Madre (The Treasure of the Sierra Madre)
1991 : Kevin Costner pour Danse avec les loups (Dances With Wolves)
1993 : Clint Eastwood pour Impitoyable (Unforgiven)
2008 : Ethan et Joel Coen pour No Country for Old Men

Les nominés au meilleur réalisateur pour un western :
Irving Cummings pour In Old Arizona
Wesley Ruggles pour La Ruée vers l'Ouest (Cimarron)
John Ford pour La Chevauchée fantastique (Stagecoach)
Fred Zinnemann pour Le train sifflera trois fois (High Noon)
George Stevens pour L'Homme des vallées perdues (Shane)
William Wyler pour La Loi du Seigneur (Friendly Persuasion)
Martin Ritt pour Le Plus Sauvage d'entre tous (Hud)
Richard Brooks pour Les Professionnels (The Professionals)
George Roy Hill pour Butch Cassidy et le Kid (Butch Cassidy and the Sundance Kid)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21829
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 30 déc. 2009 13:33

Les Oscars pour les acteurs de westerns :

1930 : Oscar pour Warner Baxter pour le rôle de Cisco Kid dans In Old Arizona
1931 : Nominé : Richard Dix pour La Ruée vers l'Ouest (Cimarron)
1940 : Nominé :Clark Gable pour Autant en emporte le vent (Gone with the Wind)
1941 : Nominé : Raymond Massey pour Abraham Lincoln (Abe Lincoln in Illinois)
1947 : Nominé : Gregory Peck pour Jody et le Faon (The Yearling)
1953 : Oscar pour Gary Cooper pour le rôle de Will Kane dans Le train sifflera trois fois (High Noon)
et nominé : Marlon Brando pour Viva Zapata!
1964 : Nominé : Paul Newman pour Le Plus Sauvage d'entre tous (Hud)
1966 : Oscar pour Lee Marvin pour le rôle de Kid Shelleen/Tim Strawn dans Cat Ballou
1970 : Oscar pour John Wayne pour le rôle du marshal Rooster Cogburn dans Cent dollars pour un shérif (True Grit)
1991 : Nominé : Kevin Costner dans Danse avec les loups (Dances with Wolves)
1993 : Nominé : Clint Eastwood pour Impitoyable (Unforgiven)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Iorek
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 300
Localisation : Belgique

Re: Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar Iorek » 30 déc. 2009 13:56

U.S. Marshal Cahill a écrit :oui Iorek, en fait ma liste initiale listait que ceux ayant eu l' Oscar du meilleur film....

Oui désolé j'ai pas réfléchi des masses avant de répondre :)

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Re: Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar Vixare » 31 déc. 2009 15:54

:D J'ai toujours trouvé sympa les réactions des uns et des autres lors de la remise des prix, voilà les trois que j'ai pris sur la chaîne des oscars via youtube :

1970 : John Wayne, oscar du meilleur acteur pour le rôle de Rooster Coburn dans True Grit



1991 : Danses with wolves, oscar du meilleur film pour Kevin Costner



1993 : Unforgiven, oscar du meilleur film pour Clint Eastwood

" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21829
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 31 déc. 2009 15:55

:D :applaudis_6: Vixare, super idée !
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2706
Localisation : Massy town
Contact :

Le western et les Oscars

Messagepar pak » 22 mai 2014 22:38

Hello tous,

Je vous propose de remonter le temps et les éditions des Oscars depuis les origines, pour en distinguer les westerns qui s'y illustrèrent, aussi aussi bien à travers les nominations que les prix décernés.

L'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS), association dédiée à la promotion et la préservation mondiale du cinéma, a initialement été créée le 11 mai 1927 par Louis B. Mayer, alors patron de Metro-Goldwyn-Mayer, dans le but de promouvoir les productions des studios, établir une feuille de route dans le financement et la distribution de longs métrages sur le sol américain et aider à la médiation dans les conflits sociaux. Un dimanche, Louis B. Mayer convia trois des plus influents du cinéma hollywoodien de l'époque, l'acteur Conrad Nagel, le réalisateur Fred Niblo, et le chef de l'Association des producteurs de films cinématographiques (Association of Motion Picture Producers - AMPTP), Fred Beetson, pour discuter du concept. L'idée d'un banquet annuel émergea, sans toutefois à la base de notion de récompenses attribuées. De plus, ils ont également établi que l'adhésion à l'organisation ne serait ouverte qu'aux personnes impliquées dans l'une des cinq branches de l'industrie suivantes : acteurs, réalisateurs, scénaristes, techniciens et producteurs. Après leur rencontre, Mayer a réuni un groupe de trente-six personnes impliquées dans l'industrie du film et les a invités à un banquet officiel à l'Hôtel Ambassador à Los Angeles le 11 Janvier 1927, pour leur présenter ce qu'il a nommé l'International Academy of Motion Picture Arts and Sciences. Chacun ce soir-là est devenu l'un des fondateurs de l'Académie, composée des personnes suivantes : Richard Barthelmess, Jack Holt, Conrad Nagel, Milton Sills, Douglas Fairbanks, Harold Lloyd, Mary Pickford (acteurs), Cecil B. DeMille, Frank Lloyd, Henry King, Fred Niblo, John M. Stahl, Raoul Walsh (réalisateurs), Fred Beetson, Charles H. Christie, Sid Grauman, Milton E. Hoffman, Jesse L. Lasky, M. C. Levee, Louis B. Mayer, Joseph M. Schenck, Irving Thalberg, Harry Warner, Jack Warner, Harry Rapf (producteurs), Joseph Farnham, Benjamin Glazer, Jeanie MacPherson, Bess Meredyth, Carey Wilson, Frank E. Woods (scénaristes), J. Arthur Ball, Cedric Gibbons, Roy J. Pomeroy (techniciens), Edwin Loeb, George W. Cohen (avocats). Entre cette soirée et le moment où le statut officiel de l'organisation a été déposé, le 4 mai 1927, la notion "International" a été supprimée du nom, devenant l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences. Ce soir là, l'Académie a été divisée en cinq groupes principaux : producteurs, acteurs, réalisateurs, scénaristes et techniciens, mais le nombre de branches augmentera au fil des ans.

Puis s'en suivirent plusieurs réunions d'organisation, pour aboutir à celle du 11 mai 1927 durant laquelle Douglas Fairbanks Sr. a été élu président de l'Académie, et Fred Niblo son vice-président. Lors de ce meeting, une liste de 230 noms fut établie pour étoffer l'Académie, avec Thomas A. Edison comme premier membre d'honneur.

Puis très tôt, en mai 1928, le comité a commencé à avoir des discussions sérieuses sur l'attribution de prix et d'une cérémonie de présentation pour leur attribution. En Juillet 1928, le conseil d'administration approuva une liste de 12 récompenses à honorer. Idée concrétisée le 16 mai 1929.

Depuis, l'Académie n'a cessé de s'étoffer, et en 2012, elle comptait plus de 6 000 membres et représentants possédant le droit de vote. Parmi l'ensemble des membres liés à l'industrie du cinéma, les acteurs représentent près d'un quart des votants. Les collèges de votants sont au nombre de 16 (avec une 17ème branche d'élargissement), et se divisent ainsi : les acteur, les producteurs, les réalisateurs, les scénaristes, les compositeurs, les monteurs, les directeurs de la photographie, les directeurs artistiques et décorateurs, les créateurs de costumes, les ingénieurs du son et mixeurs, les maquilleurs et coiffeurs, les créateurs d'effets spéciaux, les exécutifs (dirigeants de firmes, distributeurs, exportateurs... ), les relations publiques, le cinéma documentaire, le court métrage et film d'animation.


L'Académie des Oscars (Academy Awards) n'a pas été très prolixe en récompenses envers le genre qui nous intéresse ici, puisqu'une vingtaine (environ) de films repartirent avec une ou plusieurs statuettes, et moins si on retire les récompenses techniques (son, décors) ou secondaires (chanson). Peut-être parce que la manifestation est organisée, gérée et contrôlée par une entité professionnelle, donc animée par des gens du milieu, ayant un regard différent du grand public. Le western étant un genre populaire, il est peu étonnant que celui-ci n'ait pas forcément retenu l'attention de ces professionnels avec juste raison peut-être pour une grande partie de la production (serials, séries B, combats manichéens du gentil contre le méchant, violence... ), surtout jusqu'aux années 1950, où le western prit un virage plus "adulte".

Pourtant, l'Académie des Oscars a, mais ça n'engage que moi, une ouverture d'esprit plus grande envers les succès populaires que son homologue français, l'Académie des César (et encore plus vis-à-vis du festival de Cannes).

Mais trêve d'arguties, et ouvrons le livre d'Histoire des Oscars, dans lequel nous ne parlerons pas forcément que de western...


Image


- :sm57: -
Modifié en dernier par pak le 29 juin 2014 12:56, modifié 8 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2706
Localisation : Massy town
Contact :

Les éditions récompensant ou nominant des westerns ou dérivés

Messagepar pak » 22 mai 2014 22:38

2nde cérémonie des Oscars - 3 avril 1930 : In Old Arizona d'Irving Cummings et Raoul Walsh (1 Oscar pour 5 nominations).
4ème cérémonie des Oscars - 10 novembre 1931 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron) de Wesley Ruggles (3 Oscars pour 5 nominations).
6ème cérémonie des Oscars - 16 mars 1934 : Les Quatre Filles du docteur March (Little Women) de George Cukor (1933) (1 Oscar pour 3 nominations).
7ème cérémonie des Oscars - 27 février 1935 : Viva Villa ! de Jack Conway (1 Oscar pour 4 nominations) et L'agent n°13 (Operator 13) de Richard Boleslawski (1 nomination).
8ème cérémonie des Oscars - 5 mars 1936 : Ville sans loi (Barbary Coast) d'Howard Hawks (et William Wyler) (1 nomination) et L'Extravagant Mr Ruggles / L'Admirable Mister Ruggles (Ruggles of Red Gap) de Leo McCarey (1935).
Modifié en dernier par pak le 30 mars 2015 19:00, modifié 17 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2706
Localisation : Massy town
Contact :

Les films récompensés et/ou nominés

Messagepar pak » 22 mai 2014 22:39

1ère cérémonie des Oscars - 16 mai 1929 : aucun film concerné.
2nde cérémonie des Oscars - 3 avril 1930 : In Old Arizona.
3ème cérémonie des Oscars - 5 novembre 1930 : aucun film concerné.
4ème cérémonie des Oscars - 10 novembre 1931 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron).
5ème cérémonie des Oscars - 18 novembre 1932 : aucun film concerné.
6ème cérémonie des Oscars - 16 mars 1934 : Les Quatre Filles du docteur March (Little Women).
7ème cérémonie des Oscars - 27 février 1935 : Viva Villa ! et L'agent n°13 (Operator 13).
8ème cérémonie des Oscars - 5 mars 1936 : Ville sans loi (Barbary Coast) et L'Extravagant Mr Ruggles / L'Admirable Mister Ruggles (Ruggles of Red Gap).
Modifié en dernier par pak le 30 mars 2015 19:01, modifié 14 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2706
Localisation : Massy town
Contact :

1ère édition des Oscars - 1929

Messagepar pak » 22 mai 2014 23:34

1ère cérémonie des Oscars - 16 mai 1929


Westerns concernés : aucun ! Mais fallait bien commencer...



La cérémonie s'est déroulée le 16 mai 1929 lors d'un dîner privé à l'Hotel Roosevelt à Hollywood, devant environ 250 personnes. Douglas Fairbanks est le maitre de cérémonie. C'est le début, et les règles ne sont pas encore bien établies. La sélection des lauréats s'est faite parmi les films sortis entre le 1er août 1927 et le 31 juillet 1928.

Beaucoup d'éléments distinguaient cette première édition. La cérémonie s'articulait autour d'un dîner privé avec trente-six tables de banquet, où 270 personnes étaient présentes moyennant un billet d'entrée coûtant cinq dollars, et c'est la seule cérémonie à n'avoir pas été retransmise (à la radio à l'époque puisque la télévision n'existait pas). Bref, on est loin du faste d'aujourd'hui même si on y trouve les prémices, puisque les stars invitées arrivaient dans un défilé de voitures de luxe, acclamées par des fans les attendant à l'entrée de l'hôtel. De plus un lauréat pouvait être récompensé pour plusieurs productions, ainsi Janet Gaynor fut honorée pour trois films, Emil Jannings pour deux, et des catégories ne furent récompensées que lors de cette édition. On notera aussi que les gagnants avaient été annoncés trois mois avant la cérémonie (et tous les nominés reçurent un télégramme courant février 1928), qui elle même ne dura qu'une quinzaine de minutes. Pas de suspense et vite expédié, c'est clairement un coup d'essai...

Fait marquant, Emil Jannings est le premier comédien à recevoir l'Oscar du meilleur acteur et de fait, est aussi le premier Allemand et le premier Européen consacré par ce prix.

Un mot sur la fameuse statuette. C'est Cedric Gibbons, un chef décorateur réputé (Les rapaces, Les feux de la rampe, Le figurant, Ben-Hur, La foule et des dizaines d'autres rien que dans les années 1920) qui la dessina, puis le sculpteur George Stanley fut payé 500 dollars de l'époque pour la créer. A noter que Cedric Gibbons détient le record de nominations (37) et récompenses (11) à ces mêmes Oscars.


Passons aux lauréats.


:arrow: Meilleur acteur : Emil Jannings pour Crépuscule de gloire (The Last Command) de Josef von Sternberg et Quand la chair succombe (The Way of All Flesh) de Victor Fleming.
Nominé : Richard Barthelmess pour The Noose de John Francis Dillon et The Patent Leather Kid d'Alfred Santell.
ImageImage

ImageImage



:arrow: Meilleure actrice : Janet Gaynor pour L'Heure suprême (Seventh Heaven) et L'Ange de la rue (Street Angel) tous deux de Frank Borzage et L'Aurore (Sunrise) de Friedrich Wilhelm Murnau.
Nominées : Louise Dresser pour A Ship Comes In de William K. Howard, et Gloria Swanson pour Faiblesse humaine (Sadie Thompson) de Raoul Walsh.
ImageImageImage

ImageImage


:arrow: Meilleure direction artistique : William Cameron Menzies pour The Dove de Roland West et Tempest de Sam Taylor, Lewis Milestone et Victor Tourjansky.
Nominés : Rochus Gliese pour L'Aurore et Harry Oliver pour L'Heure suprême.
ImageImage

ImageImage


:arrow: Meilleure photographie : Charles Rosher et Karl Struss pour L'Aurore.
Nominés : George Barnes pour The Devil Dancer de Fred Niblo, The Magic Flame d'Henry King et Faiblesse humaine.
Image

ImageImageImage


:arrow: Meilleur réalisateur pour une comédie : Lewis Milestone pour Two Arabian Knights.
Nominé : Ted Wilde pour En vitesse (Speedy).
Image

Image


:arrow: Meilleur réalisateur pour un drame : Frank Borzage pour L'Heure suprême.
Nominés : Herbert Brenon pour Sorrell and Son et King Vidor pour La Foule (The Crowd).
Image

ImageImage


:arrow: Meilleurs effets d'ingénierie (catégorie qui disparaitra dès la seconde édition) : Roy Pomeroy pour Les Ailes (Wings) de William A. Wellman.
Nominés : Ralph Hammeras (pour son travail, sans film associé) et Nugent Slaughter pour Le Chanteur de jazz (The Jazz Singer) d'Alan Crosland.
Image

Image


:arrow: Meilleur film : Les Ailes
Nominés : The Racket de Lewis Milestone et L'Heure suprême.
Image

ImageImage


:arrow: Meilleure production artistique (catégorie qui disparaitra aussi dès la seconde édition) : William Fox de Fox Film Corporation pour L'Aurore
Nominés : Irving Thalberg de MGM pour La Foule et Merian C. Cooper & Ernest B. Schoedsack de Paramount Famous Lasky pour Chang : A Drama of the Wilderness.
Image

ImageImage


:arrow: Meilleur scénario adapté : Benjamin Glazer pour L'Heure suprême.
Nominés : Alfred Cohn pour Le Chanteur de jazz et Anthony Coldeway pour Glorious Betsy d'Alan Crosland et Gordon Hollingshead.
Image

ImageImage


:arrow: Meilleur scénario original : Ben Hecht pour Les Nuits de Chicago (Underworld) de Josef von Sternberg.
Nominé : Lajos Biro pour Crépuscule de gloire.
Image

Image


:arrow: Meilleurs intertitres (catégorie qui disparaitra aussi dès la seconde édition, puisque le cinéma va devenir définitivement parlant) : Joseph Farnham pour The Red Mill de Roscoe 'Fatty' Arbuckle.
Nominés : Gerald Duffy pour La Vie privée d'Hélène de Troie (The Private Life of Helen of Troy) d'Alexander Korda et George Marion Jr. pour La flamme d'amour (The Magic Flame) d'Henry King.
Image

ImageImage


:arrow: Oscars d'honneur (oui, déjà, on avait décidé d'honorer distinctement certaines contributions artistiques dépassant le cadre de la production d'actualité) :

- La Warner Bros pour la production du film Le Chanteur de Jazz, pionnier du film parlant, ayant révolutionné l'industrie cinématographique,

- Charles Chaplin (déjà aussi) pour sa polyvalence et son génie à jouer, écrire, mettre en scène et produire Le Cirque (The Circus). A noter que Chaplin fut nommé à l'origine dans les catégories meilleurs acteur, scénariste, réalisateur de comédie mais que l'Académie l'a mis hors compétition et a transformé le tout en Oscar d'honneur.
ImageImage



Beaucoup de ces films, pourtant distingués parmi une production pléthorique, sont tombés dans les oubliettes, comme The Noose, The Patent Leather Kid, A Ship Comes In, Sorrell and Son, The Private Life of Helen of Troy, Chang, ou Glorious Betsy, la plupart d'ailleurs inédits en France. Par contre on remarque des noms déjà célébrés et qui feront encore parler d'eux, des Josef von Sternberg, Victor Fleming, Frank Borzage, Raoul Walsh, Lewis Milestone, Henry King, William A. Wellman, Lewis Milestone, Charles Chaplin : des noms qui vont construire la légende Hollywood, westerns ou pas...


Image
L’Hôtel Roosevelt dans lequel se déroula la cérémonie


Image
Vue générale du banquet


Image
Le menu du diner


Image
Frank Borzage et sa statuette


Image
Emil Jannings, idem


Image
Ainsi que Janet Gaynor


ImageImage
Frank Borzage et Janet Gaynor, tous deux récompensés pour L'Heure suprême


Image
Douglas Fairbanks (à gauche) faisant semblant de remettre une nouvelle fois sa récompense à Lewis Milestone


Image
Douglas Fairbanks et Janet Gaynor


Image


ImageImage
La première statuette du meilleur acteur de l'Histoire, pour Emil Jannings, désormais une pièce de musée


NB : certaines images sont très mauvaises, mais il est très difficile de dénicher des visuels de films aussi vieux...

A suivre...
Modifié en dernier par pak le 14 juin 2014 9:48, modifié 6 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4837
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le western et les Oscars

Messagepar yves 120 » 23 mai 2014 13:47

J ' aime bien , même beaucoup ce topic :num1 c 'est une excellente idée c 'est respectueux envers le Cinéma de la part de westerners de WesternMovies :beer1:
Modifié en dernier par yves 120 le 23 mai 2014 18:18, modifié 1 fois.
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21829
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le western et les Oscars

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 23 mai 2014 18:06

je fusionne avec le topic déjà existant :wink:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2706
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le western et les Oscars

Messagepar pak » 23 mai 2014 19:02

yves 120 a écrit :J ' aime bien , même beaucoup ce topic :num1 c 'est une excellente idée c 'est respectueux envers le Cinéma de la part de westerners de WesternMovies :beer1:


Merci Yves !

U.S. Marshal Cahill a écrit :je fusionne avec le topic déjà existant :wink:


Ah ben le sujet existait déjà. Pas vu. Bon ben ça ne sert plus à grand chose que je continue.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21829
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Oscars du cinéma, les récompenses des westerns...

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 23 mai 2014 19:19

ah bon, pourquoi ? ta présentation complète et détaillée avec illustrations...enrichit considérablement le sujet au contraire :wink:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Cinéma »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité