Bertrand Tavernier décédé

Anniversaires, News, et autres.
Règles du forum
Attention : ne pas poster de biographies dans ce sous-forum.
Avatar du membre
Hombre
Trappeur
Trappeur
Messages : 3146

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar Hombre » 27 mars 2021 17:39

Orphelin. Oui. Je me sens orphelin, comme beaucoup d'autres.
Il n'y avait que lui.
Non seulement, il a écrit, parlé des cinéastes, des scénaristes, des acteurs;
mais il les a vraiment approchés, côtoyés.
Bertrand Tavernier était incomparable, bavard intarissable
il n'avait pas son pareil pour nous raconter des histoires de cinéma.

Désormais, il n'y aura personne comme lui...

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5161
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar Yosemite » 27 mars 2021 17:54

De fait, je m'interroge sur le devenir de la collection "L'Ouest le vrai" chez Actes Sud, actuellement forte de 20 ouvrages qui ne sont que trop recommandables pour les amoureux du western.
Yo.

Avatar du membre
Feuille de Saule
Hors-la-loi
Messages : 621
Contact :

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar Feuille de Saule » 28 mars 2021 9:47

Moi aussi...

Je suppose qu'elle sera confiée à quelqu'un d'autre...
Peu de chances que le remplaçant soit de même niveau, mais je ne crois pas que Actes Sud renonce à la collection.

Avatar du membre
yves 120
Sorcier
Sorcier
Messages : 6663
Localisation : antibes juan les pins "

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar yves 120 » 28 mars 2021 11:35

Image
Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2423
Localisation : depts 13 et 05

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar major dundee » 28 mars 2021 16:32

L'hommage d'Arte.
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-020826 ... cinephile/

Lundi soir sur la 5..."Coup de torchon", un de ses meilleurs films selon moi.

persepolis
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1413
Contact :

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar persepolis » 29 mars 2021 22:32

merci m. Bertrand Tavernier. J'espère qu'au ciel tu puisses voir des films.

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2721
Localisation : Marseille, France

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar Arizona Kid » 30 mars 2021 16:42

Lu ce matin sur un site d'infos: les obsèques de Bertrand Tavernier devaient avoir lieu aujourd'hui, dans la stricte intimité familiale, à Sainte-Maxime, dans le Var.
Peut-être sont-elles terminées au moment où j'écris ces lignes.
J'espère que là-haut, il pourra papoter avec Budd Boetticher, Randolph Scott et aussi dire bonjour de ma part à Joël McCrea.

:sm80:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
limpyChris
Trappeur
Trappeur
Messages : 3647

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar limpyChris » 01 avr. 2021 0:46

... Ain't none of our folks ...
J'hésite encore entre 'faire long' et 'faire sobre' ... Le second a plus de classe, genre Mussel ... Mais je vais quand même opter pour le premier ...

Un réalisateur que j'appréciais/apprécie pour l'humanité qui transparaît dans ses films ... et quand on l'entend expliquer sa réalisation sur l'hilarant "Quai d'Orsay" ou le poignant "La vie ..." on ne peut qu'être épaté par le travail, la réflexion, sur le placement d'une caméra, d'un détail à placer sans que cela soit trop évident ... etc.
Égrainer les titres ... "L'horloger ...", "Que la fête commence", "Le juge et l'assassin", "La mort en direct", "Une semaine de vacances", "Coup de torchon", "Un dimanche à la campagne", "Autour de Minuit" ... etc, etc. délicatesse, éclectisme ...
J'ai trouvé que" L.627" avait un peu vieilli, si ce n'est sur le fond, du moins sur la forme.
Déçu par "La Princesse ..." lors des deux visionnages ... Dois lui relaisser une troisième chance ...
J'attendais presque un western, espérais un jour un film sur "La Nouvelle France" ...
Il me reste à voir "Holly Lola", encore sous blister depuis une bonne année, et "Dans la brume électrique", que j'avais voulu voir au cinéma et raté ...

C'était, d'autre part, un passeur inégalé, qu'on écoutait avec délectation, jusque dans ses hésitations, ses phrases laissées en suspens, sa chevelure à la Bobo Johnson ... C'était l'Oncle qu'on aurait voulu avoir ... Sa vision, ses explications étaient brillantes, limpides, éclairées et éclairantes.

Un ami résidant au Luxembourg m'avait dit que B. Tavernier faisait régulièrement ? assez souvent ? des descentes à Luxembourg Ville pour y voir des films à la Cinémathèque où Fred Junck, fondateur de la Cinémathèque Nationale du Grand Duché, qui avait été son condisciple à l'IDHEC, était son ami. Dans un article du journal national luxembourgeois, Tavernier assurait être devenu metteur en scène « à cause de son admiration pour les westerns ».
Je m'étais juré qu'une fois que j'aurais du temps libre, je ferais l'effort de passer la frontière ...
J'avais caressé l'espoir de 'monter' un Ciné-Club, et de le rencontrer, et l'inviter, à l'occasion où il ferait un saut au Luxembourg, à venir parler de "Broken Arrow", ou un Ford* ... un western avec Indiens, pour que ça colle avec notre Assoc' ... Et lui donner deux-trois détails de westerns de G. Sherman, pour lui montrer combien il avait bien fait de revoir sa copie sur ce réalisateur. Il était bien venu au Ciné-Essai de Thionville, alors ... tout espoir était permis ...
Regret aussi de ne pas avoir eu ne serait-ce qu'un mot de refus d'une secrétaire concernant les textes que j'avais envoyés au nom de mon amie kiowa ...
Mais, comme dit Martin Scorsese, se rappelant la fois où, jeune 'hippie' encore inconnu, en jeans et cheveux longs, il vint à la cantine d'une major et s'installa derrière John Wayne ... lequel, après avoir jeté un coup d'oeil dégoûté à Scorsese, déplaça sa chaise afin de ne pas être trop près de ce jeune gaucho crasseux (c'est du moins comme cela que Scorsese interprète/ a ressenti le geste) et Scorsese dit : "Well, never mind, you'll never know, we still love you".

Cet ami résidant au Luxembourg me fait part d'une anecdote personnelle : "nous avions croisé B.T. un jour, X... (son épouse) et moi, tout en bas du boulevard Saint Michel. Nous venions de descendre du trottoir qui longe la Seine, Tavernier s’apprêtait à y monter, après avoir traversé la rue à la hâte. Il n’y avait pas d’autre passant. Je l’ai reconnu à l’instant et il s’en est aperçu. J’ai dit à X. en me retournant « Regarde, Bertrand Tavernier ». X. s’est retournée elle aussi, et nous avons vu, l’espace de deux ou trois secondes, son visage qui nous souriait. Et l’escalier d’accès au quai l’a aspiré. Ce qui m’avait frappé, c’est cette sorte de complicité muette et cette expression de générosité dans son visage."

Complicité et générosité. C'est effectivement ce que Monsieur Tavernier dégageait.

Mais en fait d'hommage, j'avais pensé écrire "Qui donc va nous raconter à présent des anecdotes sur Andre De Toth ? Qui va nous expliquer le choix des couleurs de la robe de ... par rapport ... ?
et je me suis rendu compte que bien d'autres avaient déjà tout mieux dit et de manière concise, qui suffit :
alors, à la Trane :
Yosemite :
Une nouvelle très attristante. Sa générosité, son espièglerie et son immense culture cinématographique nous manqueront assurément.
Salut l'artiste. :sm43:

Zach :
C'était un tel plaisir d'écouter ses analyses, toujours pertinentes et passionnées.

Jill Caméléon :
1ère chose que mon fils m'a dite hier quand je lui ai annoncé la mort de Tavernier : "Mais qui c'est qui va nous raconter les films maintenant à la fin des DVD ?"
Il est bien ce petit.
eddyj :
Éminente personnalité du cinéma français, artiste engagé à l’œuvre éclectique et reconnue à l'étranger, Bertrand Tavernier a réalisé des films d'époque et contemporains, avec une prédilection pour les sujets sociétaux. Il fut aussi un grand cinéphile investi dans la préservation et la transmission des films, mû à la fois par le souci de défendre un cinéma français indépendant et la passion pour le cinéma américain du 20e siècle.

Hombre :
Orphelin. Oui. Je me sens orphelin, comme beaucoup d'autres.
Il n'y avait que lui.
Non seulement, il a écrit, parlé des cinéastes, des scénaristes, des acteurs;
mais il les a vraiment approchés, côtoyés.
Bertrand Tavernier était incomparable, bavard intarissable
il n'avait pas son pareil pour nous raconter des histoires de cinéma.





(*Ceci n'étant plus possible, à la place, et pour être aussi 'toûrsiveû' que Ford lorsqu'il fait jouer un curé catholique à Dalio, j'inviterai Hart à venir parler de "Rio Grande" ou de "Les deux cavaliers" :mrgreen: )
(Cet ami que j'ai est lui aussi un grand conteur : il peut aussi bien vous jouer tous les rôles de "Phèdre" que réciter tous les dialogues des "Tontons flingueurs" ou de "La Traversée de Paris" ... Il vous sert des anecdotes de cinéma (qu'il a lues par bio entières ou vues sur YT) avec un tel naturel lors de dîners en ville, que son statut exotique de Français fait que les amis luxembourgeois de son épouse (luxembourgeoise) lui demandent régulièrement -quand ils sont différents- s'il connaissait Lino Ventura, s'il avait été sur le tournage d' "Un singe en hiver" ...)
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

- You've seen too many westerns, old man.
- That doesn't exactly work in your favor.

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 4753
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar pak » 01 avr. 2021 11:06

Limpy, :sm43:

Dans le genre regrets, petite anecdote que j'ai dû déjà raconter.

Dans une vie antérieure, je travaillais dans des chantiers sur les centrales nucléaires, activité dont les horaires et le rythme de travail faisaient accumuler beaucoup d'heures de récup' qu'on utilisait entre deux chantiers.

Cela me permettait d'aller au cinéma en semaine la journée, ce qui m'évitait les salles bondées du week-end ou du soir. Heureuse époque...

J'allais sur Paname, et souvent dans des cinémas de quartier qui programmaient des reprises. Ce jour-là, j'étais à l'Action Christine dans le 6éme arrondissement (devenu depuis le Christine Cinéma Club) qui proposait un cycle western avec notamment les Boetticher avec Scott. Voir ces films sur "grand" écran (pas si grand dans ce cinéma, mais quand même mieux qu'à la TV). Ce jour-là donc, j'étais aller voir Comanche Station. Heureuse époque, bis...

En sortant de la séance de 14h, je redescends la rue Christine direction la Seine, il faisait beau, j'avais envie de fouiner un peu parmi les bouquinistes des quais. Et voilà-t-y pas qu'en bas de la rue apparaît Bertrand Tavernier, qui venait j'en suis sûr pour la séance d'après (vu la rue, on n'y passe pas par hasard). Quand je l'ai reconnu, on était à moins de 20 mètres l'un de l'autre. Et là je suis entré en mode panique, le temps semblant à la fois être au ralenti et passer trop vite. Je le regardais, il me regardait. Je sentais qu'il avait compris que je l'avais reconnu, il esquissa un petit sourire, moi aussi. Arrivé à sa hauteur, je lui fais un petit signe de tête, lui aussi. Et puis je le dépasse, et continue mon chemin.

Je n'ai pas osé l'aborder, lui parler, partagé entre l'envie de lui dire combien j'appréciais la plupart de ses films (j'avais encore Capitaine Conan tout frais dans la tête), et la volonté de ne pas l'enquiquiner lui qui devait être pas mal sollicité. Bon, et puis c'était il y a plus de 20 ans. Aujourd'hui je lui aurai dit au moins un "Bonjour Mr. Tavernier" car je connais plus l'homme à travers son blog et ses inteventions sur DVD (mais il n'y avait pas tout ça l'époque).

J'ai continué à fréquenter les cinémas du coin durant quelques années, mais je ne l'ai jamais recroisé. Ballot...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
limpyChris
Trappeur
Trappeur
Messages : 3647

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar limpyChris » 01 avr. 2021 13:13

On est des dinosaures nostalgiques, pak ... On a tous en nous un petit vieillard qui fricote ... euh, tricote.
Et on a oublié de parler de son amour pour les actrices et acteurs ... Avec les scénaristes, gens de l'équipe technique, ..., il y avait une 'Tavernier Stock Company'.
Signé : Le Colonel Tramichel. Tra comme 'tralala' et Michel comme 'La Mère Michel'.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

- You've seen too many westerns, old man.
- That doesn't exactly work in your favor.

Stark
Chanteuse de saloon
Messages : 99
Localisation : A l'Ouest du Pecos

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar Stark » 01 avr. 2021 18:56

Le blog de Mr Tavernier semble perdurer timidement mais certainement (peu de retours sur le dernier billet, on sent le choc des cinéphiles proches - les commentaires de l'excellent avant dernier billet datant d'avant son décès ont disparu, why ?).
De ce blog, qui j'espère continuera, voici le meilleur témoignage sur Mr Tavernier, c'est poignant de la part de son ami très proche, Thierry Frémaux :

http://r.newsletter.institut-lumiere.or ... ND5IA1ex6g

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1600

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar Fabbordelais » 10 avr. 2021 13:49

J'aimais beaucoup son style surtout dans Le Juge et l'Assassin et La Mort en direct.

Avatar du membre
jeune papoose
Hors-la-loi
Messages : 668

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar jeune papoose » 08 mai 2021 11:52

Quand le dernier arbre aura été abattu,
la dernière rivière empoisonnée
et le dernier poisson péché,
alors l’ homme s’apercevra que l’argent ne se mange pas :sm80:

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 7237
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Bertrand Tavernier décédé

Messagepar Cole Armin » 15 mai 2021 22:35

L'hommage de yves120 & Hart dans le dernier podcast de Western Movies :

"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!


Retourner vers « Autres informations sur les vedettes du Western »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité