L'art de dégainer son revolver

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4167

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar laurent » 18 janv. 2010 16:04

Moi qui tire sur cible régulièrement (poudre noire) je me penche sur la question depuis un moment déjà.
En fait, avec ce type d'arme pour un tel exercice, il vaut mieux s'entrainer "à sec". Pas de risque inutile.
De même, ce qui importe surtout pour dégainer vite, c'est de laisser l'arme au plus près de la main.
Le holster doit pendre assez bas le long de la jambe.
Enfin, je trouve plus pratique d'armer le chien avec la main libre tout en tirant (à la façon de Ladd sur la photo de Jica).

Mais là, je parle de rapidité...et non de précision.

Sinon, concernant les astuces utilisées au cinéma (lors du montage du film) pour augmenter la rapidité visuelle de certains tireurs, le colonel tim McCoy en parle clairement dans ses mémoires. :wink:

"From the start of the film (which ran at a rate of twenty-four frames per second) when my hand began to move, until the time smoke spat out of the barrel of my pistol, six frames were exposed".

Tim McCoy "Remember the West" (Autobiography).
ImageImageImage
ken Maynard "the fiddling buckaroo"

Juh
Comanche
Comanche
Messages : 766

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar Juh » 18 janv. 2010 18:37

Est-ce que quelqu'un sait si les révolvers de films sont tous métalliques, si ce sont des répliques existantes ou des objets spécialement confectionnés pour les studios ? Parfois, on a une impression de légèreté qui ne colle pas avec l'aspect. Je sais que les épées de films d'aventures sont souvent en bois et on rajoute des bruits métalliques ensuite pour donner l'illusion. Ce procédé a-t-il été employé pour les westerns ?

Avatar du membre
ROY ROGERS
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 489
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar ROY ROGERS » 20 mars 2010 17:17

Juh a écrit :Est-ce que quelqu'un sait si les révolvers de films sont tous métalliques, si ce sont des répliques existantes ou des objets spécialement confectionnés pour les studios ? Parfois, on a une impression de légèreté qui ne colle pas avec l'aspect. Je sais que les épées de films d'aventures sont souvent en bois et on rajoute des bruits métalliques ensuite pour donner l'illusion. Ce procédé a-t-il été employé pour les westerns ?


sur les revolvers on pourrait dire.............bien des choses en sommes, dans les films américains, il s'agit de vraies armes, c'est des cow-boys dans l'âme, mais chargéesà blanc (of course) mais les chargements sont souvent "trafiqués", pour donner une plus belles flamme, le son est souvent retravaillé, cf les spag, ou le bruit est assez sec, métallique, avec une espèce de petit sifflement (comme une amorce qui éclate sous ou sur un pont, il y comme une résonnance, c'est vrai je l'ai fait quant j'étais p'tit) pas forcément réaliste, mais génial, c'est du ciné plus vrai que nature. De plus les armes de l'époque étaient chargées avec de la poudre noire, (même les armes à cartouches après 1871) poudre qui dégageait énormément de fumée, avec un bruit assez sourd(les westerns du muet entre autre, et les opallon cassidy, ça fesait bcp de fumée. autre chose, que tout amateur de "film de cow-boy sait", les cartouches vont AVEC le colt single action (celui de j wayne par exemple) n'apparaissent que vers 1870, avant Les revolvers, colt, remington, spencer, étaient caps and ball.(ils ressemblaient beaucoup à celui de tuco, du bon la brute et le truand). Pour le charger il fallait :
1/ mettre une charge de poudre dans chaque logement du barillet (avec une poire doseuse)
2/mettre la balle par dessus et la pousser au moyen du levier sous le canon
3/ mettreles amorces à l'autre extrémité du barillet
4 armer lechien et tirer;
NB celui de tuco recevait des balles, donc il s'agit d'une arme reconvertie, celà ce faisait après 1871, mais rappelez moi les dates de la guerre de secession,
bon vous avez tout compris, sur un film, sur une attaque d'indien, ce type de chargement, ça le fait pas trop, déjà qu'ils ne rechargent pas souvent!!!!!!!!!!!

ce
dit "ROBERT"

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4167

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar laurent » 20 mars 2010 17:40

J'ai lu quelque chose sur le sujet à propos de kevin Costner.
Dans le film "Silverado" on le voit faire un petit numéro de "Gun twirling".
Mais l'on ne s'improvise pas spécialiste de la discipline du jour au lendemain.
Alors on lui a donné des révolvers "bricolés" avec un système de "roulettes" en lieu et place des gâchettes.
L'illusion opère...on y voit que du feu.
ImageImageImage
ken Maynard "the fiddling buckaroo"

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10373
Localisation : Lone Pine, CA

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar Personne » 20 mars 2010 17:55

laurent a écrit :J'ai lu quelque chose sur le sujet à propos de kevin Costner.
Dans le film "Silverado" on le voit faire un petit numéro de "Gun twirling".
Mais l'on ne s'improvise pas spécialiste de la discipline du jour au lendemain.
Alors on lui a donné des révolvers "bricolés" avec un système de "roulettes" en lieu et place des gâchettes.
L'illusion opère...on y voit que du feu.


Il a aussi eu un très bon professeur : Arvo Ojala. :arrow: viewtopic.php?f=30&t=10215
Image

Avatar du membre
ROY ROGERS
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 489
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar ROY ROGERS » 20 mars 2010 17:57

icongc1 pour en finir sur les armes, dans les spags, tournés en italie, ils étaient inutilisables, même comme répliques, because les lois anti-terroristes de l'époque. Une chose pour les caps and ball, le tireur avait parfois un barillet de rechange prêt-chargé, comme dans pale rider, souvenez vous dans le duel final. Quant à l'art de dégainer, certains acteurs étaient des passionnés d'armes souvent de fins tireurs, comme eddy murphy (qui dans la vallée de la vengeance, je crois, filait le trac aux acteurs, car après quques verres de trop il tirait dans tous les coins)cHARLTON heston, Randolph scott et bien sur le Duke. Sa ceinture venait d'une ceinture de cavalerie, adaptée en cartouchière, et le holster d'un haut de botte retourné (il parait que celà se faisait bcp) très typique du far-west, en plus il connaissait et savait manier les armes. Mais n'essayez pas de faire comme lui, car il faut de grands bras, et un certain modèle de winchester. Pour dégainer, il y avait aussi des spécialistes de la chose, dans les studios, et certains comme conseillers techniques étaient des tireurs qui auraient fait palir wyatt earp himself. Alors c'est vrai, il existe des méthodes pour aller le plus vite possible, et si on peut armer le chien dans la gaine en le sortant, tant mieux et c'est vrai celà existe, il y a des tireurs qui le font, mais...........c'est des spécialistes, et américains........ tenez vous en aux conseils de K DOUGLAS dans l'homme qui n'a pas d'étoile, et faites comme clint dans Impitoyable, gardez votre sang-froid dans la fusillade.
Mais il ne faut pas oublier, que le western, c'est un mythe, du cinéma, les anachronismes, les invraisemlances, sans celà ce ne serait pas du cinéma, mais du documentaire, et puis m.......... qu'est ce que j'en ferais de mon buscadero et de mon colt 1861, si en le dégainant et en le faisant tourner (sans trop le faire tomber) je ne pouvais pas être 1 heure, 1 heure seulement, beau, beau et john Wayne à la fois. :gun:
dit "ROBERT"

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4167

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar laurent » 20 mars 2010 19:38

Personne a écrit :
laurent a écrit :J'ai lu quelque chose sur le sujet à propos de kevin Costner.
Dans le film "Silverado" on le voit faire un petit numéro de "Gun twirling".
Mais l'on ne s'improvise pas spécialiste de la discipline du jour au lendemain.
Alors on lui a donné des révolvers "bricolés" avec un système de "roulettes" en lieu et place des gâchettes.
L'illusion opère...on y voit que du feu.


Il a aussi eu un très bon professeur : Arvo Ojala. :arrow: viewtopic.php?f=30&t=10215


Un sacré lien que tu nous offres là Personne :applaudis_6:
ImageImageImage
ken Maynard "the fiddling buckaroo"

Avatar du membre
Will Kane
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 109
Localisation : Paris

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar Will Kane » 21 mars 2010 18:28

robert a écrit :comme eddy murphy (qui dans la vallée de la vengeance)


Attention, évitons la confusion entre Eddy Murphy et Audy Murphy



http://fr.wikipedia.org/wiki/Eddie_Murphy


http://fr.wikipedia.org/wiki/Audie_Murphy


L'un est un clown grotesque, l'autre est un véritable héros de la seconde guerre mondiale, qui très sans doute avait une bonne connaissance des armes... :twisted:
Tiens, mais j'ai une flèche dans le dos ~~~~

Avatar du membre
ROY ROGERS
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 489
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar ROY ROGERS » 27 mars 2010 17:32

Will Kane a écrit :
robert a écrit :comme eddy murphy (qui dans la vallée de la vengeance)


Attention, évitons la confusion entre Eddy Murphy et Audy Murphy



http://fr.wikipedia.org/wiki/Eddie_Murphy


http://fr.wikipedia.org/wiki/Audie_Murphy


L'un est un clown grotesque, l'autre est un véritable héros de la seconde guerre mondiale, qui très sans doute avait une bonne connaissance des armes... :twisted:

:shock: ouïex3, c'est ma faute, ma très grande faute, mille excuses, ainsi qu'à Audie murphy, le dieu de mes dimanches après-midi télé de mon enfance
dit "ROBERT"

lerebelle
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 8116
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar lerebelle » 27 mars 2010 17:58

Quand a moi, j' ai tiré a la mitraillette, étant souvent vu mon physique ,un défenseur de l 'autorité de l' état ,donc logiquement de justice dans mes minuscules roles, nous avions donc du matériel réel de l' armée, via la gendarmerie, nous donnions notre carte d' identité chaque matin et nous etions noté sur fiche pour le pret de l' arme avec le numéro, que nous rendions bien sur tous les soirs, quand aux balles ,elles était bien sur a blancs et claquait comme des vrais, dans un bruit assoudissant , 20 ou 30 mitraillettes en meme temps ça dégage, par contre je n ai pas le souvenir d une fumée extraordinaire, bien que cela date des années 70, au printemps 1976, je me souvient de l 'assaut d' une villa avec une trentaine de figurants comme moi , c' était epique, l' on si serait cru, a que de souvenir de jeunesse dommage ce n était pas un western, d ailleurs a Nice a cette époque l a, nous n' en avons pas tourné, voila un petit souvenir des armes du cinéma. René de Castello-Potocki
Modifié en dernier par lerebelle le 16 avr. 2014 16:33, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2535

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar Hombre » 16 avr. 2014 14:24

:arrow:

(Je ne sais pas si je suis dans le bon topic)


Caroline Crabb (Carole Androsky), sœur de Jack, entreprend de lui enseigner le maniement du revolver :
Image

Image

L'élève se révèle rapidement un bon tireur...
Image

sous les yeux tendres et admiratifs de sa maîtresse :
Image

Little Big Man (1970) de Arthur Penn.

lerebelle
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 8116
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar lerebelle » 16 avr. 2014 16:41

De toute façon tu m 'a rendu grand service en venant sur ce topic, car j 'ai pu rectifié mon message, d' il y a plus de quatre ans, il en avait bien besoin, j' était à l' 'époque, dans les balbutiements de mes écritures. R :wink:

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21588
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 avr. 2014 18:01

nous avons par ailleurs un topic sur l'apprentissage du tir dans les westerns ==> viewtopic.php?f=1&t=15227&p=195706#p195706
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21588
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 03 mai 2015 14:07

Yul dans Le mercenaire de minuit
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Timmons
Cheyenne
Messages : 78
Localisation : côte d'azur

Re: L'art de dégainer son revolver

Messagepar Timmons » 03 mai 2015 15:28

le tir en "fanning" si présent dans nos western est une pure invention du cinéma hollywoodien,( de même que les "buscaderos, ceinturons dont le holster était très bas sur la cuisse pour dégainer plus vite ) jamais à l'époque on aurait pris le risque de détériorer son arme en tirant ainsi, j'ai eu en main une notice ancienne d'un revolver où il était inscrit en lettres rouges "do not fan"

de plus cette méthode ne permet pas de viser, ce qui aurait été préjudiciable pour la survie.



Retourner vers « Armes de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités