Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1068

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar Loco » 12 juin 2019 11:41

Sur la 2, Fess Parker, oui, et Oliver Reed dans The Trap/L'Aventure Sauvage. La jolie dame me dit quelque chose, mais je n'arrive pas à mettre un nom dessus.

Sur la 1, j'aurais séché pour les Indiens (tous ?), mais Sacajawa y a les traits de Raquel Welch ! :sm12:

Pour La Dernière Piste... peut-être Barbara Hershey dans Au Paradis à Coups de Revolver (pas la robe, mais le reste ?) Enfin, là, c'est peut-être pour mettre Barbara Hershey partout... :wink:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1251

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar HART » 12 juin 2019 13:40

Barbara Hershey partout , moi ça me va bien ...
En plus , hier soir , j'ai revu The Entity , Argh !!!

Là , je fais limpy : - Ben , M'sieu Hart , qu'est-ce qui vous arrive ? D'accord vous avez rajeuni , mais là ça m'inquiète ... Peut-être qu'avec une petite sieste et une tisane ça ira mieux ? D'abord , The Entity , c'est même pas un western , vous allez polluer le topic à Loco !
- Ah oui , pardon Loco , Mais qui a commencé ? D'accord , The Entity , c'est pas un western , mais je vais quand même le revoir ce soir ...

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1068

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar Loco » 12 juin 2019 14:50

Monsieur Hart "jeune fille" (je l'avais pas osée tout à l'heure, mais c'est vrai que sur cette photo, avec les cheveux comme ça, c'est un autre homme !), ne me lancez pas sur The Entity, j'ai du boulot, je dois rester concentré, et déjà que j'ai du mal avec le forum qui fuse en tout sens...

C'est que je l'ai vu en pleine adolescence, moi, The Entity, et en 82, et ce genre de scène, on en voyait pas tous les jours, ça marque. Et puis, Barbara...

Alors comme dirait Limpy, il faut arrêter le bourbon avant le coucher du soleil, vous vous échauffez, et nous avec... :sm12:

Non, ça ne pollue pas, au contraire. On pourrait s'amuser à imaginer un casting pour une série sur l'expédition (qui aboutirait, celle-ci, plus de nouvelles de celle qui était en cours il y a quelques années), avec des actrices pour interpréter la jeune Shoshone, et là, on retombe sur le topic, en proposant Barbara Hershey !

Sans compter qu'il y a un grand silence sur l'aspect... humain de ces grandes expéditions. On sait que York, l'esclave de Clark, avait beaucoup de succès auprès des Indiennes, entre autre durant l'hivernage chez les Mandans, mais quid des autres ? De bois ou monastiques, ces rudes explorateurs ? J'en doute fort. 1804-1806, ça fait quand même long... Donc, il y a de quoi rebondir ! :wink:

Je suis sûr que Musselshell doit en savoir plus sur le sujet.
Modifié en dernier par Loco le 12 juin 2019 17:10, modifié 1 fois.
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2556

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar musselshell » 12 juin 2019 15:45

Chez les Arikaras, les engagés se sont amusés...Le problème, c'était les maladies vénériennes, dont la syphilis, que les trappeurs français avaient semé tout au long de la grande boucle du Missouri...
Certains chercheurs ont envisagé que Lewis ait pu choper la chose...ce qui ne l'aurait pas aidé par la suite...
Ce qui est sûr, c'est qu'il avait des poussées de malaria... déjà antérieures à l'expédition
Colter et Drouillard ont eu droit à de bonnes chaude-pisses, comme tous les engagés non militaires...pour la plupart francophones.
Thomas Jefferson, francophile et grand commenditaire, menait une double vie quasi mitterandienne .
Si York n'a pas eu une descendance entre les Coteaux du Missouri et les Bitteroot( il avait du succès partout), cela tient du mystère absolu...
Le terre-neuve de Lewis trouvait les petites clebbardes des hautes plaines trop peu à son goût.

Envoyé de mon ONEPLUS A6013 en utilisant Tapatalk
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1068

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar Loco » 12 juin 2019 16:04

Merci pour les infos Mussel. Il faut que j'en lise plus sur Lewis et les raisons de sa fin, quoique j'ai mon idée sur la question.

York - Tableau de C.M. Russell, 1908.

Image
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2556

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar musselshell » 12 juin 2019 16:19

Le meilleur bouquin là dessus est celui de Clay Jenkinson, The Character of Meriwether Lewis, où l' auteur cherche jusque dans les journaux les signes avant coureurs de l' écroulement d'après l' expédition. Trés bien écrit...et convainquant...jusqu'à la reconstitution des derniers jours sur la Natchez Trace...

Envoyé de mon ONEPLUS A6013 en utilisant Tapatalk
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2166
Localisation : depts 13 et 05

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar major dundee » 12 juin 2019 23:56

Oui "How the west was won"

Image
Image

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2166
Localisation : depts 13 et 05

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar major dundee » 13 juin 2019 0:26


limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2451

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar limpyChris » 13 juin 2019 17:08

... et le vieil Indien sur la droite, sortant d'un tipi : au début du film, sur la droite de l'écran également, à l'arrivée dans le camp indien du mountain-man-trappeur Linus Rawlings-James Stewart. :sm43:
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2451

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar limpyChris » 13 juin 2019 18:25

Hart le Jeune a écrit :
Là , je fais limpy : - Ben , M'sieu Hart , qu'est-ce qui vous arrive ? D'accord vous avez rajeuni , mais là ça m'inquiète ...
...Ah ben c'est du prop' ... V'là qu'i' font du limpy sans limpy mainant !! Déjà que je viens de lire qu'i' faisaient du Bourbon Bio ... !! Pourquoi pas des oeufs bio, tant qu'i'zy sont, et du vin bio ... Hein ? ... I' z'en ... déjà ... Et du nucléaire bio, ça existe, ça, le nucléaire bio ? Ah, non, 'prop', i'z'appellent ça ... i' mettent les déchets sous le tapis, ni vu ni connu ... hein, je m'égare de l'Est ... Ouais, z'avez raison ... j'en étais où, moi ...) Ah oui, du limpy sans limpy ... Bientôt, j'aurais plus besoin de venir, moi. Je savais que j'aurais dû me déposer à la Société des Auteurs ... Tout me prend', i' vont tout me prend' ... Mais je l' prends bien, vu qu' c'est plutôt amical. :wink:
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2451

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar limpyChris » 13 juin 2019 18:27

...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2451

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar limpyChris » 13 juin 2019 18:28

Non, juste pour vous montrer que du silence après du limpy, c'est encore du limpy.
Bon, faudrait quand même que j'essaye de camoufler ça avec un peu de Lewis et Clark ...
Vite, quelque chose ... N'importe quoi ... Cette peinture de Russell, représentant York chez les Mandans, à été reprise et réarrangée dans "La saga du Grizzly" par Claude Auclair, vraiment trop tôt disparu.
Bon, on ne demande pas à Mussel, Hart et loco si ils connaissent ... mais s'ils aiment ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1068

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar Loco » 13 juin 2019 18:58

Merci, Limpy ! À la fois vous me faites découvrir, et vous me mettez la honte, parce que je ne connais pas La Saga du Grizzli !

À propos de York et de BD, impossible de ne pas citer le triptyque Oregon Joe de Georges Ramaïoli.

Image
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1251

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar HART » 13 juin 2019 19:58

Ah , limpy , vous assumez votre popularité , je n'en attendais pas moins de vous !
Bien sûr que " c'est plutôt amical " ....
Je connais la peinture de Russell que vous citez , mais pas du tout La saga du Grizzly.
Si j'ai raté quelque chose , limpy , merci de me le dire , je ne voudrais pas partir vers les prairies éternelles sans une doc approfondie , histoire de ne pas être trop dépaysé une fois arrivé là-bas.
Loco , bonne idée d'avoir montré une planche de l'ami Georges sur ce sujet. Je ne sais pas si vous le saviez , mais ce talentueux dessinateur a été durant des années , l'un des plus brillants participants de WM.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2451

Re: Lewis et Clark : Capitaines de l'impossible

Messagepar limpyChris » 13 juin 2019 21:35

OUPS !! Dites pas à Georges que je ne l'avais pas cité sur cette affaire là ... Pour se venger, il serait capable de me dessiner un covebois en dédicace ...
Hormis les trois cavaliers Nez-Percés, les Indiens de la dernière case en bas à gauche ne vous disent pas quelque chose ... ? :sm41: Allez, je vous aide, un qui est dans mon top ten,Yves-style ...
Je ne connais(sais) pas Auclair en dehors de ses albums, mais sa "Saga du Grizzly" était sacrément bien documentée, à une époque où on ne pouvait pas encore taper 'Indiens' dans une barre de recherche et avoir 356023257603 réponses. Non, il fallait vraiment s'y intéresser pour avoir une documentation assez pointue. L'homme devait donc avoir un vrai intérêt pour les Indiens d'Amérique (entre autres). Et j'avais bien aimé l'histoire à l'époque de sa sortie (en petits épisodes dans l'hebdomadaire "Tintin"), au bord du fantastique, de ce grizzly tueur (avant des films comme "Prophecy", "Nightwings"), qui devient un combat personnel entre un jeune trappeur et le monstre ... ça rappelle d'autres trucs ça, non ... ? En littérature, avant le cinéma.
Tiens, il me vient une idée ... Wait and see ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.


Retourner vers « La conquête de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités