Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Attention aux débordements!
Avatar du membre
Arizona Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1975
Localisation : Marseille, France

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Arizona Kid » 23 oct. 2019 8:18

Mes excuses pour cette erreur, Moonfleet: j'étais persuadé que Dvdclassik était un site de cinéma professionnel, eu égard aux nombreux directeurs de boîtes de production ou de restauration que vous rencontrez et interviewez (Gaumont, Éclair, Lobster, etc).
Du reste, et en dépit de certaines de tes chroniques que je trouve parfois injustes, je tiens à rappeler que ce site, couplé à WM, a grandement contribué à ma culture du western et du cinéma en général, tous genres confondus.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1903
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Moonfleet » 23 oct. 2019 8:28

Arizona Kid a écrit :Mes excuses pour cette erreur, Moonfleet: j'étais persuadé que Dvdclassik était un site de cinéma professionnel, eu égard aux nombreux directeurs de boîtes de production ou de restauration que vous rencontrez et interviewez (Gaumont, Éclair, Lobster, etc).



Pas de soucis ; c'est tout à notre honneur que l'on puisse penser qu'il s'agit d'un site de professionnels. D'ailleurs dès demain une belle surprise je pense, un entretien dont nous ne sommes pas peu fiers.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2396

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Loco » 23 oct. 2019 8:48

Arizona Kid a écrit :Je prends note du message, Longway.

Ceci dit, je persiste à penser qu'il y a une sorte de délit de sale gueule contre ma personne venant de certains membres: car enfin, quand Moonfleet -critique professionnel, il est vrai- démolit des films à tour de bras sur ce forum ou sur Dvdclassik, je ne vois pas de chevalier Loco en armure de lumière brandir bouclier et glaive de vérité pour porter secours à ces pauvres petits films méchamment opprimés.
Il y a donc, je crois, un certain parti pris à l'oeuvre; c'est en tous cas ma conviction personnelle.


C'est ton langage ordurier et insultant envers les oeuvres et les personnes que je critique, et que je critiquerai chaque fois que tu y auras recours, parce que c'est un manque de respect envers les oeuvres, leurs créateurs et aussi ceux qui les apprécient. Concernant Moonfleet (dont je ne vois pas ce qu'il vient faire dans cet échange entre nous), je suis en désaccord avec son appréciation des films 9 fois sur 10, je lui ai déjà dit, il me semble, mais j'apprécie qu'il le fasse de façon argumentée et sans utiliser des propos insultants.

Je ne suis pas le Don Quichotte du forum, quoique tu en penses, avec tes remarques méprisantes (une fois de plus). Par ailleurs, m'as-vu m'en prendre à toi ailleurs qu'en ces deux occasions, sur Le Nouvel Hollywood et ici, sur ce "crachat" ?

Il n'y a pas de délit de sale gueule ni de parti pris, mais pas plus que toi je ne mâche mes mots quand j'ai quelque chose à dire. Et il se trouve que certaines de tes interventions stigmatisent ce que je déteste le plus dans l'attitude de certain "cinéphiles" qui ne respectent ni les oeuvres, ni les personnes.

Maintenant, hâtons-nous de nous ignorer, le forum s'en portera très bien.

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3872
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar pak » 23 oct. 2019 10:20

Personnellement, je ne vais pas être très original, mais il n'y a pour moi qu'une seule trilogie. Et ça n'a rien à voir avec l'âge de vision des différents films.

Je prends encore plaisir à voir les trois films originaux, malgré les remontages successifs. Quand la seconde trilogie était sortie, après la vision du premier volet, j'avais été plus que refroidi. Seule la conclusion du troisième m'a (un peu) réconcilié avec l'univers, à la toute fin, quand le mutilé Anakin Skywalker devient Dark Vador avec sa première respiration dans son armure noire, j'en ai eu alors des frissons dans le dos.

Mais le soufflé est vite retombé, je n'ai jamais eu envie de revoir ces films. Le pompon, c'est le premier épisode de la dernière trilogie. J. J. Abrams n'est pourtant pas un manchot, mais je me suis ennuyé, mais ennuyé... Il n'a pas réussi à reproduire le petit miracle qui a réveillé la franchise Star Trek. Rien ne fonctionnait. Adam Driver est l'une des pires erreurs de casting que j'ai pu voir à l'écran, Harrison Ford n'a fait que confirmer ce qu'il montre depuis le début du millénaire, plus rien dans le sac, pas impliqué, et le scénario, que des redites, et pas de surprise, même le destin de Han Solo, on le voit tellement arriver, que quand ça arrive, ça n'émeut pas (et là encore, c'est traité par dessus la jambe, comme si c'était anecdotique). Bref, j'ai alors décidé d'arrêter les frais. Pas vu le second opus, et je n'irai pas voir les autres dérivés.

J'ai beaucoup aimé les premiers films de Lucas (THX 1138, American graffiti) et admiré sa création de l'univers Star Wars, même s'il a pioché un peu partout ses idées, mais c'était un homme bouillonnant de créativité. De même lorsqu'il a coécrit et produit des films comme Les Aventuriers de l'arche perdue et Willow. J'ai même été désolé de l'échec d'une de ses rares prises de risque, quand il a produit Howard the Duck, projet ô combien casse-gueule...

Mais son talent s'est asséché dans les années 1990. Le film de guerre Red Tails, qu'il a écrit et produit, est assez symptomatique de ce constat : il y a des moyens, c'est spectaculaire, les effets numériques sont irréprochables, mais c'est creux, qu'est-ce que c'est creux... Et pourtant j'adore les films d'aviation.

Disney est un ogre qui édulcore tout ce qu'il touche (seul Pixar a à peu près résisté), mais je ne pense pas que le studio soit responsable du contenu des nouveaux Star Wars. Le ver était déjà dans le fruit.

Reste que ça fonctionne, ces films font des cartons au box-office, même un "échec" comme Solo a rapporté près de 400 millions de dollars au box-office mondial. Donc les gens en redemandent. Pas moi, mais ce n'est pas grave, il y a pleins d'autres films par ailleurs...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1903
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Moonfleet » 23 oct. 2019 12:09

pak a écrit : Adam Driver est l'une des pires erreurs de casting que j'ai pu voir à l'écran.



On ne dit pas d'un mal d'un de mes chouchous de ces dernières années ! :mrgreen: Au contraire je continue à penser qu'il s'agit du meilleur méchant de la saga et la plus belle idée de casting.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2396

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Loco » 23 oct. 2019 12:37

Souvent, je remercie la nature de m'avoir doté de goûts suffisamment simples pour apprécier toutes ces œuvres tant décriées.

L'important, comme l'écrivait Saint-Ex, c'est qu'elles n'abîment pas les Hommes. (C'est pourquoi je déteste les deux derniers "Rambo" qui franchissent cette limite à mon sens.)

Un cinéma, c'est comme un restaurant, quand on entre dans un fast-food, on sait qu'on n'entre pas chez un chef étoilé, mais on peut se régaler des deux, non ?

Le premier Star Wars en 77 était l'oeuvre d'un chef, visionnaire s'il n'était pas encore étoilé. Je tendrais à dire que L'Empire en 81 aussi. Pour Le Retour du Jedi, c'était déjà du McDo, il y avait même le jouet en peluche avec ! Et après, dès la prélogie, on était dans le fast-food, on le savait, enfin, je crois. Moi, comme je l'ai dit, j'étais trop vieux et les personnages trop jeunes, et comme Pak, je n'ai vraiment aimé que le troisième, quand c'est devenu très noir, j'avais enfin l'impression d'un film destiné à des adultes (la cible des autres, respectivement, 10 et 16 ans, je dirais... :sm57: )

Quant aux suivants, c'était Disney, donc pas de surprise possible. Leur dernier film pour adultes, c'était Le Dragon du Lac de feu, non ? Après, ils ont créé Touchstone, et ce qui est resté sous la bannière à grandes oreilles... Et ils n'avaient pas intérêt à se louper, donc, ils ont assuré le coup, sans prendre de risques, mais sans avoir à rougir, à mon avis, du résultat.

Enfin, faut-il m'écouter ?
Je suis le chevalier en armure avec ses têtes de turc, et je m'appelle le cinglé, alors... :mrgreen:

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3872
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar pak » 23 oct. 2019 14:45

Moonfleet a écrit :
pak a écrit : Adam Driver est l'une des pires erreurs de casting que j'ai pu voir à l'écran.



On ne dit pas d'un mal d'un de mes chouchous de ces dernières années ! :mrgreen: Au contraire je continue à penser qu'il s'agit du meilleur méchant de la saga et la plus belle idée de casting.


:shock: Ah bon ? Le meilleur en plus ? Hé ben... Je ne pense pas revoir de sitôt ce film, mais l'impression qu'il m'a laissé en salle... Bref, pas grave.


Loco a écrit :Souvent, je remercie la nature de m'avoir doté de goûts suffisamment simples pour apprécier toutes ces œuvres tant décriées.

L'important, comme l'écrivait Saint-Ex, c'est qu'elles n'abîment pas les Hommes. (C'est pourquoi je déteste les deux derniers "Rambo" qui franchissent cette limite à mon sens.)


Ah mais j'ai des goûts simples ! Si kiemavel était là, il te confirmerait mon intérêt pour des nanars des années 1980 ! On peut aussi se demander si prendre les gens pour des consommateurs de tout et n'importe quoi ne soit pas une des manières d'abîmer les hommes. Ça peut se discuter pour le second, mais le premier Rambo est nettement pour moi plus respectueux du spectateur et de son intelligence que les gens emballant un Star Wars actuel avec tout le merchandising qui l'entoure, sans parler de ce cynisme cinématographique que je déteste dans ces productions, à savoir être suffisamment certain que le film va marcher pour finir sur un twist afin de prévoir des suites. Chose devenue courante dans les grosses production plus ou moins fantastiques que nous pond Hollywood depuis des années, et moi ça m'agace, nom d'un p'tit Ewok épilé !

:evil: :roll: :? :num1 :) :D :lol:

Mais pourquoi il s'énerve lui ? :sm57:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2396

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Loco » 23 oct. 2019 15:29

Ah, Pak, pas le temps de partir dans un débat, mais alors, pas du tout, pourtant ce serait passionnant.
Mais pas d'accord non plus.

pak a écrit :Ah mais j'ai des goûts simples ! Si kiemavel était là, il te confirmerait mon intérêt pour des nanars des années 1980 ! On peut aussi se demander si prendre les gens pour des consommateurs de tout et n'importe quoi ne soit pas une des manières d'abîmer les hommes.


Je n'en doute pas, je n'ai pas poussé l'ironie assez loin, je vais le faire ici : "Souvent, je remercie la nature de m'avoir donné suffisamment peu d'intelligence et de raffinement..." Mais j'avais peur que ce soit pris au premier degré par mes détracteurs... Si, si, je sais qu'il y en a qui m'en veulent ici personnellement ! :lol: :lol: :lol: :lol:

Le cinéma hollywoodien est une industrie, nous sommes ses consommateurs, c'est un fait. Le seul moyen de le contrer, c'est comme toi pour ces Star Wars 8 et 9, de ne pas y aller. Mais sinon, je crois qu'y aller et hurler au viol de notre intégrité, c'est être un poil hypocrite, voire schizophrène, non ? :wink:

Ça peut se discuter pour le second, mais le premier Rambo est nettement pour moi plus respectueux du spectateur et de son intelligence que les gens emballant un Star Wars actuel avec tout le merchandising qui l'entoure, sans parler de ce cynisme cinématographique que je déteste dans ces productions, à savoir être suffisamment certain que le film va marcher pour finir sur un twist afin de prévoir des suites.


Pour les Rambo, relis-moi bien, je parle des deux derniers, qui abîment à mon sens les hommes, parce qu'ils excitent les plus bas instincts avec une violence que je trouve complaisante, dans un propos qui n'a pas la teneur dramatique, intellectuelle ou philosophique nécessaire pour la justifier. Je sais, c'est un terrain dangereux ou je m'aventure, surtout qu'après,n je disparais pour plusieurs heures sans répondre. J'apprécie beaucoup les trois premiers, et le premier en particulier.

Star Wars... est un pur divertissement qui ne prétend à rien d'autre qu'à distraire et faire de l'argent. Mais je connais peu de films qui visent à faire des pertes. Et Star Wars a toujours été là. Le merchandising a existé dès L'Empire contre-attaque, ce n'est pas nouveau. Et puis là, rien à voir avec le cinéma : je vois les films sans avoir mes étagères chargées de bibelots, et mes filles les adorent sans elles aussi tomber dans ce piège. Chacun a un libre arbitre en la matière, il me semble, et s'il y a eu un loupé dans l'apprentissage de la frustration quand ils étaient petits et que la société de consommation l'exploite, la faute est partagée, non ? On n'a jamais braqué personne en lui disant : "Achète de faucon millenium de 15 cm à 55 euros ou sinon... !"

Le coup du twist final, un peu normal, avec l'évolution des médias. Ces franchises sont des séries avec un rythme un peu particulier, et sont conçues comme telles. Pour moi, la frontière cinéma et télévision est tombée, le cinéma n'est qu'un moyen de diffusion parmi d'autres (là, je suis mort ! :lol: ) avec une qualité qui bat celle des autres, mais il n'a plus sa spécificité d'antan. Tout ça, c'est de la fiction filmée, et selon moi, souvent très bien, ce qui se traduit juste par du plaisir en plus.

Et ayant appris très jeune que la vie était courte, je m'interdis depuis, et c'est un reproche que je ferai à beaucoup, même si c'est leur droit le plus strict, je t'interdis, donc, de trouver que la mariée n'est jamais assez belle. Moi, je les trouve toujours belles les mariées, même si, de très rares fois, parce que je ne suis pas aveugle, j'en vois une dont je me dis : "Celle-là, quand même... Yeurk !" Mais je ne fais pas le tour de la noces pour le dire. :wink:

Sauf pour Rambo Last Blood, j'avoue, parce que là, vraiment trop moche, et malsaine, la mariée !

Bien sûr ce n'est que mon point de vue, et je respecte les autres, malgré mon désaccord total. :lol:
Et surtout, pas de méprise, je ne polémique pas, je ne provoque pas, je n'agresse pas, sincèrement, on discute, c'est tout. :D

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3872
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar pak » 23 oct. 2019 16:50

Ah sorry, sais pas pourquoi j'ai lu les premiers plutôt que les derniers pour les Rambo, ben du coup, on est d'accord.

Pour l'aspect mercantile on est d'accord aussi en fait. J'ai toujours répondu à ceux qui reprochaient au cinéma américain son approche trop ouvertement économique que c'était dans son ADN depuis les débuts.

En caricaturant, le cinéma est considéré plus comme une industrie de divertissement qu'un art aux États-Unis (même si des exceptions régulières fragilisent cet argument), en France, ce serait plutôt l'inverse (même si ça a commencé à changer). Chez nous, un réalisateur pouvait sortir plusieurs films sans succès au bout, de l'autre côté de l'Atlantique, l'échec (le manque de rentabilité) n'est pas admis, ou, une fois, mais pas deux, d'où un paquet de réalisateurs partis se recycler à la télévision.

Après, même en sachant cela, on peut quand même tiquer quand ça se voit trop ces placements de produits ou quand la volonté de faire de l'argent accouche d'un film boursouflé sans fond ni intérêt (je parle du premier film de la dernière trilogie, je n'ai pas vu les autres). Moi ça m'a gavé. Comme ces fins de cycles interminables en deux parties (Harry Potter, Hunger games, Twilight... ) faites pour faire durer et donc un maximum de fric, générant deux films où on s’emmerder plutôt qu'un seul qui passionne. C'est pousser le bouchon un peu loin.

Le merchandising Star Wars existe depuis L'Empire contre-attaque, je suis bien d'accord, mais au-delà de ça, le film était amplement réussi et digne d'intérêt, c'est même le meilleur de la saga, du moins de ceux que j'ai vu. Ce côté commercial ne me dérange pas à partir du moment où les auteurs ont fait un effort de créativité. Effort que je ne ressens pas dans les derniers Star Wars qui surfent sur les rails dorés du succès car même les plus blasés des fans (on en a un ici qui a ouvert le sujet) ira voir. Pas moi... Heu, zut, je me répète.

Par exemple, la saga 007 est une des reines du placement de produit, et ça se voit avec de bons gros logos de marques au premier plan d'une scène. Même si la version Craig divise, moi ça ne me dérange pas car les scénaristes essayent de construire des scénarios originaux autour d'un héros qui a frôlé la ringardise plus d'une fois, et en plus c'est mis en image avec soin et talent. Les nouveaux Star Trek, même si ça commence à tourner à vide, proposent également de grands moments de cinéma. Et la relecture de La Planète des singes est peut-être le recyclage le plus intelligent de ces dernières années.

Tout ça pour dire que dans les blockbusters américains, il y a un équilibre créativité / pognon délicat à maitriser, d'autant que la balance peut facilement pencher du mauvais côté. C'est ce que je ressens avec les derniers Star Wars. C'est ce que je crains avec les prochains Avatar que Cameron attend de sortir une fois que Star Wars aura libéré le créneau de Noël, d'autant que Disney est maintenant propriétaire de la Fox, distributrice des films (et Cameron m'a laissé sur ma fin avec sa dernière production Alita : Battle Angel qui finit comme j'aime pas, c'est-à-dire sans fin et à suivre).

Bon, on peut débattre de l'opposition télévision / cinéma. Les fictions télévisuelles américaines ont depuis la fin des années 1990 gagné en qualité, c'est indéniable. D'ailleurs le positionnement d'Hollywood envers la télévision est assez ambivalente. Car à la fois la télévision devient le purgatoire de réalisateurs qui ont connu un ou des fours au box-office, ainsi que le refuge d'acteurs qui n'attirent plus foules dans les salles, et en même temps, ce n'est plus considéré comme "honteux" de travailler pour la télévision, pour laquelle par exemple Spielberg a produit des programmes de qualité, et le succès peut amener au cinéma, comme J. J. Abrams par exemple.

Après je reste persuadé que l'impact d'un film en salles restera supérieur à celui ressenti devant un écran de télévision (à moins d'avoir une salle dédiée avec le matériel qui va bien, mais là, faut certains moyens).


Mais globalement on est d'accord sur à peu près tout, c'est juste que moi, j'aime plus Star Wars, du moins je n'aime pas les nouveaux. Me parlent pas. Comme les Marvel, divertissement, certes, mais nivelés par le bas, pour élargir le panel des spectateurs. Le traitement de Spider-Man par Sam Raimi rend insignifiant ce que nous propose le personnage dans les Spider-Man actuels. Bon, je sais pas, j'ai peut-être passé l'âge. Pourtant j'ai aimé les premiers X-men aussi, à la dramaturgie nettement plus réussi que celle des Avengers. Heu, oui, d'accord, on parle de type qui volent, avec des capes, armures et marteaux...

:sm57:


Heu, ben tiens, je vais revoir Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8ème dimension, c'était fauché et bordélique, mais on ne s'y ennuyait pas ! :lol:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Feuille de Saule
Guerrier indien
Messages : 491
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Feuille de Saule » 23 oct. 2019 17:07

ar exemple, la saga 007 est une des reines du placement de produit, et ça se voit avec de bons gros logos de marques au premier plan d'une scène

007 est au service de la Reine des deux côtés de la caméra !
La série est britannique.
Image

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3872
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar pak » 23 oct. 2019 18:57

Plus seulement depuis un moment. C'est produit en grande partie par MGM/United Artists.

Et suivant les épisodes, que ce soit au niveau de la production ou de la distribution, on voit apparaitre des noms comme la Columbia, Universal, Sony Pictures, et la société mère de EON Productions créée par Broccoli et Saltzman, Danjaq LLC, est basée en Californie.

Tous ces capitaux américains ont pour contrepartie que les films plaisent au public américain. Et ça marche puisque Skyfall a fait plus de 300 millions de $ de recettes sur le territoire nord-américain, et Spectre dans les 200.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2346
Localisation : depts 13 et 05

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar major dundee » 23 oct. 2019 20:46

Moonfleet a écrit :
Arizona Kid a écrit :Mes excuses pour cette erreur, Moonfleet: j'étais persuadé que Dvdclassik était un site de cinéma professionnel, eu égard aux nombreux directeurs de boîtes de production ou de restauration que vous rencontrez et interviewez (Gaumont, Éclair, Lobster, etc).



Pas de soucis ; c'est tout à notre honneur que l'on puisse penser qu'il s'agit d'un site de professionnels. D'ailleurs dès demain une belle surprise je pense, un entretien dont nous ne sommes pas peu fiers.


Une référence pour mézigue...(je parle pas des "Star Wars"), surtout par rapport à des "petits" westerns qui me tentaient sans que je les ai déjà vus, avant de les prendre en dvd.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5080
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 28 oct. 2019 14:48

Image Par certains aspects comme disait Francis CABREL aux Guignols... C'était mieux avant...
Image

Avatar du membre
Bat Lash
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1947

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Bat Lash » 29 oct. 2019 9:06

j'irais bien sûr voir le film sur grand écran mais j'attend avec plus d'impatience la série télé The Mandalorian sur les chasseurs de primes de l'univers Star Wars

Avatar du membre
Arizona Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1975
Localisation : Marseille, France

Re: Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker - 2019 - J.J. Abrams

Messagepar Arizona Kid » 18 déc. 2019 14:48

Et voilà, après deux ans passés sans mettre les pieds dans une salle obscure, j'ai enfin vu ce Star Wars Épisode IX tant redouté, en séance matinale.
Je n'aurais jamais cru dire ça, surtout après l'infâme et infect Épisode VIII -pour lequel mon humble opinion de spectateur m'avait carrément valu d'être cloué au pilori virtuel- , mais L'Ascension de Skywalker -dans l'acception la plus religieuse du terme- renoue avec l'ampleur épique et tragique de La Revanche des Sith, et les dernières images du film, d'une émotion poignante, m'ont littéralement tiré les larmes.
Je n'avais plus ressenti ça devant un Star Wars depuis presque quinze ans...

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:


Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités