Sous-titrage des films

Attention aux débordements!
Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2387
Localisation : depts 13 et 05

Re: Sous-titrage des films

Messagepar major dundee » 13 sept. 2019 20:59

Ils feront jamais autant de fotes que sur les bandos des chenes info.

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4976
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Sous-titrage des films

Messagepar Yosemite » 04 févr. 2020 14:47

Lorsque j’ai visionné récemment « Adua e le compagne” (Adua et ses compagnes), je me suis heurté à la difficulté de suivre les dialogues au travers des sous-titres.
Tout d’abord parce qu’il s’agissait de dialogues en italien auquel je ne comprends rien, et plus encore parce que ceux-ci, notamment dans la première partie du film (lorsque ces dames quittent leur maison close pour aller s’installer dans leur auberge), sont particulièrement rapides et riches.
J’ai même dû visionner deux fois, grosso-modo, la première heure pour bien plonger dans l’intrigue d’Antonio Pietrangeli.

Et puis ensuite, ô surprise, j’ai découvert que Simone Signoret, dans ce film avait joué « dans sa langue »… en français donc et que le film avait été postsynchronisé comme cela arrivait souvent dans les films italiens.

- La première question que je me suis posée a été : « mais comment s’est déroulé le tournage avec des actrices et des acteurs ne parlant pas la même langue ? ».
A priori, pas de problème là-dedans, même si je n’ai pas trouvé comme cela s’est passé dans ce film en particulier.

- Et la deuxième bien sûr : « est-ce le bon choix de regarder un tel film en VOST au détriment de l’attention portée à l’histoire étant donné la concentration nécessaire à la seule lecture des ST ? ».
Personnellement, je regarde toujours les films en VO, pour autant j’avais déjà éprouvé ce genre de doute face à ce choix en regardant certains films très dialogués, comme des œuvres de Mankiewicz par exemple.

Et c’est là, en lisant des articles disponibles sur le net que j’ai appris la chose suivante : « Dans les années 1960, par exemple, l’un des cofondateurs du Musée autrichien du cinéma, le cinéaste Peter Kubelka, refusait de projeter des films en version sous-titrée, au motif que les sous-titres empêchaient de profiter de l’image du film »

Ceci est consultable sur le lien suivant : https://larevuedesmedias.ina.fr/pourquoi-le-doublage-suscite-le-trouble

Pour ma part, l’argument qui me venait à l’esprit en premier lieu en faveur de la VO(ST) était le respect de l’œuvre originale. Il m’a bien fallu reconnaître que ce-pensant, je me focalisais sur les voix des acteurs mais que j’en oubliais au passage le travail de cadrage et de photographie que les ST viennent fatalement altérer.

Sans aucun doute, vais-je continuer à privilégier les VOST mais bon, la lecture éclairante de tous les avis permet tout de même de ne pas fermer les portes à d’autres façons de savourer le cinéma.
Yo.

Quelques ouvrages intéressants : https://beta.ataa.fr/revue

Et notamment pour ce qui concerne les ST : https://beta.ataa.fr/revue/num%C3%A9ro-3/georges-sadoul-le-doublage-et-le-sous-titrage/la-querelle-du-doublage-deux-r%C3%A9ponses-%C3%A0-jacques-becker-denis-marion-georges-sadoul-l%C3%A9cran-fran%C3%A7ais-n-5-1er-ao%C3%BBt-1945

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4976
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Sous-titrage des films

Messagepar Yosemite » 01 mars 2020 14:32

Autre exemple "problématique" visionné récemment, celui de "In the mood for love" de Wong Kar-wai.
Le DVD propose, entre autre, une version en cantonais et une en mandarin...
Si voir ce film en français m'aurait paru incongru, la justesse du choix devient moins prégnante entre ces deux langues en revanche. J'ai opté pour le cantonais je crois, mais je suis à peu près certain qu'un visionnage en mandarin n'aurait absolument rien changé à mes oreille profanes...
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4976
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Sous-titrage des films

Messagepar Yosemite » 28 mars 2020 11:26

Les dialogues dans le film "2046" de Wong kar wai sont absolument sublimes de concision et de précision pour nous faire ressentir les sentiments entre les différents protagonistes. Lorsque j'ai glissé le DVD dans le lecteur hier, j'ai choisi "VO avc sous-titres français" dans le menu.

Je lis ce matin dans Wikipedia au sujet de ce film : "Dans la version originale, chaque personnage parle sa propre langue. M. Chow parle cantonais, Bai Ling parle mandarin, Tak le japonais, Bird le thaï. Et ce, même quand ils parlent entre eux. Malgré ce détail, ils ont l'air de tous se comprendre parfaitement".

Pour le coup, il s'agit donc bien d'une VO, mais je trouve que cette impression de compréhension mutuelle entre les acteurs est un véritable tour de force. C'est vraiment magique.
Yo.


Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Arizona Kid et 2 invités