"À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Attention aux débordements!
Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1063

"À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar Loco » 18 juin 2019 15:12

"À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

C'était un des sujets de philosophie du bac hier.

Je me suis dit que l'on pourrait bien digresser un peu autour avec le western en toile de fond.

Je pense en tout cas que c'est une des problématiques du forum, ce qui la rend intéressante.

Image
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
Feuille de Saule
Squaw
Messages : 364
Contact :

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar Feuille de Saule » 18 juin 2019 18:04

C'est assez classique comme thème, non ?

#CommenteLeSujetAuLieuDyRepondre

icongc1 cela peut servir à comprendre son/ses sens cachés
ou à s'inspirer ensuite de la technique employée
pour ce qui est de l'apprécier, j'ai peur que cela soit souvent un "moins" plutôt qu'une aide...
Image

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2161
Localisation : depts 13 et 05

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar major dundee » 18 juin 2019 22:20

Disons qu'il faudrait distinguer les barbouilleurs inspirés, voire illuminés...des tacherons laborieux et précis. :D
Nos très chers peintres nationaux Cézanne et Van Gogh, pas vraiment estimés en leur temps, sont aujourd'hui ultra-réputés, ils sont les contemporains de Remington par exemple, qui du coup reste presque cantonné au genre "peintre pompier"(ceci dit ,les peintres pompiers j'aime bien)...et puis quand on voit un cheval version Picasso, ça donne pas envie de monter dessus :D

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7160
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar Sitting Bull » 19 juin 2019 0:32

On a nationalisé ou naturalisé V.Van Gogh :?: :lol:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1250

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar HART » 19 juin 2019 7:38

J'aurais adoré avoir ce sujet .
Une oeuvre d'art ne doit pas être expliquée , son appréciation relève d'un ressenti personnel peut-être même de l'instinct.
C'est à chaque personne , individuellement , de déterminer si l'objet qu'il voit ou écoute renvoie à la beauté et à l'universalité.
Par contre , donner des clefs pour que chacun puisse se faire une idée de la définition de l'art et de l'importance de cette notion , oui.
Rattacher ça au western , Loco ?
Je crois que c'est un peu ce que nous essayons tous de faire ici. Mais le conceptualiser , c'est une autre histoire ...

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1840
Contact :

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar Moonfleet » 19 juin 2019 8:11

HART a écrit :J'aurais adoré avoir ce sujet .
...


C'est aussi ce que je me suis dit en entendant l'info. Et je pense que mon raisonnement aurait à peu près suivi celui de Hart, n'ayant jamais accroché à l'analyse approfondie, plus à la critique subjective et au ressenti de personnes partageant à peu près les mêmes affinités que les miennes. Car au bout du compte, même s'il y a bien évidemment aussi autre chose comme les réflexions philosophiques qu'elles peuvent faire naitre en nous, devant une oeuvre d'art, le plus important est me concernant le plaisir -même le plus trivial- que l'on prend à la contempler, visionner, entendre...

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1063

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar Loco » 19 juin 2019 9:08

HART a écrit :J'aurais adoré avoir ce sujet .
Rattacher ça au western , Loco ?
Je crois que c'est un peu ce que nous essayons tous de faire ici.


J'avais eu "En quoi l'œuvre d'art est-elle un objet d'échange ?"... et je me suis dégonflé, j'ai fait le commentaire. Comme j'écrivais déjà, j'ai eu peur de tomber dans une... digression trop personnelle. Non que je considère ma prose comme de l'art, pas de malentendu ! :wink:

Oui, c'est exactement ce que nous faisons ici, en partie, c'est pour ça que j'ai trouvé le sujet assez pertinent. Parce que j'ai tout de suite lu "film" en voyant "œuvre d'art".

La formulation du sujet m'a justement paru le parfait reflet de certains échanges passionnés, parfois même enflammés, où tel ou tel explique, donne des clefs ("expliquer une œuvre d'art") alors que d'autres, qui ne sont pas du même avis, restent campés sur leurs positions et n'en changeront pas ("à quoi bon").

J'avais juste écrit "avec le western en toile de fond" pour ne pas être totalement hors sujet... et parce que je suivrai mieux les références à Ford ou Mann qu'à Kant et Kierkegaard. :wink:

Moonfleet a écrit :Car au bout du compte, même s'il y a bien évidemment aussi autre chose comme les réflexions philosophiques qu'elles peuvent faire naitre en nous, devant une oeuvre d'art, le plus important est me concernant le plaisir -même le plus trivial- que l'on prend à la contempler, visionner, entendre...


C'est aussi mon avis, le plaisir, comme la critique, sont très subjectifs (ce qui n'est pas négatif, au contraire). C'est un principe qui est une des clés, je crois, de la lecture de tes excellentes chroniques. :)
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1840
Contact :

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar Moonfleet » 19 juin 2019 9:18

Loco a écrit :
Moonfleet a écrit :Car au bout du compte, même s'il y a bien évidemment aussi autre chose comme les réflexions philosophiques qu'elles peuvent faire naitre en nous, devant une oeuvre d'art, le plus important est me concernant le plaisir -même le plus trivial- que l'on prend à la contempler, visionner, entendre...


C'est aussi mon avis, le plaisir, comme la critique, sont très subjectifs (ce qui n'est pas négatif, au contraire). C'est un principe qui est une des clés, je crois, de la lecture de tes excellentes chroniques. :)



Et c'est pourquoi l'un de mes livres de cinéma de chevet est le dictionnaire de Lourcelles même si parfois - voire même souvent - je suis en total désaccord avec lui (sur Rohmer notamment que j'adore de A à Z). L'objectivité - si tant qu'elle existe - m'ennuie. L'important est de trouver le passeur idéal, celui qui correspond le plus à vos propres goûts.
Modifié en dernier par Moonfleet le 19 juin 2019 9:50, modifié 1 fois.

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar yves 120 » 19 juin 2019 9:43

Le Dictionnaire Lourcelles à l 'époque on appelait ça " La Bible du cinéma "
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2456

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar limpyChris » 19 juin 2019 9:51

eh ben, y en a qui sont déjà en forme dès potron-minet ... Pas moi ... P'is j' vais bosser ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3360
Localisation : Massy town
Contact :

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar pak » 19 juin 2019 11:33

Ben moi je suis content d'avoir passé l'âge de ces épreuves. J'aimais pas la philosophie et ses questions à la c... :lol:

D'ailleurs la question est mal posée je trouve, pauvres lycéens...


En fait il y a expliquer une œuvre et donner son avis dessus, ce qui est assez différent à mon avis.


Expliquer une œuvre, c'est expliquer l'intention de l'auteur, ce qui sous-entend qu'on a les éléments pour le faire. Cela se fait beaucoup pour la peinture. Dans ce cas, ce n'est pas exprimer un avis, mais plutôt faire œuvre de pédagogie et de technique. Il y a une part principalement objective ici. L’intention de l'auteur, car il en a forcément une à la création de son œuvre.


Par contre, donner son avis sur une œuvre, c'est aussi certes tenter de l'expliquer, mais on exprime là un ressenti, et là on est plus dans le subjectif, et on peut s'éloigner dans son interprétation des véritables intentions de l'auteur, car chacun injectera dans son explication son propre vécu, ses expériences, qui ne sont évidemment pas ceux de l'auteur, et on ne pourra pas s'empêcher, aussi, de comparer avec d'autres œuvres en soulignant ses préférences et par opposition ce qu'on n'aime pas.


Donc au final, on a ce qu'a voulu exprimer l'auteur, et ce que le spectateur perçoit, et parfois les deux aspects ne se rejoignent pas. Le cinéma a ceci d'avantageux qu'on peut ou on a pu faire parler ses créateurs de leur vivant. Même si pour beaucoup, c'est trop tard. Néanmoins, on a quand même pas mal de clés livrées, et aussi des "mises à jour". En effet, ça peut arriver qu'au détour d'une interview, l'auteur admette qu'inconsciemment, il a involontairement exprimé des choses que d'autres ont vu. Combien de fois on a pu lire dans leurs réponses, "maintenant que vous le dites", "oui, c'est vrai, il y a de ça"...


Faut-il expliquer une œuvre ? Est-ce que la question doit se poser ainsi ? Je crois que l'important, c'est surtout de savoir exprimer son ressenti. De la première couche, instinctive, qui fait qu'on adhère d'entrée ou pas, puis plus profondément, trouver les raisons de cette adhésion, et séparer ce qui nous a plu de ce qu'on pense plus discutable. Bref, dépasser les simples "c'est magnifique" ou "c'est merdique" en passant par "'c'est bien mais pas top"... :sm57:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2456

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar limpyChris » 19 juin 2019 13:17

... et quand on a un top extensible, tout reste ouvert ...
Je ... :arrow: ...
Je vais m'attraper la mort, à entrer et sortir sans arrêt(s) comme ça, moi, mais tout le monde s'en fout de ma santé, ici, alors ...
Ceci dit, tout ça est intéressant, et comme, par paresse autant que veulerie, je suis d'accord avec le dernier qui a parlé, pak, c'est bien vu. Je suis d'accord avec toi. (enfin, jusqu'à ce que Mussel vienne dire le contraire, et que je trouve ses arguments justes, auquel cas ... jusqu'à ce que Hart poste, qui ... et que, du coup, je ...)
Bon, j'ai trois sergents à m'occuper, moi, maint'nant ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar yves 120 » 19 juin 2019 14:20

Bah oui mon Limpy :lol: tous les arguments restent ouvert , si comme moi tu as un top extensible :lol: bon c 'est clair tu l 'as dis
si Mussel ? si Hart , si Pak ? mais alors les tiens ? comme tu dis que tu es d 'accord avec Pak , puis avec ..... , c 'est bien , mais moi ce qui m 'intéresse ce sont les tiens " arguments "
justement , touyours les tiens :lol: mais non je t 'ai pas à l 'oeil l 'ami Limpy je t 'ai dans mon coeur c 'est bien mieux , moi aussi je suis un peu
indien coté " mentalité " et de se coté là c 'est bien toi qui argumente le mieux à mon avis car beaucoup de chaleur dans tes élucubrations
:beer1: d ' ailleurs très difficile à faire :sm43: Mr Limpy
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2557

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar musselshell » 19 juin 2019 14:28

Ce que je trouve bizarre dans la formulation du sujet, c'est le "à quoi bon"....c'est pas du tout la même chose que "pourquoi"...comme s' il était déjà implicite que ça ne menait pas à grand chose...

Envoyé de mon ONEPLUS A6013 en utilisant Tapatalk
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3360
Localisation : Massy town
Contact :

Re: "À quoi bon expliquer une œuvre d’art?"

Messagepar pak » 19 juin 2019 16:31

Oui, ce "à quoi bon" me rappelle pourquoi je n'aimais pas la philosophie et ses questions tordues. Car j'aurai répondu à côté de la plaque et j'aurai eu une mauvaise note, malgré deux heures de noircissement de copie. Puisque finalement je réponds plutôt à "doit-on expliquer" plutôt que "à quoi bon expliquer".

Parce que ce "à quoi bon" suggère effectivement que ça ne sert à rien (ou doit provoquer des contre-arguments que si, ça sert).

Je ne sais pas si c'est volontaire, mais en posant cette question, son auteur semble omettre une partie de ce qu'est l'art : la technique.

L'art s'abreuve à deux mamelles, la technique et la créativité. La technique ça s'apprend, ça s'explique. Sinon pourquoi les écoles de peinture, de sculpture du passé, pourquoi les écoles de cinéma d'aujourd'hui ? Même un artiste renommé a vu /voit sa technique évoluer, pour ne pas dire s'améliorer, avec le temps. Donc là, l'art s'explique, et donc quoi de mieux que de prendre des œuvres comme exemples et de les expliquer ?

Après, ce que l'apprenti en fera, ça dépendra de sa créativité, de sa capacité à s'accrocher à ces leçons, ou au contraire à s'en éloigner. Tout dépendra de son inspiration. L'élève peut aussi bien dépasser le maitre qu'il peut s'en éloigner, dans les deux cas, ce sera sur des bases apprises de quelque manière que ce soit (école, mimétisme, étude, assimilation ou rejet... ).

A quoi bon expliquer l'art ? Parce que c'est aussi une forme de témoignage historique. C'est l'acteur de son époque, et dans sa globalité, ça raconte l'humain. C'est d'autant plus vrai quand on n'a pas grand chose d'autres comme témoignages. Comme les peintures et gravures de la grotte de Lascaux par exemple. L'émotion ici dégagée n'est plus celle de l'esthétisme (encore que), de la palette des couleurs, de la figuration, non, c'est celle d'un témoignage de nos lointains ancêtres, qui emmène l'imagination sur ce qu'a pu être leur existence, sur ce qui a été une étape du long cheminement pour aboutir à ce que nous sommes aujourd'hui, et qui amène à réfléchir si on va plus loin aux sens de nos existences et à la trace qu'on va laisser de notre passage, comme cet ou ces inconnus qui dans cette grotte, il y a 18 000 ans (à peu près), ornèrent les parois de dessins imageant leur environnement, sans encore avoir conscience (m'enfin j'imagine) de ce qu'était la création artistique au sens où on l'entend aujourd’hui.

Il est aussi intéressant d'expliquer l'art dans un contexte historique précis, par exemple, le cinéma hollywoodien durant la Chasse aux Sorcières et ses blacklistés, et comment ces derniers ont clandestinement continué à créer, tout en injectant leurs idées cachées dans des histoires classiques (ou pourrait aussi étudier le cinéma soviétique sous la censure du rideau de fer).


Mais a contrario, à quoi bon expliquer l'art à un mur ? On ne peut pas, je crois, expliquer l'art pour convaincre. L'art est, on le sait tous, ressenti différemment suivant les personnes. On pourra toujours essayer de convaincre un amateur pur et dur du figuratif du pourquoi et du comment du cubisme, s'il déteste, ça ne ne le fera pas changer d'opinion. On pourra toujours tenter d'expliquer l'art du geste, de la "giclure" maitrisée, que les coulures interrompues par les côtés de la toile semblent suggérer que l’œuvre, et donc l'art, n'a pas de limites, certains ne verront, au mieux, dans les toiles de Jackson Pollock, que des gribouillis aux jolies couleurs. Et on aura beau m'expliquer que les tags c'est de l'art urbain, je n'y vois que dégradations et concours puérils de zizis.

On voit bien aussi qu'il est impossible d'expliquer l'art à des gens qui confondent les agissements ou les mœurs des auteurs avec leur œuvre. Quelqu’un qui juge Céline pour ses prises de positions et pamphlets d'à partir de la seconde moitié des années 1930 ne lira probablement jamais Voyage au bout de la nuit au nom de son racisme ou antisémitisme.

A quoi bon expliquer l'art aussi face à l'intolérance ? L'explication de l'art n'a pas pu empêcher les autodafés des divers dictatures, populaires (les lendemains de la révolution française), religieuses (les espagnols avec les Mayas) ou idéologiques (Hitler, Pinochet... ). Les préjugés n'auront que faire de l'explication de l'art. "Gros" préjugés (comme cités juste avant) comme "petits" (en vrac film roumain, sport de gonzesse, western genre mineur... heu, j'invente hein, je juge pas).


Mais au final, et c'est peut-être là qu'on doit chercher le "à quoi bon, expliquer l'art, c'est expliquer ce qui vaut le coup d’œil, ce qui est esthétique, joli. A ça je vois deux limites : la première est l'orientation, c'est-à-dire imposer une interprétation à un public, comme si on lui expliquait ce qu'était le bon goût, d'où parfois des effets de mode éphémères, la seconde étant, qu'à trop rationaliser, expliquer, on interdit une autre interprétation voire on la ridiculise, or l'art de doit-il pas être finalement qu'une interprétation personnelle qui autorise de ne pas s'extasier devant la Jonconde comme tout le monde... ?


Yves, il te reste du bourbon ? :sm83:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014


Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité