Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Attention aux débordements!
Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar Jean-Louis » 03 mars 2015 15:10

:D
Je viens de lister tout les films que j’ai vu au cinéma, de l’âge de 4/5 ans
à 19 ans (l’âge de mon incorporation au service militaire dernière semaine de juin 1963).

En famille nous allions presque toutes les semaines au cinéma le plus souvent le mercredi soir, au moins à partir de 1951,
avant moins régulièrement.
A partir de 13/14 ans en plus de la séance en famille (une véritable institution) Il y avait les sorties avec les copains.

J’ai donc vu entre 580 à 620 films au cinéma, nous n’avions pas de télé à cette époque.

Ces films vus au cinéma, pour la plupart, m’ont particulièrement marqué.

Pour un grand nombre je me souviens encore dans quel cinéma (de quartier, à Boulogne Billancourt)
je les ai vu.

La date indiquée est celle de la sortie du film.
Je les ai vu l’année suivante voire plus tard pour certains.
J’ai mis en avant les Westerns.

Avant 49
La chevauchée fantastique

Les Trois Lanciers du Bengale
Les Tuniques écarlates
Pour qui sonne le glas ?
Aladin et la lampe merveilleuse
Les Aventures de Robin des Bois
Blanche-Neige et les Sept Nains
Jody et le Faon
Le Courage de Lassie
Bambi
Pinocchio
Quai des brumes
La grande illusion
Sciuscia
Les Trois Mousquetaires (1948)
Les Casse-Pieds
L'Aigle des mers
Aventures en Birmanie
Le Bal des sirènes
Qu'elle était verte ma vallée
Au revoir monsieur Chips

1949
La Fille du désert
Les Tuniques écarlates
La Ville abandonnée
Le Maître de la prairie
La charge héroïque

Les Amants de Vérone
Barry
Branquignol
L'Escadron blanc
Horizons en flammes
Iwo Jima
Jour de fête
L'Atlantide
Millionnaires d'un jour
Les Quatre filles du docteur March
Samson et Dalila
Le Troisième homme


1950
La Cible humaine
Embuscade
La Révolte des dieux rouges
Montana
Rio Grande

Au revoir M. Grock
Caroline chérie
Cendrillon
La Flèche et le flambeau
Le Grand cirque
L'Ile au trésor
Kim
Ma pomme
Les Mines du roi Salomon
Nous irons à Paris
Orphée
Prélude à la gloire
Le Rosier de Madame Husson
Le Voleur de Venise


1951
Convoi de femmes
Les Aventures du capitaine Wyatt
Fort invincible
Au-delà du Missouri
Tomahawk
Montagne rouge
La Maîtresse de fer
Quand les tambours s'arrêteront

Alice au pays des merveilles
L'Auberge rouge
Capitaine sans peur
Casabianca
Le Choc des mondes
David et Bethsabée
Les Diables de Guadalcanal
Histoire de détective
L'Inconnu du Nord-Express
Messaline
Miracle à Milan
Mon phoque et elles
Piédalu à Paris
Quo Vadis ?
Le Renard du désert
Le Roi des camelots
Sans laisser d'adresse
Show Boat
Sous le ciel de Paris

1952
Le Train sifflera trois fois
La Captive aux yeux clairs
La Mission du commandant Lex
A feu et à sang
La Dernière Flèche
Le Fils de Géronimo
Le Gaucho
Les clairons sonnent la charge

À l'abordage
L'Affaire Cicéron
Barbe noire le pirate
La Bergère et le ramoneur
Capitaine sans loi
Coiffeur pour dames
Le Corsaire rouge
Crin blanc
Elle et moi
Fanfan la tulipe
Les Feux de la rampe
L'Homme tranquille
Il est minuit, docteur Schweitzer
Ivanhoe
Jamais deux sans trois
Jeux interdits
La Maison dans la dune
Le Monde lui appartient
Monsieur Taxi
Le Mur du son
La Neige était sale
Les Neiges du Kilimandjaro
Le Petit monde de Don Camillo
Le Prisonnier de Zenda
Scaramouche
Sous le plus grand chapiteau du monde
Tonnerre sur le temple


1953
L'Homme des vallées perdues
Hondo, l'homme du désert
Vaquero
Fort Bravo
Le Gentilhomme de la Louisiane
Le Sabre et la flèche
Expédition du Fort King
Le Triomphe de Buffalo Bill
Le sorcier du Rio Grande

Le Bagarreur du Pacifique
Les Bagnards de Botany Bay
Les Bérets rouges
Capitaine King
Caprice de Caroline chérie
Cent francs par seconde
Les Chevaliers de la table ronde
Comment épouser un millionnaire
Le Comte de Monte-Cristo
La Dame aux camélias
L'Ennemi public no1
L'Equipée sauvage
La Guerre des mondes
Les Hommes préfèrent les blondes
L'Homme de Berlin
Horizons sans fin
La Légion du Sahara
Lettres de mon moulin
La Loi du silence
Lucrèce Borgia
Le Marchand de Venise
Mogambo
La Môme vert de gris
Niagara
O Cangaceiro
Pain, amour et fantaisie
La Perle noire
Peter Pan
Quand la marabunta gronde
Les Rats du désert
Le Retour de Don Camillo
Le Salaire de la peur
Salomé
Sangaree (que j’ai vu en relief )
Le Souffle sauvage
Spartacus (1953)
Stalag 17
Tant qu'il y aura des hommes
Tempête sous la mer
Les Trois mousquetaires (1953)
La Tunique
Les Vacances de M. Hulot
Vacances romaines
Le Vagabond des mers


1954
Rivière sans retour
La Brigade héroïque
Un homme est passé
Horizons lointains
Le Jardin du diable
La Lance brisée
Vera Cruz
L'Aigle solitaire

Ah ! Les belles bacchantes
Ali Baba et les quarante voleurs
Le Beau Brummell
Le Blé en herbe
Cadet Rousselle
Le Chevalier du roi
La Comtesse aux pieds nus
Le Crime était presque parfait
Désirée
Dommage que tu sois une canaille
Écrit dans le ciel
L'Égyptien
Escalier de service
La Fontaine des amours
Les Gladiateurs
La Grande Prairie
Le Grand jeu
Le Grand pavois
Jeanne au bûcher
Madame du Barry
Le Mouton à cinq pattes
Noël blanc
L'Or de Naples
Ouragan sur le Caine
Pain, amour et jalousie
Papa, maman, la bonne et moi
La Piste des éléphants
Poisson d'avril
Prince Vaillant
Raspoutine
La Reine Margot
Richard Cœur de Lion
Le Roi des îles
Les Sept samouraïs
Si Versailles m'était conté
La Strada
Sur les quais
Touchez pas au grisbi
Ulysse
La Vallée des rois
Le Vicomte de Bragelonne
Vingt mille lieues sous les mers
Votre dévoué Blake


1955
La Rivière de nos amours
Les Implacables
Davy Crockett, roi des trappeurs
L'Homme qui n'a pas d'étoile
Le Grand chef
A l'ombre des potences
La Charge des tuniques bleues
Quand le clairon sonnera
Le Souffle de la violence

08/15 s'en va-t-en-guerre
13 à table
Les 4 plumes blanches
À l'Est d'Eden
Les Amants du Tage
Les Aristocrates
Artistes et modèles
La Belle et le clochard
Les Briseurs de barrages
Ce n'est qu'un au revoir…
Chiens perdus sans collier
Les Chiffonniers d'Emmaüs
Colère noire
La Colline de l'adieu
Condamné au silence
Du rififi chez les hommes
L'Enfer des hommes
Le Fils de Caroline chérie
Le Fils prodigue
French Cancan
La Fureur de vivre
Gas-oil
Le Général du diable
Graine de violence
La Grande bagarre de Don Camillo
Les Grandes manœuvres
Les Héros sont fatigués
Un Homme est passé
Les Hommes en blanc
Les Inconnus dans la ville
Je suis un sentimental
La Flamme pourpre
La Main au collet
La Maison des otages
Marcelin, pain et vin
Marianne de ma jeunesse
Marty
Le Monde du silence
La Mousson
Nana
Napoléon
Pain, amour, ainsi soit-il
Place au Cinérama
Picnic
Un Pitre au pensionnat
Les Ponts du Toko-Ri
Razzia sur la chnouf
Le Renard des océans
Le Rendez-vous de Hong Kong
Richard III
Safari
Sept ans de réflexion
Le Serment du chevalier noir
Si tous les gars du monde
Sissi
Tant que soufflera la tempête
La Terre des pharaons
Le Tigre du ciel
La Tour de Nesle
Le Voleur du roi
Vous pigez ?


1956
La Prisonnière du désert
La Loi de la prairie
La Dernière chasse
La Loi du Seigneur
Le Shérif
La Dernière Caravane
Un Roi et quatre reines
Coup de fouet en retour
Johnny Concho
Le Jugement des fleches
La Première balle tue

Alexandre le Grand
Anastasia
Arrêt d'autobus
Attaque
Le Bal des maudits
La Bataille de Rio de la Plata
Le Bouffon du roi
Le Carnaval des dieux
Cette sacrée gamine
La Châtelaine du Liban
Le Conquérant
Courte-tête
Le Couturier de ces dames
La Croisée des destins
Diane de Poitiers
Les Dix commandements
Elena et les hommes
En effeuillant la marguerite
Gervaise
Guerre et paix
Haute société
Hélène de Troie
L'Homme à l'imperméable
L'Homme aux clés d'or
Un Magnifique salaud
Marie-Antoinette
La Mariée est trop belle
Michel Strogoff
Moby Dick
Le Monde du silence
La Mort en ce jardin
La Neige en deuil
Notre-Dame de Paris
O.S.S. 117 n'est pas mort
Papa, maman, ma femme et moi
Le Quarante et unième
Santiago
Si Paris nous était conté
Sissi impératrice
Le Temps de la colère
Trapèze
La Traversée de Paris
Tu seras un homme, mon fils
Vainqueur du ciel


1957
Règlement de comptes à O.K. Corral
Le Brigand bien-aimé
Trois heures dix pour Yuma
Les Loups dans la vallée

L'Adieu aux armes
L'Aigle vole au soleil
Amère victoire
L'Arbre de vie
Assassins et voleurs
Le Carnaval des dieux
Celui qui doit mourir
La Cité disparue
Côte 465
Dieu seul le sait
Douze hommes en colère
L'Esclave libre
Le Grand bluff
Une Île au soleil
L'Inspecteur aime la bagarre
Intelligence Service
Les Lavandières du Portugal
Méfiez-vous fillettes !
Œil pour œil
Ombres sous la mer
Orgueil et passion
La Parisienne
Patrouille de choc
A Pied, à cheval et en voiture
Le Pont de la rivière Kwai
Porte des Lilas
Quand la femme s'en mêle
Quand passent les cigognes
S.O.S. Noronha
Sainte Jeanne
Sayonara
Sissi face à son destin
Le Soleil se lève aussi
Témoin à charge
Torpilles sous l'Atlantique
Le Triporteur
Les Trois font la paire
Typhon sur Nagasaki


1958
Cowboy
Les Grands espaces
L'Homme de l'Ouest
Le Trésor du pendu
Les Bravados
Terreur dans la vallée
Fort Massacre
La Fureur des hommes
La Vallée de la poudre
Le Fier Rebelle
L'Or du Hollandais

Montparnasse 19
Anna de Brooklyn
L'Auberge du sixième bonheur
La Bigorne
Les Boucaniers
Un Certain Monsieur Jo
La Chaîne
La Chatte
Le Chemin des écoliers
Christine
Le Désordre et la nuit
L'Eau vive
En cas de malheur
En patrouille
Les Feux de l'été
Flammes sur l'Asie
Les Frères Karamazov
Le Gorille vous salue bien
Les Grandes familles
La Tour, prends garde !
La Loi c'est la loi
Maigret tend un piège
Le Miroir à deux faces
Les Misérables
Mon oncle
Ni vu… Ni connu…
Les Nus et les morts
L'Odyssée du sous-marin Nerka
Rafles sur la ville
Un Seul survivra
Sois belle et tais-toi
Le Temps d'aimer, le temps de mourir
Le Temps de la peur
Toi, le venin
Les Tricheurs
Une Vie
Les Vignes du Seigneur
Les Vikings


1959
Rio Bravo
L'Homme aux colts d'or
Les Cavaliers
La Chevauchée des bannis
La Colline des potences
Ceux de Cordura
L'aventurier du Rio Grande
Duel dans la boue

125 rue Montmartre
Archimède, le clochard
Au risque de se perdre
Aux frontières des Indes
La Ballade du soldat
La Bataille de Marathon
Ben-Hur
Cargaison dangereuse
Certains l'aiment chaud
Le Déjeuner sur l'herbe
Le Dernier rivage
Faibles femmes
Le Fauve est lâché
La Fièvre monte à El Pao
La Gloire et la peur
La Grande guerre
Le Journal d'Anne Frank
Kapò
Katia
La Loi
Marie-Octobre
La Mort aux trousses
La Nuit des espions
Le Pont
Pourquoi viens-tu si tard…
La Proie des vautours
Rue des Prairies
Salomon et la reine de Saba
Le Secret du Grand Canyon
Signé Arsène Lupin
Un Témoin dans la ville
Le Tigre du Bengale
Trahison à Athènes
La Vache et le prisonnier
La Verte moisson
Les Yeux de l'amour

1960
Les Sept mercenaires
Le Sergent noir
Le Grand Sam
Alamo
Le Vent de la plaine
Les Rôdeurs de la plaine
Les Hors-la-loi
Tonnerre sur Timberland

L'Amérique insolite
Austerlitz
Le Baron de l'écluse
Les Bonnes femmes
Le Bossu
Le Bossu de Rome
Le Capitan
La Chatte sort ses griffes
Les Chevaliers teutoniques
Cinq femmes marquées
Classe tous risques
Coulez le Bismarck
Crésus
David et Goliath
Le Diabolique docteur Mabuse
La Dolce vita
Exodus
Fortunat
Hold-up à Londres
Les Horizons sans frontière
L'Inconnu de Las Vegas
Jamais le dimanche
Marche ou crève
Les Marines attaquent
Le Monde de Suzie Wong
Le Monde perdu
Normandie Niémen
Le Passage du Rhin
Pierrot la tendresse
Plein soleil
La Princesse du Nil
Quelle joie de vivre
Les Robinsons des mers du Sud
Sergent X
Un Taxi pour Tobrouk
La Vallée des pharaons
La Vérité
Les Vieux de la vieille

1961
Tonnerre apache
El Perdido
La vengeance aux deux visages
L’Homme qui tua Liberty Valance
Les comancheros

Aimez-vous Brahms ?
Une Aussi longue absence
Barabbas
Les Canons de Navarone
Les Cent un dalmatiens
Le Colosse de Rhodes
Le Comte de Monte Cristo
Divorce à l'italienne
Don Camillo… Monseigneur !
L'Enlèvement des Sabines
La Fayette
Le Goût de la violence
Les Horaces et les Curiaces
Le Jeu de la vérité
Jugement à Nuremberg
La Lame nue
Les Lions sont lâchés
Le Miracle des loups
Le Monocle noir
Un Nommé La Rocca
Les Partisans attaquent à l'aube
Le Président
La Princesse de Clèves
Qui êtes-vous, Monsieur Sorge ?
La Reine des barbares
Le Roi des rois
Tout l'or du monde
Le Triomphe de Michel Strogoff


1962
Les Trois Sergents

Arsène Lupin contre Arsène Lupin
Boccace 70
Le Caporal épinglé
Carillons sans joie
Cartouche
Le Crime ne paie pas
Les Dimanches de Ville d'Avray
Le Doulos
Les Enfants du capitaine Grant
L'Enfer est pour les héros
Le Gentleman d'Epsom
La Guerre des boutons
Hatari
James Bond contre Dr. No
Le Jour le plus long
Jules et Jim
Lawrence d'Arabie
Madame Sans-gêne
Mandrin
Les Maraudeurs attaquent
Le Masque de fer
Le Monte-charge
Les Mystères de Paris
L'Œil du monocle
Les Parisiennes
Le Prisonnier d'Alcatraz
Les Révoltés du Bounty
Les Sept péchés capitaux
Le Septième juré
Un Singe en hiver
Sodome et Gomorrhe
Trahison sur commande
Vie privée
Vu du pont


1963
Quatre du Texas
Le grand McLintock

L'Aîné des Ferchaux
La Baie des anges
Bons baisers de Russie
Les Cinquante cinq jours de Pékin
Un Drôle de paroissien
Le Glaive et la balance
La Grande évasion
Le Guépard
Landru
Le Lit conjugal
Maigret voit rouge
Mélodie en sous-sol
Oss 117 se déchaîne
Peau de banane
Pouic-Pouic
Les Rois du soleil
Les Tontons flingueurs
Vénus impériale

Il doit m'en manquer une dizaine :
dont un qui se passe en Amazonie, chez les Jivaros, il y a un personnage qui joue de l'harmonica, le film est en N&B...
Un autre, c'est un Western, en couleur, certainement d'entre 1945 et 1951, vu en 52/53, juste 2 images en tête :
des paysages boisés, avec des boulots, en automne, le héros à cheval se rendant, en traversant une rivière, dans un campement indien...

:sm43:
Modifié en dernier par Jean-Louis le 03 mars 2015 21:44, modifié 1 fois.

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8113
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar lerebelle » 03 mars 2015 16:52

Belle réference, je n 'en ai pas vu le dixieme, il faut dire que j 'était en pension religieuse ,jusqu'en mai 1963. R :wink:





Nota, j 'ai profité de la télévision de septembre 1957, jusqu'a juin 1958 (année scolaire) en pension chez le docteur d'un village, c 'est de l 'a en recherchant les séries western 1957-1958 que je me suis inscrit sur ce forum et mes parents ont acheté leur premiere télévision à l 'automne 1960, 55 ans cette année ,cela ne me rajeunit pas.
Modifié en dernier par lerebelle le 03 mars 2015 17:22, modifié 1 fois.

yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5881
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar yves 120 » 03 mars 2015 17:22

Salut Jean - Louis , ton film de Jivaro ???

Ca ne serais pas des fois : Quels seront les cinq ? de John Farrow avec Chester Morris et Lucille Ball de 1939

Où alors peut être ! Les échappés du néant toujours de John Farrow avec Robert Ryan et Anita Ekberg de 1956

A mon avis c 'est l 'un de ces deux films d 'aventures , :wink: :roll:

:sm43:
Modifié en dernier par yves 120 le 03 mars 2015 18:03, modifié 4 fois.
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23653
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 03 mars 2015 17:44

mais comment peux-tu te rappeler ainsi de tous ces titres vus au cinéma ? tu les avais déjà listés à l'époque ?

je trouve ça incroyable surtout vu le nombre qui plus est...

moi j'ai un classeur où je répertorie tous les films qui sortent au cinéma, classés par année et par ordre alphabétique pour chaque année, et ceux vus au ciné sont marqués d'une croix dédiée (idem de ceux vus à la tv et de ceux que je possède enregistrés ou achetés...)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar Jean-Louis » 03 mars 2015 18:23

yves 120 a écrit :Salut Jean - Louis , ton film de Jivaro ???

Ca ne serais pas des fois : Quels seront les cinq ? de John Farrow avec Chester Morris et Lucille Ball de 1939

Où alors peut être ! Les échappés du néant toujours de John Farrow avec Robert Ryan et Anita Ekberg de 1956

A mon avis c 'est l 'un de ces deux films d 'aventures , :wink: :roll:

:sm43:


Franchement je ne pense pas que ce soit l'un de ces deux titres.
J'ai vérifié sur IMDb et EncycloCiné,

Marshal tu as là une (petite) partie de ma réponse à ta question.

Non je n'ai aucune note sur les films que j'ai vu au cinéma, comme indiqué j'ai mémorisé pratiquement tout les films vus en salle (j'ai la chance d'avoir une grosse mémoire*
(très sélective en réalité, et comme le cinéma tenait pour moi une grande place).
N'oublie pas que le cinéma et les bd étaient nos principaux supports de "rêves")

* Pike qui fit les grands jours de WM a une mémoire encore plus importante que la mienne.

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1342

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar HART » 03 mars 2015 18:49

Vraiment impressionnante cette liste de Jean-Louis !
C'est amusant , car j'ai commencé à aller au cinéma au début des années 60 ( et j'habitais Porte de St Cloud , limitrophe de Boulogne-Billancourt ! ) et j'ai vu en salle beaucoup de titres cités pour cette période.
Je l'envie d'avoir vu " La chatte sort ses griffes " , mon père avait refusé de nous y emmener car le film lui paraissait malsain ( sic !) et je suis encore frustré par ce manque d'un demi - siècle.
Je suis un peu surpris que des films comme " Tarass Boulba" et surtout " La conquête de l'Ouest " qui passait à l' " Empire - Cinérama " de Paris ne soient pas cités. Je crois les avoir vus en 62 ,et au vu des autres titres évoqués , ces deux -là au moins me paraissent manquer.
Est-ce que cela vient de mes yeux ( je les ai ratés dans la liste ) ou de la mémoire de Jean-Louis ?

yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5881
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar yves 120 » 03 mars 2015 18:58

HART a écrit :Vraiment impressionnante cette liste de Jean-Louis !
C'est amusant , car j'ai commencé à aller au cinéma au début des années 60 ( et j'habitais Porte de St Cloud , limitrophe de Boulogne-Billancourt ! ) et j'ai vu en salle beaucoup de titres cités pour cette période.
Je l'envie d'avoir vu " La chatte sort ses griffes " , mon père avait refusé de nous y emmener car le film lui paraissait malsain ( sic !) et je suis encore frustré par ce manque d'un demi - siècle.
Je suis un peu surpris que des films comme " Tarass Boulba" et surtout " La conquête de l'Ouest " qui passait à l' " Empire - Cinérama " de Paris ne soient pas cités. Je crois les avoir vus en 62 ,et au vu des autres titres évoqués , ces deux -là au moins me paraissent manquer.
Est-ce que cela vient de mes yeux ( je les ai ratés dans la liste ) ou de la mémoire de Jean-Louis ?


Comment veux que ça viennent de tes yeux , tu es si jeune l ' ami HART , quand à Jean-Louis il prouve qu 'il a toujours une sacrée mémoire , je trouve cela magnifique cet amour du cinéma que vous et d 'autres ont pour le 7 Art
WM est vraiment un très bon cru :beer1:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6641

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar Longway » 03 mars 2015 19:50

Pour les westerns, Jean Louis devra rectifier l'année 1962. Les films sont les mêmes qu'en 1961.

Voilà un bon hors sujet, il serait maintenant intéressant de connaitre la filmographie d'autres vétérans du forum, celle ci est sans doute aussi bien fournie.
Je ne cite pas de nom, l'un d'entre eux se reconnaitra ! :lol:

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar Jean-Louis » 03 mars 2015 21:34

HART a écrit :Vraiment impressionnante cette liste de Jean-Louis !
C'est amusant , car j'ai commencé à aller au cinéma au début des années 60 ( et j'habitais Porte de St Cloud , limitrophe de Boulogne-Billancourt ! ) et j'ai vu en salle beaucoup de titres cités pour cette période.
Je l'envie d'avoir vu " La chatte sort ses griffes " , mon père avait refusé de nous y emmener car le film lui paraissait malsain ( sic !) et je suis encore frustré par ce manque d'un demi - siècle.
Je suis un peu surpris que des films comme " Tarass Boulba" et surtout " La conquête de l'Ouest " qui passait à l' " Empire - Cinérama " de Paris ne soient pas cités. Je crois les avoir vus en 62 ,et au vu des autres titres évoqués , ces deux -là au moins me paraissent manquer.
Est-ce que cela vient de mes yeux ( je les ai ratés dans la liste ) ou de la mémoire de Jean-Louis ?


Salut (ex) voisin !

Pour Tarass Boulba sur EncycloCiné il est indiqué comme étant sorti le 21/12/62, le temps de quitter l'exclusivité et d'être distribué dans les cinémas de quartier
je devais déjà avoir eu ma coupe d'incorpo, et peut-être reçu mon pompon ainsi que ma bande "CFM Hourtin" :?
Quand à La conquête de l'Ouest je ne l'ai vu qu' un peu plus tard, pas à l'Empire mais au Gaumont-Palace, place Clichy .

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3490
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar pak » 03 mars 2015 21:59

Sacré liste !

Personnellement, j'ai commencé à aller une fois par semaine au cinéma quand j'étais étudiant, vers la fin des années 1980. Et un peu plus durant les vacances, autant que je pouvais car les places de ciné étaient souvent moins chères en province, sans parler des séances de cinémas temporaires sous chapiteau (je ne sais pas si ça existe encore).

Quand j'ai eu plus de moyen, donc quand j'ai commencé à bosser, j'étais rendu à 3 films par semaine en moyenne, en gros à partir de 1992, et je tournais à environ 150 films ciné par an.

Quand j'ai pris la carte UGC illimitée, j'ai été dans les premiers, en 2000, alors là c'était la boulimie, et je consommais dans les 5 à 6 films dans la semaine, soit dans les 250 films dans l'année. Je ne voyais pas tout ce qui sortait, c'est impossible à moins de ne plus avoir de vie (et déjà, à mon rythme, c'était régulièrement compliqué de concilier vie de tous les jours et cinéma), mais je ne pense pas avoir loupé de films majeurs. Et ce jusqu'en 2010.

Depuis j'ai levé largement le pieds car je finissais par voir n'importe quoi, ne prenais plus vraiment de plaisir, et finissais d'ailleurs par deviner les dénouements parfois très tôt. Bref plus de surprise, plus d'étonnement, plus d'envie. Je m'étais dégoûté moi-même. Le seul avantage c'est que je connais très bien le cinéma français et américain des années 1990 et 2000.

Maintenant, je suis plus dans les 5 films dans le mois, étant nettement plus sélectif. Puis, faut dire, sais pas si c'est l'âge, mais j'ai vu les comportements changer dans les salles de cinéma, type complexe. Je supporte de moins en moins les bouffeurs de popcorn et denrées divers (ça va du McDo aux cerises, en passant par des pistaches, des bonbons, ou des fruits, les détritus et restes finissant inexorablement au sol, ce qui rend certaines salles de cinéma particulièrement dégueulasses en fin de journée). Sans parler des buveurs de sodas en train d'aspirer de l'air dans leur gobelet géant avec une paille. Et les coups dans le dossier de mon siège (et quand on fait une remarque polie pour faire cesser, on frise 1 fois sur 2 l'embrouille). Et les téléphones portables pas coupés, et en plus y en a qui répondent ! Les tchatcheurs qui ne peuvent s'empêcher de raconter leur vie durant le film... Bref, bon, c'est un autre sujet...

Donc en 18 ans de cinéma, j'ai dû voir au moins dans les 3500 films... J'ai longtemps gardé mes tickets de ciné dans une boite, un tas par année, puis je les ai jeté quand j'ai déménagé.

En tous cas il me sera difficile de citer ici tous les films vus au ciné, mais à chaque fois que je regarde le programme TV de la semaine, je peux dire que j'ai vu au ciné la plupart des films proposés (hormis les chaines cinéma of course).
Modifié en dernier par pak le 03 mars 2015 22:27, modifié 1 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4896
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar Yosemite » 03 mars 2015 22:16

Vous m'impressionnez avec vos listes. :sm43:
Personnellement, la seule dont je dispose est celle de mes westerns et celle des bouquins que j'ai lu (depuis 1995). Pour autant, les films que j'ai vus au cinéma ne méritent pas un quelconque récapitulatif, il y en a peu, et leur nombre est loin d'excéder celui des westerns que j'ai regardés, un brin casanier, chez moi.

Et puis comme le dit Pak, depuis que les salles de cinémas privilégient l'ambiance pique-nique à l'ambiance salle obscure, je les déserte quasiment.
Yo.

Avatar du membre
christian ( houba )
Trappeur
Trappeur
Messages : 3179
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar christian ( houba ) » 03 mars 2015 22:20

même époque à peu près, j'ai vu beaucoup de films de la liste de Jean Louis :cool:

c' était tous les dimanches, toujours le même cinéma (à 90%) , qui donnait en général des westerns, parfois un cape et épée....quand c' était un polar à l'époque je n' y allais pas
et on essayait de rester à la séance suivante - parfois impossible de rentrer à la séance de 14 h 30 , il y avait la queue jusque dans la rue, pourtant le ciné était grand, alors on patientait 2 heures devant la caisse en regardant les photos du film ( qui étaient affichées en ces temps bénis), et les affiches des "prochainement"

plus âgé et ayant un vélo c' était les cinés de quartiers qui changeaient de film tous les 2 jours pour le rattrapage des films loupés


Jean Louis avec ta super mémoire ton film ne pouvait pas se passer plutôt en Papouasie hein ?
c'est juste parce que je ne vois pas l' Odyssée du capitaine Steve dans ta liste :sm80:
carpe diem

yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5881
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar yves 120 » 04 mars 2015 1:01

Jean-Louis a écrit :
HART a écrit :Vraiment impressionnante cette liste de Jean-Louis !
C'est amusant , car j'ai commencé à aller au cinéma au début des années 60 ( et j'habitais Porte de St Cloud , limitrophe de Boulogne-Billancourt ! ) et j'ai vu en salle beaucoup de titres cités pour cette période.
Je l'envie d'avoir vu " La chatte sort ses griffes " , mon père avait refusé de nous y emmener car le film lui paraissait malsain ( sic !) et je suis encore frustré par ce manque d'un demi - siècle.
Je suis un peu surpris que des films comme " Tarass Boulba" et surtout " La conquête de l'Ouest " qui passait à l' " Empire - Cinérama " de Paris ne soient pas cités. Je crois les avoir vus en 62 ,et au vu des autres titres évoqués , ces deux -là au moins me paraissent manquer.
Est-ce que cela vient de mes yeux ( je les ai ratés dans la liste ) ou de la mémoire de Jean-Louis ?


Salut (ex) voisin !

Pour Tarass Boulba sur EncycloCiné il est indiqué comme étant sorti le 21/12/62, le temps de quitter l'exclusivité et d'être distribué dans les cinémas de quartier
je devais déjà avoir eu ma coupe d'incorpo, et peut-être reçu mon pompon ainsi que ma bande "CFM Hourtin" :?
Quand à La conquête de l'Ouest je ne l'ai vu qu' un peu plus tard, pas à l'Empire mais au Gaumont-Palace, place Clichy .


J 'ai vécu Place Clichy en étant tout jeune à peine 1 an et j ' y ai vécu 35 ans alors peut être que l 'on c 'est croisé au Gaumont Palace pour voir La conquête de l ' Ouest , le plus grand des cinéma d ' Europe hélas il n 'existe plus :roll: depuis bien longtemps , je connaissais tous les cinémas du quartier "voire " plus .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7286

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar chip » 04 mars 2015 8:13

Comme Jean-Louis, j'ai commencé très tôt à inscrire les films que je voyais dans des cahiers d'écoliers, je continue aujourd'hui encore à noter tout ce que je vois (en salle et à la télé, je ne compte pas les téléfilms et les séries), impossible de faire une liste ici, trop fastidieux. Je me souviens des deux premiers films que j'ai vus (accompagné) : " La grande illusion" et "la révolte des dieux rouges "( ce dernier à sa sortie en France), mais il me semble avoir déjà dit ça ailleurs. J'ai commencé à aller régulièrement au cinéma vers l'âge de 11 ou 12 ans, dans deux cinémas de quartier, dont un , passait souvent des films en Technicolor, dans des copies N et B, ce qui provoquait de notre part , nous les gamins (on était stoujours en bande) beaucoup de sifflets, ces films vus sans la couleur étaient : "Johnny Guitar", " les pionniers de la Western-union"," sur la piste des Mohawks", " à feu et à sang", " Buffalo Bill"," montagne rouge" (que je n'ai toujours pas vu en couleurs) et d'autres.
Le premier film que j'ai vu, seul, dans une belle salle du centre ville , j'avais treize ans, est " L'homme qui n'a pas d'étoile ", ce fut l'éblouissement et le début d'une passion pour le western, et Kirk Douglas devint pendant toute mon adolescence ma star préférée. Les VO je les ai découvertes en 1964, à mon arrivée à Paris, je me rappelle très bien mon premier film en VO: " High noon", que bien sûr, je connaissais en VF, le voir dans sa langue ,entendre Cooper, j'ai eu l'impression de visionner un autre film, un bonheur que je renouvelle depuis.

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6641

Re: Confession (cinématographique) d’un enfant du demi-siècle.

Messagepar Longway » 04 mars 2015 11:40

chip a écrit :Comme Jean-Louis, j'ai commencé très tôt à inscrire les films que je voyais dans des cahiers d'écoliers, je continue aujourd'hui encore à noter tout ce que je vois (en salle et à la télé, je ne compte pas les téléfilms et les séries), impossible de faire une liste ici, trop fastidieux.


J'attendais ta réaction :D. Dommage pour la liste...


Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités