Le western et votre entourage

Attention aux débordements!
Ronald
Séminole
Séminole
Messages : 1389

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Ronald » 07 oct. 2010 11:25

Mon garçon de 10 ans s'intéresse aux westerns, il aime en particulier Lee Van Cleef, Giuliano Gemma, Terence Hill (il me demande sans cesse de mettre Mon nom est Personne), et dans une moindre mesure Franco Nero. Espérons que ça dure... :roll:

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le western et votre entourage

Messagepar yves 120 » 07 oct. 2010 13:19

Ronald a écrit :Mon garçon de 10 ans s'intéresse aux westerns, il aime en particulier Lee Van Cleef, Giuliano Gemma, Terence Hill (il me demande sans cesse de mettre Mon nom est Personne), et dans une moindre mesure Franco Nero. Espérons que ça dure... :roll:


Et bien ton garçon à du gout :num1 Franco Nero, il choisi pas les plus moches :lol:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Cooper
Séminole
Séminole
Messages : 1487
Localisation : LaHood-(californie)

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Cooper » 07 oct. 2010 16:05

yves 120 a écrit :
Cooper a écrit :Et c'est bien regrétable Django, aujourd'hui cette culture du western est complétement absente voir oublier, par la nouvelle génération actuelle et heureusement
que des inconditionnels comme nous, font en sorte, que jamais cette culture ne disparaisse car à nos yeux cette culture du western est toujours présente !!! :wink:



Heureusement Cooper , il y à des exceptions( Cimetière ) :applaudis_6: le western n 'est pas mort !!!! :lol:


Oui Yves, je ne compte pas Cimetière, car il est tout à fait l'exception à lui seul, et c'est un exemple pour les autres futur jeunes " Kid " :wink:
COOPER. ;)
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )

Image

Avatar du membre
ROY ROGERS
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 489
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Le western et votre entourage

Messagepar ROY ROGERS » 20 oct. 2010 16:47

voilà un sujet que je trouve très intéressant, car c'est vrai que je me suis souvent posé la question. Ce qui m'agace c'est quelqu'un qui me présente en disant " Robert c'est un fou de western ! surtout à des béotiens, et la réponse " ha ! oui ?" JE suis sur qu'il pense "rien à foutre"....c'est vrai que c'est tout de même assez générationnel (je pense) notre passion .voyez les réunions à chaque manifestation "star war" tout ces jeunes habillés comme leurs héros, ils font comme ns, mais pas avec les mêmes références. Tout de même à chaque manifestation genre country show, il y a quand même pas mal de monde, mais je dois reconnaître qu'autour de moi difficile de trouver l'âme soeur, heureusement qu'il me reste le forum !
dit "ROBERT"

Avatar du membre
Cooper
Séminole
Séminole
Messages : 1487
Localisation : LaHood-(californie)

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Cooper » 20 oct. 2010 16:51

robert a écrit :voilà un sujet que je trouve très intéressant, car c'est vrai que je me suis souvent posé la question. Ce qui m'agace c'est quelqu'un qui me présente en disant " Robert c'est un fou de western ! surtout à des béotiens, et la réponse " ha ! oui ?" JE suis sur qu'il pense "rien à foutre"....c'est vrai que c'est tout de même assez générationnel (je pense) notre passion .voyez les réunions à chaque manifestation "star war" tout ces jeunes habillés comme leurs héros, ils font comme ns, mais pas avec les mêmes références. Tout de même à chaque manifestation genre country show, il y a quand même pas mal de monde, mais je dois reconnaître qu'autour de moi difficile de trouver l'âme soeur, heureusement qu'il me reste le forum !


Et qui plus est Robert ! une âme soeur qui partage tes passions ou du moins une ! " le western " :wink:
COOPER. ;)
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )

Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 119
Localisation : Marseille, France

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Arizona Kid » 02 déc. 2016 18:29

Bonsoir à tous :)

Tout d'abord, mes excuses si je relance un sujet aussi ancien, mais n'étant des vôtres que depuis un tout petit mois, je ne connais pas encore toutes les rubriques et les différents thèmes de ce passionnant forum (bien que je consulte depuis un moment déjà vos critiques et tests DVD, qui représentent pour moi une mine inépuisable pour compléter et ma culture du genre et ma collection de westerns dans ma vidéothèque).

Avant de vous exposer ce que mon entourage pense de mon intérêt pour le western, il me faut commencer par vous parler de la perception de mes amis vis à vis de mes centres d'intérêt cinématographiques; et c'est là que cela se gâte car aux yeux de beaucoup, je suis un véritable extra-terrestre: je suis né fin 87, j'ai donc 29 ans, et je ne m'intéresse plus depuis un certain nombre d'années déjà au cinéma " actuel " de mon temps.
Depuis que j'ai commencé à m'intéresser au cinéma, j'ai toujours apprécié les " vieux " films, ceux que l'on qualifie en règle générale de classiques.
Ce qui fait que bon nombre des films que j'apprécie (français, italiens, allemands, américains ou anglo-saxons, des années 30 à 60 en moyenne) sont en noir et blanc; du coup, au lycée et à la faculté, j'étais celui qui avait des goûts de vieux, qui ne vivait pas dans son temps, etc... :roll:

Mes goûts en matière de cinéma (outre le western, sur lequel je reviendrai) vont des drames de Carné/Prévert/Arletty aux films policiers français avec Gabin/Delon/Bébel/Ventura, des films de gangsters d'Humphrey Bogart, James Cagney, Edward G. Robinson et consorts, en passant par les films d'épouvante de la Universal dans les années 30-40 et de la Hammer dans les années 60-70, les comédies musicales de Fred Astaire, Ginger Rogers, Gene Kelly et Judy Garland, sans oublier l'expressionnisme allemand avec les films de F. W. Murnau, Karl Freund ou Robert Wiene: donc rien qui ne parle à la grosse majorité des " jeunes " de ma génération, qui me regardent avec ahurissement lorsque j'évoque devant eux ces films-là.
Ainsi, lorsque j'étais au lycée, les seules personnes qui me comprenaient étaient mes différents professeurs de cinéma-audiovisuel...
Car pour mon entourage proche, en dehors des films immédiatement récents (du blockbuster US décérébré et overdosé à l'image de synthèse à la dernière danyboonerie franchouillarde) , les films antérieurs à l'an 2000 (grand maximum) représentent un cinéma préhistorique.
Aussi, combien de fois ai-je eu droit au sempiternel " C'est nul parce que:
-c'est vieux
-c'est pas en couleurs
-ça bouge pas beaucoup
-on connaît pas les acteurs
-ils parlent comme au théâtre
-pourquoi l'image elle est carrée??
-c'est manichéen
-y'a pas de message dans tes films
-bah parce que c'est vieux, c'est tout " (rayez la mention inutile) : énervé

Et s'ils savaient que je m'intéresse désormais au western, j'aurais probablement droit à:
-C'est ringard
-C'est raciste
-Tu regardes des films où on massacre les Indiens, donc t'es un raciste !!

De fait, je ne parle presque pas/plus de cinéma avec mes amis car je n'ai aucun goût pour les films actuels qu'ils aiment (hormis les films de la Marvel, les Star Wars , Harry Potter et certaines bandes d'action de Tom Cruise, Harrison Ford, Liam Neeson) et eux n'en ont strictement aucun pour le cinéma qui me passionne; donc, comme en politique, on évite les sujets qui fâchent :cool:

Ce petit préambule passé (mes excuses si vous l'avez trouvé un peu longuet) , j'en viens au fait westernien: durant des années, j'ai fait le désespoir de mon père (avec lequel je partage cette passion du cinéma) en ne voulant entendre parler que du western spaghetti; car pour mon père, le seul vrai western, c'est le western US: John Wayne, Gary Cooper, Burt Lancaster (Lancasté comme disaient les gosses de sa génération :lol: ) etc...
Alors tout naturellement, rien que pour perfectionner (de force) sa culture sur le western italien, je lui ai rebattu les oreilles des années durant avec force Sergio Leone, Sergio Sollima, Damiano Damiani, Lee Van Cleef, Franco Nero, Clint Eastwood, Terence Hill, etc et j'en passe :sm57:

Depuis, j'ai pris goût au western américain à mesure que j'approfondissais ma culture en la matière tout au long de cette année, notamment et essentiellement grâce à ce forum que je consulte chaque jour et pour chaque western que j'envisage de voir et/ou d'acheter, mais aussi grâce à cette formidable collection de DVD éditée par Sidonis/Calysta (malgré certaines jaquettes hideuses aux innombrables coquilles orthographiques) et aux commentaires toujours instructifs de Messieurs Patrick Brion et Bertrand Tavernier.

Et naturellement, mon père est ravi de me voir enfin m'intéresser au western américain; quant à ma mère, elle me tanne régulièrement pour que je lui passe mes DVD de westerns avec des Indiens.

Voilà donc pour ce qui concerne les réactions de mes proches à mon intérêt pour le western et le cinéma de manière plus générale; j'espère ne pas avoir été trop rébarbatif :sm45:

Je vous laisse, j'ai un petit Winnetou qui m'attend dans la platine Blu-ray :sm76:
Bonne soirée à tous, les cow-boys !!
Modifié en dernier par Arizona Kid le 23 mai 2017 22:13, modifié 3 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2276

Re: Le western et votre entourage

Messagepar pass » 02 déc. 2016 18:47

Quand je lis ce que tu as écris Arizona Kid , je peux te dire que tu es un Sage , Bienvenue parmi nous Amigo :beer1: !!! .

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le western et votre entourage

Messagepar yves 120 » 02 déc. 2016 18:56

C 'est bien :num1 :beer1:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 119
Localisation : Marseille, France

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Arizona Kid » 02 déc. 2016 19:05

pass a écrit :Quand je lis ce que tu as écris Arizona Kid , je peux te dire que tu es un Sage , Bienvenue parmi nous Amigo :beer1: !!! .


Merci à toi, Pass, pour tes souhaits de bienvenue :)

Tu m'honores du grade de sage, mais je suis encore novice en matière de westerns comparé à vous autres dont je lis depuis des mois les contributions critiques, commentaires, affiches et autres photos d'exploitation; j'ai encore beaucoup à apprendre sur le genre, et je ne doute pas que ce forum continuera encore longtemps à combler mes lacunes :sm70:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2553
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le western et votre entourage

Messagepar pak » 02 déc. 2016 19:37

Arizona Kid a écrit :je suis un véritable extra-terrestre: je suis né fin 87, j'ai donc 29 ans, et je ne m'intéresse plus depuis un certain nombre d'années déjà au cinéma " actuel " de mon temps.


Arizona Kid a écrit : j'ai toujours apprécié les " vieux " films, ceux que l'on qualifie en règle générale de classiques.


Arizona Kid a écrit :Mes goûts en matière de cinéma (outre le western, sur lequel je reviendrai) vont des drames de Carné/Prévert/Arletty aux films policiers français avec Gabin/Delon/Bébel/Ventura, des films de gangsters d'Humphrey Bogart, James Cagney, Edward G. Robinson et consorts


En fait, tu es un jeune vieux... :sm57:

Ok, je :arrow:

Et vais revoir Hôtel du Nord ce soir... :mrgreen:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 119
Localisation : Marseille, France

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Arizona Kid » 02 déc. 2016 19:46

pak a écrit :
Arizona Kid a écrit :je suis un véritable extra-terrestre: je suis né fin 87, j'ai donc 29 ans, et je ne m'intéresse plus depuis un certain nombre d'années déjà au cinéma " actuel " de mon temps.


Arizona Kid a écrit : j'ai toujours apprécié les " vieux " films, ceux que l'on qualifie en règle générale de classiques.


Arizona Kid a écrit :Mes goûts en matière de cinéma (outre le western, sur lequel je reviendrai) vont des drames de Carné/Prévert/Arletty aux films policiers français avec Gabin/Delon/Bébel/Ventura, des films de gangsters d'Humphrey Bogart, James Cagney, Edward G. Robinson et consorts


En fait, tu es un jeune vieux... :sm57:

Ok, je :arrow:

Et vais revoir Hôtel du Nord ce soir... :mrgreen:


Bah figure-toi que j'ai souvent l'impression de ne pas être né dans la bonne décennie :lol:
Sans blague, j'aurais été très bien dans les années 50-60-70, pour voir au cinéma tous les films de cette période que j'adore...
Mais je n'aurais hélas pas pu les posséder sur VHS, Laserdisc, DVD et aujourd'hui Blu-ray... Donc paradoxe :horse:

J'ai beaucoup aimé Hôtel du Nord , mais j'ai encore plus apprécié Circonstances atténuantes , une comédie policière où Arletty joue avec Michel Simon; un film délectable... Comme de bien entendu :cool:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 23 mai 2017 22:16, modifié 2 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2553
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le western et votre entourage

Messagepar pak » 02 déc. 2016 20:22

Ce qui me rassure (ou pas, va savoir), c'est que j'avais eu la même impression il y a 20 ans, quand j'avais à peu près ton âge.

J'ai toujours aimé le cinoche et ai été très tôt en salles tout seul. J'allais voir des trucs comme les Terence Hill / Bud Spencer, les Chuck Norris, les Bébel, les Delon, tout ce qui ressemblait à du film d'action et d'aventure... Bref, du populaire d'actualité.

Mais, dans les années 1980, la TV avait peu de chaines mais passait beaucoup plus de films aux heures de grande écoute. Et, ado, j'étais fasciné par les films de Steve McQueen, John Wayne, Jean Gabin, Charles Bronson, Clint Eastwood, etc... Et arriva La Dernière Séance d'Eddy Mitchell qui m'a ouvert les portes du cinéma américain des années 1940-60. Puis ma mère s'est abonnée au câble (ancêtre des box), et Canal + est arrivé. En 1980, j'avais 11 ans, en 1990, dix de plus, forcément. Durant cette décennie où l'on passe de l'enfance à l'âge adulte, j'ai été une vraie éponge, picorant dans tous les genres, m'ouvrant à tous les langages cinématographiques, affinant mes goûts avec les années.

Le western a fait partie des genres qui m'ont le plus tapé dans l’œil, alors qu'il était déjà jugé has-been, durant les eighties, si l'on excepte les John Wayne ou Eastwood alors encore très populaires. Aussi ce décalage je l'ai toujours ressenti. Quand j'étais au collège puis au lycée, aucun de mes camarades et potes ne regardaient les films de La Dernière Séance, ou si peu qu'au final on n'en parlait jamais. On était plutôt intéressé par la possibilité de voir des films interdits pour nous, ou difficilement visibles, chez ceux qui avaient la chance d'avoir un magnétoscope : c'est comme que j'ai pu découvrir les Mad Max, voir mes premiers films d'horreur genre Massacre à la tronçonneuse, des films de guerre philippins, des trucs de karaté, mais aussi Emmanuelle. :oops: :mrgreen:

Depuis que je bosse, ça n'a pas changé. Au boulot, personne ne parle de western (hormis ceux récemment sortis), et pour cause, aucun de mes collègues ne regarde des films avec Randolph Scott ou Audie Murphy. Même ceux qui ont des bouquets cinéma zappent les chaines de cinéma classique, pour se concentrer sur les films au plus vieux datant des années 1990. Même ceux qui téléchargent plus ou moins légalement (bouh, c'est pas bien) ne cherchent que des productions récentes, ou des séries. Pareil côté familial (la tête de mon frère quand je lui ai demandé s'il ne pouvait pas me trouver Quarante fusils manquent à l'appel, lui qui télécharge à tour de bras...).

Aussi, ça fait longtemps que je ne cherche plus à communiquer ailleurs que dans des forums spécialisés sur les westerns (et le cinéma en général d'ailleurs). Quand j'aborde parfois le western autour de moi, je ne sens pas de mépris ou d'indifférence, mais plutôt, au pire, une sorte de recul effrayé face à un monstre en voie de disparition, le cinéphile chiant, au mieux, une espèce de respect devant le gars qui connait le cinéma. Dans les deux cas, l'image est fausse, et dans les deux cas, le résultat est le même, un blocage de l'interlocuteur de peur de dire une connerie ou de passer pour un beauf parce qu'il aime les films de super-héros, et là encore, l'image est fausse.

Donc au final, je me tais sur le sujet, l'époque n'est plus au cinéma ancien, du moins dans les (mes) discussions du quotidien. Heureusement, il y a les forums et sites cinéma !

:beer1:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le western et votre entourage

Messagepar yves 120 » 02 déc. 2016 20:52

" Comme de bien entendu " chanson jubilatoire de ( Circonstances atténuantes ) chanter par Arletty et Dorville :D
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 119
Localisation : Marseille, France

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Arizona Kid » 02 déc. 2016 21:24

yves 120 a écrit :" Comme de bien entendu " chanson jubilatoire de ( Circonstances atténuantes ) chanter par Arletty et Dorville :D


Au passage, c'est une honte que ce film ne soit toujours pas disponible sur DVD; je n'ai pu le voir que grâce à une VHS que m'a donné mon père, enregistrée en 93 au ciné-club de France 2 :?
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 119
Localisation : Marseille, France

Re: Le western et votre entourage

Messagepar Arizona Kid » 02 déc. 2016 21:38

pak a écrit :Ce qui me rassure (ou pas, va savoir), c'est que j'avais eu la même impression il y a 20 ans, quand j'avais à peu près ton âge.

J'ai toujours aimé le cinoche et ai été très tôt en salles tout seul. J'allais voir des trucs comme les Terence Hill / Bud Spencer, les Chuck Norris, les Bébel, les Delon, tout ce qui ressemblait à du film d'action et d'aventure... Bref, du populaire d'actualité.

Mais, dans les années 1980, la TV avait peu de chaines mais passait beaucoup plus de films aux heures de grande écoute. Et, ado, j'étais fasciné par les films de Steve McQueen, John Wayne, Jean Gabin, Charles Bronson, Clint Eastwood, etc... Et arriva La Dernière Séance d'Eddy Mitchell qui m'a ouvert les portes du cinéma américain des années 1940-60. Puis ma mère s'est abonnée au câble (ancêtre des box), et Canal + est arrivé. En 1980, j'avais 11 ans, en 1990, dix de plus, forcément. Durant cette décennie où l'on passe de l'enfance à l'âge adulte, j'ai été une vraie éponge, picorant dans tous les genres, m'ouvrant à tous les langages cinématographiques, affinant mes goûts avec les années.

Le western a fait partie des genres qui m'ont le plus tapé dans l’œil, alors qu'il était déjà jugé has-been, durant les eighties, si l'on excepte les John Wayne ou Eastwood alors encore très populaires. Aussi ce décalage je l'ai toujours ressenti. Quand j'étais au collège puis au lycée, aucun de mes camarades et potes ne regardaient les films de La Dernière Séance, ou si peu qu'au final on n'en parlait jamais. On était plutôt intéressé par la possibilité de voir des films interdits pour nous, ou difficilement visibles, chez ceux qui avaient la chance d'avoir un magnétoscope : c'est comme que j'ai pu découvrir les Mad Max, voir mes premiers films d'horreur genre Massacre à la tronçonneuse, des films de guerre philippins, des trucs de karaté, mais aussi Emmanuelle. :oops: :mrgreen:

Depuis que je bosse, ça n'a pas changé. Au boulot, personne ne parle de western (hormis ceux récemment sortis), et pour cause, aucun de mes collègues ne regarde des films avec Randolph Scott ou Audie Murphy. Même ceux qui ont des bouquets cinéma zappent les chaines de cinéma classique, pour se concentrer sur les films au plus vieux datant des années 1990. Même ceux qui téléchargent plus ou moins légalement (bouh, c'est pas bien) ne cherchent que des productions récentes, ou des séries. Pareil côté familial (la tête de mon frère quand je lui ai demandé s'il ne pouvait pas me trouver Quarante fusils manquent à l'appel, lui qui télécharge à tour de bras...).

Aussi, ça fait longtemps que je ne cherche plus à communiquer ailleurs que dans des forums spécialisés sur les westerns (et le cinéma en général d'ailleurs). Quand j'aborde parfois le western autour de moi, je ne sens pas de mépris ou d'indifférence, mais plutôt, au pire, une sorte de recul effrayé face à un monstre en voie de disparition, le cinéphile chiant, au mieux, une espèce de respect devant le gars qui connait le cinéma. Dans les deux cas, l'image est fausse, et dans les deux cas, le résultat est le même, un blocage de l'interlocuteur de peur de dire une connerie ou de passer pour un beauf parce qu'il aime les films de super-héros, et là encore, l'image est fausse.

Donc au final, je me tais sur le sujet, l'époque n'est plus au cinéma ancien, du moins dans les (mes) discussions du quotidien. Heureusement, il y a les forums et sites cinéma !

:beer1:


Ca me fait plaisir de lire un autre témoignage dans lequel je me retrouve :sm57:
Comme je bavais d'envie en lisant les programmes des chaînes TPS (Ciné Cinéfil, Cinéstar, Cinéfaz et sa journée marathon 007 vers Noël 99...) quand j'avais 11-12 ans, mais mes parents ne pouvaient pas, trop cher...
Et puisque tu évoques La Dernière séance , je regrette justement de ne pas être né au bon moment pour en profiter dans les 80's ; mais même dans les années 90, je n'aurais hélas pas pu la regarder car il y avait école le lendemain et je devais aller dormir :cry:

Sinon, ce qui m'agace profondément dans le fait qu'une grande majorité de gens de mon âge ne s'intéressent qu'au cinéma de l'instant immédiat, c'est qu'à plus ou moyen terme, tout un pan du patrimoine cinématographique " ancien " risque de disparaître: les cinéphiles et historiens du cinéma d'aujourd'hui (Brion, Tavernier, et quelques autres) ne sont plus tous jeunes et pas éternels, et s'il n'y a plus de " passeurs " pour transmettre ce savoir et prolonger la vie de ces films dits classiques, ceux-ci s'évanouiront de la connaissance collective...
C'est un avis personnel, mais c'est en tous cas ainsi que je le ressens :sm62:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 22 juil. 2017 19:38, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité