Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Náin
Garçon d'écurie
Messages : 34

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Náin » 13 août 2020 14:04

Ah oui sympa celui-là, d'autant que le film s'inspire surtout (voir adapte) de lovecraft et pas du tout d'allan poe dont la seule référence tient en une citation du film.

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 14 août 2020 7:10

Ce soir à 20H50 , sur RTL 9 : Batman, Le Défi (1992) , film fantastique de Tim Burton, deuxième et hélas dernière interprétation du Chevalier de la Nuit par Michael Keaton, cette fois opposé au fielleux Pingouin (Danny De Vito) et à la perverse et sensuelle Catwoman (Michelle Pfeiffer) , alliés à Max Schreck (Christopher Walken) , le maire corrompu de Gotham City.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Náin
Garçon d'écurie
Messages : 34

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Náin » 14 août 2020 14:49

Je sais pas si on peut vraiment appeler ça du fantastique, on est déjà dans un monde (d'autant plus qu'il s'agit d'une suite) qu'on sait être étrange : même si Batman n'a pas de pouvoir et que le joker n'en avait pas non plus, c'est rare que l'on prenne un visage de clown naturel après un bain de produits hautement chimiques. J'ai toujours été assez gêné par cette appellation de "fantastique" entre autres pour les films adaptant les comics marvel et DC, même si pour le coup Burton est un des meilleurs représentant de cette atmosphère.

Bref beaucoup le préfèrent au premier. Je l'adore également mais moins cela dit (parce que le joker, et jack nicholson quoi). Mais faut bien avouer que Danny Devito en Pingouin (même si très différent des comics, je trouve qu'il en respecte l'essence, la "base" du personnage qui est un petit gars très laid et marginal qui a toujours été moqué mais qui se venge par sa dangerosité et sa formidable intelligence) bat des records, et Michelle Pfeiffer EST catwoman. Je ne sais pas ce que donnera Zoë Kravitz dans le rôle, en tout cas les visuels sont bien excitants (et à des kilomètres de l'aspect vraiment ridicule de the dark knight rises) mais pour le moment Pfeiffer est clairement la meilleure incarnation du personnage (on parlera pas de Hall Berry hein).

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 14 août 2020 15:26

Il est vrai qu'il n'y a pas dans les Batman de Tim Burton des éléments surnaturels intervenant dans la réalité qui justifieraient le terme de " fantastique " dans sa définition première.
J'ai tendance, par habitude, à les qualifier ainsi dans le sens de fantastique poétique, mais l'appellation " super-héros " conviendrait sans doute mieux.
J'ai revu le premier opus de 89 la semaine dernière, et bien que je le connaisse depuis 22 ans maintenant, je le revois chaque fois avec le même enthousiasme -idem pour Le Défi, dont j'avais eu la VHS pour mon onzième anniversaire, en 1998 (édition Warner - Grand Cinéma Fantastique , avec la jaquette jaune) :wink:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 14 août 2020 15:29

Rapide saut à O'CD, ce matin: content pour le Clouzot -un de mes préférés- et pour le collector de L'Hirondelle d'Or, mais le rayon réservé au cinéma asiatique rétrécit hélas de plus en plus -faute de demande, m'a-t-on dit... :?

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 15 août 2020 13:36

Séance LD de ce samedi : Les Prédateurs (1983) , film fantastique de Tony Scott, intéressante relecture du mythe vampirique à la sauce new-yorkaise des 80's.
Je n'ai jamais pu m'encaisser David Bowie, mais comme il ne chante pas, ça peut passer, de même que ça change un peu de voir notre Catherine Deneuve nationale dans un rôle différent de ses habituelles bourgeoises Rive Gauche.

Image
Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 16 août 2020 14:58

Hier soir, en me livrant à la spéléologie dans ma vidéothèque, j'ai remis la main sur ce Roi Arthur cuvée 2004 à la sauce Bruckheimer, que j'avais vu à sa sortie en salles et dont je n'avais pourtant guère de souvenirs.
J'avais un peu peur de cette redécouverte, mes goûts en matière de cinéma contemporain ayant depuis quelques années fortement changé, à la défaveur de ce type de produits estivaux, bourrés de numérique et de plans épileptiques tape à l'oeil.

Et pourtant, cette interprétation inhabituelle du mythe arthurien, basée sur une étude américaine du début des années 2000, s'avère plutôt intéressante dans son parti pris de faire du héros-titre un soldat de l'Empire Romain, qui vécut en l'an 300 après Jésus-Christ, et donc environ mille ans avant l'époque habituelle des exploits des Chevaliers de la Table Ronde.

Bien sûr, ça ne vaut pas la version de Richard Thorpe avec Robert Taylor (1953) , ni celle de John Boorman avec Nigel Terry (1981) , mais ça se laisse regarder pour peu que l'on ferme les yeux -si j'ose dire- sur tous les tics visuels cités plus hauts, qui polluent malheureusement les super-productions des vingt dernières années.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Náin
Garçon d'écurie
Messages : 34

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Náin » 16 août 2020 15:44

Et pourtant, cette interprétation inhabituelle du mythe arthurien, basée sur une étude américaine du début des années 2000,


Alors attention toutefois hein, cette soit-disant étude a toujours été, comme le film d'ailleurs, rejetée par les historiens hein (dont aucun des auteurs n'est historien d'ailleurs). Même en disant que c'est un des personnages qui a inspiré l'Arthur légendaire, on tombe dans le totalement faux.

Sa prétendue véracité/inspiration historique mise à part, c'est un film que j'aime beaucoup.

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 17 août 2020 9:41

Revu hier soir, sur Arte : Vanilla Sky (2001) , thriller de Cameron Crowe, avec Tom Cruise, Cameron Diaz et Pénélope Cruz, remake US du film espagnol Abre los ojos (1997) d'Alejandro Amenabar.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8220
Localisation : oregon

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lasso » 19 août 2020 10:30

comédie-Horreur hier-soir de Movinside avec Rory Calhoun - MOTEL HELL 1980 de Kevin Connor


ImageImage

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 19 août 2020 12:28

Je connais de nom via Mad Movies, mais jamais vu encore.
Il avait pris cher, le pauvre Rory :cry:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 19 août 2020 23:56

Je viens de visionner La Rumeur (1961) , drame de William Wyler, avec Audrey Hepburn et Shirley MacLaine dans les rôles de deux co-directrices d'un pensionnat de jeunes filles, lesquelles voient leur vie et leur réputation brisées par le mensonge d'une peste de leurs élèves, qui les accuse de lesbianisme ( " proximité sexuelle coupable " tel que dit dans le film).
Un film porté par le charisme et la beauté d'Audrey Hepburn, malheureusement pas aidée par une Shirley MacLaine horripilante de bout en bout en plus d'être encore plus moche que d'habitude (mais mon avis est sans doute biaisé, n'ayant jamais pu encadrer cette actrice).

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 21 août 2020 16:10

Ce soir sur RTL 9 , à 20H50 :
Batman Forever (1995) de Joël Schumacher, avec Val Kilmer prenant le relais de Michael Keaton dans le costume du justicier de la nuit, face à deux redoutables adversaires aussi cabotins que dangereux, Double-Face (Tommy Lee Jones) et l'Homme-Mystère (Jim Carrey).
L'aide du jeune orphelin Robin (Chris O'Donnell) et de la psychanalyste Chase Meridian (Nicole Kidman) , nouvelle conquête de Bruce Wayne, ne sera pas de trop...
Hormis le diptyque burtonien, ce premier des deux Batman ô combien controversés de Joël Schumacher (R.I.P.) était mon préféré étant gamin, mais avec le recul, je préfère largement Batman et Robin (1997) , qui allait à fond dans son délire et assumait de bout en bout son hommage à la série fun et colorée des années 60.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Náin
Garçon d'écurie
Messages : 34

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Náin » 21 août 2020 21:49

Tu te refait tous les Batman ? Ahah. Le problème de ce film (et du suivant d'ailleurs) c'est qu'on a imputé son ton léger et franchement grand-guignolesque au réalisateur, alors que c'est Warner qui, suite aux critiques du défi comme quoi c'était trroppp sombreeeuu (tiens, ça rappelle un truc), ont imposé un changement de direction. Une rumeur court d'ailleurs sur une possible version à venir plus proche de ce que souhaitait le réalisateur, avec notamment l'intégration de scènes comme Strange à Arkham avec Double Face ou la lettre du père de Bruce (puisqu'il y avait une sous-intrigue totalement gommée dans la version finale où Bruce se sentait responsable, car il tombe au début du film sur une partie d'une lettre de son père qui montre que ses parents voulaient pas aller au ciné, hors la lettre entière dit qu'ils ne voulaient pas voir le dessin animé que souhaitait Bruce mais Zorro, gommant la culpabilité du Bruce adulte -raison pour laquelle il redevient Batman) Brreeef.

Pour ma part ç'aura été le Napoléon d'Abel Gance aujourd'hui. Quelle déception quand j'y repense qu'il ait pas aboutit à son projet final. A croire qu'une grande fresque sur Napoléon est frappée de malédiction, entre ça et le projet de Kubrick reprit par Spielberg avorté...


Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2516
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 22 août 2020 15:22

Bien que je sois habitué depuis l'enfance à voir Batman Forever en l'état, j'avoue que je serais curieux de voir réintégrées au montage les scènes coupées présentes sur le double DVD et le Blu-ray.
D'ailleurs, la rumeur d'une version longue de ce troisième Batman de cinéma courait déjà en 2005 (lu dans Les Années Laser) , lorsque les quatre opus de Burton / Schumacher ont été réédités en collector 2 disques à l'occasion de la sortie de Batman Begins.

Mais plus qu'un " extended cut " de Batman Forever, j'aimerais voir sortir une version intégrale et restaurée de Superman IV, Le Face à Face, qui réintroduirait les 45 minutes coupées au montage et corrigerait les scènes de vol aux incrustations pourries, en repartant des rushes originales sur fond bleu et en recomposant les arrière-plans, sans oublier de corriger les faux-raccords lumière sujet / arrière-plan...
Un peu à la manière de ce qui a été fait sur le DVD collector de Highlander II, The Renegade Edition.
Sans doute un voeu pieux, mais l'espoir fait vivre, dit-on...
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:


Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité