Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Avatar du membre
Arizona Kid
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 511
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 17 déc. 2017 22:00

Après Grégory Peck dans Quand siffle la dernière balle (1971) , j'enchaîne avec Des femmes disparaissent (1959) , un très sympathique petit polar signé Edouard Molinaro, avec notamment Robert Hossein, Estella Blain et Philippe Clay.

Une intrigue dans la grande tradition de la Série Noire, sur fond de traite des blanches, dans le Marseille interlope des années 50: un solide scénario d'Albert Simonin, un spécialiste du genre, auteur entre autres de Touchez pas au grisbi (1953).



Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6607

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar chip » 18 déc. 2017 9:50

En salle :
LES GARDIENNES de Xavier Beauvois . La naissance d'une future star Iris Bry, réelle présence alliée à une beauté sans fard, nul doute que l'on va parler d'elle dans les mois à venir.

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 923

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar HART » 20 déc. 2017 11:52

Image
Grande déception que ce film de Robert Hossein.
Le roman de Frédéric Dard adapté ici est pourtant remarquable , mais les scénaristes ont gâché la matière première et la réalisation est brouillonne et bâclée.
Les acteurs masculins , qui ne sont manifestement pas dirigés , sont grandiloquents et mauvais.
Reggiani ,excellent chez Melville ou Becker, est ici épouvantable.
Marina Vlady dans un rôle quasi-muet , est filmée sous toutes les coutures par son cinéaste (?) de mari , mais elle reste bien inexpressive.
Le fait que ce film garde une réputation assez bonne me sidère.
D'après les amateurs de Frédéric Dard , l'adaptation pour la télévision faite par Abder Isker dans les années 70 avec Alain Mottet et Raymond Pellegrin rendrait , elle , justice à ce roman très noir.
Malheureusement , elle semble impossible à visionner.

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6607

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar chip » 20 déc. 2017 13:23

George Raft aimait beaucoup ce film, ce qui peut se comprendre, il incarne ici, un danseur ambitieux, ce qu'il était avant de jouer avec une pièce de monnaie dans " Scarface". Le couple magnifique qu'il forme avec Carole Lombard se reformera un plus tard pour " Rumba" (1935). Il y a dans " Bolero" une scène qui vaut son pesant d' érotisme, Carole Lombard pour prouver à son partenaire qu'elle aussi peut danser, enlève sa robe, et en combinaison et porte-jarretelles exécute une danse que chaque érotomane trouvera trop courte. La danse finale sur une piste circulaire au son du fameux boléro de Ravel est superbe et planante.
Image

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6389
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 20 déc. 2017 14:50

Il faut que tout le monde en profite. :D


Même si l'image n'est pas terrible.
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6389
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 20 déc. 2017 15:02

chip a écrit :Récemment 2 remarquables films noirs signés Max Ophuls : " the reckless moment" (les désemparés) et " Caught" , tous les deux de 1949 avec James Mason en tête d'affiche. A voir ou revoir.


Regardé hier soir, attiré par James Mason, sur un enregistrement télé. Un peu déçu par le scénario un assez embrouillé et par le "happy-end" trop hâtif et inespéré. Pourtant j'aime bien les trois acteurs. Bon film quand même.
Titre français "Pris au piège", j'aurais plutôt vu "prisE".

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 20 déc. 2017 19:07

Il a beau avoir la côte, pour embrasser comme ça Robert Ryan, la fille doit être bien désespérée... :D

J'ai pas d'infidélité en ce moment, je ne vois que du western. D'ailleurs pourquoi pas un sujet Fidélité au Western pour qu'on ait les noms de ceux qui regardent ce genre en perdition !
:sm57:
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1471
Localisation : depts 13 et 05

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar major dundee » 20 déc. 2017 23:42

Juste après "Le Reptile", avec le sympathique Kirk, Arte a diffusé "La porte s'ouvre", un casting au top, une histoire pas mal, mention spéciale à Richard Widmark, qui en fait des tonnes, mais des tonnes de Richard Widmark, donc ça reste bien,et au final, un bon film...il parait qu'il y a un remake 90's...à voir...par curiosité...

Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1471
Localisation : depts 13 et 05

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar major dundee » 21 déc. 2017 0:01

Bon perso, je l'avais jamais vu ce film, meme au cinéma de minuit, du coup je suis un peu emballé...je suppose que c'est un classique connu des anciens du forum...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 21 déc. 2017 2:03

Au sujet des Salauds vont en enfer présentés par Hart, l’Ina nous propose gratuitement 2 vidéos de 1955 sur le tournage du film sous la direction De Robert Hossein et de sa présentation à Marseille.
Mais Ras sur la version de 1970 avec Mottet.


En fait Dard a fait une pièce en deux actes puis un scénario pour le téléfilm de novembre 1970 d’Abdel Isker alors que le film de 55 serait basé sur une pièce de théâtre de 1954 de Josiane Gony tombée dans l’oubli.
Modifié en dernier par lafayette le 21 déc. 2017 22:15, modifié 1 fois.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 923

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar HART » 21 déc. 2017 11:19

Comme Lafayette , j'ai fait quelques recherches sur le texte original des " Salauds vont en enfer " et c'est bien une pièce de théâtre qui a d'abord été écrite par Frédéric Dard , puis jouée à Paris au Grand-Guignol en 1954 , mise en scène d' Hossein avec Roger Hanin.
Ce spectacle n'a , semble-t-il , jamais été filmé.
A la lecture du texte de la pièce , il se dégage un malaise et une inquiétude qui ne sont pas du tout rendus dans le film de Robert Hossein.
A la demande de son éditeur , Frédéric Dard a ensuite écrit un roman à partir de sa pièce. Plus fouillé et plus abouti que celle-ci , il donne aux personnages une dimension plus universelle , il y a là une évocation de l'absurdité de la condition humaine qui me parait assez aboutie.
J'ai demandé à l'INA si il était possible de se procurer l'adaptation TV d' Isker , laquelle semble faire l'unanimité parmi ceux qui l'ont vue ( et qui s'en souviennent).
Pas de réponse à ce jour.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 21 déc. 2017 22:04

J’ai lu sur ma recherche Ina le fait que la pièce en 54 était écrite par Josiane Gony.
Et celle de 1970 par Frédéric Dard.
Si je retrouve le texte, je rajouterai une capture. J’en ai vu un approchant mais n’ai pas encore retrouvré le 1er commentaire sur Josiane Gony.

Je viens de lire ailleurs dans un livre sur Dard que Josiane Gony a tapé pendant plusieurs années les adaptations en pièces de théâtre des romans de Dard.

On a donc l’explication...
En fait, il n’y a pas eu de manuscrit de Dard sur une pièce écrite en 2 jours et demi selon Dard mais un « tapuscrit » par Josiane Gony lequel est resté longtemps dans l’oubli.

Le livre est le Dictionnaire Amoureux de San Antonio.
Modifié en dernier par lafayette le 21 déc. 2017 22:41, modifié 4 fois.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 923

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar HART » 22 déc. 2017 10:15

Très intéressants indices sur cette oeuvre de Frédéric Dard , Jean-Louis.
Merci pour ces infos.

Avatar du membre
Arizona Kid
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 511
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 22 déc. 2017 20:39

Hello, amigos !!
Pour ce soir, c'est Fenêtre sur cour - Rear Window (1954) , un de mes films préférés de Tonton Hitchcock :mrgreen:

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2922
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar L.. » 23 déc. 2017 12:34

Image

Si l'intérêt des DVD et BR est incontestable, (Les gaz mortels, je pense, n'a jamais été édité en DVD, même si aux USA Image avait publié, tout au début des années 2000, La folie du Docteur Tube, ), ce coffret est particulièrement peu fonctionnel et pesant: disques dans des cartonnages immenses, livre de Laurent Veray et scénarios, à l'achat obligatoire , tout est très lourd.

Pourquoi n'avoir pas édité simplement les films, en proposant ce coffret aux seuls bibliophiles, voire en éditant les livres normalement, indépendamment des films ?

Reçu aussi le coffret de la Hammer, de chez Elephant, bien plus simple d'usage (BR normaux assemblés dans un cartonnage illustré et livret très discret).

Image



Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités