Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Avatar du membre
stephane
Cavalier solitaire
Messages : 149
Localisation : Yvelines78

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar stephane » 01 juin 2019 11:41

Hier soir L'Ultime Razzia de Stanley Kubrick.

Image

Un sens du montage et du rythme parfait, tout y est. action, suspense, Intrigue, Images, acteurs, tension, et un excellent Sterling Hayden 
Les faux amis sont plus dangereux que les ennemis déclarés.

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3360
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar pak » 01 juin 2019 12:40

pak a écrit :Vu dernièrement sur Canal, un diptyque australien mêlant western et film noir : Mystery road (2013) et Goldstone (2016), les deux écrits et réalisés par Ivan Sen, dont le premier film, Sous les nuages (Beneath clouds, 2002) avait été présenté au Festival Paris Cinéma de 2005, après avoir reçu le prix du meilleur premier film à la Berlinale de 2002. Son troisième film Toomelah fut présenté à Cannes en 2011.

Mystery road et Goldstone sont ses quatrième et cinquième films.

Ivan Sen est d'origine aborigène, sa mère l'était, son père étant croate issu de parents allemands et hongrois. Aussi le métissage et le regard des autres il connait, et c'est le thème central de la plupart de ses réalisations.

Ces deux films ne dérogent pas à la règle puisque le personnage principal est un policier d'origine aborigène, qui doit faire fi du racisme ambiant auquel il doit faire face dans ses enquêtes tout en restant neutre dans les tensions sociales et raciales (l'Australie est loin d'en avoir terminé avec ses vieux démons). Ce film est joué par le bon Aaron Pedersen dont on a vu peu de chose en France (c'était l'un des acteur récurrents de la série City Homicide : L'Enfer du crime pour ceux que ça cause).


Mystery road raconte son enquête en tant qu'inspecteur débutant sur le meurtre d'une jeune fille dans la petite ville du centre du Queensland où il a grandi. Il se heurte à la fois à la méfiance des policiers locaux et à celle de la communauté aborigène. Bref, un peu seul contre tous, thème récurrent du western, entre les deputys qui n'aiment pas qu'on fouille dans le coin, et les indiens qui trainent leurs misère et ressentiment envers les Blancs. Par petites touches, on sent que l'inspecteur a un passé douloureux dans ce bled que son enquête réveille, mais rien n'est entièrement dévoilé, ni tout à fait clair, au spectateur d'imaginer avec les éléments qu'on lui donne. Rien n'est surligné, et l'atmosphère qui était poisseuse de par la chaleur du coin laisse la place à une enquête tout aussi poisseuse comme dans un bon vieux polar. A noter aussi la présence de Hugo Weaving (l'Agent Smith de Matrix) dans un rôle ambigu.

On retrouve dans Goldstone notre inspecteur, complètement détruit et alcoolique, qui débarque dans une petite localité minière, perdue au cœur du désert australien, pour retrouver une jeune fille portée disparue. Si le point de départ peu sembler similaire au premier film, le traitement l'est beaucoup moins. Mention spéciale à la maire du coin, complètement pourrie, digne des maires les plus corrompus vus dans certains westerns. Là encore, le backround de l'inspecteur est palpable sans être entièrement dévoilé, et une révélation en cours d'histoire va éclairer sa soif de justice comme son auto-destruction.

Pas des masses d'actions, mais une atmosphère. Néanmoins la violence est là, sous-jacente, sociale, et parfois brutalement physique. Comme dans tout film noir, l'enquête laisse des traces chez les survivants, et la résolution par contre ne laisse pas forcément place à un soulagement. Le tout dans un décor à la western...


Image

Image







Loupée lors de sa première diffusion le 30 mai sur Arte, la mini-série australienne qui fait suite aux deux excellents films noirs cités ci-dessus est donc disponible en France.

Arte a diffusé le 30 mai les trois premiers épisodes (mais visibles en replay jusqu'au 6 juin), et le jeudi 6 juin à partir de 20h55, les trois derniers seront diffusés.

Sur arte.tv.fr, les trois premiers épisodes seront visibles jusqu'au 28/06/2019, et les trois suivants jusqu'au 05/07/2019.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Arizona Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1517
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 01 juin 2019 21:28

Des années que je n'avais pas revu l'opus fondateur d'Harry Potter, qui restera pour moi le meilleur opus de la série (dont j'ai décroché au IV, en livres comme en films) , avec un juste dosage d'effets spéciaux, jamais envahissants comme ce sera le cas ensuite, et surtout une colorimétrie chatoyante, à des lieues des teintes verdâtres et désaturées des épisodes ultérieurs.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3360
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar pak » 02 juin 2019 17:29

Pour ceux que ça peut intéresser, nouveau livre : Flammes sur l’Indochine, les classiques du cinéma de la guerre du Viêt Nam, de Francis Albert Louis Moury.

Voir là : Forum War.

Et chez l'éditeur.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5605
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar yves 120 » 02 juin 2019 18:44

Vu les premiers épisodes de Mystery Road , superbe et la policière hors des clichés , vraiment sympa , j 'attend la deuxième partie :D
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4520
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar L.. » 02 juin 2019 19:14

Image

Excellente copie et superbe transfert, pour cette super-production européenne tournée en Californie, Espagne et au Nevada. Quel dommage qu'il n'y ait ni piste française, ni sous-titres, et que Warner France n'ait jamais publié ici ces films policiers européens tournés pour partie aux USA (Le bâtard, Le conseiller, etc.... distribués en France au cinéma par Warner.)

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3360
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar pak » 02 juin 2019 19:52

yves 120 a écrit :Vu les premiers épisodes de Mystery Road , superbe et la policière hors des clichés , vraiment sympa , j 'attend la deuxième partie :D


Tout pareil ! :beer1:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4834
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 03 juin 2019 22:16

Bien le bonsoir ! Hier, un moment que j'attends chaque année avec joie et un peu de crainte, tant pour le portefeuille que pour les recherches parfois difficiles dans les stands, la brocante annuelle de Boissy St Léger, là où j'ai pour ainsi dire vécu et où vivaient mes grands-parents maternels. La plupart des dvd était encore à un ou deux euros comme l'an dernier... Liste complète.

WALLACE ET GROMMIT: LE MYSTERE DU LAPIN GAROU
CHICKEN RUN
BODYGUARD
(pour ma mère)

Guerre: GALLIPOLI LA DERNIERE BATAILLE
ALLIES
(39-45)
THE LOST BATAILLON (14-18)
BROTHER'S WAR (1945)
1945 END OF WAR sans doute des séries B dvd Zylo ou Koba (1 euro pièce)
LE MAÎTRE DES ELEPHANTS avec Jacques DUTRONC (mon père avait connu son réalisateur Patrick GRANDPERRET quand il préparait le tournage il habitait Créteil)
MALABAR PRINCESS (pour ma mère)

STAR WARS: 4 dvd (dont deux lots deux dvd) 2 euros les 4
L'EMPIRE CONTRE ATTAQUE
LE RETOUR DU JEDI
LA REVANCHE DES SITHS
L'ATTAQUE DES CLONES

L'ENQUÊTE (Clive OWEN,Naomi WATTS)
THE PLEDGE (Jack NICHOLSON)
BASIC INSTINCT 2
MASH
CESAR ET ROSALIE
pour ma mère qui adore Romy SCHNEIDER
OCEAN'S TWELVE
L'ARME FATALE 2
(mon père disait avoir les quatre j'ai pas retrouvé le 2 alors 1 euro !!)
RANGO
LE MEXICAIN


MOI: HONDO
LES INCORRUPTIBLES COSTNER-De NIRO
GANGS OF NEW YORK
BATMAN FOREVER
LA CONQUÊTE DE L'OUEST (mon père me l'a paumé en Vendée, c'est 15 euros en magasin)
LES CINQ HORS-LA-LOI (James Stewart VS Henry Fonda 1968)
ET AU MILIEU COULE UNE RIVIERE
TROIS ENTERREMENTS Blu ray 2 euros neuf
LA COLLINE A DES YEUX (original Wes CRAVEN enfin !!)
IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE (j'ai une première édition mais il devient rare et j'adore ce film... 1 EURO les 2 dvd)
LA TOUR INFERNALE (mon père en voulait pas parce que en vhs... 1 euro !!)
BEN HUR
PIRATES DES CARAÏBES: LA FONTAINE DE JOUVENCE (Ian Mc SHANE de la série DEADWOOD BARBE-NOIRE !)
LA CARAVANE DE FEU (paumé aussi merci papa ! 2 euros neuf)
RODEO PRINCESS 2 (western moderne dans le style de FLICKA, avec Keith CARRADINE et la mignonne Emily Beth RICKARDS (la blonde de ARROW, Felicity).
Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1517
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 06 juin 2019 8:12

Hier soir sur France 3: Les Trésors de Marcel Pagnol, un documentaire fort intéressant, riche en images d'archives, consacré à l'écrivain-cinéaste provençal, dont le diptyque L'Eau des Collines m'est particulièrement cher :wink:

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7160
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 06 juin 2019 8:18

Vu aussi et j'ajoute "très bien fait" et même "émouvant". :)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4520
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar L.. » 06 juin 2019 8:20

Image


Un très beau coffret Laser Disc, tout neuf (le film a du sortir en DVD aussi.)

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7167

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar chip » 06 juin 2019 9:53

Le plus hollywoodien des films de Cassavetes, porté par une impressionnante Gena Rowlands, amoureusement filmée par son réalisateur de mari. Un bémol cependant, l'horrible petit cabotin portoricain... J'ai eu la chance de rencontrer, par deux fois, au festival de Deauville, cette merveilleuse et belle actrice, très abordable et pas avare question autographe. Un très bon souvenir.
Image

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4874
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Yosemite » 06 juin 2019 10:06

Tiré de la nouvelle "The dead" du livre "Dubliners" de James Joyce, John Huston a réalisé le film homonyme de l'un et de l'autre puisque si le titre français est "Gens de Dublin", l'original est "The dead".
Une oeuvre courte, magnifiquement ciselée avec la présence remarquable de sa fille Anjelica.
Un pur délice.
Yo.

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5605
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar yves 120 » 07 juin 2019 8:52

Hier soir deuxième partie de Mystery Road , un pur régal !


Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1069

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Loco » 07 juin 2019 9:17

Sous l'emprise du démon, un titre français un peu racoleur pour un bon thriller anglais dans la lignée de Psychose (musique signée Bernard Herrmann également, mais dans un style radicalement différent), réalisé par les frères Boulting, avec Hailey Mills. C'est vraiment dommage que les chaînes généralistes ait tant boudé le cinéma anglais durant des décennies (ah, la perfide Albion !).

Image

Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"


Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités