Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2704
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar pak » 22 nov. 2017 19:23

Vu dernièrement sur Canal, un diptyque australien mêlant western et film noir : Mystery road (2013) et Goldstone (2016), les deux écrits et réalisés par Ivan Sen, dont le premier film, Sous les nuages (Beneath clouds, 2002) avait été présenté au Festival Paris Cinéma de 2005, après avoir reçu le prix du meilleur premier film à la Berlinale de 2002. Son troisième film Toomelah fut présenté à Cannes en 2011.

Mystery road et Goldstone sont ses quatrième et cinquième films.

Ivan Sen est d'origine aborigène, sa mère l'était, son père étant croate issu de parents allemands et hongrois. Aussi le métissage et le regard des autres il connait, et c'est le thème central de la plupart de ses réalisations.

Ces deux films ne dérogent pas à la règle puisque le personnage principal est un policier d'origine aborigène, qui doit faire fi du racisme ambiant auquel il doit faire face dans ses enquêtes tout en restant neutre dans les tensions sociales et raciales (l'Australie est loin d'en avoir terminé avec ses vieux démons). Ce film est joué par le bon Aaron Pedersen dont on a vu peu de chose en France (c'était l'un des acteur récurrents de la série City Homicide : L'Enfer du crime pour ceux que ça cause).


Mystery road raconte son enquête en tant qu'inspecteur débutant sur le meurtre d'une jeune fille dans la petite ville du centre du Queensland où il a grandi. Il se heurte à la fois à la méfiance des policiers locaux et à celle de la communauté aborigène. Bref, un peu seul contre tous, thème récurrent du western, entre les deputys qui n'aiment pas qu'on fouille dans le coin, et les indiens qui trainent leurs misère et ressentiment envers les Blancs. Par petites touches, on sent que l'inspecteur a un passé douloureux dans ce bled que son enquête réveille, mais rien n'est entièrement dévoilé, ni tout à fait clair, au spectateur d'imaginer avec les éléments qu'on lui donne. Rien n'est surligné, et l'atmosphère qui était poisseuse de par la chaleur du coin laisse la place à une enquête tout aussi poisseuse comme dans un bon vieux polar. A noter aussi la présence de Hugo Weaving (l'Agent Smith de Matrix) dans un rôle ambigu.

On retrouve dans Goldstone notre inspecteur, complètement détruit et alcoolique, qui débarque dans une petite localité minière, perdue au cœur du désert australien, pour retrouver une jeune fille portée disparue. Si le point de départ peu sembler similaire au premier film, le traitement l'est beaucoup moins. Mention spéciale à la maire du coin, complètement pourrie, digne des maires les plus corrompus vus dans certains westerns. Là encore, le backround de l'inspecteur est palpable sans être entièrement dévoilé, et une révélation en cours d'histoire va éclairer sa soif de justice comme son auto-destruction.

Pas des masses d'actions, mais une atmosphère. Néanmoins la violence est là, sous-jacente, sociale, et parfois brutalement physique. Comme dans tout film noir, l'enquête laisse des traces chez les survivants, et la résolution par contre ne laisse pas forcément place à un soulagement. Le tout dans un décor à la western...


Image

Image




Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4837
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar yves 120 » 27 nov. 2017 13:23

Un régal que ce ! " Le Fond de la bouteille "

ImageImageImage
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6441

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar chip » 27 nov. 2017 17:27

Ce voit sans déplaisir, visiblement conçu à l'époque pour un public féminin, on n'est pas loin du photo-roman, mais quand c'est joué par Barbara Stanwyck, James Mason, Ava Gardner, Cyd Charisse et Van Heflin, on pardonne...une scène m'a fait sourire, celle où l'ample Beverley Michaels se voyant démasquée assène quelques gnons à ce brave Van Heflin qui se voit dans l'obligation de l'estourbir d'un direct au menton avant de la trainer inconsciente au poste de police.
Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5738
Localisation : oregon

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lasso » 29 nov. 2017 11:00

hier-soir - un film Columbia - NIGHT EDITOR de Henry Levin avec

Janis Carter - a very bad Lady


Image imdb

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4837
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar yves 120 » 29 nov. 2017 12:11

Revu encore avec plaisir :num1



Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6441

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar chip » 29 nov. 2017 12:41

" Rogue cop " je connais! le meilleur film de son réalisateur, et puis Janet Leigh , même boiteuse, j'adore :) . Quant à "Night editor" avec la superbe et trop méconnue Janis Carter, il figure dans la liste des films noirs que j'avais remise à Alain Carradore.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4837
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar yves 120 » 29 nov. 2017 13:45

chip a écrit :" Rogue cop " je connais! le meilleur film de son réalisateur, et puis Janet Leigh , même boiteuse, j'adore :) . Quant à "Night editor" avec la superbe et trop méconnue Janis Carter, il figure dans la liste des films noirs que j'avais remise à Alain Carradore.


Surtout que Janet Leigh , ne boite vraiment pas beaucoup dans " Rogue cope " ne pas oublier
Anne Francis qui n 'est pas mal non plus :wink: dans ce film .

" Night editor " c 'est du top ! vu il y a pas longtemps ...
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21823
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 29 nov. 2017 21:07

vous allez vous moquer mais je vous avoue en ce moment j'aime beaucoup regarder les téléfilms de Noël et comédies sentimentales/romances diffusés sur M6, TF1 etc
C'est grave docteur ? :lol:

Exemples :
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2704
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar pak » 29 nov. 2017 21:36

Ben tu vas être gâté car même si c'est blindé de rediffusions, on est parti depuis une bonne semaine pour un gros mois de diffusion de ce genre de productions, et avec les chaines de la TNT, ça va fleurir... :sm57:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6468
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 29 nov. 2017 22:12

L’an dernier c’était pareil avec les films de Noël et j’en avais rempli 3 ou 4 blu rays (et il en manquait) à l’attention de ma mère.
Ce soir il y a Noël au Far West en 2 épisodes mais je regarde plutôt un enregistrement : De la part des Copains avec le grand Bronson et un James Mason barbu enlaidi. Grand regret le trop petit rôle de Michel Constantin. La distribution est un peu dispersée et on se demande ce que font là Liv Ullman peu présente ou Jean Topard qui a la tête mais pas le physique d’un légionnaire.
Charles Bronson s’y déploie avec un grand naturel et beaucoup de puissance.

J’oubliais une belle poursuite motos voiture sur route montagneuse.
Image
Modifié en dernier par lafayette le 30 nov. 2017 16:05, modifié 3 fois.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4837
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar yves 120 » 30 nov. 2017 11:19

Hier soir encore un film avec Cleo Moore , décidément je l 'adore qu'elle femme c 'est une
actrice sublime d 'une sensibilité à fleur de peau elle est magnifique en plus très belle .
film a voir absolument ...
" La potence est pour demain "


Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6441

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar chip » 30 nov. 2017 13:22

On aimerait bien les voir ses films réalisés par Hugo Haas, même si le thème est répétitif.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4837
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar yves 120 » 30 nov. 2017 13:36

Bien d 'accord avec toi , les films de Hugo Haas sont des bijoux à découvrir surtout ceux avec
Cleo Moore .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6468
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 30 nov. 2017 16:08

Cleo Moore est originaire du sud des Usa, mais John Agar du nord... :sm57: Haaaas....
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
HART
Mohawk
Mohawk
Messages : 833

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar HART » 01 déc. 2017 9:10

Image
" Hell is a city " confirme que les britanniques ont réalisé d'excellents films noirs.
Ce film de Val Guest produit par la Hammer n'est pas le plus connu , mais il est exceptionnel.
Tourné comme un documentaire , mais porté par l'interprétation fébrile de Stanley Baker , il est à la hauteur de beaucoup de grands titres du genre tournés outre-Atlantique.



Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités