Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Avatar du membre
Moi ? Personne...
As de la gâchette
Messages : 580
Localisation : Sad Hill,mais pas enterré !

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Moi ? Personne... » 02 août 2021 10:03

Hier soir sur C8 à 21h05 : Espion lève toi d'Yves Boisset (1979) avec Lino Ventura.

Sébastien Grenier, espion du SDECE en sommeil depuis plusieurs années et marié à Anna Gretz, une professeur allemande gauchiste, est forcé de refaire surface suite à plusieurs attentats survenants à Zurich. Toutes les victimes sont proches de Grenier et agents de SDECE avec qui il a rendez-vous quelques temps avant leur mort. Quand les auteurs de ces assassinats titillent Grenier en touchant dangereusement à sa vie privée, celui-ci prend vite l'affaire en main.

Un film au début un peu ennuyeux et volontairement lancinant, mais plus d'action lorsque l'histoire prend un vrai enjeu.
La musique d'Ennio Morricone vaut à elle seule le détour, d'après moi. D'excellents acteurs : Ventura, Piccoli et surtout on retrouve avec plaisir un certain Marc Mazza : connu ici pour être le malheureux grand chauve en noir victime des gifles de Terence Hill et de sa drôle de façon de porter ses colts dans Mon nom est Personne !

Image
Image
Image
Si tu n'as pas une sale affaire à te mettre sous la dent tu t'en inventes une et après l'avoir liquidée, tu en abandonnes le mérite à un autre comme ça tu peux continuer à être toi-même. C'est à dire Personne
:bullet1:

Avatar du membre
harry
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1097
Localisation : San Francisco

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar harry » 02 août 2021 12:11

Un film vu partiellement en 1982 au cinéma pour ma part , et comme il est souligné, une première partie ennuyeuse , malheureusement j'avais été le voir à la séance de minuit et la suite m'avait échappée , mais encore du sur mesure pour cet acteur que j'adore toujours : "Le gars Lino " , comme disait Gabin :beer1:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2714
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 03 août 2021 6:39

Hier soir, j'ai découvert Le Vaisseau de l'Angoisse (2002) de Steve Beck , avec Julianna Margulies: je me souvenais des affiches dans mes magazines de cinoche il y a 19 ans, et franchement, si le bouquiniste ne m'avait pas filé le Zone 1 gratis, je ne l'aurais sûrement jamais regardé de mon propre chef.
Or, j'ai été agréablement surpris par cette petite série B horrifique, souvent crétine mais qui assure efficacement son job de lavage neuronal cool

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8642
Localisation : oregon

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lasso » 03 août 2021 9:39

hier-soir WORLD TRADE CENTER - Oliver Stone - 2006


Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2714
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 04 août 2021 20:45

Double séance super-héros ce soir :

Superman Le Film (1978) du regretté Richard Donner, avec l'inoubliable Christopher Reeve: une adaptation dont je salue l'importance historique pour le genre, mais qui n'a jamais été mon préféré de la tétralogie, la faute à Marlon Brando, acteur que je n'ai jamais pu encadrer, à une trop longue exposition des origines, trop de scènes avec Lex Luthor et ses deux bras cassés et des exploits plutôt chiches de l'Homme d'Acier en costume ;

Batman Begins (2005) de Christopher Nolan, avec Christian Bale, le seul volet de cette trilogie que j'arrive à supporter, et pour lequel je cultive même une certaine forme de nostalgie, relative à mon impatience de l'époque par rapport à ce qui allait être mon premier Batman au cinéma ; mais ça, c'était avant que ce " reboot " ne vire à la prétention auteurisante et à la psychologie en carton sur les deux opus suivants...

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Moi ? Personne...
As de la gâchette
Messages : 580
Localisation : Sad Hill,mais pas enterré !

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Moi ? Personne... » 05 août 2021 10:58

Hier soir, sur NRJ 12 : Code Momentum, de Stephen Campanelli (2015)

Alex Farraday, une braqueuse professionelle fait son dernier casse : elle vole dans une banque un sac de diamants, mais emporte également par erreur une clé USB dévoilant les plans machiavéliques d'un sénateur (Morgan Freeman) à la tête d'une organisation criminelle internationale. Comble de la malchance : elle dévoile son visage lors du casse et un portrait robot d'elle est dressé. Les hommes de mains du sénateur, dirigés par un tueur sans scrupules : Mr Washington, traquent la bande de Farraday pour retrouver la clé USB.

Un flot d'action intarissable, un peu d'humour (noir, bien sûr) et des personnages très différents les uns des autres, mais tous très adaptés à ce genre de films. Morgan Freeman est comme d'habitude sauf que son rôle est totalement inhabituel : c'est la première fois que je le vois dans un rôle de méchant... L'effet voulu est réussi : malgré un scénario assez classique on ne décroche pas une seconde grâce à des images et des dialogues biens crus, on hait le méchant et on trouve la gentille super badasse...et en même temps, on a l'impression de faire travailler ses méninges grâce au léger côté science fiction / affaire politique compliquée, etc... Donc Code Momentum, ÇA, c'est du vrai film d'action !

Image
Image
Image
Si tu n'as pas une sale affaire à te mettre sous la dent tu t'en inventes une et après l'avoir liquidée, tu en abandonnes le mérite à un autre comme ça tu peux continuer à être toi-même. C'est à dire Personne
:bullet1:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2714
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 06 août 2021 7:14

Séance VHS d'hier soir :
Faute de preuves (1991) , un bon thriller anglais, hélas méconnu, signé Simon Moore.

À Brighton, en 1957, la loi anglaise n'autorise le divorce qu'en cas d'adultère dûment établi.
Le cynique détective privé Tony Aaron (Liam Neeson) a échafaudé un fructueux petit commerce de faux flagrants délits, photos à l'appui, avec la complicité de sa femme Hazel (Maggie O'Neill) , qu'il met régulièrement dans le lit d'hommes désireux de divorcer afin de fournir des clichés incontestables.
Le jour où sa femme est retrouvée morte avec le richissime peintre Stasio (Michael Almaz) , tous les soupçons se portent sur Tony, accusé du double meurtre.
Le privé va alors se lancer dans une course effrénée afin de prouver son innocence, tombant sous le charme de la maîtresse de l'artiste, la vénéneuse Angeline (Laura San Giacomo) , avec laquelle il entame une liaison des plus torrides.
Mais Tony est-il réellement innocent ?

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1585

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Fabbordelais » 07 août 2021 11:37

J'ai vu au cinéma à Clermont-Ferrand, American Nightmare 5. J'ai beaucoup aimé.

Avatar du membre
Moi ? Personne...
As de la gâchette
Messages : 580
Localisation : Sad Hill,mais pas enterré !

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Moi ? Personne... » 07 août 2021 13:24

Hier soir sur arte : Sing Street, John Carney (2015)

Dans le Dublin des années 80, Conor, un lycéen de 15 ans oppressé par les enseignements excessivements religieux de son nouvel établssement, décide de monter un groupe de rock pour draguer une jeune fille antisociale qui rêve s'être mannequin. Avec ses copains, il s'inspire des styles de rock phares de son époque et de groupes cultes, notamment The Cure, Depech Mode et Duran Duran.

Image
Image
Image
Si tu n'as pas une sale affaire à te mettre sous la dent tu t'en inventes une et après l'avoir liquidée, tu en abandonnes le mérite à un autre comme ça tu peux continuer à être toi-même. C'est à dire Personne
:bullet1:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2714
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 08 août 2021 6:53

Ma séance d'hier soir, en DVD René Château :
Comptes à rebours (1971) , film policier de Roger Pigaut.

En 1970, à Houdan -région parisienne.
À peine libéré après dix années de réclusion, l'ancien braqueur de banques François Nolan (Serge Reggiani) s'empresse de reprendre langue avec ses vieux associés (Charles Vanel, Simone Signoret, Jean Desailly, André Pousse, Jeanne Moreau et Marcel Bozzuffi) , car il soupçonne l'un de ces derniers de l'avoir jadis vendu à la Police à l'issue de leur dernier coup.
Aujourd'hui, chacun d'eux mène une existence bourgeoise et respectable et voit d'un mauvais oeil le retour de cet acolyte encombrant venu remuer le passé.
Mettant de côté leurs divergences mutuelles, ils s'accordent pour mettre sa tête à prix.
Mais Nolan, auquel la prison a appris la patience, entend bien récupérer sa part du magot et va jouer avec leurs nerfs avant de les refroidir à tour de rôle...

Soutenu par un casting de " gueules " cinq étoiles, voici un polar français âpre et brutal, à la mécanique admirablement huilée et fidèle à la grande tradition du genre.
Du pur cinéma " cocorico " , comme hélas il ne s'en fera plus.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
harry
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1097
Localisation : San Francisco

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar harry » 10 août 2021 14:13

Image
Ce soir en deuxième film "La corde Raide " en blu-ray US sous titré Français , film passionnant où l'ambiguïté règne dès le début du film , après on comprend qui est Wes Block , avec Alison Eastwood et une remarquable Geneviève Bujold :!:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2714
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 13 août 2021 6:57

Séance d'hier soir en DVD Gaumont à la Demande :
Fréquence Meurtre (1988) , thriller d'Elizabeth Rappeneau, produit par Yves Robert et Danièle Delorme, d'après le roman américain When the dark man calls de Stuart M. Kaminsky.

Psychiatre réputée, le Docteur Jeanne Quester (Catherine Deneuve) anime sur Skyrock des émissions nocturnes de soutien psychologique.
Au cours d'un direct qui s'annonçait routinier, la spécialiste commence à se voir harcelée par un mystérieux auditeur, et finit par comprendre qu'il s'agit sans doute du psychopathe qui a sauvagement assassiné ses parents 25 ans plus tôt...

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
harry
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1097
Localisation : San Francisco

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar harry » 13 août 2021 7:36

Image
Ce soir en deuxième film "La sanction "en blu-ray , film de Clint pas très estimé par les critiques ,mais pourtant plein d'action et d'humour :Scène bien doublée en Français où Gregory Walcott en entrant dans le bureau de Hemlock ( Eastwood) lui dit : Mon supérieur veut vous voir ! , réponse de Clint :Lequel ? il y a tellement de gens qui vous sont supérieurs !
Donc belle enquête dans les Alpes Suisses , tournage dangereux qui avait fait une victime à l'époque :oops:
Modifié en dernier par harry le 16 août 2021 23:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2714
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 13 août 2021 20:50

Depuis la semaine dernière et l'arrivée de mon nouveau magnétoscope, j'ai quelque peu négligé mes lecteurs de Laserdiscs: ce soir, ce sera donc Histoires de fantômes chinois (1987) , film fantastique hong-kongais de Ching Siu-Tung, produit par Tsui Hark.

Surpris par l'orage, Ning (Leslie Cheung) , un modeste et peureux collecteur d'impôts, s'abrite dans un vieux temple abandonné en pleine campagne.
Il ne tarde pas à découvrir que les lieux sont hantés et tombe sous le charme de Hsiao-Tsing (Joey Wong) , une étrange beauté aux allures de créature mi-fantôme mi-vampire, qui s'évertue en vain à le mettre en garde contre les esprits maléfiques...

Un de mes films HK favoris, dont la splendeur ne souffre aucunement d'un master pourri au doublage français saugrenu, qui préserve heureusement les célestes " Ah-ah-ah-ah-aaaah " ponctuant les envolées câblées de la spectrale héroïne.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2714
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 14 août 2021 16:27

Séance du samedi après-midi :
L'Affaire SK1 (2014) , film policier de Frédéric Tellier.

En 1991, le jeune inspecteur Franck Magne (Raphaël Personnaz) fait ses premiers pas au mythique 36, Quai des Orfèvres.
Il ne tarde pas à se retrouver confronté à un mystérieux tueur de femmes, qui s'avérera être le sanguinaire Guy Georges, qu'il pistera sept années durant...

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:


Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités