Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Avatar du membre
Le Gaucher83
Cowboy
Messages : 50

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Le Gaucher83 » 10 févr. 2019 14:48

lasso a écrit :déjà 30 ans !!

et toujours efficace et en grande forme

DVD acheté neuf pour 1 Euro dans une solderie - DIE HARD (1988) de John McTiernan


Image


Déjà 30 ans et il ne vieillit pas. C'est toujours aussi bon et les punchlines font toujours autant mouche. icongc1

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2485

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 11 févr. 2019 11:13

Image

Film américain avec l'anglais Leslie Howard,1934, vu hier soir.
Errare humanum est...

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2485

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 12 févr. 2019 10:49

Errare humanum est...

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1248
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 12 févr. 2019 12:00

Découverte de ce midi: Calme Blanc (1988) de Philip Noyce ; un oppressant huis-clos en pleine mer, avec le couple Sam Neill / Nicole Kidman et Billy Zane en cinglé psychotique.

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3054
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar pak » 12 févr. 2019 13:07

Bon souvenir de salle, vu à sa sortie.

A l'époque, je n'aurai pas parié sur Nicole Kidman et sa choucroute rousse, que le petit succès critique de ce thriller a révélé hors Australie, et qui lui a ouvert les portes d'Hollywood (Jours de tonnerre, le Top Gun de la course automobile ! ) et les bras de Tom Cruise...

Même conséquence pour le réalisateur Phillip Noyce (sans les bras), qui mettra en scène avec efficacité le diptyque Jack Ryan Jeux de guerre / Danger immédiat. Hélas, une succession d'échecs, notamment celui de l'adaptation de la série Le Saint, on est alors au début d'une mode éphémère d'adaptations de vieilles séries TV cules au cinéma (Chapeau melon et bottes de cuir, Charlie et ses drôles de dames, Wild Wild West, Perdus dans l'espace, Mission : Impossible, Maverick... ), chaque major devant sortir la sienne depuis le succès de celle de la série Le Fugitif, va l'envoyer au purgatoire de la télévision.

Il semble toutefois qu'il ait retrouvé le chemin du cinéma puisqu'il a tourné un thriller récemment avec la maman dragon de Game of Throne, Emilia Clarke, Above suspicion, pas encore sorti (bon ou mauvais signe ? ).

Billy Zane était au début de sa carrière, et le film l'a révélé aussi, hélas le passage aux années 2000 ne va pas vraiment lui résussir, même s'il tourne régulièrement. Sam Neill lui était déjà reconnu, et la décennie suivante lui sera prolifique, passant aisément du gros budget (À la poursuite d'Octobre Rouge, Jurassic Park... ) au film d'auteur (Jusqu'au bout du monde, La Leçon de piano... ).

En tous cas Calme blanc fut une bonne surprise en 1989, d'autant qu'elle n'était pas attendue.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1248
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 12 févr. 2019 15:26

Pour tout te dire, Pak, j'avais acheté ce LD par curiosité, ne sachant pas trop à quoi m'attendre, mais j'ai trouvé le film plutôt intéressant, avec un suspense bien dosé.
Néanmoins, si j'avais été à la place du monteur, je crois que j'aurais fait finir le film avant l'ultime " twist " de la main sanglante sur la coque du voilier et le retour-surprise du taré: cet épilogue choc a quelque chose de gratuit et de trop téléphoné, comme s'il s'agissait d'un ajout de dernière minute pour faire durer artificiellement le suspense... Mais c'est là un avis purement subjectif.

Quant à Nicole Kidman - qui a pris cher depuis- , j'ai d'abord eu du mal à me faire à sa crinière frisée, l'ayant découverte blonde avec les cheveux lisses dans Batman Forever, vers 1996.
Mais dans les scènes où elle avait les cheveux mouillés et collés, je la reconnaissais mieux, avec son joli visage de l'époque, pas encore momifié sous le botox :lol:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3054
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar pak » 12 févr. 2019 15:49

Arizona Kid a écrit :Néanmoins, si j'avais été à la place du monteur, je crois que j'aurais fait finir le film avant l'ultime " twist " de la main sanglante sur la coque du voilier et le retour-surprise du taré: cet épilogue choc a quelque chose de gratuit et de trop téléphoné, comme s'il s'agissait d'un ajout de dernière minute pour faire durer artificiellement le suspense... Mais c'est là un avis purement subjectif.


C'est le problème des thrillers de la fin des années 1980 et 1990 (qu'on retrouve encore un peu dans certaines productions actuelles). A l'époque, c'était courant de voir le bad boy (ou la bad girl) qu'on croyait zigouillé se relever dans un état plus ou moins abimé pour tenter dans un ultimre assaut de tuer sa victime ou de l'entrainer avec lui dans la mort. Au début on sursaute, et ça fonctionne. Au bout du dizième film qui utilise le procédé, on voit le truc venir et ça tue le climax final sensé être le choc ultime à son apogée.

Je crois que ça vient en partie du cinéma fantastique, où les Freddy Krueger, Michael Myers et autres Jason Voorhees n'en finisssaient pas de ressusciter...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1248
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 12 févr. 2019 16:08

Oui, et comme dans les Scream également.
Peut-être que si l'histoire s'était déroulée dans un cadre urbain, une ville avec du monde, il aurait été possible d'amener une dernière scène de façon un peu plus naturelle.
Le problème étant que dans le cas d'un couple en huis-clos en pleine mer, les éléments perturbateurs ne sont pas légion: tempête, avarie de machine ou crise cardiaque de l'un ou de l'autre, voire, en l'occurrence, l'intervention d'un faux naufragé qui sème la zizanie.

Or, dans ce genre de film, une fois que l'élément perturbateur est mis hors-jeu, il n'y a plus de suspense et le couple de l'histoire n'a plus d'intérêt -à moins de vouloir faire un twist gratuit.
Même sans la trace de sang sur la coque, tu sens venir le truc à des kilomètres.

Pour moi, le film aurait dû se terminer sur Nicole Kidman hissant son mari épuisé sur le bateau, ou à la rigueur lorsqu'ils envoient par le fond le corps empaqueté du psychopathe.
Comme dans les films de la Hammer: une fois que Dracula est désintégré et qu'il ne reste que sa cape par terre, " The End " apparaît à l'écran, car il n'y a aucune raison de poursuivre, le moteur du suspense étant éliminé.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2485

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 13 févr. 2019 11:50

Image

Hier soir, "Zaroff" à la frontière mexicaine, tourné entièrement en extérieur dans un décor de western.

https://www.dvdfr.com/dvd/f78620-desierto.html
Errare humanum est...

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2485

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 15 févr. 2019 11:35

Image

Hier soir, un film de guerre Sud-Africain de 1970, bavard et sanglant, en vo.
Errare humanum est...

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1900
Localisation : depts 13 et 05

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar major dundee » 15 févr. 2019 19:52

Tiré d'une histoire vraie.

Image

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2485

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 16 févr. 2019 11:48

Image

... et d'après ce roman...
Errare humanum est...

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6672
Localisation : oregon

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lasso » 16 févr. 2019 14:33

hier-soir DVD WB - SYRIANA de Stephen Gaghan


Image

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7096
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 16 févr. 2019 15:28

Absent de chez moi, je viens d’apprendre le décès de Bruno Ganz à 77 ans.
Pour moi, il restera l’acteur d’un film culte pour mon monde échiquéen L’Echiquier de la Passion de 1978 année où je me suis décidé à aller jour en club après être resté timidement à apprendre tout seul avec les bouquins et quelques rencontres de joueurs.
Je regarderai ce film sur un viel enregistrement vhs et sa jaquette de télé K7, dès que je rentrerai chez moi.
Il a aussi fourni un des plus impressionnants Hitler dans la Chute. Mais ayant vu récemment les 3 saisons de la série Le Maître du Haut Château sur Amazon, revoir à nouveau Hitler ne m’inspire pas. Peut être reverrai-Je plutôt un film de Wenders dont le nom m’échappe à cet instant.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6934
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 16 févr. 2019 23:37

Image


Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités