Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6428
Localisation : oregon

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lasso » 06 août 2018 11:24

Hier-soir DVD - RIMINI Editions : HANGOVER SQUARE de John Brahm 1945
musique de Bernard Herrmann


Image


MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1899

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 08 août 2018 7:40

Image

Britannique, avec Cornel Wilde à la réalisation et quelques belles batailles du côté de Belgrade.
Errare humanum est...

Hannie Caulder
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 405
Localisation : France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Hannie Caulder » 08 août 2018 14:57

L.. a écrit :Image

Fin septembre.



Dieu soit loué ! Je ne croyais pas venir le jour où ce film que je rêve de voir depuis longtemps, sorte enfin en DVD dans l'Hexagone.
"Quand on tire on raconte pas sa vie"

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1899

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 09 août 2018 10:56

Image

Un film d'aventures guerrières de Fred Sears datant de 1958, et une bonne série B sur fond d'invasion japonaise. NB.
Errare humanum est...

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1899

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 10 août 2018 7:57

Image

Et Billy Wilder à l'écriture...
Errare humanum est...

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1029
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 10 août 2018 12:37

Je suis en train de revoir en DVD Le Rouge est mis (1957) , un excellent polar de Gilles Grangier, sur un scénario
de l'indispensable Michel Audiard, d'après le roman éponyme d'Auguste Le Breton (édité à la Série Noire).
Jean Gabin, Lino Ventura, Paul Frankeur, Marcel Bozzuffi, un casting de gueules quatre étoiles pour un classique
des années 50 : un régal cinématographique :wink:

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1029
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 10 août 2018 15:09

Suite de mon cycle Gabin / Grangier avec Gas-Oil (1955) , toujours sur des dialogues truculents de Michel Audiard, puis un petit Bébel des débuts avec Les Distractions (1960) , drame franco-italien de Jacques Dupont, avec pour vedettes secondaires Claude Brasseur, Yves Brainville, Alexandra Stewart et Sylva Koscina.

Image

Image
Modifié en dernier par Arizona Kid le 14 août 2018 17:19, modifié 3 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6713
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 10 août 2018 15:27

Gabin, bien sûr, avec quelques autres de la même veine, qui sont sur mes étagères .
- Razzia sur la chnouf
- Touchez pas au grisbi
- Le cave se rebiffe
- Du rififi à Paname
:wink:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1029
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 10 août 2018 15:48

Oui, Sitting Bull, j'éprouvais le besoin de faire une petite pause dans le western, pour me refaire quelques bons vieux polars français: je compte également revoir Razzia sur la chnouf, Mélodie en sous-sol, Les Distractions (avec Belmondo) et 125 Rue Montmartre (avec Lino Ventura et Robert Hirsch) :cool:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6713
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 11 août 2018 9:39

"Razzia sur la schnouf", ce soir sur [OCS Geants].
:wink:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1029
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 11 août 2018 18:02

Cet après-midi, double-programme des années 50: Des gens sans importance (1956) , un drame d'Henri Verneuil, avec Jean Gabin, Françoise Arnoul et Pierre Mondy, et Le Feu aux poudres (1957) , honnête petit polar signé Henri Decoin, avec Raymond Pellegrin, Françoise Fabian, Peter Van Eyck et Dario Moreno :wink:

Image

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1029
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 11 août 2018 21:40

Dernier film avant dodo: En légitime défense (1958) , un polar de " Berthomieu " , avec Bernard Blier, Pierre Mondy, Robert Dalban et Jean Lefebvre, pimenté par des dialogues aux petits oignons de Frédéric Dard, sur fond de Pigalle interlope :cool:

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1899

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 12 août 2018 6:54

Errare humanum est...

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1029
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 12 août 2018 21:38

Ce soir, je visionne La Bonne tisane (1958) , un polar d'Hervé Bromberger, dans lequel un gangster sur le retour
(Bernard Blier) , blessé par ses ennemis, se réfugie de nuit dans un hôpital où il prend en otage une jeune
infirmière ingénue (Estella Blain) , secrètement éprise d'un médecin-chef pince-sans-rire (Raymond Pellegrin).

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité